Tag Back To Howgarts

Harry Potter à l’école des sorciers est sorti en version remastérisé 4K au cinéma le 12 septembre dernier et de nombreux blogueurs ont repris ce tag… que j’ai lu chez Teatime At Bloomsbury

Alors j’avoue ne pas être fan pure et dure (ne me jetez pas des tomates, j’y suis allergique!) car je n’ai jamais lu aucun livre… Mais j’ai vu quelques films et j’ai beaucoup aimé cet univers. Aussi je compte sur votre indulgence (et je promets de lire les livres un jour!)
bannière anniversaire harry potter

Serpentard ou Gryffondor ?
Question difficile… Je suis attirée par Serpentard car c’est une maison élitiste, pour y entrer il faut quand même avoir de sacrés compétences. De plus, mon signe astrologique chinois est serpent. C’est un animal qui me fascine complètement. Mais comme je suis du genre (trop?) gentille, je dirais Gryffondor.

Serdaigle ou Poufsouffle ?
Je disais donc à la question ci dessus que je suis du genre gentille. Et étant célibataire, la bouffe c’est la vie (on se console comme on peut!) Donc plutot Poufsouffle.

Soins aux créatures magiques ou Défense contre les forces du mal ?
Je suis plutot du genre pacifiste, même si j’ai conscience que la vie est un combat de tous les jours. Et puis j’adore les animaux, alors je préférerais les soins aux créatures magiques. Approcher un hyppogriffe ou un dragon, c’est quand même vachement classe.

patronus harry potter

Sortilège ou Divination ?
Je me suis beaucoup intéressée à la divination dans mon adolescence. Alors sortilège, car j’aime apprendre de nouvelles choses.

Voler sur un balai ou à dos d’Hippogriffe ?
A dos d’Hippogriffe. Outre le fait que j’aime les animaux, c’est quand même plus classe que de chevaucher un balai. Et moins cliché aussi.

Transplannage ou Portoloin ?
Comme j’ai le vertige, portoloin. D’ailleurs j’adorerais cette faculté pour aller voir mes amis qui sont toujours trop loin des yeux.

poudlard

Vous faire tuer ou vous faire expulser ?
Me faire expulser. J’ai pas envie de mourir de suite.

Festin d’Halloween ou de Noël ?
Gros dilemme. C’est deux fetes que j’adore… et dans Harry Potter les fetes, c’est quelque chose! On peut choisir les deux ?

Vacances à Poudlard ou au Terrier ?
Poudlard. Je pourrais avoir accès à la bibliothèque en toute quiétude par exemple.

quidditch

Les Canons de Chaudley ou les Harpies de Holyhead ?
Je connais mal cette partie, alors je vais betement répondre les Harpies de Holyhead car je préfère leur tenue verte à l’orange de l’autre groupe !

Tuer Voldemort ou Ombrage ?
Je ne tuerai qu’en cas de légitime défense.

Ordre du Phénix ou Mangemort ?
Les Mangemorts ont quand même l’air cool… J’ai toujours été attirée par le coté obscur de la force.

sirius black

Sirius ou James ?
J’ai toujours préféré Sirius. De plus j’aime beaucoup l’acteur Gary Oldman.

Reliques ou Horcruxes ?
Je connais plutot mal les Horcruxes, donc je dirais les Reliques par défaut. Mais si quelqu’un veut me faire un bref cours de rattrapage, les commentaires vous sont ouverts !

Livres ou Films ?
Comme je vous le disais en préambule, je n’ai pas lu les livres, mais je dois avoir les vieux tomes de ma fille quelque part dans ma bibliothèque (éparpillée un peu partout…) Donc dès que j’irai mieux et que le temps me le permettra, pourquoi ne pas les lire ?

livres harry potter

Voilà pour ce tag. J’espère qu’il vous aura plus. N’hésitez pas à le faire à votre tour et à me taguer pour que je vienne vous lire.
Sinon, quel est votre personnage préféré dans la saga ?
A vos claviers !

applaudissements

Publicités

Burning

affiches du film burning

Film sud coréen de Lee Chang Dong
Sorti le 17 mai 2018
Durée : 2h28
Avec : Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo
Genre : Drame, mystère, psychologie, thriller
1 prix et 6 nominations au festival de Cannes 2018


