Unko Museum à Yokohama ~Le musée éphémère du caca

Je vous vois sourire, mais ce n’est pas une blague. Ce printemps, la ville japonaise de Yokohama célèbre le caca version cute avec un musée éphémère.

unko museum
Pour rappel, ce n’est pas le premier musée de ce genre. Par exemple, l’Ile de Wight a eu son musée national du caca (aujourd’hui fermé) et l’Italie à peu près la même chose, mais tourné vers l’agriculture. Au Japon, c’est la version kawaii qui est plébiscitée.
On y retrouve des crottes colorées, très pop autour d’activités ludiques et amusantes : participer à la galerie de crottes, prendre des selfies dans les espaces dédiés, jeux vidéos sportifs ou de type splatoon,… Mais aussi admirer des arts (sculpture, peinture, éruption « volcanique » de caca, exposition, lectures…) et gouter des gateaux et autres sucreries en forme de crottes.
unko museum
Le musée accueille plus de 1000 visiteurs par jour.
Aso Build., 2F, 2-14-2, Takashima, Nishi Ward, Yokohama, Kanagawa 220-0011
Ouvert jusqu’au 15 juillet 2019.
1600 yen l’entrée, 900 yen pour les enfants.
Site officiel : https://ale-box.com/unkomuseum/

Publicités

Hanami au Sakura Chill Bar

Hanami en japonais signifie littéralement « regarder les fleurs » . C’est la saison de floraison des cerisiers et c’est une tradition que d’aller les regarder faire. En 2019, le jour de l’Hanami est prévu pour le 22 mars à Tokyo.
sakura chill bar
Dans la réalité, les arbres fleurissent à différentes dates selon leur positionnement et le climat local. On peut d’ailleurs déjà observer quelques fleurs ouvertes à Ueno depuis mi février dernier. Le 22 mars, c’est également la date choisie par le Sakura Chill Bar pour ouvrir ses portes. Rapellons que la Sakura est le nom japonais de la fleur de cerisier.
Ce bar très particulier se situe à Minami Aoyama, le quartier huppé de Tokyo connu pour ses petits magasins de luxe. Outre son style très soigné, ce « bar-piscine » propose de siroter un bon sake japonais dans une petite piscine de pétales roses. 1,2 millions de pétales (attention, ce sont heureusement des répliques synthétiques) seront déversés dans une piscine où els clients pourront se délasser. Aucun arbre n’a donc été pillé, ce que les japonais n’auraient certainement pas accepté. À ce titre, chaque année, des touristes indélicats font scandale dans l’actualité japonaise en voulant arracher des branches de cerisiers en guise de souvenir.
sakura chill bar
Anecdote amusante, le nom du bar est lui même un jeu de mot en japonais. Le mot anglais « chill » étant prononcé « chiru » avec la consonance japonaise qui remplace les « l » par des « r ». Chiru signifie littéralement « se disperser » comme le font les pétales des cerisiers dans leur chute à la fin de l’hanami. Tout un symbole.
Naturellement, tout ce folklore cherche surtout à attirer les curieux et amateurs d’alcools japonais. Le bar propose une sélection de sake délicats, avec 23 marques produites dans le sud-ouest du Japon (Kyushu). Egalement disponibles : des assortiments de snack mais des boissons non-alcoolisées. Pour information,il est strictement interdit au Japon de consommer de l’alcool avant l’âge de 20 ans.
Le fameux bar sera a durée éphémère : il ne sera ouvert que pendant neuf jours. Ce type établissement éphémère est particulièrement courant au Japon, notamment en raison d’un prix de location dramatiquement élevé dans le centre. Mais dans le cas présent, il s’agirait, selon les concepteurs, de respecter l’esprit de l’hanami qui soulève chaque année le caractère éphémère de la vie. Malgré tout je trouve ce concept séducteur.


Informations :
Tokyo-to, Minato-ku, Minami Aoyama 3-13 /
東京都港区南青山3-13. Ouvert de 13H30 à 21h15 en semaine et de 11H00 à 21H45 le weekend. Ouvert du 22 au 31 mars uniquement.

