Jojo’s Bizarre Adventure ~Diamond is Unbreakable

jojo ndiamond is unbreakable
Animé de 39 épisodes de 24 minutes chacun diffusé du premier avril au 23 décembre 2016 et actuellement sur Crunchyroll, Amazon ou ADN en France
Genre et thèmes : action, comédie, slice of life, fantastique.
A partir de 12 ans
Editeurs DVD en Fance : Kazé
Site web officiel : http://jojo-animation.com/
Cet animé est l’adaptation du manga de Araki Hirohiko publié en 1992 dans le Weekly Shonen Jump au Japon ( en France)
Diamond is Unbreakable, connu initialement sous le nom Dai 4 Bu: Higashikata Jōsuke, est la 4e partie de Jojo’s Bizarre Adventure. Le manga comporte 174 chapitres, soit les volumes 29 à 46. Mais comme je n’ai pas encore lu cet arc, nous nous intéresserons à la version animée.
jojo jotaro josuke
Jojo et l’histoire des Joestar
Cette partie se déroule au Japon (enfin dirons les fans japonais!) en 1999, dans la ville de Morio où ont lieu des meurtres en série. La police est désemparée et n’arrive pas à trouver une piste. Ces meurtres ressemblent étrangement à ceux perpétrés dans la même ville il y a une quinzaine d’années.
Jotaro Kujo y débarque pour retrouver le fils illégitime de Joseph, son grand-père. Cet enfant est Josuke Higashikata (donc le nouveau Jojo), un lycéen bagarreur.
De nombreux manieurs de stands* se trouvent dans cette ville. Sous la menace du tueur en série et soumis à la malédiction des manieurs de stands, Josuke et ses amis devront combattre.
Josuke possède également un stand depuis ses 4 ans, obtenu suite à une poussée de fièvre mystérieuse. Ce qui n’est pas sans rappeler ce qui est arrivé à Holy dans la saison précédente. C’est Crazy Diamond (parfois aussi appelé Crazy D.) Il possède une forme humanoïde. Son design ressemble à celui de Dio. Sur son corps se trouvent plusieurs motifs de cœur (sur le menton,le sommet de la tête, les épaules, le plexus cœliaque, la ceinture et les genoux.) Il porte un casque Corinthien et une sorte d’armure, notamment deux épaulette à piques. Il est bleu et rose. Cette association de couleur est une référence à Pink Floyd. Il est également plus grand que Josuke. Crazy Diamond possède une grande puissance brute, légèrement inférieure à celle de Star Platinium (le stand de Jotaro). Son pouvoir majeur reste la faculté de restaurer les objets et les organismes. Il est capable de guérir des blessures, il peut également rendre à un objet son état d’origine s’il en possède un morceau. Il peut fusionner deux composants en portant un coup sur eux. Cependant, Crazy Diamond est incapable de ressusciter les morts. Sa capacité de restauration est dépendante de l’humeur de Josuke : quand celui ci est énervé, l’objet reconstruit est déformé. Il ne peut non plus soigner son hôte ni faire revenir ce qu’a été supprimé par le pouvoir de The Hand (stand de Okuyasu).

*Pour savoir ce qu’est un stand, je vous invite à relire mon paragraphe consacré lors de la présentation des saisons 2 et 3.
jojo diamond is unbreakable
Josuke Higashikata, le Jojo de cette partie est le protagoniste préféré de l’auteur, l’antagoniste principal Yoshikage Kira son préféré aussi, et Rohan (le mangaka de l’histoire) une sorte d’alter-ego de sa personne.
Un spin-off de cette partie intitulé Rohan au Louvre, reprenant le personnage de Rohan Kishibe, est sorti en 2010. Une version animé sous forme d’OAV devrait paraite sur Netflix l’année prochaine. Présenté au départ comme un antagoniste, Rohan devient un allié majeur coopérant à la recherche du serial killer. Mangaka renommé, il cherche à perfectionner son œuvre en s’inspirant de la vie des autres. C’est ainsi qu’il utilise son Stand, Heaven’s Door, qui lui permet de transformer quiconque en livre pour lire son histoire. Mais c’est aussi pour cette raison qu’il se retrouve, lors de ses recherches les plus poussées, entraîné dans divers événements paranormaux.
jojo rohan
Changement de style graphique
Cette nouvelle saison est un tournant pour les fans de Jojo. En effet, Araki opère un grand changement quant au physique de ses héros. Sur les trois premières saisons, ils sont bodybuildés à l’extrème, dans le genre Ken le Survivant, voire Street Fighter. Dans Diamond is Unbreakable, leur musculature est beaucoup plus fine. Si on pourrait expliquer cela par le fait que l’action prend place au Japon, on remarque malgré tout que Jotaro a lui aussi « fondu », même s’il reste bien plus baraqué que les autres protagonistes.
jojo diamond is unbreakable
Jojo et le rock
Dans mes précédents articles, je vous parlais de l’amour inconditionnel du mangaka pour la musique, souvent rock, à laquelle il rend hommage dans son œuvre. Ici il y fait référence notamment via les stands des personnages principaux comme secondaires. Par exemple, Crazy Diamond, le stand du héros Josuke Higashikata fait référence à la chanson « Shine on You Crazy Diamond » des Pink Floyd sortie en 1975. Comme je vous le disais ci dessus, Crazy Diamond est aux couleurs du groupe. Echoes, celui de Koichi Hirose, s’inspire également des Pink Floyd et de l’album Meddle sorti en 1971. Ce stand possède 3 actes, et si les deux premiers ont des pouvoirs en rapport avec la création d’action par le son, le troisième peut « freezer » un objet en augmentant considérablement son poids.
The Hand, stand de Okuyasu Nijimura, vient de l’album éponyme de The Band sorti en 1969. Ce stand peut effacer absolument tout ce qu’il touche avec sa main droite. Heaven’s Door, le stand de Rohan Kishibe, est capable de lire dans la mémoire des gens et d’y inscrire de nouvelles choses comme par exemple le fait qu’il soit impossible de l’attaquer. Son nom vient sans doute de la chanson « Knockin’on heaven’s door » de Bob Dylan, issu de l’OST de « Pat Garrett and Billy the Kid » en 1973. Tout mélomane l’aura deviné.
jojo heaven's door
Je ne vais pas vous passer en revue tous les stands car les protagoniste sont nombreux mais sachez qu’ils ont tous une référence musicale à un titre d’un grand artiste comme par exemple The Who, Deep Purple, Neil Young, Earth Wind and Fire, mais aussi plus récemment la chanteuse Sade, Pearl Jam, Red Hot Chili Peppers ou même U2.
Je terminerai ce paragraphe par le clin d’oeil fait au grand groupe Queen: Killer Queen est le nom du stand de Yoshikage Kira, le grand méchant de cette partie. A noter que son physique est inspiré de celui de David Bowie. Killer Queen peut transformer en bombe tout ce qu’il touche. « Killer Queen » est une chanson issue de l’album « Sheer Heart Attack » de Queen, en 1974. « Sheer Heart Attack » est également le pouvoir secondaire de Killer Queen. Il consiste en une bombe automatique en forme de petit tank quasi-indestructible thermosensible. Et enfin le troisième pouvoir du chat est Bite The Dust, provenant de la chanson « Another One Bites The Dust » du groupe de Freddie Mercury (reprise récemment dans une pub pour automobile, pour les plus jeunes) datant de 1980.
jojo killer queen
Le film :
Un film live (avec des acteurs en chair et en os) a été produit pour la Warner Bros par Takashi Miike en septembre 2016. Il est sorti au cinéma japonais l’été suivant.
Personnellement, je ne l’ai pas vu et je ne peux donc pas me prononcer. Mais je ne manquerai pas d’y revenir si l’occasion se présente.
jojo film
Encore une saison riche et très inspirée… Un véritable régal pour les geeks qui ne peuvent que s’amuser. J’ai également vu la saison suivante. Le temps de vous rédiger ce gros article et bien sur, je vous en dis plus, avant de me plonger dans la lecture des mangas (130 environ au total!) que nous commençons à collectionner.
jojo diamond is unbreakable
Pour aller plus loin :
Jojo’s bizarre adventure ~ Jojo’s bizarre adventure Stardust Crusaders

