RoA ~ Relic of Ancestors

RoA est un groupe de rock japonais qui mélange la musique occidentale et les instruments traditionnels japonais. Je les ai découvert sur le net grace à leur passage à Japan Expo Sud en mars 2018.
roa
Adeptes des jeux de mots, ils mélangent autant les langues que le style musical. Ils comptent deux albums à leur actif. Il a été créé par le batteur Akaba qui est aussi le batteur de SNAIL RAMP, groupe leader de la scène melodic hard core et ska core japonaise. ROA s’est lancé à Tokyo en avril 2015, selon le concept de « Wayo Settyu », qui désigne un style mi-japonais, mi-occidental, un mélange de rock et de Tsugaru shamisen, l’un des instruments japonais les plus célèbres.

Chaine Youtube de RoA

Le tsugaru shamisen :
Le tsugaru shamisen est un style de musique traditionnelle japonaise assez récent. Il peut être joué sur plusieurs types de shamisen qui diffèrent entre eux par la taille de leur manche : le futozao , le chûzao et le hosozao. Bien que traditionnellement il n’y ai pas eu de préférence entre ces trois types d’instrument dans la pratique du Tsugaru shamisen, aujourd’hui on n’utilise plus que le futozao, instrument avec le plus long manche. Le terme tsugaru shamisen est aujourd’hui communément utilisé pour parler de cet instrument.
Ce style est originaire de la région de Tsugaru, actuelle préfecture de Aomori, au nord de Honshû, île principale du Japon. Le Tsugaru shamisen est plus rythmé que le shamisen classique, utilisé par exemple dans le théâtre kabuki.
tsugaru shamisen
A l’origine, ce style était joué par des mendiant aveugles qui faisait du porte à porte en jouant devant les demeures jusqu’à recevoir un peu d’argent ou de la nourriture. On appelle cette pratique le kadotsuke.

Publicités

Yuan Xing

Yao Yuanxing est un artiste d’instruments traditionnels chinois (comme le Gugin ou la Xiao). Il interprète des covers et des compositions originales. Il est aussi modèle.
yuan xing jouant de la xiao
C’est un artiste que j’ai rencontré en novembre dernier lors de Japan Touch où il a donné deux mini concerts d’exhibition, un autour du Guqin avec l’interprétation de thèmes classiques chinois, et un à la xiao où il a reproduit sur scène des chansons et thèmes modernes très connus.
guqin
A travers la Xiao (une flûte chinoise en bambou à encoche), le Guqin (instrument traditionnel à corde) et le  xun  (flûte en terre cuite) , il saura vous donner goût à la musique Chinoise.
Le Guqin  est un instrument qui se joue à la coordination des deux mains, dont les gestes sont indiqués par la notation. La main droite doit pincer la corde tandis que la main gauche marque les notes. Le Gugin a sept cordes qui signifient les cinq éléments : métal, bois, eau, terre, feu, air. Les deux dernières cordes étant ajouté par deux rois célèbres de Chines Le Roi Wen et le Roi Wu.
La Xiao serait l’ancêtre du shakuhachi japonais. Cette flûte fut autrefois appelée shùdí (« flûte de bambou verticale »). La variante dongxiao est l’un des instruments du Nanyin des peuples de culture Minnan, une musique classée par l’UNESCO au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Elle possède un registre et son timbre sont assez proches de ceux de la flûte traversière. Le Xiao possède 8 trous, il peut donc jouer aisément sur une gamme diatonique avec quelques altérations, le jeu chromatique nécessitant l’usage de trous couverts à moitié.
Le xun est un instrument chinois très ancien, dont l’origine remonterait à 7 000 ans. Il s’agit d’une flûte globulaire en terre cuite, dont le musicien joue en soufflant sur un trou ouvert (embouchure), au contraire de l’ocarina européen où le jeu se fait en soufflant dans un conduit, comme pour la flûte à bec. En général percé de neuf trous, le xun possède un son très doux et peu puissant, favorisant un jeu intimiste en général soliste. En Chine on dit que la musique de xun représente le commencement de l’automne.
yuan xing et ses instruments
Facebook officiel: https://www.facebook.com/yuanxingofficial/