Necronomicon saison 2

Le week end dernier, je suis retournée en famille à la convention belfortaine Necronomicon.
Personnellement, je n’y suis allée que le samedi. C’était ma seconde fois pour cette convention geek située dans le territoire de Belfort (90) J’avais bien aimé la première qui avait rassemblé environ 6000 personnes, j’attendais donc beaucoup de la seconde.

necronomicon belfort affiche
J’ai trouvé la salle de 3000m2 mieux agencée que l’année dernière. Plus d’espace pour la scène, les gros stands ont été repensés, plus de stands de nourriture (ça manquait) et surtout des endroits pour se reposer (ce qui manque quand même aux grandes conventions, alors bravo aux organisateurs!) Les couloirs entre les stands étaient suffisamment larges pour permettant une bonne circulation même en cas de ‘coup de bourre’. Le samedi matin était relativement calme, on a pu facilement accéder aux stands et animations. Le public est arrivé dans l’après midi.
stand peinture dragon ball
Après un concert du Naheulband le vendredi soir (auquel je n’ai pas participé), les invités étaient plutot sympa. En début d’après midi, une manche de la coupe de France de cosplay 2019, présidée par Edes, Chimeral, Slybird et Nanokami. Elle a été remportée par Ley Howlingflame qui portait un costume de Skull Kid vraiment impressionnant. Une version kids était proposée le dimanche après midi.
De nombreuses conférences/ questions-réponses avec le public. J’ai pu voir le Naheulband, les youtubeurs Superflame et Anthox. Je ne suis pas fan, mais ça permet de découvrir.
stand necronomicon
Le mini concert de HoShi (hélas, pas celui des Seveteen lol), un chanteur danseur montpelliérain qui n’a pas eu le succès escompté. Personnellement, je n’ai pas aimé non plus, sa voix ne me plaisant pas, et encore moins sa façon de chanter en langue étrangère (japonais, coréen ou anglais, il a encore du travail) La seule attraction étant ses deux danseuses (que les garçons de l’assistance ont plus qu’appréciés) Dommage, le concept était sympa.
Mais le clou de la convention était la venue de Chris Rankin, alias Percey Whisley dans Harry Potter. Le pauvre a eu des soucis d’avion. Il n’a pu arriver à Belfort qu’en fin d’après midi. Je l’ai entraperçu en passant car j’avoue que même si j’aurais eu envie de le rencontrer, payer 20 euros pour une dédicace et un selfie, ce n’est ni dans mes moyens ni dans mon éthique.
flash mc queen et spiderman
Côté animation, pareil, plein de jolies choses. J’ai notamment assisté à plusieurs exhibitions de l’ Heritage de la Force, une team de démonstration de combat au sabre laser sous toute ses formes : combat instinctif, forme/ freestyle. Je vous avais déjà parlé d’eux l’année dernière. Des jeux vidéos avec deux espaces rétrogaming et un endroit plus moderne, des tournois de jeux vidéos avec Culture I. Une réplique taille réelle de Flash Mc Queen très réussie. Entre autres. Pas mal d ‘autres animations auxquelles nous n’avons pas forcément participé, comme une petite expo Harry Potter qui était fermée quand nous sommes passés samedi matin.
L’année dernière, je vous avais fait part de mon souhait de voir plus d’animations traditionnelles et culturelles (par exemple cérémonie de thé, danse ou musique traditionnelle…) Ce n’était pas au programme hélas, mais je signale qu’il y a eu un concert de tambours le dimanche. C’est vrai que la convention pêche coté tradition et éditions de mangas, mais elle se veut prioritairement geek…
En conclusion, un très bon moment, des gens sympas, une convention qui s’améliore… et un max de fun pour les cosplayeurs. J’espère rendez vous en 2020 pour encore plus d’amusement !

cosplay deadpool et spiderman

Ma vidéo sur l’événement :


Page Facebook : https://www.facebook.com/NecronomiconBelfort/
Page Facebook de Ley Howlingflame : https://www.facebook.com/Ley.Howlingflame
Page Facebook de HoShi : https://www.facebook.com/Hoshiamini
Pour rappel : mon article sur la première convention en 2018

La Grange aux Papillons

La Grange aux Papillons est comme son nom l’indique, un lieu merveilleux rempli de papillons.
papillon jaune
papillons
Situé en Belgique, c’est un endroit ravissant, plein de verdure de d’insectes dans lequel le promeneur évolue à sa guise pour admirer plantes et papillons. Il y fait très chaud, donc je vous déconseille d’y aller par canicule, et humide.
Une salle spéciale expose des cocons et des phasmes.
papillon noir
papillons

J’y suis allée avec mon fils quand il était tout petit. Cela remonte à 2013 et je suppose que la grange a du évoluer depuis.

papillon rouge

Page facebook

papillon noir

Europapark

Europapark est un parc d’attraction allemand que j’ai découvert adolescente avec ma meilleure amie. Depuis, je m’y rend régulièrement pour des journées inoubliables en famille.

arthur et les minimoys à europapark

Sur une superficie de 95 hectares, plus de 100 attractions et un programme de plus de 23 heures de spectacles par jour.