Journal visionnage Septembre / Pumpkin Autumn Challenge 2020

Cet automne, la rubrique « journal de visionnage » est un peu modifiée. En effet, j’ai vu par hasard un challenge sur le blog de La Vie de Kat. Le Pumpkin Autumn Challenge est initié par Le Terrier de Guimause. Comme vous le savez, je suis une big fan d’halloween et de fantastique. Il n’a donc pu que m’interpeller . J’ai donc décidé d’y participer à ma façon.
pumpkin automn challenge
Qu’est-ce que ce challenge ?
Le PAC est un challenge littéraire et cinéphile qui commence le 1er Septembre et qui se termine le 30 novembre. L’objectif est de vous faire passer la saison de l’automne sous les meilleurs auspices tout en vous faisant lire et découvrir, si vous le souhaitez, des films et des séries ! Tous les formats sont acceptés (roman, bande dessinée, manga, essai, revues, et j’en passe).
Guimause vous explique tout en vidéo:


Pour rejoindre le groupe facebook du challenge :
https://www.facebook.com/groups/288737871602668/announcements
pumpkin autumn challenge
Plutot que de me constituer une pile à lire et vous la montrer, je préfère « remplir les cases » du challenge, façon bingo, avec mes différents visionnages et lectures. Voici ce que je peux « cocher » pour septembre.
menu 1
Je suis Médée, vieux crocodile !
– – à venir – –
Les chimères de la sylve rouge
gothique/vampire/créatures de la nuit
– – à venir – –
Les supplices de la Belladone
Un livre à la couverture noire
– – à venir – –
Esprit es-tu là ?
fantome/fantome du passé/famille/historique/classique
miroir miroirMiroir miroir de Serena Valentino
Il était une fois une jeune femme qui ignorait qu’elle était belle. Si belle qu’un roi en tomba éperdument amoureux. Il l’épousa et l’emmena vivre dans son château. Le roi avait une fille, Blanche Neige. Une vie de rêve commença pour tous les trois, faite de rires, de bals et de banquets. Tout était parfait. Jusqu’au jour où la guerre arriva, et qu’une ombre apparut dans le miroir de la reine. Une ombre qui allait déchaîner sa cruauté…
Premier tome de la collection Disney Villains. C’est une série que j’avais hate de découvrir, et je suppose que j’avais de grosses attentes en ce sens. Ici, on raconte l’histoire de Grimhilde, alias la méchante Reine du conte Blanche Neige. C’est intéressant de plonger dans son passé, connaître son histoire et voir ce qui l’a poussé à devenir aussi méchante. Mais il y a malgré tout quelque chose qui me dérange dans cette histoire. J’ai du mal à mettre le doigt dessus exactement, mais il semblerait que les méchants de Disney soient « excusés » de leur méchanceté à cause de leur passé et qu’on tend toujours vers un « happy end ». C’est difficile à expliquer, mais ça me frustre un peu.
La lecture est agréable et facile. Cette réécriture s’imbrique bien dans l’univers Disney que nous connaissons tous.
maitresse de tous les maux
Maitresse de tous les maux de Serena Valentino
Nous connaissons tous l’histoire : une belle jeune fille rencontre son beau prince. Mais la jeune fille apprend qu’elle a été maudite par une fée noire, qui la menace de tomber dans un sommeil éternel. Même si trois bonnes fées tentent de la protéger, la princesse succombe à la malédiction. Mais le bien triomphe du mal : le prince défait le dragon cracheur de feu, et réveille la princesse avec un baiser d’amour véritable.
Pourtant, ce n’est que la moitié de l’histoire : qu’en est-il de la fée noire, Maléfique ? Pourquoi maudit-elle cette princesse innocente? Ce récit explique les motifs d’une femme. C’est une histoire d’amour, de trahison, de magie, de rêves. C’est l’histoire de la Maîtresse de tous les maux.
Quatrième tome de la série Disney Villains. A savoir que cette série comporte six tomes non numérotés qu’il faut absolument lire dans l’ordre pour tout comprendre, car chaque conte s’imbrique avec le ou les précédents. Et ma bibliothèque n’a que le tome 1 et le 4…
En conséquence de quoi, j’étais assez perdue dans les premiers chapitres de ce roman. Je l’ai malgré tout beaucoup apprécié. Il est également bien écrit et abordable. Maléfique est l’un de mes personnages préférés, je me suis donc régalée à découvrir son enfance version Valentino. J’ai beaucoup apprécié sa vision des choses. Ce volume correspond plus à mes attentes car, entre autres, les personnages ne sont pas du tous lisses et prédéfinis. J’espère que les autres tomes auront la même saveur que celui-ci.

pumpkin autumn challengeIl fait un temps épouvantail !
halloween/samain/automne
– – à venir – –
Siroter un chocolat chaud sous les saules
anthropomorphisme/enfance/feel good/cocooning
beastars
Beastars Tomes 9 et 10
Pour répondre au thème anthropomorphisme, j’ai poursuivi la lecture de mon manga coup de coeur au printemps dernier. Je vous invite à (re)lire la fiche dédiée, d’autant plus que je l’ai mise à jour à l’occasion de la lecture des tomes 9 et 10 ce mois-ci.
Fafnir ton assiette sinon pas de piecettes !
Créatures légendaires et fantastiques/petit peuple/féérie/conte/légende/mythe
saintia sho
Saintia Sho Tomes 1 à 5
Je suis en train de vous préparer une fiche de lecture sur cette saga
peau d'homme
Peau d’homme
Dans l’Italie de la Renaissance, Bianca, demoiselle de bonne famille, est en âge de se marier. Ses parents lui trouvent un fiancé à leur goût : Giovanni, un riche marchand, jeune et plaisant. Le mariage semble devoir se dérouler sous les meilleurs auspices même si Bianca ne peut cacher sa déception de devoir épouser un homme dont elle ignore tout. Mais c’était sans connaître le secret détenu et légué par les femmes de sa famille depuis des générations : une « peau d’homme » ! En la revêtant, Bianca devient Lorenzo et bénéficie de tous les attributs d’un jeune homme à la beauté stupéfiante. Elle peut désormais visiter incognito le monde des hommes et apprendre à connaître son fiancé dans son milieu naturel. Mais dans sa peau d’homme, Bianca s’affranchit des limites imposées aux femmes et découvre l’amour et la sexualité.
La morale de la Renaissance agit alors en miroir de celle de notre siècle et pose plusieurs questions : pourquoi les femmes devraient-elles avoir une sexualité différente de celle des hommes ? Pourquoi leur plaisir et leur liberté devraient-ils faire l’objet de mépris et de coercition ? Comment enfin la morale peut-elle être l’instrument d’une domination à la fois sévère et inconsciente ? Mon coup de coeur de l’automne pour ce conte féministe et juste, renvoyant la religion, la morale et le genre au placard.
A window to the past
sorciere/sorcier/magie/sfff
midnight tales
Midnight tales Tomes 1 à 4
Je suis en train de vous préparer une fiche de lecture sur cette collection.
sabrina la fille du chaos
Les nouvelles aventures de Sabrina, la fille du Chaos
Demi-sorcière, demi-mortelle de seize ans, Sabrina Spellman a fait son choix : elle a accepté son côté obscur et ses origines de sorcière. Ses pouvoirs augmentent davantage chaque jour… mais à quel prix ?
Je ne vous présente plus Sabrina, issue de comics et dont la série cartonne sur Netflix. Ce nouveau roman s’insère parfaitement dans la série, comme un épisode inédit, un interlude entre deux saisons. Les fans devraient adorer, tout comme moi. L’ambiance est bien retranscrite, les personnages fidèles à eux-mêmes.
sacrées sorcières
Sacrées Sorcières !
Les enfants sont répugnants ! Ils puent ! Ils empestent ! Ils sentent le caca de chien ! Rien que d’y penser, j’ai envie de vomir ! Il faut les écrabouiller ! Les pulvériser ! Écoutez le plan que j’ai élaboré pour nettoyer l’Angleterre de toute cette vermine…Attention ! Les vraies sorcières sont habillées de façon ordinaire et ressemblent à n’importe qui. Mais elles ne sont pas ordinaires. Elles passent leur temps à dresser les plans les plus démoniaques et elles détestent les enfants. La Grandissime Sorcière compte bien les faire tous disparaître. Seuls un jeune garçon et son extravagante grand-mère semblent capables de l’en empêcher…
Adaptation en BD du roman pour enfants de Roald Dahl, c’est un véritable régal ! A noter qu’un film est en préparation, on peut déjà voir la bande annonce sur le net.