Pour les lecteurs lyonnais, il sera présent lors du festival Bulle d’Asie le 1er juillet prochain.
Video

Big Marvel ~ Chicken Band

Big Marvel est un jeune Youtubeur coréen en plein boum. Armé d’instruments insolites, comme par exemple un piano chat, une calculatrice, une guitare en plastique… mais surtout un poulet en plastique (c’est sa marque de fabrique), il reprend les plus grands hits asiatiques ou occidentaux.
big marvel
Il a plus de 1,8 million d’abonnés à sa chaine Youtube pour bientôt 150 vidéos diffusées. On y retrouve ses interprétations d’artistes comme iKon, BTS, Bruno Mars, Enrique Iglesias, David Guetta… ou le thème du jeu SuperMario, Stand By Me, Harry Potter, Titanic, La Reine Des Neiges, Despascito…

De quoi passer des heures à fredonner et s’amuser de ses prestations toujours justes effectuées avec un flegme olympien. Il méritait que je lui consacre un article pour que vous le découvriez;)

FacebookInstagram

Choi Soo Min

Choi Soo Min est un piansite sud coréen qui a fait ses débuts en chant avec son album [Trans Time] sorti en 2010. Il est surnommé le « Maksim Mrvica coréen » (un pianiste crossover croate) en raison de son style frais, dynamique et populaire. Son tout premier album complet est le fruit de son coeur et de son âme pour l’immense dessein qu’il veut transmettre à la Corée mais également au reste du monde. La musique coréenne est important en Asie mais la musique classique coréenne n’est pas populaire. C’est dans ce contexte que sa maison de production, Rockin Korea, espère qu’il deviendra un grand artiste classique qui pourra représenter la Corée.
choi soo min japan touch lyon

Il a commencé par pratiquer la boxe alors qu’il n’était encore que collégien et participa au Festival coréen national des sports au lycée. Il avait énormément de talent en sport mais son rêve de devenir pianiste lui a fait changer de voie. Il a commencé à étudier le piano à l’âge de 4 ans sous les conseils de sa mère. Au lycée, il eut l’occasion de jouer au piano devant ses camarades, ce qui lui a fait changer son destin. Sa musculature de sportif a été un handicap pour lui, pour jouer du piano quand il devait jouer des passages doux et sensibles. Il a dû travailler dur pour retrouver cette sensibilité. Au final, sa force issue de sa période de boxeur lui a permis de construire son propre style avec un toucher et un son puissant.

Discographie :
– 09.02.2010 : TRANS TIME
– 23.03.2011 : VANQUISH WORLD
– 02.02.2012 : NEW WAVE
– 31.01.2013 : CROSSOVER

Site officiel : http://www.choisoomin.com/

choi soo min japan touch lyon

C’est un artiste que j’ai pu rencontrer deux fois. La première fois à Paris en février 2014 au Divan du Monde, lors de la première partie d’un concert. C’est là que je l’ai découvert. Je l’ai revu à Japan Touch à Lyon en novembre 2015 où il a donné un mini concert et où j’ai pu me faire dédicacer son album. C’est un très bon musicien, simple et abordable.

Une prestation de l’hiver de Vivaldi lors du concert parisien auquel j’ai assisté :

