Sekai-ichi Hatsukoi

Disclaimer :
Cet article va traiter d’amour homosexuel. Si ce sujet vous dérange, merci de ne pas lire cet article.
De même, je ne tolérerai aucun commentaire homophobe ou à caractère négatif sur cette orientation sexuelle. Je vous rappelle que le blog est modéré et que des plaintes peuvent être déposées selon vos propos. Merci de rester correct.

personnages sekaiichi hatsukoi

Série animée japonaise de deux saisons de chacune 12 épisodes de 24 mn diffusée au Japon du 09/04/2011 au 25/06/2011 et actuellement sur Netflix France
Tirée du manga éponyme
Genres : Comédie, romance, shonen ai, yaoi
A partir de 13 ans

personnages sekaiichi hatsukoi
Onodera Ritsu a toujours aimé la littérature et a rejoint avec plaisir la maison d’édition de son père. Ses collègues sont jaloux de sa réussite et le traitent de pistonné. C’est pourquoi il quitte ce poste et se retrouve transféré au département des mangas pour filles (shojo) Il y fait la rencontre du « Club des Jeunes filles« , surnom des employés de ce département. Ce dernier est dirigé par Takano Masamune, un éditeur exigeant et impitoyable. Onodera est d’autant plus choqué que ce directeur est son premier amour au lycée. Il se retrouve alors rapidement dans des situations embarrassantes et cocasses.
sekaiichi hatsukoi

Mon avis :
Le scénario est un mélange d’humour (Onodera est vraiment du genre à n’avoir pas de chance) et de romantisme. Par ailleurs, l’univers de l’édition et du manga y est plutot bien dépeint (même si je n’ai jamais travaillé dans ce milieu, cela correspond à l’idée que je m’en fait) et cela reste très intéressant de découvrir tout le background éditorial de publication des mangas.
Cet animé se concentre essentiellement sur plusieurs couples de beaux garçons homosexuels mais pour ma part, j’ai rapidement dépassé ce stade et je n’y ai vu que l’expression de sentiments. En effet, les scènes sont soft, même s’il est suggéré que les personnages ont des relations intimes, aucune scène de sexe n’est montrée. Les seules images qu’on peut voir ce sont des baisers (Je sais que cela peut choquer certains mais ce n’est pas mon cas).
Le charadesign est vraiment plaisant. Les garçons sont très agréables à regarder et les décors réalistes. Je pense qu’il reste malgré tout facile pour une fille de s’identifier à certains personnages, tout du moins sentimentalement. Les sentiments ressentis restent les mêmes indépendamment du sexe.
J’ai trouvé cet animé rafraichissant et divertissant même s’il repose sur des questions existentielles sur l’amour : la solitude, l’expression de ses propres sentiments, la pression sociale face au mariage… Par contre, tout ce qui concerne les problèmes d’homosexualité est plutot édulcoré. Si certains héros se posent parfois la question de la ‘normalité’ d’une relation entre hommes, ce sujet n’est pas creusé et rapidement ils acceptent cette préférence. D’ailleurs cela paraît presque normal car tous les garçons semblent gay dans cet animé et le peu de femmes qu’on y voit sont soit étudiantes soit mariées. (ou alors des mangakas qui sont mariées à leur travail) De même, les héros n’hésitent pas à s’embrasser dans des lieux publics ; même si certains sont gênés, cela est plus du au fait de se faire embrasser dans le train ou la rue plutot que par un garçon. Mais je pense que le but de cet animé n’est pas de parler de coming out mais de sentiments au sens universel du terme.

Publicités

6 réflexions sur “Sekai-ichi Hatsukoi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.