Depuis son ouverture en 1975, plus de 115 millions de visiteurs ont franchi les portes d’Europa-Park. Aujourd’hui, 15 quartiers thématiques avec de nombreuses aventures et surprises attendent les visiteurs.
quartier grec à europapark
En 2018, le printemps est arrivé avec plein de nouveautés comme l’attraction familiale « Jim Bouton – Voyage à Lummerland » dans le quartier allemand avec le héros de la littérature jeunesse allemande. L’ours Paddington accueille également les visiteurs dans son nouveau spectacle sur glace « Paddington on Ice – The Marmalade Mission ».

Cet été, le quartier français est en rénovation. Après des travaux de modernisation, les visiteurs découvriront le nouveau look, les nouvelles attractions et l’offre culinaire du quartier. Le point culminant sera l’ouverture du nouveau grand huit « Eurosat – CanCan Coaster » qui proposera également une nouvelle expérience Coastiality. Plus familièrement appelé la Sphère, ce manège de type grand 8 s’offre un relooking aux couleurs du fameux Moulin Rouge. Hate de voir ce que cela va donner !
maison des contes à europapark
À partir de septembre, Europa-Park sera sous le charme envoutant d’Halloween. Des personnages lugubres et plus de 180.000 citrouilles transforment Europa-Park en orange. Puis, le parc se transformera en novembre pour une ouverture hivernale avec 2.500 sapins de Noël, des millions de lumières et des spectacles fascinants dans un monde hivernal magique pour toute la famille. Je n’ai jamais visité le parc durant ces deux fêtes mais cela doit être inoubliable.

J’y suis retourné en juin dernier, comme je vous l’avais dit. J’ai pris quelques photos et vidéos. Après tri et montage, je vous propose un léger coup d’oeil à certains coins du parc. Il m’était bien sur impossible de tout filmer !


Et vous quel est votre parc d’attractions préféré ?

Les Darumas

Les Darumas sont des figurines japonaises porte bonheur à laquelle on confie un vœu.
Daruma a pour étymologie le mot Dharma, en sanskrit, représentant les enseignements de Bouddha dans la culture bouddhiste. Ces figurines sont le plus souvent rouges, de forme arrondie, représentant le fondateur légendaire du bouddhisme zen : le grand Bodhidharma. La légende dit que ses jambes et ses bras ont été atrophiées au cours de ses 9 ans de méditation continue et il n’a pas de paupières car il se les serait coupées lui-même afin de ne pas s’endormir.
daruma
Chaque couleur de daruma a une signification : rouge pour la chance et la bonne fortune, violet pour la santé et la longévité, blanc pour l’harmonie, jaune pour la sécurité et la protection, rose pour l’amour et or pour obtenir richesse et prospérité.
Mode de fonctionnement : Lorsque vous achetez, ou obtenez votre daruma, celui-ci n’a pas de pupilles. C’est à vous de dessiner la première lorsque vous formulez silencieusement votre souhait et la deuxième lorsque le souhait s’est réalisé. N’oubliez pas de placer votre porte-bonheur bien en vue, afin que chaque jour, votre vœu vous revienne en tête.
Sur certaines figurines, des petits caractères sont peints. Ils expliquent le type de voeu que le propriétaire de la poupée souhaite voir réalisé. Le prénom du propriétaire peut également être inscrit sur le menton de la poupée.
On possède normalement un seul Daruma à la fois.
Si le souhait ne se réalise pas, il est possible de renvoyer le Daruma dans le temple où il a été acheté. (La poupée porte le sceau du temple). Une fois la poupée reçue, elle sera brûlée lors du rituel de destruction par le feu ayant généralement lieu à la fin de l’année. Ceci a pour objectif d’indiquer que le propriétaire de la poupée n’a pas renoncé à son souhait mais qu’il cherche un autre moyen de le réaliser.
Les darumas sont très souvent peint à la main par des artisans, ce qui en fait des pièces uniques.
La plupart sont vendus dans les temples bouddhistes japonais ou alentours. Les prix varient en fonction de la taille du daruma, qui peut être de 15 cm de hauteur (environ 1 000 yens) jusqu’à 60 cm de hauteur pour les plus grands (environ 10 000 yens).
Allez vous confier votre vœu le plus cher à un Daruma ?
darumas
Retrouvez un Daruma dans la Nihonbox de mai