Lors d’une livraison, Jongsu, un jeune coursier, retrouve par hasard son ancienne voisine, Haemi, qui le séduit immédiatement. Elle lui demande de s’occuper de son chat pendant un voyage en Afrique. Celle-ci revient cependant avec Ben, un garçon fortuné et mystérieux.  Alors que s’instaure entre eux un troublant triangle amoureux, Ben révèle à Jongsu son étrange passion. Peu de temps après, Haemi disparaît… Jongsu, complètement amoureux fou de Haemi, part à sa recherche.

yoo ah in dans burning
Ce film s’inspire de la nouvelles « Les granges brulées » de l’écrivain japonais Haruki Murakami et plus implicitement de « L’incendiaire » de Faulkner.
Ce film a été acclamé lors du dernier festival de Cannes, mais ce n’est pas la raison qui m’a poussé à aller le voir. D’abord, je suis une inconditionnelle de l’acteur Yoo Ah In et je pense sans me tromper que c’est l’acteur coréen dont j’ai vu le plus de films. Ensuite, avoir la chance de voir un film coréen en version originale projeté dans ma ville, c’était pour moi une chose qui n’arriverait jamais. C’est donc avec beaucoup de curiosité que je me suis rendue au cinéma le week end dernier.
J’avais bien entendu regardé la bande annonce et je m’attendais à un thriller plutot action (Je n’avais pas lu les critiques) J’ai donc été très surprise par la lenteur du film. D’ailleurs,
le réalisateur et sa co-scénariste avouent eux-mêmes qu’ils se sont inspirés d’un texte où « il ne se passe rien ». Mais Lee Chang Dong a fini par être séduit : « ce mystère recèle une dimension très cinématographique. On allait pouvoir en faire quelque chose de plus grande ampleur et de plus complexe. Ces trous béants dans l’enchaînement des événements, la pièce manquante qui nous empêche de connaître la vérité, font référence au monde mystérieux dans lequel nous vivons aujourd’hui, ce monde dans lequel on sent bien que quelque chose ne va pas, sans pourtant réussir à expliquer précisément de quoi il s’agit ». Ce qui n’a pas été le cas de tous les spectateurs en France.
jeon jong seo dans burning
Personnellement, j’avoue qu’au bout de la première heure, je me suis vraiment demandé à quel film j’avais affaire. Le tempo très (trop) lent et le triangle amoureux très plat me donnaient envie de faire la sieste… Puis finalement, le film connait un tournant avec la disparition de Haemi. Je suis hameçonnée et même si le film continue sur ce même tempo, mon cerveau commence à entrer en ébullition. Mille questions et théories se bousculent dans ma tête : si de première évidence le coupable semble être désigné, rapidement on s’englue dans plusieurs théories. Haemi est peut etre folle. Ou bien c’est Jonsu qui a tout inventé, après tout il est romancier… Bref. Il faut s’accrocher, mais après cette première heure, on est récompensé.
Les acteurs sont plus que talentueux. Yoo Ah In porte quasiment le film sur ses épaules à lui tout seul. Et il le fait bien. Il réussit à transmettre beaucoup d’émotions tout en parlant peu. On s’attache vite à lui et on ressent beaucoup d’empathie. J’ai eu plus de mal avec Haemi, mais je pense que son personnage est très représentatif des jeunes coréennes actuelles. Quant à Steven Yeun, tout le monde le connait pour son rôle dans The Walking Dead. Il campe ici un personnage qu’on adore détester.

Mais sans doute le plus beau du film reste la photographie. Je ne suis pas très fan des paysages urbains mais encore une fois, ils sont représentatifs de Séoul et du quartier de Gangnam. J’ai plutot admiré les paysages de la campagne, au bord de la zone de démilitarisation… les intérieurs pauvres et saturés des habitations. Les jeux d’ombres et de lumières sont à couper le souffle.

Je suis donc ressortie enchantée de cette séance, même si la fin du film nous laisse dans notre purée de pois, et je salue à mon tour cette œuvre qui aurait mérité plus de récompenses comme la plupart des critiques de cinéma l’ont souligné cet été. Du coup, je vais acheter le recueil de nouvelles de Murakami (même si j’ai peu de temps pour lire) par curiosité.

