Cagaster de Kachou Hashimoto

couvertutre tome 1 manga cagaster
Synopsis:
A la fin du XXIe siècle est apparu le Cagaster, maladie nouvelle et étrange transformant les humains en insectes géants. Ils se repaissent des hommes et construisent des cages où les nouveaux insectes sédentaires prolifèrent, ravageant les deux tiers de la population mondiale. Les humains se sont organisés pour survivre et lutter contre ce fléau en formant des exterminateurs. Kidow, un orphelin recueilli par un ancien prêtre, est l’un d’eux.
Mais un nouvel ennemi sort de l’ombre  : un serial killer s’en prend aux exterminateurs. Kidow croise ce dernier. Lors d’un duel, celui ci révèle… des extensions d’insecte. Alors qu’Ilie intervient dans le combat, le tueur s’envole à tire d’aile. Mais le jeune duo n’est pas sorti de ses peines et il est appelé à venir faire une déposition à E-01 suite aux événements.
A la mort du soldat Qasim, Lugi refuse d’aller dans une école comme toutes les jeunes filles et souhaite rester à E-05 avec les orphelins. De son côté, Hadi est renvoyé de l’armée pour avoir refusé d’exterminer un cagaster en pleine transformation. Kidow découvre alors qu’une personne a mystérieusement déclaré le cagaster lors de la fuite de A-57 par Ilie et son père. Il lui demande alors des explications mais ils sont interrompus par Acht, le serial killer d’exterminateurs, un être mi homme mi insecte.
illustration couleur manga cagaster
Mon avis:
Un manga d’action aux accents horrifiques très japonais. Alors qu’on pensait assister à de nombreux combats entre insectes et exterminateurs, l’histoire prend immédiatement un nouveau virage avec le tueur hybride. Dans le second volume, on en apprend un peu plus sur le passé de Kidow et du prêtre qui l’a recueilli.
Dans le troisième tome, les bases de l’intrigue se stabilisent grace à l’enregistrement permettant un flash back sur le passé d’Ilie, épaississant l’intrigue même si on devine la fin de l’histoire pour la romance entre Ilie et Kidow. Le personnage est lui aussi dévoilé et Acht devient intéressant. En fin de volume, on retrouve des esquisses des personnages avec leurs différentes tenues ou armes, agrémentées d’explications de l’auteur.
Même si tout cela peut paraître assez classique pour les amateurs de manga, on ne peut pas faire de gros reproche à l’auteur. Le scénario se tient, le dessin est agréable et le suspens présent. Une bonne série dynamique qui donne envie de lire le tome suivant.
photo double page interne manga cagaster
Informations:
Cagaster de Kachou Hashimot – Edition Glénat – premier tome paru en juillet 2014 – série en 6 tomes.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.