Les Arts du Sucre et du Chocolat Yves Thuriès

Lors de mon article sur les sucettes japonaises, certaines lectrices m’ont demandées si on proposait la même chose en France. Cela m’a fait me souvenir de la visite d’un musée du sucre découvert grace à mon amoureux du moment.
enseigne musée du chocolat
Au sommet de la cité de Cordes sur Ciel (81), dans la très belle Maison Prunet, Yves Thuriès a créé une exposition permanente et unique au monde de pièces d’art réalisées exclusivement à base de sucre et de chocolat dont nombre ont été primées lors de concours nationaux et internationaux.
bijoux en chocolat champignons en sucre
Un musée enchanteur par les produits du Meilleur Ouvrier der France, Yves Thuriès. Croquants, macarons, glaces, chocolats et bien d’autres sont au rendez vous, en boutique ou en démonstration. (On peut voir les ateliers à l’oeuvre via baie vitrée) Un parcours gourmand dont l’apogée reste la visite de deux salles de musée, à la découverte d’oeuvres en sucre et chocolat. En fin de visite, une dégustation est offerte par un personnel fort sympathique qui répond volontiers aux questions.


Le Croquant de Cordes
Le Croquant de Cordes a été remis à l’honneur grace au dernier chef patissier du musée : Patrick Lasseigne. C’est la spécialité du village, à base d’amande et de sucre.
Au 17ème siècle, le comtat cordais se trouve avec un excédent d’amandes; les amandiers fleurissaient partout dans la région. Que faire alors de cette production? C’était l’époque des oublies et des gaufres. La Mère Bordes qui tenait alors une hostellerie dans le vieux Cordes et servait également du vin de la région, du Gaillac, décida pour accompagner ce breuvage de préparer des « couques » à base d’amandes, de sucre et de blancs d’œufs que l’on appellera très vite à cause de leur texture croquante et croustillante « les Croquants de Cordes ».
croquant de cordes
FacebookSite internet

Mini World Lyon

Construit entièrement en intérieur sur plus de 3 000 m², Mini World Lyon est le plus grand parc de miniatures animées en France ! Il est situé à Vaux en Velin, au Carré de Soie.
grande roue mini world lyon
70 000 heures de travail ont été nécessaires pour fabriquer les 3 premiers mondes (ville, montagne, campagne). Le 4e, consacré à la ville de Lyon, est en cours de construction et une première partie a été inaugurée fin mars dernier. Ces mondes sont tous traversés par des trains électriques.


Un jeu de lumières et de projections recrée en permanence le jour et la nuit qui s’alternent sur Mini World pour faire la part belle aux 40 000 lumières disséminées aux 4 coins des mondes. Et à chaque heure, c’est un véritable festival d’illuminations réalisées par des artistes de la Fête des Lumières qui embrase Mini World Lyon.
la montagne et le labyrinthe mini world lyon
Vous aimez jouer à « Où est Charlie ? » A Mini World Lyon, des détails drôles et cocasses, personnages célèbres, références à des films, séries, dessins animés… Il y en a partout et pour tous les goûts parmi 30 000 mini habitants ! Et bien sur, un Charlie est dissimulé dans chaque monde. Lors de notre visite, un jeu de piste permettait de gagner une surprise… Nous avons donc traqué Charlie et gagné un mini paquet de tagadas ! C’était vraiment très fun.
Une salle annexe reçoit des expositions variant au fil de l’année. Quand nous y sommes allés en octobre dernier, l’expo portait sur différents mondes Lego.
expo lego mini world lyon
Une visite à faire en famille, à tout âge.

D’autres animations sont proposées (ciné 3D, visite guidée, ateliers, restauration…) Pour plus d’infos :
site internetpage facebook

Necronomi’con ~Convention geek et culture nippone

Ce week end, j’ai participé en famille à la Necronomi’con, première convention geek et culture nippone du territoire de Belfort. Celle ci se déroulait les 3 et 4 février 2018 au parc expo Atraxion.
affiche necronomicon
Personnellement, je n’y suis allée que le samedi.
J’ai l’habitude des grosses conventions et j’appréhendais un peu cette première. Je ne connaissais pas la salle de 3000m2. J’ai trouvé qu’elle était bien agencée, les stands bien disposés et la circulation plutot fluide même en cas de ‘coup de bourre’. Le samedi matin était relativement calme, on a pu facilement accéder aux stands et animations. Le public est arrivé dans l’après midi.