Psychokinesis

Titre original : Yeomryeok / 염력 / 念力
Film sud coréen de Yeon Sang Ho
Sorti le 31 janvier 2018 et actuellement sur Netflix
Genre : action, aventure, comédie, fantastique
Durée : 1h41
à partir de 15 ans

affiche psychokinesis
Seok Heon est un quadragénaire divorcé, surveillant dans une banque, vivant pauvrement et réalisant de petites entourloupes pour joindre les deux bouts. Après avoir bu une eau étrangement contaminée lors d’une promenade, il se découvre des pouvoirs télékinétiques. Un soir, sa fille, Ru Mi, l’appelle en pleurant. Devenue orpheline de mère suite à un accident, elle lui demande de venir aux funérailles de son ancienne épouse. C’est alors que Seok Heon apprend tout de la vie de sa fille : gérante d’un restaurant de poulet, celle-ci et les commerçants voisins sont persécutés par un grand groupe désireux d’acquérir les terrains. C’est ainsi que lors d’une rixe, la mère de Ru Mi est décédée. Il tente de raisonner sa fille en lui disant d’abandonner son magasin et de venir vivre avec lui, comme il compte gagner beaucoup d’argent en se produisant comme magicien grace à ses nouveaux pouvoirs. Mais Ru Mi refuse violemment et organise la résistance des commerçants. Seok Heon va devoir protéger sa fille d’une manière moins raisonnable.
image du film psychokinesis
Après Train To Busan qui m’avait émerveillée, j’avais hate de voir la nouvelle production de Yeon Sang Ho. Encore une fois, je ne suis pas déçue. Les mêmes thèmes sont abordés : les relations humaines difficiles, le divorce, les choix qu’on doit assumer, le sacrifice des parents pour leurs enfants.
Si le personnage de Seok Heon est plutot drole au début, il se fait rapidement rattraper par les événements et passe d’anti héros à vrai héros. Il fait d’ailleurs un peu penser à Peter Parker/Spiderman, que ce soit quand il découvre maladroitement ses pouvoirs ou lorsqu’il vole (au sens propre du terme) sauver sa fille et les commerçants. Ses pouvoirs un peu loufoques contrebalancent avec la cruauté inhumaine mais tellement réelle des grandes entreprises et leur argent (qui est lui aussi à sa façon un super pouvoir). Certaines scènes sont violentes, voire choquantes (par exemple ici dans le cas du décès accidentel mais ultra violent de la mère, ou lorsque la police tire à la lance à incendie sur un commerçant acculé et suspendu à un balcon pour le faire tomber et mourir) Encore une fois, Yeon Sang Ho ne fait pas dans la dentelle et montre la réalité crue et nue. Un style scénaristique bien loin des superproductions hollywoodiennes.
Seul petit point noir (s’il faudrait faire un reproche), je n’ai pas vraiment compris comment l’eau a été contaminée par une étrange force surnaturelle. Je sais que je dois me reteindre en blonde… Mais en attendant, si quelqu’un a vu le film et peut m’expliquer ce passage…
Une belle découverte que je vous recommande à tous.

Forgotten

forgotten affiche
Film sud coréen de Hang-Jun Zhang sorti le 29 novembre 2017 et le 21 février 2018 sur Netflix
Durée : 1h 48min
Avec Ha-Neul Kang, Mu-Yeol Kim, Seong-kun Mun
Genre : Thriller
Age conseillé : à partir de 16 ans
kang ha neul dans forgotten
Jin Seok, un étudiant lambda de 21ans, admire son grand frère, Yu Seok. Pour lui, il incarne la perfection. Les deux garçons et leurs parents déménagent et s’installent dans une étrange maison dont l’une des chambres sert de débarras à l’ancien propriétaire et ne doit être ouverte sous aucun prétexte. Un soir qu’il entend des bruits étranges dans cette chambre, Jin Seok est arreté in extremis par son frère qui lui propose d’aller prendre l’air pour oublier. Mais Yu Seok se fait enlever et ne réapparaît que 19 jours plus tard, sans le moindre souvenir. De plus, il semble être devenu une personne totalement différente. Jin Seok décide de mener l’enquête discrètement. Mais comme ce dernier est sous traitement médicamenteux lourd, Yu Seok a vite fait de se défendre en disant que son frère n’arrive plus à faire la différence entre ses cauchemars et la réalité. Lequel des deux a raison ?


