Le problème des scans de manga

Aujourd’hui, un article un peu particulier. Je ne veux pas faire la morale ni pointer du doigt certains lecteurs, mais force est de reconnaitre qu’il réside un réel souci avec tout ce qui touche aux scans de manga sur Internet (Au même titre que la numérisation illégale des livres ou le streaming illégal de films)

Tout comme pour les films et les séries, il existe des groupes de fans de mangas qui scannent les livres et les mettent à disposition au Japon. D’autres groupes de fans de chaque pays les récupèrent et les traduisent pour les distribuer sur Internet aux lecteurs parlant leur langue. Ceci demande beaucoup d’organisation, de temps et de savoir faire technique. Et je ne doute pas que le succès de certains titres s’est construit grace aux scans de manga.

Mais le problème c ‘est que tout ceci est illégal. Car bien sur, les auteurs, maisons d’éditions et autres, ne sont pas rémunérés pour leur travail. D’un côté, j’entends bien que certains lecteurs n’ont pas les moyens de s’offrir tous les mangas qu’ils souhaiteraient. Et moi la première. Ce genre de lecture gratuite permet donc de découvrir des auteurs ou séries, parfois qui ne seront jamais traduits en France (ou dans un autre pays d’ailleurs) autrement. Et avec la crise du papier actuelle, lire coute encore plus cher et que nous devons tous faire attention à notre porte monnaie.

Mais nous sommes dans une société qui a pour crédo que tout travail mérite salaire (à tord ou à raison, la question n’est pas là). Donc si le lecteur n’achète pas, les maisons d’éditions ne gagnent pas d’argent et publient donc moins. Elles se « mouillent » moins pour les petits auteurs et ne décident que de diffuser les « grosses machines » avec lesquelles elles sont sures de gagner de l’argent. Je ne parle même pas des traducteurs, dessinateurs, maquettistes et autres auteurs, libraires, imprimeurs… qui ne reçoivent rien en contrepartie des heures passées à travailler.

Je ne doute pas que certains lecteurs de scans achètent certains tomes une fois avoir découvert une pépite. Mais je suppose que c’est une infime minorité.

Personnellement, je comprens tout à fait les deux positions, mais je reste malgré tout désolée pour les professionnels (et particulièrement les auteurs, l’étant moi même) qui sont déjà faiblement rémunérés.
Sans polémiquer, qu’en pensez vous?

6 commentaires sur “Le problème des scans de manga

  1. Je suis d’accord avec toi et je piste les offres à petits prix étant une grosses lectrices, heureusement il y a les bibliothèques y compris numériques et les copines avec qui on s’échangent beaucoup. Soit dit en passant je trouve que les auteurs (illustrateurs traducteurs et autres mais surtout auteurs) ne sont pas suffisamment rémunérés pour leur travail. Sans auteur, pas de livres !!

    Aimé par 1 personne

  2. Évidemment, même si je n’ai jamais lu de manga, je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Il existe la même chose avec les fichiers numériques reçus en service presse. Certains auteurs ont eut la désagréable surprise de voir ces fichiers revendus sur des sites indépendants.
    Je te souhaite une bonne journée. A bientôt

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.