Honey Hotteok

Les Honey Hotteok sont des pancakes coréens fourrés au miel.

Ingrédients pour la pate :
1 œuf
4g de sel
30 g de sucre
160 g de lait chaud
4 g de levure
300 g de farine à pain
40 g de beurre à température ambiante

Ingrédients pour le fourrage :
50g de cassonade
30 g de miel
des graines de citrouille
des noix concassées
des arachides hachées
3 g de cannelle en poudre
20g de poudre d’amidon
150 ml d’eau

Tour de main:
Dans un saladier, fouetter l’œuf avec le sel et le sucre.
Ajouter le lait chaud, puis la levure. Mélanger doucement.
Verser la farine à pain. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une boule de pate.
Fariner un plan de travail où incorporer le beurre à la pate. Pétrir jusqu’à épaississement de la pate. Elle doit être lisse.
La laisser reposer dans un saladier recouvert d’un film alimentaire, jusqu’à ce qu’elle ait triplé de volume. (soit pendant environ 1h30)

Astuce : elle gonfle plus rapidement dans une casserole d’eau tiède. Pour cela, il faut penser à percer le film alimentaire pour éviter l’humidité.

Pendant ce temps, préparer le fourrage comme suit :
Dans un bol, mélanger les ingrédients. Remuer et faire bouillir à feu doux. Éteindre quand le mélange s’épaissit. Cela doit ressembler à du caramel.

Revenir à la pate :
Fariner un plan de travail et réaliser un boudin de pate.
Le couper en 8 parts égales à filmer pour éviter qu’elles ne se déssechent

Pétrir chaque morceau de pate et en faire une boule.
Fariner et aplatir en rendant les bords fins
Placer le coté lisse à l’extérieur.
Ajouter une cuiller de farce.

Rabattre les cotés de la pate de façon à complètement recouvrir la farce sans faire de trous et en faire une jolie boule. (Un peu à la façon d’une aumônière)
Procéder ainsi pour chaque morceau de pate.
Les recouvrir de film et les laisser reposer jusqu’à ce qu’elles doublent de volume.
Enduire une poele d’huile et cuire chaque boule lentement à feu doux 3 à 4 mn par coté.


Bon appétit !

Le sandwich œuf jambon à la coréenne

Voici la recette « secrète » de Café Jiny, un magasin coréen populaire spécialisé dans les sandwiches. De quoi emmener quelque chose de nouveau et de goûteux au bureau.

Ingrédients pour une personne :
1 tomate
Feuilles de laitue
Chou rouge
Cornichons
1 citron
1 œuf
Sel
Moutarde fine et moutarde à l’ancienne
Miel
2 larges tranches de pain de mie

Tour de main :
Laver la tomate et la laitue. Retirer le pédoncule pour avoir des feuilles entières.
Pendant ce temps, cuire l’oeuf dur avec une pincée de sel. (pour pouvoir retirer la coquille plus facilement)
Coupez l’oeuf en rondelles dans le sens de la tranche, ainsi que la tomate (environ 7 mm d’épaisseur) et le chou rouge en lamelles.
Mélanger une cuiller à café de moutarde fine à une cuiller à café de moutarde à l’ancienne, une cuiller à café de cornichons hachés, quelques gouttes de jus de citron selon votre gout. Ajouter un peu de miel. Pour plus de goût, on peut laisser reposer cette sauce une journée au réfrigérateur avant de l’utiliser.
En garnir les tranches de pain de mie.

Composer votre sandwich ainsi :
une tranche de pain de mie à la sauce, une tranche de cheddar, une fine tranche de jambon (ou plus selon la taille), une autre tranche de cheddar, des lamelles d’oeuf dur, trois tranches de tomate, laitue et chou rouge ensemble, terminer par une tranche de pain de mie à la sauce.

Maintenir le sandwich en le pressant et l’enfermant dans un papier alimentaire ou à défaut du film si vous souhaitez le transporter. Deux couches peuvent être nécessaires.

Si vous avez utilisé du papier alimentaire, vous pouvez couper directement le sandwich en deux à l’aide d’un couteau à pain avant de le déguster.
A manger accompagné d’une salade de fruits frais.

Astuce montage :
Il est préférable de commencer par les ingrédients plats et terminer par la laitue afin que le sandwich ne tombe pas.
Bon appétit !

Rainbow Pasta

Fan de licorne, bonjour. Aujourd’hui, recette afin de réaliser des spaghettis ultra kawaii.