K Shock De Christelle Pécout

couverture manga kshock christelle pécout
Synopsis:
Alice est une jeune étudiante française qui s’expatrie en Corée du Sud par amour pour la kpop, la musique pop sud coréenne qui connait actuellement un grand essor mondial dont en Europe. Mais après l’euphorie des débuts, la jeune fille a du mal à s’intégrer au pays et fréquente plutôt des expatriés comme elle au lieu des locaux.
Alors qu’elle est seule le soir de Noel, elle aimerait rentrer au pays mais n’en a pas les moyens financiers. Elle sort se changer les idées, et à cause du sol glissant, tombe, entrainant avec elle Jae Sun, un jeune rappeur coréen ivre. Elle décide alors de le ramener chez lui. Mais elle n’est pas remerciée comme elle s’y attendrait. C’est alors qu’elle fait la connaissance de Josh qui travaille dans une guest house et lui propose de le remplacer comme il retourne chez lui. Alice accepte et se retrouve ainsi à travailler pour Madame Lee, qui n’est autre que la mère de Jae Sun. Ce dernier vient d’intégrer un programme télévisé du type « La Nouvelle Star » (mais version coréenne, bien sûr) et est en passe de devenir une idol.
dessin manga groupe de kpop kshock
Mon avis:
Cette bande dessinée met les pleins phares sur le phénomène de mode qu’est la kpop. Il dépeint avec réalité les envies et les désillusions des fans européens qui s’expatrient par amour pour la musique et se retrouvent piégés dans un pays qu’ils ne connaissent pas et qui s ‘avère être totalement différent de ce qui est montré à la télévision coréenne (et notamment dans les dramas, ces séries asiatiques dont les comédies romantiques sont appréciées des fans occidentaux.)
Malgré tout, le livre reste court (à peine un peu plus d’une centaine de pages) Ce qui ne permet pas d’aller vraiment au fond des problématiques qu’il ne fait que soulever (et cela particulièrement en ce qui concerne les coréens et l’industrie musicale du pays) C’est assez dommage car cela peut être très intéressant, à l’heure où internet met en avant de nombreux scandales tels que la prostitution des débutants par exemple ou encore les nombreux procès entre les idols et leurs maisons de disque.
Côté graphisme, je n’ai personnellement pas accroché. Le style de la dessinatrice se détache des mangas ou des manhwas (bien que Christelle Pécout soit d’origine coréenne) C’est peut être intéressant car elle se démarque de ses compatriotes et a sans doute voulu donner dans le réalisme. Et les personnages restent plutôt stéréotypés : Alice est une européenne blonde aux yeux clairs, Jae Sun est un rappeur qui se la joue dur mais reste tendre au fond. (le bad boy typique des dramas)
Donc c’est un livre qui me semblait prometteur mais en tant que fan de kpop, je reste sur ma faim. Il peut être intéressant à lire pour un novice bien qu’il utilise le jargon des fans de kpop (un glossaire est disponible en début de volume et une rapide explication du phénomène kpop en fin.) Le Shock n’est pas au rendez vous pour moi.
planche manga kshock christelle pécout
Informations:
K-Shock de Christelle Pécout – noir et blanc – édition glénat – 112 pages – 9 mars 2016- 15,50 euros

K Tigers TV

Nombre d’entre vous parlent souvent de leurs chaines youtube préférées, souvent ce sont des chaines beauté avec des tutos et autres. Personnellement, j’avoue n’en suivre que très très peu, cherchant au gré de mes besoins. Par contre, je suis de nombreuses chaines musicales.
C’est comme ça que je suis tombée par hasard sur la K Tigers TV.
C’est une présentant de jeunes athlètes coréens de taekwondo, melant très habilement leurs entrainements sportifs avec des chorégraphies dignes des meilleurs artistes musicaux asiatiques.

groupe k tigersSite internet : https://www.ktigers.com/

Chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCcUg1yv78NpKNSih6GZK-DQ

Pour vous montrer un exemple de leur talent, voici leur cover de Blood Sweat and Tears des BTS :

G.Friend pour le magazine The Star

C’est la rentrée (si jamais vous n’étiez pas au courant hein, c’est pas comme si on nous le rabachait pas partout depuis une semaine…) et c’est aussi le cas pour les magazines de mode.

Le magazine coréen The Star met à l’honneur le groupe féminin G.Friend dans un photoshoot très sage. Avec le concept “Better Together” (Meilleures Ensemble) en tant que ligne directrice, les jeunes femmes posent côte à côte et sont en effet resplendissantes. Avec les tenues aux tonalités de couleur principalement marron-orangé se dégage une atmosphère automnale.

Je vous laisse admirer. Aimez vous ce style ?