Journal de Lectures ~ Septembre 2021

Après vous avoir présenté mes (nombreux) visionnages de septembre hier, nouvel article aujourd’hui pour faire part de mes lectures.

Moi Méduse de Sylie Baussier
Je suis Méduse, petite fille de Gaia, la Terre, et de Pontos, l’océan. Tout le monde vantait ma beauté exceptionnelle. Il me suffisait de regarder un homme pour qu’il soit attiré par moi. Mais aujourd’hui, mon regard transforme en pierre quiconque le croise et mon apparence est monstrueuse… Comment cela est-il arrivé ?

Ce roman pour les jeunes lecteurs raconte les récits mythologique du point de vue des monstres. Ici, nous redécouvrons la jeunesse de Méduse. On en apprend également sur la jeunesse de Persée, le héros qui lui trancha la tete. Le point de vue adopté est à contre pied des écrits classiques.
L’histoire est courte et pourrait convenir à un jeune public, s’il n’était pas question de viol. Méduse a été punie de se trouver belle, mais aussi car un Dieu a abusé d’elle. Un fait choquant pour notre époque où le féminisme et l’égalité des sexes est au coeur de l’actualité quotidienne. Ce livre peut donc permettre une réflexion sur ma misogynie de la Grèce Antique, époque où une femme devait être modeste et docile. En fin de volume, une partie documentaire permet de s’immerger dans le mythe grâce à des textes mais aussi des jeux (quiz, qui a dit quoi…) Une édition illustrée originale et sympathique.

Bestiarius (intégrale – tomes 1 à 7) de Masasumi Kakizaki
Ier siècle après Jésus-Christ, l’Empire romain est à son apogée et ses légions soumettent une à une les dernières contrées où monstres et humains vivent encore en paix. Criminels, innocents, orphelins, demi-humains, wyvernes… Tous constituent les rangs d’esclaves guerriers jetés dans l’arène et forcés de s’entretuer pour divertir l’empereur Domitien et les Romains avides de sang. Parmi ces combattants se trouvent des gladiateurs qui affrontent fauves et créatures légendaires : on les appelle les “Bestiari”. Or, certains d’entre eux, comme Finn ou Zénon, ont été élevés aux côtés de ceux qui, aux yeux de Rome, ne sont que de simples bêtes, et ils comptent bien retourner leurs armes contre leurs geôliers… et même contre l’Empire tout entier !

Un manga que j’ai dévoré. Une fiche détaillée est en cours de rédaction. Patience…

Amour et Croissants Chauds de Alex Vox
Ces vacances, Stéphanie les attendait avec impatience. Son horoscope lui avait annoncé “ Une aventure extraordinaire dans laquelle pourrait naître une belle histoire d’amour “. A peine arrivée, rien ne tourne comme prévu : sa meilleure amie Amandine disparaît au bras d’une inconnue et sa chambre est cambriolée. Dans cet hôtel loin de chez elle, elle rencontre la belle Charlotte.

J’ai peu lu de romances car c’est un genre qui ne m’attire pas… J’ai lu ce roman ci pour découvrir le genre en douceur, d’autant plus que c’est une romance à suspens. Ayant apprécié le second roman de l’auteure, je partais confiante. J’avoue avoir eu du mal avec la première partie, trop axée fricotage à mon goût. Quand la partie mystère apparaît, je me suis plus intéressée à l’histoire de ces deux jeunes femmes. Bien qu’intéressant et surtout original, le côté suspens reste trop en surface à mon goût. J’en conclus donc que je ne suis pas faite pour le genre romance, mais vous conseille vivement L’Immeuble aux Secrets de Alex Vox qui est lui une réussite.

Madame chat est une sorcière de Bénédicte Boullet
Inès habite Paris chez ses parents, sur la rive gauche. Elle est perspicace et adore rechercher le pourquoi des choses et des évènements, surtout s’ ils sont mystérieux. A sa manière elle mène des enquêtes avec son chien Mouche et son ami Jules-Henri.

Ce roman jeunesse est le premier volume des aventures d’Inès. Ses aventures sont mêlées à l’art. Ici, le tome est sous titré « Enquêtes au Musée d’Orsay » et indique déjà où se terminera l’enquête. Ce sera devant l’oeuvre « Le Tigre » de Delacroix, plus précisément. Une façon originale et ludique d’initier les plus jeunes à l’art. Le livre est proposé seul ou avec un CD où l’histoire est lue par Nathalie Favreau.

2040 Coquelicots et Bleuets de Colline Hoarau
Au cœur de la société française de 2040, Mahavel, une jeune femme de 20 ans, fait une rencontre qui risque de définitivement bouleverser sa vie. Jour après jour, elle est amenée à se questionner sur son passé, son présent et son avenir, mais aussi à voyager entre sa région natale, la Bretagne, et sa terre d’origine, l’île de la Réunion. À travers un cadre spatio-temporel à la fois historique et futuriste, Mahavel nous emmène à la découverte de son histoire familiale.

Une auteure que j’avais apprécié pour son roman jeunesse. Je découvre donc sa plume d’écrivain pour adultes. Et ce roman m’a laissée « bizarre ». Se passant en 2040, il évoque l’évolution du monde, et plus particulièrement de la France, après le covid (et accessoirement un second mandat macronien) Si le début de l’histoire est séductrice par sa technologie et la facilité avec l’héroine semble vivre, rapidement de vraies questions se posent. Ce futur proche propose un monde aseptisé, les relations humaines étant réduites au minimum et toute action étant pensée pour le bien de la planète. Ne sachant si ce futur idéalisé, mais fortement possible, serait une bonne chose, je reste « sonnée » par sa lecture. C’est un sentiment que je n’avais jamais eu avec les romans d’anticipation, qui en général sont violents et ne nous laissent pas le choix quant à nos sentiments. Ceci est renforcé par un texte lent, cosy, saupoudré de poésie, qui enveloppe le lecteur dans un cocon. Poudre aux yeux ou avenir technologique probable ? Rendez vous en 2040 pour le savoir.

Les romans ont été lus dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge.

Les suites :
Cliquez pour accéder aux fiches

Nyankees tome 5 et 6
J’ai terminé ce manga où les héros sont des chats furyos. Drole et plein d’action. Je vous en avais rédigé un article complet.

Le Garçon de la lune tomes 7 et 8
Ce manhwa coréen fantastique raconte l’histoire d’une jeune fille amoureuse d’un garçon qui a perdu la mémoire. Il est menacé par un groupe de renards anthropomorphes qui veulent dérober son foie pour l’offrir à leur reine.
Il me reste un tome à lire pour terminer cette saga. A ce moment là, je vous proposerai un article habituel.

Valkyrie Apocalypse tomes 6 et 7
Après vous avoir présenté la série animée, j’ai lu les deux tomes supplémentaires disponibles à ma médiathèque. La série n’est pas terminée, mais je vous ai déjà fait une fiche de lecture, en attendant de pouvoir obtenir la suite.

Les série Bestiarius et Valkyrie Apocalypse ont été lues dans le cadre du mois de la BD 2021

16 commentaires sur “Journal de Lectures ~ Septembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.