Ingrédients :
1 kilo de spaghettis
60 ml de crème fraiche liquide
colorants alimentaires rouge, bleu et jaune

Tour de main :
Cuire 1 kilo de pates comme à votre habitude
Dans six petits récipients, verser 10 ml de crème fraiche, soit un par couleur. Y incorporer du colorant alimentaire comme suit :
Pour des pates violettes : 5 gouttes rouges + 2 bleues
bleu clair : 5 gouttes bleues + 1 jaune
vert : 6 jaunes + 2 bleues
jaune : 8 gouttes jaune
orange : 3 rouges + 6 jaunes
rose : 7 rouges

Mélanger chacune des crèmes
Séparer les pates cuites en 6 parts égales sur lesquelles verser l’un des petits récipients. Mélanger les pates avec son colorant approprié.
Une fois bien imprégnée, servez.


Régalez vous !

Dégustations de snack japonais

Le temps passe vite, mais nous nous retrouvons pour un nouveau volet dégustation. Voici nos avis sur des produits japonais gourmands achetés dans des boxes spécialisées.

Snacks japonais salés
~Chips Yuzu Kosho

De délicieuses chips à la saveur addictive yuzu kosho. Une édition limitée réalisée avec une pate de piment mélangée à du yuzu (citron japonais) Ces chips acidulées sont fines, pliées, très croustillantes, voire un peu dures mais délicieuses. On sent bien le goût du citron mais peu le piment, à mon plus grand bonheur.
chips yuzu
~Tofu ramen au lait de soja
Des nouilles épaisses et bonnes dans une sauce agrumes (saveur citronnelle) dans une sauce laiteuse agrémentée de morceaux de tofu moelleux. Très original et sympa. J’ai apprécié le goût particulier plutot doux. Aucune trace de piquant contrairement à ce que nous habituent les asiatiques.
tofu ramen
~Takoyaki
Des anneaux croustillants au goût mélangé de sucré salé un peu piquant, le tout savamment dosé puisqu’on les mange sans fin.
takoyaki
Snacks japonais sucrés
~King’s Wasuremono

Biscuit croustillant chocolat et beurre en forme de couronne. Son nom signifie : l’oubli du roi (voir le packaging) C’est un gros biscuits sablé marbré chocolat vanille et fourré chocolat. Pas trop sucré, il est croquant. J’ai beaucoup aimé.
king's wasuremono
~Mameita
Confiserie japonaise faite de cacahuète et de riz caramélisé. Croustillante, elle est étonnamment peu sucrée. On sent bien la cacahuete. J’ai bien aimé.
mameita
~Kitkat Sakura & saké
Un paquet complet de mini Kitkat fourré à la crème de sakura. Le chocolat contient un peu de nihonshu (saké) A réserver aux adultes. Le chocolat est rose, le biscuit croustillant. J’avoue ne pas avoir aimé le goût, trop fort. C’est bien dommage car c’est tellement rare d’avoir un paquet de kitkat entier dans une box…
kitkat sakura
~Jaga choco grande Uji matcha
Des chips au chocolat super addictives. Ces Jaga choco sont recouvertes de chocolat blanc au matcha de Uji, ville japonaise dans la région de Kyoto. Une édition limitée de chips ondulées épaisses, peu croquantes. Un peu difficiles à digérer, leur saveur sucrée avec une pointe de sel est surprenante
jaga choco
~Aggretsuko Chocolate
La reine du death metal avec de délicieux chocolats croquants saveur framboise. Ce sont des petits domes de chocolat noir rempli de fruit. Je n’ai pas particulièrement aimé la saveur un peu forte mais mes enfants ont aimé.
aggretsuko chocolate
écureuil gourmand