Un film déroutant et passionnant, une grande claque cinématographique. Un thriller psychologique plein de rebondissements qui fait travailler les méninges. Lorsqu’on croit tenir une piste, un retournement de situation la dément ausssitot. Tout cela grace au scénario bien ficelé et au talent des acteurs car tout repose sur leur jeu, leur façon de transmettre les sentiments. La fin est complètement surprenante. En tant que fan de Fight Club, je m’attendais à quelque chose de similaire, mais le dénouement est autre. N’en disons pas plus, je ne veux pas spolier mais vous inviter à voir ce superbe film Netflix.

forgotten affiche

Les Délices de Tokyo

les délices de tokyo affiche
Comédie dramatique franco-allemande et japonaise
Sortie en France le 27 janvier 2016
Durée : 1h53
De Naomi Kawase
Avec Kirin Kiki, Masatoshi Nagase, Kyara Uchida
8 Nominations au festival de Cannes 2015
cerisier en fleur
Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ». Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher. Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable…

kirin kiki faisant des doriyakis
Naomi Kawase a écrit Les délices de Tokyo au sein de la bibliothèque d’un sanatorium dédié aux lépreux et localisé aux alentours de la capitale japonaise. Un endroit idéal pour apporter plus de vérité au récit, la cinéaste ayant longuement discuté avec les patients et s’étant promenée dans la forêt adjacente afin de s’imprégner « de la lumière, de l’atmosphère ». Au final, Tokue lui rappela même sa mère, décédée trois ans avant le tournage.
matasoshi nagase faisant des doriyakis
J’ai regardé ce film sur les conseils de mes collègues. Car personnellement je suis plutot attirée par les films fantastiques ou historiques. Malgré tout, je n’ai pas été déçue. C’est un beau film, dans la tradition japonaise. Il me fait penser au mouvement wabi sabi,  cet art de vivre doux qu’on retrouve dans le regard émerveillé de Tokue, appuyé par une photographie superbe. J’ai adoré les images montrant la nature, que ce soit les arbres, les fleurs de cerisier ou les gouttes d’eau. Des moments très slow et un peu magiques.
Mais ce n’est pas qu’un film visuel. Il pose également de nombreuses questions sur la solitude, le regard des autres et la maladie. A travers ces personnages ont se rend compte qu’on est tous jugés par les autres (c’est l’enfer, comme dirait Sartre), ce qui nous isole et nous empêche de vivre. Une fois les barrières des conventions sociales tombées, une fois son Ikigai* trouvé, on peut être soi et s’émerveiller. C’est ce que nous enseigne Tokue, je pense. Une belle leçon de vie. Je n’ai pas lu le roman mais celui ci doit également regorger de petits trésors

*Ikigai : équivalent japonais de la joie de vivre et de la raison d’être, pour faire simple.
Chronique livre à venir sur le blog

Full Metal Alchemist / Hagane no renkinjutsushi

full metal alchemist affiche

Film d’action/fantastique japonais
Sorti en France le 19 février 2018 sur Netflix
Durée : 2h15
De Fumihiko Sori
Avec Ryosuke Yamada, Tsubasa Honda, Dean Fujioka

ryosuke yamada full metal alchemist
Au début du XXe siècle, l’alchimie est une activité extrêmement développée et respectée. Edward et Alphonse sont deux jeunes enfants apprenti alchimistes qui deviennent subitement orphelin. N’arrivant pas à surmonter leur peine, les enfants tentent d’utiliser leurs connaissances pour récupérer l’âme de leur mère. Mais l’expérience tourne mal et Alphonse perd son corps. Se sentant coupable, Ed n’a de cesse de retenter l’expérience pour redonner corps à son frère. Mais il y perd sa jambe gauche. Puis il sacrifie son bras droit pour sauver l’âme de son frère en l’attachant à une armure de métal. Il reçoit ensuite des prothèses mécaniques appelées « automail » en remplacement de ses membres manquants, génies de mécanique conçus par son amie d ‘enfance Winry.
Une fois accepté parmi les alchimistes d’État, il reçoit le surnom de Fullmetal Alchemist (soit « l’alchimiste d’acier »), et part en quête de la légendaire pierre philosophale avec son frère afin de réparer leurs corps.
full metal alchemist acteurs
Ce film s’est classé premier au box office japonais lors de sa sortie en décembre dernier. Il s’agit de la première adaptation du manga éponyme de Hiromu Arakawa avec des acteurs réels. Le film devait initialement être produit en 2013, mais en raison de son faible budget et de ses effets spéciaux, il est retardé jusqu’à son relancement officiel en mai 2016.
Bien que personnellement je n’ai vu que la première adaptation en animé, j’ai beaucoup aimé cette version live. L’adaptation est fidèle à mes souvenirs. Les acteurs sont vraiment bons et les effets spéciaux réussis. Mention spéciale à l’armure d’Alphonse, qui est aussi réussie. Je pense que la production a bien fait de prendre son temps. Les décors (en Italie et au Japon) sont aussi enchanteurs.
Bien que ce soit l’adaptation d’un manga, je déconseille les plus jeunes de le regarder. En effet, c’est une histoire mêlant fantastique et action, mais certaines scènes sont relativement dures. Elles font écho avec la réalité (expériences génétiques, recherches militaires et supersoldats, etc… qui rappellent ce qui a pu se passer pendant la seconde guerre mondiale, voire se poursuit de nos jours) de manière sombre. Je le conseille aux ados et adultes qui aiment ce type d’ambiance.

