La Pérégrination vers l’Ouest

La Pérégrination vers l’Ouest est un roman chinois de Wu Cheng En. C’est un classique de la littérature chinoise, également connu sous le nom de Saiyūki au Japon ou Tây Du Ký au Vietnam. Il est à la base de nombreuses œuvres cinématographiques ou mangas asiatiques.
peinture traditionnelle la pérégrination vers l'ouest
Il retrace l’expédition du moine bouddhiste Xuan Zang de son vrai nom (surnommé Táng Sān Zàng , titre honorifique pour les moines ayant la maîtrise de l’ensemble du canon bouddhiste) Xuán Zàng se rendit de Chine en Inde pour en rapporter les textes authentiques du courant de la « Conscience seule » afin de les traduire en chinois. Cette épopée se base sur le voyage réel du personnage historique, sauf que celui-ci aurait eu lieu au XVIe siècle.
Lors de son expédition, le moine rencontre de nombreux êtres fantastiques et essentiellement des monstres prêts à le dévorer pour obtenir l’immortalité car sa chair pure donnerait dit-on 10 000 années de vie à qui la mangerait. Des divinités l’aident et notamment en mettant sous ses ordres quatre protecteurs : Sun Wu Kong (Son Goku en japonais) un singe immortel, Longwang Sanjun le troisième fils du roi Dragon, Zhu Ba Jie un cochon monture, et Sha He Shang le moine des sables. Cette mission leur permettra de racheter leurs fautes passées, d’être pardonnés par le Ciel et de devenir à leur tour des Bouddhas ou des Saints du bouddhisme.
livre pérégrination vers l'ouest
C’est donc un roman fantastique et épique de part les combats du quatuor. Outre la qualité de l’écriture, un des attraits de l’œuvre est qu’elle offre plusieurs niveaux de lecture ainsi qu’une grande variété de thèmes. De plus le ton parfois humoristique en fait une satire de la société de l’époque.
Particulièrement célèbre, Voyage vers l’Ouest est à la base d’une multitude d’adaptations : suites et imitations littéraires, rouleaux peints, versions simplifiées et illustrées pour les enfants, bandes dessinées, théâtre, opéra de Pékin, feuilletons télévisés ou téléfilms.
Je vous ai d’ailleurs parlé du drama coréen Hwayuki qui reprend les personnages emblématiques de l’histoire.
Pour ma part, j’ai également lu et vu les mangas Dragon Ball qu’on ne présente plus, et Saiyuki de Kazuya Minekura . Et la version bd du célèbre mangaka Osamu Tesuka : La légende de Songoku
personnages dragon ball
N’hésitez pas à me dire si ce genre d’article vous intéresse, je continuerai à vous présenter des légendes asiatiques.

Publicités

7 réflexions sur “La Pérégrination vers l’Ouest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.