Les bombes de thé

Nouvelle tendance qui envahit les réseaux, les bombes de thé ressemblent à des boules de bain… à déguster. Difficiles à trouver à l’achat, les équipes marketing des maisons de thé vont sans doute s’emparer du phénomène d’ici peu. Mais pourquoi ne pas faire ses propres bombes ?
bombe de thé
Ingrédients : (pour une bombe)
1/2 cuillere à café d’agar agar
2 cuillères à soupe d’eau froide
22 cl d’eau chaude
moules en silicone en forme de demi sphère (de petite taille)
thé ou tisane de votre choix
bombe au thé
Tour de main :
Dans une petite casserole, déposez l’agar-agar dans 2 cuillères à soupe d’eau froide.
Mélangez et portez à ébullition pendant 1 à 2 minutes.
Incorporez à 22 cl d’eau chaude. Attention à ce qu’elle ne soit pas bouillante
Répartissez le tout dans les moules en remplissant les spheres au trois quarts.
Séparez les demi-sphères en deux groupes : celles à garnir de thé, et celles à laisser vierges.
Déposez rapidement une pincée de thé ou de tisane sur la couche d’eau en gelée des
premieres.
Attendez quelques instants de manière à ce que la gelée transparente prenne bien dans les moules.
Avant que le mélange ne refroidisse complètement, placez les demi-sphères sans thé sur celles garnies, bord à bord, de façon à les assembler.
Maintenez-les ainsi pendant quelques secondes avant de disposer vos boules au réfrigérateur pendant deux heures.
Utilisez votre bombe de thé dans les 48h en la plongeant dans une tasse d’eau bouillante. Ou en la déposant dans une tasse, et versez directement l’eau dessus. En quelques secondes, la coque d’eau en gelée laissera place à vos feuilles de thé ! Pour assister au spectacle magique, utilisez de préférence une tasse transparente résistant aux températures élevées.
bombes de thé
Variantes :
Pour les adeptes de thé sucré, on peut réaliser des sphères en sucre ou au chocolat à la place de l’agar-agar.
Il est également possible d’ajouter d’autres agréments au thé : des morceaux de fruits, des bonbons, des perles de sucre… ou des fleurs comestibles pour l’oeil.

les Gummy Bear framboise de Jordan Collins

Jordan Collins est une influenceuse australienne sur TikTok, spécialisée dans la minceur. Récemment, elle a proposé une recette d’oursons gélifiées light (moins de 27 calories pour 120 g, soit 15 fois moins que les Gold Bear Haribo !) Je n’ai pas testé personnellement, mais je vous donne la recette.
gummy bear
Ingrédients et matériel :
Des moules en silicone en forme d’oursons (ou de votre choix)
Une pipette
9 g de poudre de gélatine
9 g d’arôme de framboises en poudre
150 ml d’eau bouillante
De l’acide citrique (citron)
gummy bears
Tour de main :
Dans un bol, versez la poudre de gélatine, l’arôme de framboise en poudre, ainsi que l’eau bouillante. Mélangez le tout de manière énergique.
Avec une pipette, prenez un peu du mélange et versez-le dans les moules en forme d’oursons.
Laissez reposer le tout au congélateur pendant 20 minutes.
Démoulez les oursons.
Saupoudrez-les d’un peu d’acide citrique.
Dégustez !
gummy bear gif
Qui a déjà fait ses propres bonbons ?

Dégustations de snacks sucrés japonais

Nouvel article dégustation pour vous présenter des produits japonais délicieux (mais pas que) reçus dans des boxes pour la majorité d’entre eux. A vos papilles !

Snacks sucrés japonais :
~Osatsu Snack Sweet Potatoe
Dans le paquet se trouvent deux couleurs de chips, issues de deux types de patates douces différentes : anno imo (jaune) et murasaki imo (violette) Contre toute attente, ces chips sont sucrées ! Croustillantes et légères, elles sont un peu épaisses et alvéolées. Une découverte surprenante et addictive.
osatsu snack
~ Halloween Boro Citrouille
Petits biscuits à base de farine et d’oeufs. Pour cette édition spéciale, la saveur est citrouille. Ils ont la taille de tic tac et j’ai cru que c’était des bonbons. Le goût est farineux, pas du tout sucré. Personne n’a accroché à la maison.
halloween boro citrouille
~ Bonbon en forme de glace
C’est une guimauve dure sucrée sur un mini cornet. L’intérieur est rempli de poudre piquante. Original. Les enfants devraient adorer.
bonbon glace
~Langue de chat Sasa dango
La spécialité régionale de Niigata. Avec le riz de Niigata, on produit de l’excellent sake, mais aussi du sasa-dango. C’est une type de dango ( pâtisserie traditionnelle ) obtenu en mélangeant du riz gluant à une plante assez amène appelée Yomogi, le tout fourré au anko ( pâte de haricot rouge sucrée ). La préparation est ensuite recouverte d’une feuille de Sasa. Ce biscuit de Niigata s’inspire du sasa-dango. Les deux langues de chat sont saveur Yomogi et le chocolat au milieu est goût anko. Le véritable sasa-dango ne se conserve que quelques jours, ce biscuit est donc l’alternative idéale pour découvrir.
Ce sont deux fins biscuits saveur matcha avec à l’intérieur une fine pate haricot rouge. Croustillant mais pas du tout sucré, le biscuit est un peu farineux. Je ne suis pas emballée et j’aurais sans doute apprécié avec plus de sucre.
sasa dango
~Goenga Aryo
Une pièce en chocolat noir fin. Rien de très dépaysant 😉
goenga aryo
Snacks sucrés made in USA :
~m&ms caramel beurre salé :