marcus à la necronomicon

Côté animations, il y avait un programme assez intéressant et varié. Ma sœur a été à la rencontre de Marcus, l’animateur jeux vidéos de Game One. Elle l’a trouvé très abordable, vraiment gentil et son stand était bien organisé avec des jeux, un espace rencontre-dédicace mais aussi une collecte de jeux et jouets en partenariat avec Squareshop pour les enfants hospitalisés.
Une conférence sur le cosplay. Nous avons écouté le début, c ‘était fort intéressant mais très mal animé. On s ‘est vite ennuyés et on est partis faire le tour du salon. Dommage. Le concours cosplay du samedi avait lieu juste après.
Des animations jeux vidéos avec un petit espace rétrogaming où les enfants ont joué à Just Dance et Mario Kart.
Un super stand Escape Game (Mulhouse) qui a été pris d’assaut ! On n’a pas pu s’inscrire, le planning étant plein, mais on a récoltés quelques infos qui nous ont donné envie de tenter le truc plus tard.

stand manga à la necronomicon

Une initiation au sabre laser sur tatami, en duo avec un professeur jedi. Tout le monde pouvait tenter. C’est une attraction qui a bien marché et a bien plu à mon neveu.
L’université de Montbéliard-Belfort exposait également et réalisait des démonstrations avec une imprimante 3D, une machine qui résolvait un rubikub toute seule. Et on pouvait tester la réalité virtuelle avec des lunettes adaptées.

Pas mal d ‘autres animations auxquelles nous n’avons pas forcément participé. J’aurais personnellement aimé plus d’animations traditionnelles et culturelles (par exemple cérémonie de thé, danse ou musique traditionnelle…) et j’espère trouver ce type de propositions en 2019.

sabre laser exhibition necronomicon

Coté stand, beaucoup de steampunk. J’aime ça mais j’ai senti l’overdose me froler. Quelques stands que je connaissais déjà par Japan Touch et que j’ai eu plaisir à retrouver. Coup de cœur pour l’artiste Maryline Weyl que je suis depuis un moment sur Facebook et avec qui j’ai eu un bel échange ainsi que deux dédicaces.

Côté restauration, je me souviens avoir vu deux stands de produits américains et deux de confiserie japonaise (plus un gros stand de bonbons type haribo) aux prix pas forcément attractifs. Quelques stands pour se restaurer sur place : des churros, une sandwicherie/patisserie et un stand de taiyaki où nous avons mangé le midi. C’était très sympa et mes enfants ont aimé la découverte de cette gaufre japonaise.
Par contre, je regrete que le choix soit plus que limité pour se restaurer. Un stand de nouilles n’aurait pas été du luxe par exemple.

stand taiyaki

En conclusion, ce fut une belle première malgré quelques petits manques. Une bonne ambiance, des gens sympas, beaucoup de cosplay dans les allées (mention spéciale à Deadpoule qui était super marrant et a assuré l’animation partout où il passait), de belles rencontres… De quoi donner espoir à cette nouvelle convention qui, j’espère, atteindra un level supérieur en 2019.

Un jour, j’achèterais une momie.

En mai 2012, j’ai fait ma première visite au Musée des beaux arts lyonnais pour l’exposition « Un jour j’achèterais une momie » (ouverte du 30 mars au 2 juillet 2012)
exposition guimet lyon ouchebti buste statues
J’ai eu la chance d’assister à la visite commentée, ce qui m’a fait encore plus apprécier le voyage. L’exposition, sur 2 étages, tourne autour d’Emile Guimet, collectionneur d’art né à Lyon. La visite s’articule autour de la vie de ce personnage, nous présentant ses différents projets (construction de musées, fouilles archéologiques, création d’opéra…) et voyages. Ceci est ponctué de nombreux supports : photos, vidéos, cartes postales, manuscrits originaux…. mais aussi objets d’arts ou archéologiques. Le Musée du Louvre a d’ailleurs prêtés quelques pièces pour compléter au mieux l’exposition.
exposition guimet sarcophage momie statue
J’ai donc pu abreuver mes oreilles d’explications intéressantes et complètes (sans oublier la chance d’avoir pu entendre un morceau de l’opéra de Guimet, opéra qui n’a eu qu’une seule représentation à Marseille en avril 1894) et mes yeux d’objets d’arts les plus merveilleux. Au départ, j’étais surtout attirée par le fait de pouvoir voir des momies « en vrai », mais j’ai vite été transportée par les autres objets égyptiens (stèles, bustes, ouchebtis, tissus funéraires, photos…) ou asiatiques (vases, paravents…)
Cet article est également prétexte à vous montrer quelques photos qui j’espère vous ravirons.