pumpkin autumn challengeLe rêve d’Aurore
LGBTQI+/militantisme
yuri on ice
Yuri On Ice
Je vous ai rédigé un article/fiche sur cet animé. Vous pouvez la lire >ICI< pour plus de détails.
Sarah Bernhardt, monstre sacré
dramaturgie/pièce de théatre/arts
sous la lune poussent des haikus
Sous la lune poussent les haikus de Ryokan
Un petit livre carré illustré contenant des haikus (poèmes japonais) Il se lit très vite. Il est agréable, simple et invite à la réflexion, mais aussi à la rêverie grâce à ses superbes illustrations façon encre de chine. A noter que cet album est destiné aux enfants (3/8 ans) mais je pense qu’il peut être lu par tous.
it's ok not to be ok
It’s Ok To Not Be Ok
Mon gros coup de coeur drama cet automne. Une série onirique, bouleversante et drole. Je vous ai rédigé une fiche par ici.
Les écailles de Mélusine
féminisme/transformation/métamorphose
vox
Vox de Christina Dalcher
Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…
Un roman dystopique qui était sur ma wishlist depuis l’année dernière. Je n’ai pas été déçue : il est vraiment intéressant mais je trouve que malgré tout il subsiste un air de déjà vu (étant une adepte de la série de la Servante Ecarlate, je n’ai pas pu m’empêcher la comparaison) Certains rebondissements sont prévisibles. Le roman se termine par un happy end un peu simpliste à mon goût. Mais j’ai globalement apprécié cette lecture qui fait réfléchir.
Nausicaa de la Vallée du Vent
nature writing/écologie/nature/post apocalyptique
onibi
Onibi Carnets du Japon Invisible
Cachés au bord d’un sentier de campagne ou à l’ombre d’un temple, les esprits japonais, renards, tanuki et autres yokai guettent le voyageur égaré dans l’espoir de lui jouer des tours. Cécile et Olivier, fraîchement installés en bordure de la mer du Japon à Niigata, achètent un vieil appareil un peu spécial censé imprimer ces esprits sur la pellicule. Dans leur quête pour les prendre en photo, ils dressent le portrait d’un Japon en équilibre entre deux mondes.
Une BD documentaire très intéressante dont je vous reparlerai bientôt.

Des modifications pourront être apportées le mois prochain.
Allez-vous me suivre dans ce challenge ?
barre halloween gif
Hors challenge :
J’ai également vu/lu d’autres choses que je classerai hors challenge dont

Hunter X Hunter saisons 5 et 6.


J’ai enfin terminé le visionnage des saisons 5 et 6 de Hunter X Hunter en compagnie de mon fils.
Dans la saison 5, sur une île débarque une fourmi-chimère. Tout comme les fourmis lambdas, les reines des fourmis-chimères pondent des œufs qui deviennent sujets de cette dernière. Néanmoins, elles ont comme double particularité, d’une part d’avoir la taille d’un être humain, et d’autre part, de donner à leur progéniture certaines caractéristiques génétiques de leurs anciennes proies. Il en résulte une espèce très évoluée, beaucoup plus forte que les êtres humains normaux. Quand la reine donne naissance au roi, celui-ci veut conquérir le monde et asservir l’humanité.
Un scénario classique pour de nombreux épisodes où baston et violence sont le pain quotidien. 65 épisodes que j’ai trouvé très longs car, à mon goût, trop proches de Dragon Ball Z, que ce soit pour le charadesign ou les combats. C’est la saison que j’ai la moins aimée.
Dans la saison 6, la vie reprend lentement son cours normal. La mort du président Nétero va contraindre l’association des Hunters à en élire un nouveau. À cet effet, il a imposé une condition posthume et a donné carte blanche au groupe des Zodiaques pour organiser l’élection. Pendant ce temps, Gon, gravement blessé à la suite de son combat, se trouve entre la vie et la mort. Kirua est prêt à tout pour le sauver, y compris à mourir en faisant appel au terrible pouvoir de sa petite sœur Aruka, au grand dam de son grand frère Irumi et de Hisoka. Celle-ci a en effet la possibilité d’exaucer un vœu à une personne, si une autre personne lui a auparavant exaucé trois de ses souhaits.
Cette saison boucle l’histoire. Gon peut enfin retrouver son père. Les épisodes sont inégaux et j’ai trouvé certains passages concernant les élections très longs. Par contre, j’ai beaucoup aimé ceux avec Kirua et sa famille, permettant d’en savoir plus sur eux.

Yuri On Ice

Série animée japonaise de 12 épisodes de 23 mn diffusée du 06/10 au 22/12/2016, actuellement disponible sur Crunchyroll en France.
Genre/thèmes : comédie, drame, patinage artistique, yaoi
A partir de 12 ans
Studio d’animation : Mappa
yuri on ice
Alors qu’il participe à une compétition particulièrement importante, Yûri Katsuki, talentueux patineur japonais, est écrasé par la pression et voit s’envoler toute chance de victoire. De retour chez lui, à Kyushu, il s’enferme chez ses parents, ne sachant plus très bien s’il doit continuer à patiner ou tout abandonner. Mais les choses changent lorsque le célèbre patineur russe Victor Nikiforov, son idole, se présente chez lui avec la ferme intention de l’entraîner. Ce qui ne fait qu’aiguiser la haine de Yuri Plisetsky, le jeune patineur russe pressenti pour succéder à Victor.


Curieuse devant le rafut créé par cet animé, j’ai décidé de le regarder lorsque j’ai vu qu’il était disponible gratuitement sur Crunchyroll. Tout d’abord, vous avez pu remarquer que je lis régulièrement du yaoi. Je ne suis donc pas choquée par les histoires homosexuelles. Ici, on reste sur du soft. Pas de sexe, juste des étreintes (prendre dans les bras) et un seul baiser (si ma mémoire est bonne) Donc il peut être visible par tous (tous les esprits ouverts), même si on assiste à des scènes où Victor est aux sources chaudes japonaises ou encore si les chorégraphies du suisse Christophe Giacometti sont plutôt suggestives.
D’un autre côté, je ne suis pourtant pas friande de mangas sportifs. Par contre, j’aime la musique, les chorégraphies et tout ce qui touche à l’art en général. Ici la bande son est très sympa. L’opening est également à la hauteur.

Cet animé m’a également replongé dans mes souvenirs : les après midis passés auprès de ma grand-mère à regarder le patinage artistique à la télé. De bons souvenirs agréables. D’ailleurs je suis encore actuellement supportrice du patineur japonais Yuzuru Hanyu. J’ai donc apprécié de côté de l’histoire. A savoir que sa présentation est tout à fait abordable pour une personne qui n’y connaît rien.
yuri et yzuru
L’histoire est simple et s’insère dans le quotidien d’un patineur (sa vie, ses amours, son entrainement, ses doutes…) C’est rafraîchissant et divertissant. Les personnages sont attachants et émouvants. Mention spéciale pour le russe Yuri Plisetsky qui reste mon préféré.
Côté animation, certains passages ne sont hélas pas à la hauteur de l’oeuvre. Notamment lors des tournois : on voit des scènes du public réutilisées maintes fois d’un épisode à l’autre, et même dans le même épisode. Je suppose qu’il y a des restrictions budgétaires mais c’est dommage. Et encore plus quand il y a des larges plans des patineurs : les détails sont baclés (visage par exemple) J’aurais également aimé que la saison soit plus longue avec notamment plus de développement au niveau des backgrounds personnages. On se concentre uniquement sur les trois principaux alors que les personnages secondaires ont un large potentiel eux aussi. C’est un peu décevant surtout quand on connaît la popularité de cet animé et le public visé (les jeunes filles adeptes des bishonen). Je m’attendais à mieux, même s’il reste très plaisant et original.
yuri on ice
Yaoi  : désigne une œuvre mettant en scène un récit romantique ou sexuel entre hommes

Mob Psycho 100 [L’animé]

mob psycho 100
Série japonaise de 12 épisodes de 24 min diffusée du 11/07 au 26/09/2016 pour la première saison
Et 13 épisodes de 24 min diffusée du 07/01 au 01/04/2019 pour la seconde
Disponible en France en DVD chez @Anime ou en streaming chez Crunchyroll
Genre et thèmes : action, comédie, school life, surnaturel, super pouvoirs
A partir de 10 ans
Studio d’animation : Bones
mob psycho 100
Kageyama Shigeo, dit Mob, est un élève de quatrième un peu mou possédant des pouvoirs psychiques. Suite à un accident quand il était plus jeune, il s’est refusé d’exercer ses capacités car sa trop grande puissance peut engendrer des problèmes. Après les cours, il travaille dans une agence d’exorcisme tenue par un escroc. Shigeo essaye malgré tout de vivre normalement. Mais quand il est énervé, ses émotions refoulées explosent.