Des m&ms chocolat dont l’intérieur contient une grosse boule de caramel au beurre salé. Vraiment étrange. La texture est poisseuse. Beaucoup trop sucré et je n’ai pas aimé.
m&ms caramel beurre salé
~Pomme de terres en pâte d’amandes
Pour les fêtes, j’avais réalisé une commande chez Hema. J’avais pris quelques gourmandises dont ces pommes de terres faites de pate d’amande blanche roulée dans du cacao. C’est certes sucré, mais délicieux et fondant. On a tous adoré.
pommes de terre pate d'amande
~Plaque chocolat apple pie :
Egalement en provenance de chez Hema. Du chocolat normal avec des morceaux de pomme intégrés. Déroutant, d’autant plus que ça n’a pas le goût de la pomme. Dommage.
chocolat apple pie
~Bretzels en chocolat
Toujours chez Hema, un sachet de fins bretzels tout chocolat. Ce sont des moulages, il n’y a pas de biscuit dedans. Saveur chocolat noir, lait ou blanc. Le chocolat est fin et très bon.
bretzel choco
~Spécial:
Je parle rarement de mes découvertes françaises mais je tenais à donner une mention spéciale aux bouchées Nestlé. Du fin chocolat au lait, coeur praliné, rehaussé d’une couronne de noisette. Comme certains le savent, je déteste le chocolat avec des noisettes entières. Mais là je suis fan ! C’est délicat, fin, bien dosé et agréable en bouche. A découvrir.
nestlé atelier
yummy

Le maki-clette

Avis aux gourmands amateurs de fromage et de nourriture japonaise. C’est une alliance un peu particulière qui commence à gagner les réseaux.
Pour rappel, le maki, ou california rolls, est un sushi japonais à base de riz, de concombre, d’avocat et de saumon. Sa version savoyarde s’appelle le maki-clette. Un programme réconfortant pour se réchauffer cet hiver.
raclette
Ingrédients (pour 2 personnes) :
4 pommes de terre
9 tranches de bacon
100 gr de fromage à raclette en tranches
mayonnaise (facultatif)
sel, poivre, herbes fraiches
makiclette
Tour de main :
Cuire les pommes de terre à l’eau bouillante.
Puis les écraser en une purée onctueuse.
Les plus gourmands pourront rajouter de la mayonnaise à cette étape. (facultatif)
Saupoudrer d’herbes fraiches (persil, ciboulette…) de sel et de poivre.
Etaler les tranches de bacon cote à cote sur un film alimentaire. Attention, elles doivent se chevaucher un peu.
Etaler de la purée sur 1/3 du bacon.
Découper de fines lamelles de fromage à placer sur la purée.
Rouler le tout.
Retirer délicatement le film alimentaire.
Passer au four 20 mn pour gratiner le fromage.
Puis découper en morceaux et servir accompagné de salade verte.
makiclette
Variante :
On peut remplacer le bacon par du saumon fumé.
bon appétit

Dégustation de Snacks japonais

Avec l’achat de quelques boxes gourmandes en fin d’année, voici un premier article pour vous donner nos avis dégustation… et vous mettre l’eau à la bouche.

Snacks japonais salés :
~Osatsu Pari Yaki Yaki Imo
Chips croustillantes de patates douces grillées, variété annouimo (patate douce japonaise) ce sont des crackers fins plutot que des chips. Le goût est à la fois sucré et salé. Pas fort, j’ai bien aimé.
osatsu pari yaki yaki imo
~Yaki Udon Dashi et sauce soja
Ce sont des nouilles épaisses servies dans une soupe chaude. Ici, elles sont sautées à la saveur sauce bonite et soja. C’est une saveur classique au Japon. Bonnes, j’ai apprécié qu’elles ne soient pas fortes. Le bouillon a lui aussi peu de goût, mais je préfère cela aux mets trop épicés.
yaki udon dashi sauce soja
Snacks japonais sucrés :
~Koala no machi
Petits biscuits en forme de koala fourrés de chocolat à la fraise. Je ne suis pas fan de fraise version parfum (je n’aime que le fruit pur) mais ces biscuits m’ont agréablement surprise pour leur croustillant. L’intérieur est un peu crémeux. C’est très sympa et au final j’ai préféré cette saveur à celle chocolat.
koala no machi
~Umaibo de Noël chocolats
Le biscuit est le meme que l’umaibo classique mais recouvert de chocolat noir. Mais la pate n’est pas salée. Elle est même peu sucrée. On retrouve aussi un packaging spécial noel avec la mascotte umaibo déguisée en père noel. Une friandise sympa, plus petite que les umaibo salés.
umaibo de noel
~Momiji manju tsubuan
Cela ressemble aux fameuses taiyaki traditionnelles. C’est ma fille qui l’a mangée car elle adore la pate de haricot rouge (moi je n’aime pas) Elle a apprécié ce biscuit épais et moelleux à la saveur typiquement japonaise.
momiji manju tsubasan
~Choco pie Kiri Cheesecake
Ce délicieux gateau est le résultat d’une collaboration entre Choco pie et la marque française de fromage kiri. L’intérieur du gateau contient de la crème de fromage kiri, le tout enrobé de chocolat. C’est un double biscuit tendre de type génoise de enrobée chocolat fourré kiri. Ce n’est pas salé ni bizarre, mais frais, alliant le tendre du biscuit au croquant du chocolat et le crémeux du fromage. C’est délicieux.
choco pie kiri cheesecake
~Kitkat Chataigne et Patate Douce
Pour profiter toujours plus de saveurs d’automne, deux kitkats limités : l’un saveur chataigne et l’autre saveur patate douce. Ce sont des mini kitkat, tous deux enrobés de chocolat blanc. J’ai apprécié celui à la chataigne, à la fois sucré et doux. Par contre, j’ai moins aimé celui à la patate douce qui a un goût trop fort pour moi.
kitkat cahtaigne et patate douce
Boissons japonaises :
~Thé matcha latte :