Empire of Lust

empire of lust affiche
Sunsuui sidae / 순수의 시대
Film sud coréen sorti le 05/03/2015 en deux versions (censurée ou non coupée)
Réalisateur : Ahn Sang Hoon (réalisateur)
Acteurs principaux : Shin Ha Gyun, Kang Han Na, Jang Hyeok, Kang Ha Neul
Genres : Action – Drame – Historique – Romance
Age conseillé : 18 ans et +
empire of lust affiche
Kim Min Jae est un brillant général qui s’est distingué par la protection des frontières du jeune royaume de Joseon. De retour d’une campagne militaire, il tente de garder un œil sur Yi Bang Won, le cinquième fils du roi Tae Jo et accessoirement son ami, qu’il suspecte de vouloir s’emparer du trône, ce dernier n’ayant pas été désigné comme successeur. Il a par ailleurs réussi à faire en sorte que son fils adoptif soit fiancé avec la princesse du royaume.
Pendant ce temps, il tombe amoureux d’une courtisane nommée Ga Hee qu’il défend lors d’un repas où elle danse. Bien vite, elle devient sa concubine. Mais Ga Hee cache un lourd secret qu’elle ne soulagera que par la vengeance.
scene du film empire of lust
Ce film m’a été conseillé par une amie. Comme j’aime beaucoup les dramas historiques, je n’ai pas hésité longtemps. Mais dès les premières images, j’ai été secouée par la violence du film : violence lors des combats (beaucoup de sang gicle au point que c’en est presque risible), des enjeux politiques (exécution des chevaux, empoisonnement…), violence sexuelle (viols…) D’ailleurs les scènes de sexe sont très explicites et bien que ce ne soit pas pornographique, les corps ne sont pas cachés. Ce qui est extremement rare pour un film asiatique. Donc il mérite bien son macaron interdit au moins de 18 ans.
Malgré tout c’est un très bon film qui je pense doit refléter une certaine véracité historique. Les décors et les costumes sont superbes. Les acteurs sont crédibles, notamment l’actrice qui incarne Ga Hee. Le film se questionne sur la politique, les différentes classes de l’époque et l’injustice qui en découle. Thèmes qui peuvent hélas toujours entrer en résonance avec notre époque. Je le conseille donc pour public averti.

#JDGBox de décembre 2017~ Spécial Star Wars

Je me suis récemment aperçue que j’ai complètement oublié de vous présenter la dernière JDGBox… spéciale Star Wars, à l’occasion de la sortie du film pour noel.

jdgbox

Le concept :
Recevez tous les 2 mois une box pleine de surprises Geek ! Retrouvez une sélection de produits sous licence et des produits inédits, en rapport avec l’actualité geek du moment, choisie avec amour par l’équipe du Journal du Geek. Découvrez entre 5 et 7 objets dans votre box pour une valeur marchande d’environ 2x plus que son prix (25,99€).
Paiement sécurisé
Possibilité d’offrir la box

La JDGBox est expédiée la première semaine du mois, il est possible de la recevoir dès 48h après son expédition suivant le mode de livraison choisi.
La box possède également une boutique, et aussi une box spéciale réalisée par Marcus (le célèbre animateur de la chaine Game One que j’espère rencontrer en février prochain)