J’ai profité du confinement pour me remettre aux animés (oui j’ai mis du temps à publier cet article!) et j’ai notamment pu découvrir cette adaptation du manga de One, qui est également l’auteur du fameux One Punch Man. D’ailleurs ces deux œuvres se ressemblent beaucoup. Graphiquement, bien sur, mais aussi pour leur toile de fond.
Sous ses airs d’animé comique, Mob Psycho 100 traite de la gentillesse. Doit-on rester gentil en toute circonstance, au point d’exploser dangereusement comme peut le faire Mob ? Est-il sain de refouler nos émotions ? Peut-on être soi même malgré nos différences ?
Malgré des épisodes de qualité inégale, cet animé reste très plaisant. Son débordement d’humour apporte une touche de légèreté aux sujets de fond plus sérieux. Il devrait sans conteste plaire aux ados et s’inscrit dans la lignée des shonen à connaître. Une agréable découverte pour moi.
A noter que la version papier est en cours de publication en France chez Kurokawa (mais terminée au Japon)

Journal de Visionnages et Lectures ~ Printemps 2020

Habituellement, je vous propose mes brèves en vidéo. Mais après plusieurs tentatives, j’ai remarqué qu’elles faisaient très peu de vues. J’en conclu donc que ce format ne vous plaît pas. Aussi, j’ai décidé de poursuivre sous forme d’article, en espérant que cela vous convienne d’avantage.
N’hésitez pas à me faire part de votre avis en commentaire.
Pour rappel, je regarde tous les films/séries/animés en VO, et ce même si je vous propose des vidéos en français pour votre confort.

Animés
L’Attaque des Titans ~ Saisons 1 & 2


Il y a plus de cent ans, des créatures géantes humanoïdes, les Titans, apparaissent subitement et anéantissent la majeure partie de l’humanité. Ils dévorent les humains par instinct et uniquement pour les tuer : en effet, ils ne possèdent pas de système digestif et n’ont pas besoin de se nourrir, puisant leur énergie dans la lumière du soleil. Ils ont la peau dure, des capacités régénératrices et ne peuvent être tués que par une incision profonde à la base de la nuque.
Pour se protéger, l’humanité vit recluse, entourée par un système de trois murs concentriques autour du royaume. La lutte contre les Titans est organisée autour d’une armée répartie en trois branches : le bataillon d’exploration, la garnison et les brigades spéciales. Afin d’accéder au point faible des Titans, les soldats utilisent des lames et les équipements de manœuvres tridimensionnelles.
J’ai profité du confinement pour me plonger dans cette saga incontournable. Netflix ne propose que les deux premières saisons (la quatrième saison devrait sortir cet automne) J’ai beaucoup aimé cette vision apocalyptique et mystique d’un monde qui n’est pas sans faire écho à notre Histoire (notamment la seconde guerre mondiale) Très bien construit, le scénario regorge de rebondissements et de niveaux de lecture. Si j’avais plus de temps, je me plongerais dans le manga pour savoir la suite et approfondir ma vision personnelle. Un incontournable que je conseille.

Hunter X Hunter saisons 1, 2 & 3


Gon Freecss, 12 ans, rêve de devenir hunter, tout comme son père qu’il ne connaît pas. Les hunters sont aventuriers d’élite tels que chasseurs de prime, chefs-cuisinier, archéologues, zoologues, justiciers ou consultants dans divers domaines. Cependant l’examen annuel de hunter est extrêmement difficile et périlleux. Il n’est pas rare d’y être blessé, voire tué par des monstres, des pièges ou même d’autres concurrents… C’est ainsi que Gon va rencontrer ses futurs amis et frères d’armes : Kurapika dont le seul objectif est de venger son clan assassiné par la Brigade Fantome, Léolio qui souhaite acquérir de l’argent pour financer ses études de médecine, Kirua l’héritier d’une famille d’assassin d’élite, …
Mon fils a voulu se lancer dans le long visionnage de cette saga fleuve comme il est fan de Jojo’s Bizarre Aventure et qu’on lui a parlé de similitudes entre les deux œuvres. Je le suis afin de redécouvrir ce pilier de l’animation japonaise, que j’avais commencé puis abandonné il y a longtemps. Nous avons à ce jour regardé les trois premières saisons.
La première met en place l’histoire et m’a beaucoup fait penser à Dragon Ball par son coté shonen classique de combat avec un héros stéréotypé. La seconde saison m’a plus plu car on commence à rentrer dans le vif de l’histoire avec l’introduction du Nen (énergie vitale des Hunters) et ses spécificités. J’aime aussi beaucoup le personnage de Kurapika qui est l’élément central de la saison 3. Je ne pense pas vous faire une fiche spéciale sur cet animé très connu, mais je le recommande pour les ados aimant la baston et l’aventure. Cela reste violent pour les plus jeune et également complexe dans la compréhension du Nen. (Netflix le déconseille au moins de 13 ans)

Films
The Silence


Film américano-germanique produit par Netflix, d’après le roman éponyme de Tim Lebbon.
À la suite d’une exploration de grotte, des scientifiques mettent au jour de terrifiantes créatures, ressemblant à des ptérodactyles aveugles. Propulsés sur Terre, ces derniers se dirigent par les bruits émis par les animaux ou les humains et les dévorent. Pour leur échapper, les Andrews se réfugient dans un lieu isolé, mais découvrent un culte sinistre qui cherche à exploiter les sens suraiguisés de leur fille Ally, sourde depuis ses 13 ans.
Un film SF aux accents horrifiques où j’ai pu retrouver Kiernan Shipka et Miranda Otto, découvertes dans la série Chilling Adventures Of Sabrina. J’ai bien aimé ce film divertissant qui met l’accent sur les sentiments familiaux et les rebondissements nombreux, même si certains sont prévisibles. Je suis malgré tout restée sur ma faim : on n’a aucune information sur les monstres que je qualifie de ptérodactyles (de nombreux critiques y ont vu des chauves souris sans poils). Qui sont ils, quelles sont leurs motivations ? On n’en sait rien et visiblement on s’en balance. De même, le film se termine de façon brutale. Peut-être n’avaient ils plus de bobine pour filmer ?;) C’est vraiment dommage car avec une autre tournure, le scénario aurait pu être bien plus intéressant.

Your Name


Film d’animation japonais
Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à la capitale. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la peau du garçon. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?
Ce film d’animation a reçu de nombreuses récompenses en 2016. C’est pourquoi lorsqu’il est sorti sur Netflix, je me suis précipitée dessus. C’est un gros coup de coeur pour son coté poétique et son scénario original. Je vais vous écrire une fiche complète à son sujet ce mois-ci.

Séries américaines
Gotham Saison 1


Gotham est une ville américaine rongée par la mafia et la corruption. Une nuit, Thomas et Martha Wayne, un couple de milliardaires humanistes, sont tués dans une ruelle sous les yeux de Bruce, leur fils unique. L’inspecteur James Gordon reste l’un des rares policiers intègres de la ville et jure de retrouver le coupable. Il ignore que cet assassinat va déclencher une guerre entre les gangs mafieux de Carmine Falcone et Salvatore Maroni.
Fan de Batman, mon frère m’avait conseillé cette série qui m’avait déjà fait de l’oeil il y a quelques années. Ayant donné la priorité à d’autres séries, j’ai profité du confinement (et de l’attente de l’arrivée de The King Eternal Monarch sur Netflix) pour m’y plonger, malgré les 5 saisons annoncées… Et je ne regrette pas. Bien que peu friande de policier (livre ou film), j’ai rapidement plongé dans cet univers déjà connu. J’aime beaucoup la photographie, le scénario et les acteurs qui sont tous au top (J’adore Jada Pinket Smith entre autres!) Et c‘est avec un main plaisir que je devine qui sera le futur Pingouin, Joker, Catwoman et autres Poison Ivy. Je pense que les fans connaissent déjà mais je conseille vivement aux autres de s’y plonger, même si c ‘est très dark. Gros coup de coeur pour la fin de la première saison, qui annonce une saison 2 sur les chapeaux de roues.

Mangas :
couvertures mangas
Comme je vous fait régulièrement des fiches mais aussi qu’il y a eu le Graphic Spring Challenge, je ne vais pas me répéter ici. J’invite les intéressés à consulter la rubrique Lectures de ce blog.

