No Game No Life

no game no life logo
Série animée japonaise de 12 épisodes de 23 mn chacun diffusée au printemps 2014 et actuellement sur Netflix, Jone, ADN
Série licenciée et disponible dans le commerce chez Madhouse (DVD Blu Ray Kana)
Genre et thèmes : comédie, ecchi, fantasy, jeux, otaku
A partir de 12 ans
no game no life
Sora et Shiro sont deux adolescents, frère et sœur, caractérisés par le syndrome de hikikomori. (pathologie psycho-sociale caractérisant les personnes qui vivent coupées du monde en restant cloîtrées chez elles, refusant toute communication.) Accros au jeux, vidéos ou classiques, ils ont créé un duo appelé Blanc et deviennent rapidement une légende du fait de leur invincibilité.
Ils sont défiés aux échecs par mail. Ils acceptent et gagnent. L’inconnu leur propose alors un nouveau jeu : il les transporte physiquement dans un monde fantastique où tout n’est gouverné que par le jeu. Les adolescents acceptent de nouveau et se trouvent rapidement pris dans un tournoi où le roi des humains laisse sa place sur le trone d’Imanity au vainqueur. Ils rencontrent Stephanie Dora, petite fille de l’ancien roi considéré comme fou et décident de l’aider à accéder au trone familial.

Extraits :


Mon avis :
Pour information, j’ai regardé cette série en français et non pas en VOST comme habituellement.
C’est une série fantasy, puisqu’elle se passe dans un monde imaginaire et qu’elle y fait cohabiter plusieurs « races » qui se clashent, comme dans de nombreux RPG. (rôle playing game) J’avoue ne pas être fan de ce genre mais mon fils adore. J’ai voulu lui faire plaisir.
J’ai eu du mal à accrocher au début car j’ai trouvé la série très cliché : le thème du héros qui se fait parachuter dans un monde virtuel (souvent jeu vidéo) est du vu et revu, trop à la mode ces dernières années. Mais le pire, c’est beaucoup d’humour au ras des paquerettes et des scènes bien trop ecchi. (catégorie de manga et d’anime qui présentent du contenu à connotation sexuelle, généralement pour créer un effet comique. Les œuvres ecchi s’adressent à un public cible majoritairement masculin). Toute la perversité japonaise y passe : focus sur les petites culottes, filles à oreilles d’animaux, promenade en laisse, relation fraternelle ambiguë… Je n’ai habituellement rien contre l’érotisme mais là, ce fut trop. D’ailleurs je l’aurais volontiers interdit au moins de 16 ans plutot que 12, même s’il y a pas de nudité directe (on ne voit pas de tétons ou de sexe) Bref, je ne pense pas du tout être la cible de cet animé.
no game no life
Malgré tout, j’ai apprécié le coté ludique du scénario : on y présente divers jeux (échecs, shifumi, poker, etc) Ce qui permet de diversifier et d’apprendre de nouvelles choses puisque les règles de chaque jeu sont expliquées, ainsi que la stratégie de Blanc pour gagner. J’ai également beaucoup apprécié ses couleurs qui sont originales et lumineuses. Cette façon de colorer le monde et les personnages m’a fait penser au film Psychic School Wars. Mais hélas ces deux points positifs n’ont pas réussi à contrebalancer les faiblesses que je lui ai trouvée.
De plus, l’animé est incomplet : il se termine alors que Blanc n’a pu rallier que deux « races » à sa cause (sur 16 dans le scénario original) Basé sur un manga, on se doute qu’une suite devrait être écrite si l’animé fonctionne. Mais cette saison date déjà de 2014.
En résumé, c’est donc une série bien construite mais qui laisse un gros goût de déjà vu. Il devrait cependant plaire aux ados males férus de ce style.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.