Journal de visionnages ~ Décembre 2021

En décembre, j’ai continué de regarder de nombreux films et séries, ayant passé pas mal de soirée seule et fatiguée. Voici mes avis. Des fiches détaillées sont disponibles pour les films et les séries asiatiques, il vous suffit de cliquer !

Films :

Le drole de Noël de Scrooge (film d’animation américain – Disney +)
vu dans le cadre du Cold Winter Challenge
Parmi tous les marchands de Londres, Ebenezer Scrooge est connu comme l’un des plus riches et des plus avares. Ce vieillard solitaire et insensible vit dans l’obsession de ses livres de comptes. Ni la mort de son associé, Marley, ni la pauvre condition de son employé, Bob Cratchit, n’ont jamais réussi à l’émouvoir. De tous les jours de l’année, celui que Scrooge déteste le plus est Noël. L’idée de répandre joie et cadeaux va définitivement à l’encontre de tous ses principes ! Pourtant, cette année, Scrooge va vivre un Noël qu’il ne sera pas près d’oublier…
Tout commence la veille de Noël, lorsqu’en rentrant chez lui, Scrooge a d’étranges hallucinations. Le spectre de son ancien associé lui rend la plus effrayante des visites, et lui en annonce d’autres, aussi magiques que troublantes… Scrooge se voit d’abord confronté à l’Esprit des Noëls passés, qui le replonge dans ses propres souvenirs, réveillant en lui des blessures oubliées et des regrets profondément enfouis…

Un ancien Disney (datant de 2009) basé sur le conte de Charles Dickens, que je découvre pour la première fois. Je croyais que c’était un film live, mais c’est en réalité un film d’animation. Il comporte de nombreuses scènes en 3D et j’avoue ne pas être fan, même s’il est plutot bien réalisé pour l’époque. (Avatar est sorti à la même période) Quant à l’interprétation des acteurs, elle est très bonne. On retrouve un casting au top avec Gary Oldman (que j’adore), Robin Wright, mais surtout Jim Carrey qui déploie ici tout son talent d’homme aux mille visages. Malgré tout, j’ai quand même trouvé ce conte grand public assez effrayant…et ne le conseillerai pas aux plus jeunes.

Flocons d’amour (comédie romantique américaine – Netflix)
Vu dans le cadre du Cold Winter Challenge
La veille de Noël, une tempête de neige bouleverse la vie et le futur d’un groupe de lycéens, lorsque des liens inattendus d’amour et d’amitié se créent dans des conditions exceptionnelles.

Ce film Netflix est basé sur le roman du même nom publié en 2018, écrit par Maureen Johnson, John Green et Lauren Myracle. Bien que je ne suis pas fan des comédies romantiques, j’étais curieuse de le voir, notamment avec la présence de Kiernan Shipka que j’ai beaucoup apprécié dans le reboot de Sabrina. C’est l’histoire du Noël entrecroisé de plusieurs ados dans un petit village enneigé. Chacun va expérimenter la magie (et l’amour!) de Noël à sa façon. C’est assez diversifié (l’amour pour une star, pour son meilleur ami, ou bien l’homosexualité) Même si c’est cousu de fil blanc, cela reste un teenage movie divertissant et frais.

Casse Noisettes et les 4 royaumes (fantasy américaine – Disney +)
Vu dans le cadre du Cold Winter Challenge
Tout ce que souhaite Clara, c’est une clé. Une clé unique en son genre, celle qui ouvrira la boîte contenant l’inestimable cadeau que sa mère lui a laissé avant de mourir. À la fête de fin d’année organisée par son parrain, Drosselmeyer, Clara découvre un fil d’or qui la conduit jusqu’à cette précieuse clé … mais celle-ci disparaît aussitôt dans un monde étrange et mystérieux, volé par une souris. Pour retrouver cette clé et restaurer l’harmonie du monde, Clara et le soldat Phillip vont devoir affronter la tyrannique Mère Gingembre qui vit dans le quatrième Royaume, le plus sinistre d’entre tous

Encore un film de Disney, sorti en 2018, qui m’avait tapé dans l’oeil à sa sortie mais que je n’avais pas pu voir. J’ai profité de sa sortie sur Disney + cet hiver, pour me faire plaisir et je n’ai pas été déçue. Les décors ainsi que les costumes sont superbes, les effets spéciaux plutot réussis et le casting alléchant (présence de Keira Knightley ou Morgan Freeman) Le scénario est très fantasy et une libre adaptation du conte bien connu. Là encore, un peu classique et prévisible mais très agréable.

Mais aussi :

Love Hard (comédie romantique américaine – Netflix)
vu dans le cadre du Cold Winter Challenge
Je ne suis pas une grande fan de comédies romantiques de Noël, mais j’ai apprécié celle-ci… au point de vous en faire une fiche !

Tokyo Godfathers (film d’animation japonais – Netflix)
vu dans le cadre du Cold Winter Challenge
Un conte de Noël plutot magique, atypique et à découvrir d’urgence. Je vous invite à lire la fiche consacrée.