Livre jeunesse :
Département des Kauchemars tome 1
département des kauchemars
Nico Roupillon va bientôt avoir onze ans. Issu d’une famille de dormeurs passionnés, celui-ci n’a jamais fait de kauchemars. Ceci est passible d’une amende : la loi exige que tout humain en ait fait cent avant sa onzième année. Nico est donc envoyé au département des kauchemars, lieu où ceux-ci sont filmés avant d’être envoyés en rêve aux enfants auxquels ils sont destinés.
Ce premier tome pose les base d’une saga fantastique originale qui promet beaucoup d’amusement. Un style simple, une mise en page aérée et des illustrations nombreuses rendent la lecture aisée. Une façon sympathique de dédramatiser les cauchemars que pourraient faire les plus jeunes.

Et vous, que lisez/regardez vous actuellement ?

Jojo’s Bizarre Adventure ~Stardust Crusaders


Animé de 24 épisodes de 24 minutes chacun diffusé de mai à septembre 2014 au Japon et actuellement sur Crunchyroll ou ADN en France pour Stardust Crusaders
Animé de 24 épisodes de 23 minutes chacun diffusé de janvier à juin 2015 au Japon t actuellement sur Crunchyroll ou ADN en France pour Egypt Hen
Genre et thèmes : action, aventure, comédie, combat, super pouvoirs, voyage
A partir de 12 ans (violence)
Editeurs DVD en Fance : Kazé et Warner Home Video
Site web officiel : http://jojo-animation.com/

Cet animé est l’adaptation du manga de Araki Hirohiko publié en 1989 (2013 en France)
Suite de la saga de la famille Joestar. J’ai regroupé dans cet article les saisons 2 et 3 de la série animée comme l’une est la suite de l’autre, et qu’elles ont pour héros les mêmes personnages.

Jojo et l’histoire des Joestar
1989, Tokyo, Japon. Jotaro, petit-fils de Joseph et fils de Holy, est un lycéen voyou et caractériel. Il se retrouve en prison lorsque son grand-père, appelé en urgence, vient pour le libérer. Jotaro semble possédé par un esprit et refuse de sortir de sa cellule. Cette force qu’il ne maitrise pas vraiment est un Stand, sorte de double psychique représenté sous la forme d’un corps astral aux pouvoirs incroyables.
Alors que Joseph s’occupe de sa famille au Japon, le vampire Dio n’a pas disparu ! Durant le naufrage qui termine la saison précédente, il a décapité Jonathan et « recollé » sa propre tête sur ce corps. Ce qui fait qu’il obtient enfin la force tant convoitée des Joestar. Il continue ses méfaits. C’est ainsi que Holly se trouve possédée par une entité qui la fait mourir à petit feu. Joseph et Jotaro partent à l’aventure afin de la sauver. Pour cela, il faudra débusquer le vampire Dio. S’il n’est pas annihilé d’ici cinquante jours, elle mourra!
C’est ainsi que débute la saison 3, intitulée Stardust Crusaders. La suivante s’intitule Stardust Crusaders Egypt Hen. Tout cet arc se passe alors en Egypte où les héros traquent Dio, après avoir traversé l’Orient. Le vampire est bien décidé à les tuer et envoie plusieurs assassins dotés d’un Stand afin de stopper leur avancée.
jojo stardust crusaders
Jojo et la continuité mais aussi le changement
C’est ainsi que débute la quête des Joestar, devant traverser tout l’Orient pour se rendre en Occident (du Japon vers l’Egypte, en passant par de nombreuses étapes) Ce n’est pas sans rappeler le très célèbre mythe de Songoku, le roi singe et le grand voyage vers l’Ouest d’après le roman fondateur chinois Pérégrination vers l’Ouest de Wu Cheng En.(repris dans de nombreuses œuvres orientales comme Dragon Ball ou Gensomaiden Saiyuki pour ne citer qu’elles) avec là aussi quatre protagonistes. Araki décrit la partie 3 comme une sorte de jeu de plateau. Le film qu’il l’a inspiré pour cela est le Tour du monde en 80 jours.
Le gros changement réside au niveau des pouvoirs des héros. Dans la saison précédente, Jonathan et Dio utilisaient une technique tibétaine appelée l’onde. Mais cette fois, fini le mysticisme. Les héros et les vilains sont possesseurs d’un stand. C’est à dire un pouvoir particulier se matérialisant sous forme d’avatar pour combattre. Cela m’a beaucoup fait penser au manga Yu Gi Oh (également un manga basé sur un jeu de cartes et prenant racine en Egypte) Même si j’ai bien aimé, j’ai quand même trouvé dommage l’abandon du pouvoir des ondes… Peut-être que l’auteur avait fait le tour et nécessitait une innovation plus visuelle ? Ou bien est-ce un virage effectué par le mangaka qui ne connaît pas vraiment le succès, le concept des stands offrant plus de combinaisons, d’attaques et de combats?
C’est d’ailleurs un pari réussi car la saison 3 est la plus populaire et la mieux connue de la saga, sans doute comme elle est écrite sur des bases reconnaissables du shonen classique : une quête clairement présentée dès le début, un ennemi final bien connu et aussi une équipe de héros au caractère complémentaires et bien affirmés.
star platinium
Jojo et les lames de Tarot
Comme dit plus haut, la plupart des stands des personnages de la seconde saisons sont inspirées des lames de tarot divinatoire. La tarologie repose sur un ensemble de croyances occultes quant à l’existence de forces mystérieuses ou de liens invisibles entre les choses. Son origine varie selon les croyances, mais certains la situe en Egypte ancienne. Ce qui nous intéresse fortement vu que c’est le point d’arrivée de nos héros.
La totalité des jeux de tarot utilisés dans les pratiques d’interprétation se basent sur le tarot de Marseille avec certaines variantes, notamment iconographiques.

Nous allons ici nous intéresser aux arcanes majeures qui ont inspirées le mangaka :
I. Le Bateleur (ou le Magicien)
Mohammed Abdu, plus connu sous le nom de Avdol est un cartomancien égyptien, il est le premier à rejoindre Joseph pour retrouver Dio. Doté d’une grande connaissance des Stands, il fait preuve d’une grande sagesse. Son Stand est Magician’s Red, un oiseau bipède rouge qui manipule le feu.

II. La Papesse (ou la Grande Prêtresse)
Midler ou Midora contrôle à distance High Priestess, un stand ressemblant à un tiki, capable d’infiltrer n’importe quelle surface métallique ou minérale. C’est ainsi qu’elle parasite le sous-marin où réside le groupe Joestar. Blessée par Jotaro, elle reste malgré tout l’une des rares manieuses de stand survivante.

III. L’Impératrice
Nena est l’une des rares femmes manieuse de stand. Laide, elle se cache sous l’apparence d’une belle jeune hindoue. Son stand Empress est comme un virus qui se propage sur le corps infecté sous forme de verrue qui grossit jusqu’à devenir un petit être moqueur et vicieux. Joseph est atteint par hasard et doit ruser d’ingéniosité pour le vaincre.
kakyoin death 13
IV. L’Empereur
Hol Horse a l’apparence de cow-boy playboy. Son stand est un revolver dont il contrôle la trajectoire des balles. Il travaille en duo avec J.Geil. C’est un personnage étrange qui retourne sa veste facilement. Ce qui lui permettra de ne pas mourir.

V. Le Pape (ou le Hiérophante)
Noriaki Kakyoin est un jeune lycéen qui rejoint le groupe de Joseph pour se venger de Dio qui l’a asservi et ainsi laver son honneur. Son stand Hierophant Green est une créature bipède faite d’émeraude qui peut s’infiltrer dans le corps d’une personne pour la contrôler.

VI. L’Amoureux (ou Les Amoureux dans les versions anglophones)
Steely Dan est un homme cruel dont le stand Lovers est un être minuscule qui s’infiltre dans la tête de l’ennemi, en l’occurrence Joseph Joestar, et fait subir à son hôte une douleur intense à chaque fois que Steely Dan est frappé. Ce stand parasite donne du fil à retordre aux héros mais finalement Hierophant Green le vaincra.
star platinium
VII. Le Chariot
Jean-Pierre Polnareff est le représentant de tous les français ! Il combat d’abord le groupe de Joseph à Hong-Kong mais les rejoint finalement pour retrouver l’assassin de sa petite sœur tuée par un manieur de stand ayant deux mains droites. Son stand, Silver Chariot est directement inspiré des chevalier du Moyen-Âge.

VIII. La Justice
Enya Geil est une vieille sorcière au service de Dio. Elle lui a appris tout son savoir sur les stands. Bras-droit du vampire, elle commande aux détenteurs de stands antagonistes. Au Pakistan, elle tient un hôtel et accepte d’héberger les Joestar. Son stand Justice génère une brume pouvant contrôler une personne blessée, cette dernière devenant ainsi une sorte de zombie. Justice est également capable de créer des illusions à grande échelle.