Un thé matcha en bouteille à boire chaud ou froid. Ma fille a voulu gouter chaud. Elle a aimé et l’a trouvé suffisamment sucré malgré l’amertume naturelle du matcha. Le goût du lait est également prononcé.
matcha latte
~Fanta Premier peche 
Un fanta aux fines bulles. Mon fils l’a bu et a adoré. On sent bien le goût de pêche, de même que son odeur naturelle.
fanta premier peche

À la découverte des plats japonais d’hiver

L’hiver et les fêtes sont une occasion de se faire plaisir avec des plats chauds et réconfortants. Il en est de même au Japon ! Voici une petite sélection de plats hivernaux nippons.

Le Nabe:
A déguster en famille ou entre amis. On mijote dans une casserole des légumes avec de la viande ou du poisson, du tofu et d’autres aliments, à la façon d’un pot-au feu. Il existe plusieurs types et saveurs de nabe. L’oden est l’un des plus populaire. Cuisiné depuis l’époque d’Edo, ce dernier est composé de pate de poissons, d’oeufs, de radis,de tofu, de viande avec un bouillon au kombu (algue) et à la bonite (poisson). A Tokyo, le bouillon est souvent à base de sauce soja. Et dans les régions du nord, à base de miso. En hiver, on trouve souvent des stands de oden dans la rue. On peut également en acheter au konbini (superette japonaise)
nabe
Les mikan et le kotatsu :
Les mikan sont une sorte de petite mandarine douce qu’on mange sous le kotatsu. (table basse recouverte d’une épaisse couverture, avec un petit chauffage à l’intérieur) C’est symbolique de l’hiver au Japon ! Le mikan est un fruit indispensable à l’hiver japonais.
mikan
Citrouille et toji gayu :
Le toji est le nom japonais pour le solstice d’hiver, le jour le plus court de l’année. Tous les ans, il a lieu autour du 22 décembre. Autrefois, les japonais pensaient que c’était le jour le plus proche de la mort. Et pour se purifier, on se réchauffait et on priait pour avoir une bonne santé. Aujourd’hui, la coutume de manger de la citrouille perdure et on prend un bain remplis de yuzus entiers (citrons) car on pense que le jaune est une couleur talisman. On aime également manger le toji gayu (bouillie de riz) avec des haricots rouges sucrés.
citrouille
Omisoka :
Le 31 décembre japonais est un jour très important. On passe ce jour en famille ou avec des amis pour décompter les minutes avant le nouvel an. On mange souvent des toshikoshi soba (nouilles pour passer le nouvel an) et du nabe. Les familles regardent souvent l’émission Kohaku Uta Gassen. C’est une émission musicale qui se termine par le fameux compte à rebours.
toshikoshi soba
L’osechi et l’ozoni :
Les Japonais mangent de nombreux plats traditionnels le jour du nouvel an. Le plus important est l’osechi. C’est une sorte de grand bento de luxe composé de mets différents avec chacun une signification pour porter chance durant l’année à venir, pour le travail, la santé ou la récolte.
osechi
On mange aussi l’ozoni. C’est une soupe avec des mochis et certains légumes. Chaque région a son propre ozoni. Par exemple, la région du kanto prépare un ozoni de mochis, poulet, carottes et salsifis cuits dans un bouillon de poulet.
ozoni
Bon appétit !