Revisionnage :

Edward aux mains d’argent (film fantastique – Disney +)
Vu dans le cadre du Cold Winter CHallenge
Edward Scissorhands n’est pas un garçon ordinaire. Création d’un inventeur, il a reçu un cœur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d’avoir pu terminer son œuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.

Un film qui m’a replongé dans mon adolescence (il est sorti en 1991 en France!) J’avais très envie de le revoir avec les fêtes , mais aussi dans ma frénésie de plonger dans la filmographie de Tim Burton. J’ai donc terminé l’année (je l’ai visionné le soir de la Saint Sylvestre) en compagnie de mon réalisateur préféré. L’ayant déjà vu plusieurs fois, je me souvenais de pas mal de scènes, mais bizarrement avec mon œil mature, ce film m’a émotionnée différemment, à la lumière des thèmes de la solitude et de la différence.

Séries :

Les Simpsons Saison 32 (série d’animation américaine – Disney +)

Je pense que tout le monde connaît cette famille américaine moyenne, tellement drole et attachante. La saison 32 est disponible depuis quelques semaines sur Disney + et je me suis fait un plaisir à la regarder. Les Simpsons ont toujours la pêche et savent toujours nous divertir. J’ai beaucoup apprécié les épisodes parodies (celui des films de noel, toys story, James Bond, Five Night at Freddie’s…) Une bonne partie des épisodes met à l’honneur les personnages secondaires, comme par exemple la femme du vendeur de BD, la mère de Ralph, Todd Flanders, Cletus… Du rire et du fun !

Les Maitres de l’Univers Révélation Saison 2 (série d’animation américaine – Netflix)
Suite à la bataille épique entre Musclor et Skeletor, les gardiens du crâne ancestral se sont séparés pour suivre chacun leur propre voie. Toutefois, lorsque le royaume d’Eternia est de nouveau en proie à la menace des ténèbres, Teela n’a d’autres choix que de reformer le légendaire groupe ! Malgré leurs nombreux désaccords, ils vont devoir s’unir une nouvelle fois pour sauver l’univers !

Après avoir vu la première partie cet été, je me suis penchée sur la suite de cet animé qui revisite le mythe de Musclor, sorti en 1983. Ces cinq nouveaux épisodes sont la suite directe de la première saison avec les mêmes qualités et les mêmes défauts : des femmes fortes à l’honneur, des personnages musclés et amusants. L’ambiance fantasy est respectée et l’animation réussie. Avec un casting prestigieux. On attend la suite !

Olaf présente (série d’animation américaine – Disney +)
Olaf, le plus célèbre des bonhommes de neige, effectue son grand retour à travers des courts métrages inédits dans lesquels il recrée, avec sa touche inimitable, les scènes inoubliables de grands classiques Disney.

Une série de courts métrages très droles qui m’ont permis de me détendre durant mon repas solitaire du nouvel an.

Mais aussi :

The Crowned Clown (série coréenne – Netflix)
Un drama coréen historique traitant de complot politique avec un brin de romance et de comédie. Une fiche est disponible.

Jojo’s Bizarre Adventure : Stone Ocean (série d’animation japonaise – Netflix)
Dernière partie en date de cet animé japonais fleuve, pilier du genre. Une fiche sur cette partie, mais également les autres, est disponible.

Hellbound (série coréenne – Netflix)
Vu dans le cadre du Cold Winter Challenge
Dernière série que j’ai pu regarder l’année dernière. Un drama coréen fantastique et intrigant, au coeur des sectes.

25 commentaires sur “Journal de visionnages ~ Décembre 2021

  1. J’avais adoré le Noël de Scrooge et beaucoup aimé Casse Noisettes et les 4 royaumes et ses superbes costumes et décors 🙂
    Quant à Edward aux mains d’argent, ma soeur était obsédée par ce film et le regardait en boucle. Du coup, le voir dans ton top me rappelle des souvenirs.

    Aimé par 1 personne

  2. Hello ! J’adore Casse-noisette et les quatre royaumes, j’ai d’ailleurs refait la coiffure de Clara dans la première scène (les couettes basses) pour la veille de Noël cette année. Sinon pour « Flocons d’amour », je te conseille aussi le livre pour comparer, personnellement j’ai préféré le livre, pas mal de petites choses ont été changées pour le film. 😊

    Aimé par 1 personne

    1. j’ai effectivement découvert après le visionnage de « flocons d’amour » qu’il s’agissait d’un roman. je pense que je me serais plutot dirigé vers la lecture. je l’ai noté pour plus tard, je verrai si ma bib l’a l’hiver prochain.

      Aimé par 1 personne

      1. contente que ça t’ait plu 🙂 oui c’est bien flocons d’amour. d’ailleurs je ne sais plus quelle blogueuse m’a conseillé de lire le livre qui est bien mieux.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.