Site internet : http://www.jdgbox.com/

Dans cette nouvelle édition :
jdgbox spécial star wars
jdgbox spécial star wars
~T shirt officiel de la Saber League parisienne.
Valeur 15 euros
C’est un club de sport de combat au sabre laser qui propose en plein Paris des cours annuels collectifs ou individualisés, des événements, des animations anniversaires ou entreprises…
Un t shirt sympa et original, ça change des t shirts noirs habituels. J’espère que la finition sera bonne car celui reçu en octobre (polo alien) s’est complètement décousu et abimé aux manches au premier lavage… De quoi être déçue. (mais c’est la première fois que je rencontrais ce problème)

tshirt saber league paris

~Casquette officielle Bioworld
Valeur 14,90 euros
Casquette officielle pour la sortie du prochain volet en mai 2018.
La casquette est très jolie mais grande. Je l’ai essayée et comme vous pourrez le voir sur la photo, c’est une taille adulte homme, je suppose. Ca sera pour mon fils qui adore les casquettes.

casquette star wars

~Mug officiel SD Toys
Valeur 9,99 eurosUn mug transparent Boba Fett dont le logo change de couleur avec la chaleur. Un goodie sympa et original du fait qu’il soit transparent.

mug boba fett

~Parapluie Cerda
Valeur 14,90 euros
Un objet toujours utile et que je trouve vraiment beau. Mon objet préféré de la box. Et sans doute aussi celui de Nami qui n’a pas eu peur de croquer du Trooper comme vous pourrez le voir en photo !

parapluie star wars

~Figurine officielle Star Wars de Hasbro
Valeur 12 euros
Un objet sympa pour les collectionneurs. Ce n’est pas mon cas.

figurine star wars

~L’affiche technique
Une petite affiche technique sur le véhicule AT-AT. Bon j’avoue que je ne suis pas emballée, mais les fans purs et durs vont surement l’accrocher quelque part.
En bonus un code promo de 20% pour en acheter une autre (existe pour plusieurs univers geek comme légo, Nintendo, etc…)

l'affiche technique

~Bonus :
Préservatif et code de réduction Geekmemore.
preservatif geekmemore
No comment.

jdgbox fevrier preview

En février, une nouvelle box avec des licences comme Retour vers le futur, Badass, Sailor Moon, Dragon Ball Z et encore du Star Wars.
Aimez vous la saga Star Wars ? Quel aurait été votre goodie préféré ?

Christmas TAG

Noël arrive et j’ai eu l’idée de répondre à un Christmas TAG pour nous mettre dans l’ambiance. N’hésitez pas à y répondre si le cœur vous en dit !

1. Quel est ton film de Noël préféré ?
En général, je n’aime pas les téléfilms de Noël. Je trouve ça redondant et ennuyeux, complétement kitsch et cucul… sauf peut etre Le Grinch !
J’aime aussi beaucoup l’émission spéciale Disney qui passe tous les ans à cette époque (Ca me rappelle mon enfance) Je trouve juste dommage que ces dernières années, elle soit trop axée sur les princesses.
le grinch

2. As-tu des traditions de Noël ?
Pas vraiment. Je fais simplement mon sapin le premier week end de décembre pour le défaire le premier de janvier. Bon, cette année il sera fait en retard vu que je serai absente ce week end là !

sapin de noel hello kitty

3. Bonbon de Noël préféré ?
Je suis plus chocolat. J’aime beaucoup les papillotes, c’est traditionnel… mais devenu un luxe ces dernières années !

papillotes

4. Bougie parfumée d’hiver préférée ?
J’aime beaucoup les senteurs chaudes à cette époque de l’année : feu de bois, cannelle…

feu de bois noel

5. Gants ou moufles ?
Ma préférence va aux gants de cuir, bien plus chauds.

6. Souvenir de Noël préféré ?
Je n’ai pas un souvenir particulier qui me vienne à l’esprit… J’ai passé ceux de mon enfance en famille. Pour ces dernières années, c ‘est seule.

7. Tu restes en pyjama ou tu te prépares le matin de Noël ?
Je déteste trainer en pyjama, quelque soit le jour. Alors appretée ou non, je porterai autre chose qu’un pyjama !

enfant en pyjama de noel

8. Ta chanson de Noël préférée ?
Ca demande réflexion…

9. Quelle est la personne sur ta liste pour laquelle il est le plus difficile de faire du shopping de Noël ?
Autrefois, mon père. Mais nous nous sommes perdus de vue et donc on ne se fait plusd e cadeau de noel.