IX. L’Ermite
Joseph Joestar, le grand-père de Jotaro, maitrise Hermit Purple qui se manifeste par des ronces violettes sortant de sa main et peut créer des photographies de n’importe qui à distance.
the chariot
X. La Roue de la Fortune
ZZ (à prononcer à l’anglaise, soit ZiZi) est un personnage grotesque au corps chétif et aux bras très musclés. Son stand est une voiture capable de prouesses rappelant le livre Christine de Stephen King.

XI. La Force
Forever est un orang-outan enfermé dans une cage à bord d’un gigantesque navire sur lequel monte le groupe Joestar. Jotaro finit par comprendre que le navire n’est autre que le stand de l’animal.

XII. Le Pendu
J. Geil est le fils de Enya Geil, la sorcière aux cotés de Dio. Il a deux mains droites comme elle. Cruel et pervers, il est également le violeur de la sœur de Polnareff. Son stand est une momie qui attaque dans les reflets, comme les miroirs ou les yeux des gens par exemple. Après un rude combat, J.Geil subira la vengeance de Polnareff et finira pendu par le pied à une grille. C’est ainsi qu’est généralement représentée cette arcane.
the world
XIII. L’Arcane sans nom/La Mort
Mannish Boy est un bébé détenteur du stand spécial appelé Death Thirteen. (soit le chiffre 13 en anglais) Doté de l’intelligence d’adulte, ce bébé est particulièrement méchant et cruel mais les héros ne se doutent de rien. Death Thirteen n’apparaît que dans les rêves. Ce stand a l’apparence de clown vêtu d’une cape et est armé d’une faux provoque le crash de l’avion de l’équipe.

XIV. La Tempérance
Rubber Soul contrôle Yellow Temperance, un stand visible et élastique qui peut prendre n’importe quelle apparence. Mais il est également doté de propriétés collantes et corrosives. Suite à un combat particulièrement éprouvant, il est vaincu par Jotaro.

XV. Le Diable
Devo le maudit est sans doute le plus déroutant des sbires de Dio. C’est un amérindien qui gagne sa vie comme tueur à gages. Son combat contre Polnareff à Singapour reste épique. Son stand est une poupée vaudou qui devient plus forte sous l’effet de la souffrance qu’on lui inflige.
star platinium
XVI. La Maison Dieu (ou la Tour)
Grey Fly est le premier ennemi rencontré dans la seconde partie. Doté d’un stand foncièrement malfaisant, ce vieil homme s’est laissé corrompre par Dio. Son stand, un scarabée particulièrement cruel, sème le chaos dans l’avion.

XVII. L’Etoile
Jotaro Kujo est le personnage principal de cette partie. Son stand Star Platinum est un humanoïde très puissant et rapide.

XVIII. La Lune
Le Capitaine Tennille est en réalité un imposteur. Son stand Dark Blue Moon est une sorte de reptile bipède aquatique particulièrement dangereux.
forever
XIX. Le Soleil
Arabia Fats possède pour stand un soleil artificiel. Alors que le groupe Joestar traverse le désert d’Arabie Saoudite, la chaleur monte exponentiellement et le soleil persiste même avec la tombée de la nuit. Sun génère également des rayons lasers qui pulvérisent tout ce qu’ils touchent.

XX. Le Jugement
Cameo est le détenteur d’un stand de génie mécanique qui exauce les vœux, mais les fait se retourner contre la personne qui a souhaité. C’est ainsi que Polnareff se fait encore une fois piéger en créant des clones anthropophages de sa sœur et d’Avdol.

XXI. Le Monde
The World est le stand de Dio. D’apparence humanoïde, il est relativement imposant, notamment dû a sa musculature sur développée. Il porte une sorte de casque en forme de « V » légèrement incliné vers l’avant pouvant faire référence à la couronne rouge de la Basse Egypte que portaient les pharaons. Il permet à Dio de controler le temps notamment en l’arretant.

XXII.Le Mat / 0 – (ou le fou)
Iggy est un chien de petite taille au caractère ingrat et individualiste. Il est apporté au groupe Joestar par un hélicoptère de la fondation Speedwagon. Le pouvoir de son stand manie le sable à sa guise. Il tue Pet Shop et Tenore Sax.
jojo tarot
Jojo et la mythologie Egyptienne
Dans la saison 4, les vilains ont des stands en lien avec les divinités égyptiennes.
Ainsi l’aveugle N’Doul possède Geb, une masse aqueuse extrêmement dangereuse. Geb est le dieu de la Terre. Le copycat Oingo est affublé de Khnum, dieu des cataractes à tête de bélier. Il est toujours accompagné du gamin Boingo, qui maitrise l’art de lire l’avenir dans les mangas, grace à Thoth, dieu égyptien de tous les savoirs et juge des âmes dans l’au-delà avec sa tête d’ibis.
Polnareff croise également le Dieu funéraire Anubis qui semble être un stand sans hôte humain. L’une des rares femmes s’appelle Mariah, détentrice de Bastet, la déesse à tête de chat, protectrice des femmes. Alessi possède Seth, le dieu du désordre et du tonnerre. Daniel J D’Arby est un tricheur professionnel qui gagne grace à Osiris le dieu de l’agriculture. Son frère, Terence T D’Arby est habité par le démiurge Atoum.
L’exemple le plus probant reste Pet Shop, un faucon gardien de la demeure de Dio, pendant de son Stand, Horus, le dieu protecteur des rois à tête de faucon.
bastet
Jojo et le rock
Comme je vous l’avais expliqué dans mon premier article, le nom des personnages est souvent inspirés d’artistes musicaux rock voire pop. Ces deux nouvelles saisons ne font pas exceptions.
Pour certains personnages, la référence est évidente. Inutile pour nous français, de vous expliquer d’où vient le nom de Jean Pierre Polnareff 😉 De même, le chien Iggy a le même prénom que le fameux Iggy Pop. Le nom étrange de ZZ lui vient bien entendu du groupe de poilus ZZ Top. Et la sorcière Enya porte le prénom de la chanteuse… Enya. Mariah en hommage à Mariah Carey. Midler a pour prénom le nom de Bette Midler. Un tout petit peu plus difficile, N’Doul qui possède Geb, vient sans doute du patronyme japonisé de Youssou N’Dour.
Et sans aucun doute, le bras droit de Dio s’appelle Vanilla Ice comme le rappeur américain. A noter que son stand s’appelle Cream, titre d’un album du rappeur. Ce stand possède un gouffre dans la bouche désintégrant tout ce qu’il avale. Jeu de mot à souligner 😉
iggy
Pour d’autres personnages, il faut une culture musicale plus poussée. Par exemple, Avdol ou Muhammad Avdol de son nom complet, tient son nom de l’artiste Mohammed Abdu. Le cow boy Hol Horse s’appelle ainsi en référence à chaque patronyme du groupe Daryl Hall & John Oates (J’avoue qu’il fallait le trouver!) Le faucon Pet Shop, au nom étrange, s’inspire du groupe Pet Shop Boys.
Et enfin pour d’autres, le nom choisi vient d’un titre de chanson ou d’album. C’est le cas de Rubber Soul, le détenteur du stand Yellow Tempérance, qui est nommé d’après l’album Rubber Soul des Beatles, sorti en 1965. Ou encore Manish Boy, le bébé détendeur de Death 13, a le nom du single Manish Boy de Muddy Waters sorti en 1955. De même, Caravan Serai qui manie Anubis est la dissociation du titre de l’album Caravanserai de Santana sorti en 1972.
Contre toute attente, Cameo ne signifie pas comme dans le monde du théâtre et du cinéma, l’apparition fugace dans un récit d’une personnalité déjà célèbre. Ici c’est une référence à l’artiste Cameo.
Ce ne sont que quelques exemples, je ne vais pas vous détailler la liste de chaque personnage. Ce serait fastidieux.
jojo stardust crusaders
Il y a tant à dire sur l’univers riche et très inspiré de Jojo… Un véritable régal pour les geeks qui ne peuvent que s’amuser. Je vous invite à découvrir ces saisons en priorité, vu leur popularité non volée.