10. Lait de poule ou chocolat chaud ?
Chocolat chaud. J’adore ceux fait à Colombus ou encore les spécialités du petit restaurant de ma ville.

chocolat chaud noel

11. Peux-tu donner les noms de tous les rennes du Père Noël ?
Joyeux, Atchoum, Simplet, Prof, Grincheux… et Rudolf !

12. Quel est le cadeau le plus bizarre que tu aies jamais reçu ?
Des torchons à vaisselle. Bon c’est utile, je dis pas. Mais ça fait un peu… bizarre.

13. Prends-tu des résolutions de nouvelle année et les tiens-tu ?
Pas vraiment. J’essaye de m’améliorer quand le besoin s’en fait ressentir et cela indépendamment du changement d’année.

14. Qu’y a-t-il tout en haut de ta liste de Noël ?
Etre heureuse ? La paix dans le monde, c’est bien ça aussi 😉

pere noel lit sa liste

15. Ton sapin est-il vrai ou faux ?
Un faux. Je suis contre le fait de couper des arbres, même si souvent c’est géré avec des replantations. Ca me fend le cœur de voir un etre vivant mourir sur les trottoirs une fois la fete finie…

16. Achètes-tu les cadeaux à l’avance ou attends-tu la dernière minute ?
A l’avance pour échelonner les frais 😉

17. Là où tu vis, passes-tu Noël sous la neige ?
Auparavant oui mais la neige se fait de plus en plus rare à Noël et je trouve ça super dommage… Comme s’il manquait un truc.

paysage enneigé

#JDGBox d’Octobre 2017

Une box geek multi univers encore cette fois ci avec 6 surprises et des bonus.
thor docteur slump hulk
Le concept :
Recevez tous les 2 mois une box pleine de surprises Geek ! Retrouvez une sélection de produits sous licence et des produits inédits, en rapport avec l’actualité geek du moment, choisie avec amour par l’équipe du Journal du Geek. Découvrez entre 5 et 7 objets dans votre box pour une valeur marchande d’environ 2x plus que son prix (25,99€).
Paiement sécurisé
Possibilité d’offrir la box
La JDGBox est expédiée la première semaine du mois, il est possible de la recevoir dès 48h après son expédition suivant le mode de livraison choisi.
La box possède également une boutique, et aussi une box spéciale réalisée par Marcus (le célèbre animateur de la chaine Game One)

Site internet : http://www.jdgbox.com/

Dans cette nouvelle édition :
unboxing jdg octobre 2017
~Alien : t shirt sous licence officielle (valeur : 19,90 euros)
Un t shirt bleu façon polo porté par l’équipage du film culte. Personnellement, je ne suis pas super emballée. Même si ce type de t shirt change des traditionnels sérigraphiés, je trouve la qualité du tissu vraiment pas à la hauteur. Dommage car je suis une grande fan du film.
t shirt alien
~Dr Slump : balle antistress Unchi Pink Poop (valeur 7 euros)
Issu du célèbre animé, voici une balle antistress rose en forme de caca très marrante et originale.
balle antistress unchi pink poop docteur slump
~Editions 404 : un livre au hasard de la collection geekopédia (valeur : 5 euros)
J’ai personnellement reçu « comprendre game of thrones quand on n’est pas fan mais que tous nos amis le sont ». Existe aussi en version Star Wars, super héros et jeux vidéos. Le hasard fait plutot bien les choses car effectivement, je n’ai jamais regardé GoT. Un livre plein d’humour et d’infos. Le concept est vraiment sympa et la maison d’éditions intéressante.
edition 404 livre game of thrones
~Thor Ragnarok : une figurine Qfig de Hulk (valeur : 14,90 euros)
Et aussi une canette d’energy drink à l’effigie de Thor (valeur : 2 euros)
C’est le genre de petit goodie sympa que j’aime bien.
energy drink thor q fig hulk
~Magnet Run (valeur : 5 euros)
Tous les mois on peut trouver un magnet. Celui de cette box me plait un peu moins niveau design.

~Bonus : une invitation pour le Geek’s Live du 14 octobre à Paris
Que je n’ai pas utilisée, n’étant pas parisienne
Un préservatif geekmemore
Que je n’ai pas utilisé, n’étant pas pratiquante
Et une pochette de bonbons pétillants japonais très sympa aussi
magnet run préservatif geek me more bonbons pétillants japonais
A venir en décembre : une box 100 % Star Wars à l’occasion de la sortie cinéma du nouvel opus
personnages star wars version steampunk
Quel aurait été votre goodie préféré ?