Pour plus de Jojo:
Jojo’s Bizarre Adventure/Jojo ‘s Bizarre Adventure Diamond is Unbreakable

Jojo’s Bizarre Aventure/ JoJo no Kimyou na Bouken

Animé de 26 épisodes de 24 minutes chacun diffusé du 06/10/2012 au 06/04/2013 au Japon et actuellement sur Netflix en France
Genre et thèmes : action, aventure, horreur, combat, vampires
A partir de 14 ans (violence)
Editeurs DVD en Fance : Kazé et Warner Home Video
Site web officiel : http://jojo-animation.com/
jojo's bizarre adeventure
Angleterre 1868, Lord George Joestar, un noble anglais, survit à un accident de calèche avec son fils Jonathan. Il se réveille après la chute et remercie l’homme près de lui, Dario Brando, un bandit qui tentait de le voler. Mais Joestar croit avoir été sauvé et lui exprime sa gratitude.
Douze ans plus tard, Dario meurt et envoie son fils Dio vivre chez les Joestar. Cela va bouleverser la vie paisible de Jonathan, alias Jojo, puisque le jeune pauvre va tout faire pour l’anéantir moralement et devenir l’héritier à sa place. Lors d’une dispute, Dio active par mégarde un mystérieux masque aztèque que Madame Joestar a rapporté de voyage autrefois. Celui-ci semble se nourrir de sang. Seul l’apprentissage d’une ancienne technique martiale tibétaine, l’Onde, permet à Jonathan de lutter contre celui qui change irrémédiablement sa destinée. Aidé de son nouveau compagnon Speedwagon et de son maître Zeppeli, il se prépare à défaire les légions de vampires et autres zombies envoyés à ses trousses par son ancien frère adoptif.


Cet animé est l’adaptation du manga de Araki Hirohiko publié en 1987 (2002 en France)
Ce sont les prémices de la saga de la famille Joestar. Cette saison peut être scindée en deux parties, la première Phantom Blood racontant l’histoire de Jonathan, et la seconde Battle Tendency celle de son fils Joseph.
C’est un classique de l’animation japonaise que je découvre avec un grand plaisir, comblant un trou dans ma culture nippone. Car en effet, c’est un pilier (sans jeu de mots, ceux qui connaissent l’histoire comprendront!) du manga.
jojo's bizarre adventure manga
Jojo et les bases du manga
La première partie a un design de mangas des années 80. J’ai beaucoup pensé à Candy Candy pour les décors et les tenues des héros, leur coté aristocrate bien lisse. Quant aux combats, cela m’a replongé dans Hokuto No Ken (Ken le Survivant) mais aussi Street Fighter pour la seconde partie. Il paraît d’ailleurs que le design du personnage de Stroheim aurait influencé celui de Guile du jeu vidéo. Les héros sont bodybuildés et usent de poses caractéristiques avant d’attaquer. On parle alors de Jojo’s pause (Ce qui est devenu un mème dans le monde des otakus.) avec un côté très esthétique comme le mangaka a travaillé longtemps dans la mode avant de changer de métier.
Si j’ai eu du mal avec les premiers épisodes, cela ne m’a pas dérangé trop longtemps car tout est totalement justifié. La seconde partie est graphiquement plus travaillée. Et le scénario m’a immédiatement happée.
jojo's bizarre adventure
Jojo et la mythologie
Fan de vampire, j’ai été heureuse de découvrir la vision originale de Araki Hirohiko. Ici, la source est un masque aztèque et des hommes bodybuildés peu vêtus issus de fresques rappelant le culte du dieu Quetzalcóatl (le Dieu Serpent à plumes de la mythologie aztèque. On pense qu’on lui offrait des saignées rituelles voire des sacrifices humains) J’ai beaucoup aimé cette référence mythologique peu exploitée dans la culture populaire.
De même, on parle peu de culture tibétaine, et encore moins de son côté mystique, en général. On retrouve aussi le personnage de Jack l’Eventreur dans un épisode.
jojo's bizarre adventure hommes du pilier
Jojo et le rock américain
L’animé est rempli de clins d’oeil, notamment musicaux. J’ai pu remarquer des références au rock américain avec le nom des personnages secondaires tels que le maître de l’Onde Tonpetti (référence caché à Tom Petty and The Heartbreakers) ayant pour disciples Dire et Straits (Dois-je vous expliquer?) Plus discrets et pour les initiés, on retrouve Robert E. O. Speedwagon dont le nom provient du nom d’un groupe du rock américain REO Speedwagon. Egalement le jeune noir Poco obtient son nom du groupe de rock américain éponyme. Ou Will A. Zeppeli dont le nom a une consonnance faisant penser à Led Zeppelin. D’ailleurs Page, Jones, Plant et Bonham (quatre zombies que Dio envoie afin de tuer l’équipe de Jonathan Joestar) sont nommés d’après Robert Plant, Jimmy Page, John Bonham et John Paul Jones, les membres du même groupe.
En suivant cette logique, on peut penser que le prénom de Dio vient de Ronnie James Dio qui a chanté dans plusieurs groupes de métal dont Black Sabbath. L’apothicaire asiatique Wang Chan a un nom proche du groupe pop-rock anglais Wang Chung. Les vampires légendaires Bruford et Tarkus n’ont pas existé dans la réalité, mais leur nom provient sans doute du groupe britannique Anderson Bruford Wakeman Howe pour le premier, et de l’album du groupe de rock britannique Emerson, Lake et Palmer pour le second.
Et ceci uniquement pour les personnages de la première partie, car la liste pourrait encore s’allonger avec ceux de la seconde : Santana, Wham, Eshidishi (qui est la prononciation asiatique de AC/DC) pour ne citer que les plus repérable.
jojo's bizarre adventure
Jojo et le mythe du vampire
Ici le vampire a un physique particulier. Que ce soit les trois hommes aztèques ou bien Dio, tous sont grands avec des muscles à faire palir Schwarzenegger himself. Pourtant, tout comme dans l’oeuvre d’Anne Rice, leur sexualité est plutot ambiguë. J’ai retenu la scène où Dio est allongé à la grecque sur un sofa avec à ses côtés un sous fifre canin à tête humaine attaché à une laisse. Mais il y en a d’autres de ce genre. Les fans débattent avec acharnement à ce sujet et personnellement, je me fiche un peu de savoir si les personnages de Jojo sont bisexuels (puisque les Joestar ont une lignée et se marient, ils ne sont pas homosexuels officiellement) ou non, d’autant plus que je suis friande de yaoi quand il est bien fait. Mais je m’amuse à parler de gay-time lors de scène un peu limite, ce qui nous fait bien marrer.
jojo's bizarre adventure dio
Jojo et le bizarre
C’est essentiellement à partir de la deuxième partie que la série développe son côté bizarre (pas au sens surnaturel mais au sens premier du terme) avec notamment le personnage de Joseph qui a tout du weirdo. Il commence un voyage à travers le monde et y découvre les spécificités locales, notamment culinaires. Ceci donne des scènes complètement décalées comme un combat de pâtes ou une course de chevaux-vampires, Joseph en travesti infiltrant un camp nazi… Mais aussi d’autres éléments issus du cinéma nanar: des vampires, des nazis, du kung-fu, un Joseph qui cabotine à longueur de temps, de l’exotisme, … Ce qui le distingue des autres mangas par son humour en plus de son univers très riche et brillamment construit.
jojo's bizarre adventure
Quoiqu’il en soit, je vous invite vivement à découvrir cet animé si vous ne le connaissez pas, pour le fun autant que la culture 😉 Un véritable régal pour les geeks.
Et pour les fans, n’hésitez pas à débattre ci dessous, je serai ravie de lire votre avis.

Article saisons 2 et 3 (Stardust Crusaders)   et Saison 4 (Diamond Is Unbreakbale)

No Game No Life

no game no life logo
Série animée japonaise de 12 épisodes de 23 mn chacun diffusée au printemps 2014 et actuellement sur Netflix, Jone, ADN
Série licenciée et disponible dans le commerce chez Madhouse (DVD Blu Ray Kana)
Genre et thèmes : comédie, ecchi, fantasy, jeux, otaku
A partir de 12 ans
no game no life
Sora et Shiro sont deux adolescents, frère et sœur, caractérisés par le syndrome de hikikomori. (pathologie psycho-sociale caractérisant les personnes qui vivent coupées du monde en restant cloîtrées chez elles, refusant toute communication.) Accros au jeux, vidéos ou classiques, ils ont créé un duo appelé Blanc et deviennent rapidement une légende du fait de leur invincibilité.
Ils sont défiés aux échecs par mail. Ils acceptent et gagnent. L’inconnu leur propose alors un nouveau jeu : il les transporte physiquement dans un monde fantastique où tout n’est gouverné que par le jeu. Les adolescents acceptent de nouveau et se trouvent rapidement pris dans un tournoi où le roi des humains laisse sa place sur le trone d’Imanity au vainqueur. Ils rencontrent Stephanie Dora, petite fille de l’ancien roi considéré comme fou et décident de l’aider à accéder au trone familial.

Extraits :


Mon avis :
Pour information, j’ai regardé cette série en français et non pas en VOST comme habituellement.
C’est une série fantasy, puisqu’elle se passe dans un monde imaginaire et qu’elle y fait cohabiter plusieurs « races » qui se clashent, comme dans de nombreux RPG. (rôle playing game) J’avoue ne pas être fan de ce genre mais mon fils adore. J’ai voulu lui faire plaisir.
J’ai eu du mal à accrocher au début car j’ai trouvé la série très cliché : le thème du héros qui se fait parachuter dans un monde virtuel (souvent jeu vidéo) est du vu et revu, trop à la mode ces dernières années. Mais le pire, c’est beaucoup d’humour au ras des paquerettes et des scènes bien trop ecchi. (catégorie de manga et d’anime qui présentent du contenu à connotation sexuelle, généralement pour créer un effet comique. Les œuvres ecchi s’adressent à un public cible majoritairement masculin). Toute la perversité japonaise y passe : focus sur les petites culottes, filles à oreilles d’animaux, promenade en laisse, relation fraternelle ambiguë… Je n’ai habituellement rien contre l’érotisme mais là, ce fut trop. D’ailleurs je l’aurais volontiers interdit au moins de 16 ans plutot que 12, même s’il y a pas de nudité directe (on ne voit pas de tétons ou de sexe) Bref, je ne pense pas du tout être la cible de cet animé.
no game no life
Malgré tout, j’ai apprécié le coté ludique du scénario : on y présente divers jeux (échecs, shifumi, poker, etc) Ce qui permet de diversifier et d’apprendre de nouvelles choses puisque les règles de chaque jeu sont expliquées, ainsi que la stratégie de Blanc pour gagner. J’ai également beaucoup apprécié ses couleurs qui sont originales et lumineuses. Cette façon de colorer le monde et les personnages m’a fait penser au film Psychic School Wars. Mais hélas ces deux points positifs n’ont pas réussi à contrebalancer les faiblesses que je lui ai trouvée.
De plus, l’animé est incomplet : il se termine alors que Blanc n’a pu rallier que deux « races » à sa cause (sur 16 dans le scénario original) Basé sur un manga, on se doute qu’une suite devrait être écrite si l’animé fonctionne. Mais cette saison date déjà de 2014.
En résumé, c’est donc une série bien construite mais qui laisse un gros goût de déjà vu. Il devrait cependant plaire aux ados males férus de ce style.

A Silent Voice

affiche a silent voice
Film animé japonais de 2h10 sortie en septembre 2016 au Japon et en aout 2018 en France.
Genre et thèmes : drame, psychologique, school life, handicap, harcèlement
Studio d’animation : Kyoto Animatio
Editeur du DVD en France : Kazé
a silent voice
Shouko Nishimiya, une jeune sourde, intègre en cours d’année la classe de Shouya Ishida, un jeune garçon turbulent et têtu, qui ne cause que des problèmes. Il ne semble pas comprendre qui est réellement Shouko. De ce fait, il commence à la brutaliser, ne sachant pas comment s’y prendre avec elle, malgré ses demandes répétitives pour qu’ils soient amis. La classe suit le mouvement de façon discrète, sans que le professeur principal ne fasse d’efforts pour les rappeler à l’ordre. Mais un jour, le garçon dépasse les limites et le directeur intervient. La classe se désolidarise et Shouya se retrouve seul face à ses responsabilités. Shouko est transférée dans une nouvelle école.
Une fois en terminale, Shouya reste rempli de remords. Il a appris le langage des signes pour pouvoir s’excuser. Mais son passé le hante au point qu’il tente de se suicider. C’est alors qu’il apprend où étudie Shouko et décide de la rencontrer afin d’alléger son cœur.


Ce film animé est l’adaptation du manga éponyme de Oima Yoshitoki (2013-Editions Kioon) qui a connu un énorme succès planétaire grâce à sa qualité pour parler de handicap et de harcèlement scolaire. Je n’ai pas encore lu cette série, mais je me suis rattrapée en visionnant le film durant les vacances de Noël.
C’est un film très beau et très poignant. Les couleurs sont superbes et douces, l’animation fluide. Même s’il dure 2h10, on ne voit pas le temps passer et l’on s’attache autant à Shouko qu’à Shouya. Le point de vue de la plupart des élèves n’est pas mis de côté. C’est donc un film introspectif avec une large palette de sentiments. Chacun peut alors se demander s’il est possible de réparer ses erreurs et le mal qu’on a fait par le passé. Chaque personnage essaye d’y répondre plus ou moins adroitement avec sa personnalité et ses possibilités, parfois jusqu’au suicide.
A ne pas manquer.

Les meilleurs films asiatiques de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement est complètement subjectif et tout le monde n’aura pas forcément la même opinion. Mais vous pouvez jouer le jeu vous aussi : donner votre liste personnelle ou bien commenter la mienne.
On continue avec les films, bien entendu asiatiques. Ma sélection est essentiellement coréenne car j’avoue que c’est le cinéma que je regarde le plus. Egalement, j’ai délibérément refusé d’intégrer les action-lives de mangas.
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de certains films en cliquant sur leur titre.

1. Dernier Train pour Busan


Annoncé comme un film catastrophe, je ne m’attendait pas du tout à un film de zombies. Il n’est pas bourrin et stupide. Bien qu’il soit violent, car les zombies sont plutot réalistes. C’est ce qui est le plus horrifique. Il n’a pas le coté américain débordant d’effets spéciaux inutiles et encore moins celui, plus énervant, où certains personnages comme le héros ou le chien sont intouchables, où le bon citoyen sauve le monde. Le scénario est également saupoudré d’un sous-texte anti-capitaliste, brocardant notamment le monde de la finance et des banques. C’est donc un très bon film de zombies que je recommande à tout le monde, fan du genre ou non.

2.A Silent Voice


Très beau et très poignant. Les couleurs sont superbes et douces, l’animation fluide. C’est un film introspectif avec une large palette de sentiments. Chacun peut alors se demander s’il est possible de réparer ses erreurs et le mal qu’on a fait par le passé. Chaque personnage essaye d’y répondre plus ou moins adroitement avec sa personnalité et ses possibilités, parfois jusqu’au suicide.

3.Rampant


Le scénario est assez classique mais bien ficelé. Il réussit à mêler historique sous fond de conspiration, action et zombi avec brio. On retrouve même avec plaisir une légère pointe d’humour subtilement dosée et non grotesque. L’histoire se termine un peu de façon abrupte, mais après déjà 2h de visionnage, on peut penser que le spectateur a eu son compte d’action, d’arts martiaux et d’hémoglobine.

4.Burning


J’avoue qu’au bout de la première heure, je me suis vraiment demandé à quel film j’avais affaire. Le tempo très lent et le triangle amoureux très plat me donnaient envie de faire la sieste… Puis finalement, le film connait un tournant avec la disparition de Haemi. Les acteurs sont plus que talentueux. Mais sans doute le plus beau du film reste la photographie.

5.The Fatal Encounter


Ce film retrace les événements d’un complot avec brio. Un scénario très complexe que les acteurs réussissent à porter. Les décors et les costumes d’époque sont également époustouflants, comme bien souvent dans ce genre de réalisation. Un vrai régal pour les yeux. Un film complexe et brutal à découvrir.

6.Battleship Island


Un film très dur, basé sur des faits réels. Le scénario est bien construit, réaliste et ne donne pas dans le larmoyant malgré les scènes difficiles.

7.Forgotten


Déroutant et passionnant, une grande claque cinématographique. Un thriller psychologique plein de rebondissements qui fait travailler les méninges. Tout cela grace au scénario bien ficelé et au talent des acteurs car tout repose sur leur jeu, leur façon de transmettre les sentiments.

8.A Werewolf Boy


Une version coréenne de l’enfant sauvage à la sauce loup-garou. Avec Song Joong Ki qui fait partie de mes acteurs préférés pour son talent.

9.Punch


Un film dramatique dépeignant une tranche de vie poignante non sans humour.

10. Chilling Romance


Une comédie fantastique, un bon divertissement.

J’avoue avoir un peu pêché pour trouver les derniers titres. Aussi je me suis replongée au début de la décennie pour chercher quels films ont marqué ma mémoire. De plus, je n’ai pas eu la chance de voir Parasite, le fameux film coréen primé à Cannes cet été. Sans nul doute qu’il aurait été classé parmi les premiers de cette liste.
Et vous, un film asiatique préféré ?