[TAG] Rainbow Book Cover

Suite à la découverte de ce tag sur le blog d’Alice et la Lecture, j’ai eu envie de relever le défi. Et je vous avoue qu’il n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît !

Ce TAG consiste à nommer plusieurs livre avec une couleur dominante de l’arc en ciel sur la couverture. Les règles :
1. La couleur doit dominer la couverture, pas le dos du livre !
2. Si vous ne possédez pas un livre d’une certaine couleur, choisissez-en un qui contient cette couleur quelque part.
3. Le livre doit vous appartenir ou doit être l’édition exacte que vous avez lu.(pour un livre emprunté par exemple)

anno dracula

Rouge : Anno Dracula
Anno Dracula part d’une idée simple : et si Dracula n’était pas mort ? Imaginant un passé alternatif dans lequel le vampirisme serait devenu monnaie courante, Kim Newman joue avec les références historiques et littéraires.
1888: Dracula a épousé la veuve Victoria, et règne désormais sur la Grande-Bretagne. Les vampires sont sortis de la clandestinité mais tout n’est pas si simple dans cette version de Londres du XIXe siècle. Un assassin surnommé Scalpel d’Argent massacre les prostituées aux canines un peu trop aiguisées. Un simple mortel, Charles Beauregard, est envoyé pour le traquer et croisera au fil de son enquête des personnages aussi légendaires que Jack l’Éventreur, le docteur Jekyll ou Fu Manchu.
Adepte de littérature vampirique, j’ai découvert ce premier volet d’une trilogie avec plaisir. C’est devenu un roman incontournable pour les fans du genre. J’aime beaucoup cette édition tout de rouge vétue.

epouse du dieu de l'eau
Orange : L’épouse du Dieu de l’Eau
Voir la fiche de lecture sur ce blog
Un manhwa superbe dont je vous ai déjà parlé. C’est avec plaisir que je vous partage deux couvertures orangées pour le plaisir des yeux.
chinese girls
Jaune : Chinese Girls
Par ses illustrations aux couleurs vibrantes et ses textes émouvants, Benjamin, célèbre auteur de BD chinoise, nous livre dans cet album des portraits de jeunes chinoises en pleins tourments amoureux. Des travaux préparatoires en fin d’album offrent une vision nouvelle sur les travaux de l’artiste.
J’ai galéré à trouver une couverture jaune… Puis j’ai trouvé cet artbook qu’on m’a offert pour mon anniversaire l’année dernière. J’avoue ne pas m’y être encore plongée par manque de temps.

tokyo ghoul

Vert : Tokyo Ghoul
A Tokyo, de nos jours. Plusieurs cadavres mutilés ont été retrouvés par la police qui recherche vainement un coupable. Quelques spécialistes évoquent les goules, créatures monstrueuses qui chassent les humains pour les manger. Kaneki Ken, étudiant à l’université, ne se préoccupe pas plus que ça de ces incidents, mais la réalité va le rattraper ! En effet, la jolie fille pour laquelle il a eu le coup de foudre dans un café n’est autre que la goule qui sévit dans le quartier ! Celle-ci tente de le dévorer et lui broie l’abdomen, mais elle est achevée par la chute de poutres en métal d’un chantier avant d’avoir pu mettre son sinistre dessein à exécution. Tout pourrait être bien qui finit bien, mais les médecins qui retrouvent Kaneki à moitié mort ne trouvent pas d’autre moyen pour le sauver que de transplanter les organes du monstre dans son corps ! Après son opération, le jeune homme constate avec horreur qu’il se transforme petit à petit en goule…
Un manga qu’on ne présente plus, devenu classique des fans de fantastique. J’ai lu les premiers tomes avec plaisir. Il faudrait que je reprenne sa lecture.

attraction mortelle
Bleu : Attraction Mortelle
Le père d’Emily est accusé d’avoir tué une jeune fille dans les bois de Darkwood, juste derrière leur maison. Tout accuse, en effet, cet ancien soldat qui souffre de stress post-traumatique et a rapporté, une nuit d’orage, le cadavre d’Ashley dans ses bras. Pourtant, Emily, 17 ans, ne peut pas croire à la culpabilité de son père. Aidée par Damon, le petit ami d’Ashlee, elle tente de reconstituer ce qui s’est réellement passé cette nuit-là. Car Ashlee n’était pas seule dans ces bois. Avec Damon, Marck et Charlie, elle participait à un jeu rituel et dangereux.
Découverte récente de ce thriller psychologique pour ado et ce fut un gros coup de cœur. Le genre de livre qu’on a du mal à refermer.
devil's lost soul
Violet : Devil’s Lost Soul
Voir la fiche de lecture sur ce blog
Kaori Yuki est ma mangaka préféré. Aussi je dévore tous ses écrits. Ce manga est dans la veine de ses autres créations. J’ai beaucoup aimé bien que ce ne soit pas mon favori.
ludwig revolution

Rose : Ludwig Revolution
Il était une fois un prince se prénommant Ludwig. Par sa beauté et son esprit tout le monde s’accordait à le considérer comme le meilleur parti qui soit. Tout charmant qu’il fût, Ludwig se cherchait donc une fiancée à la hauteur de son parti. Ainsi, sur les conseils de son père, il partit en voyage à la recherche d’une princesse tout aussi charmante que lui. Dans sa quête pour trouver l’Amour, la première prétendante qu’il rencontra fut Blanche, une jeune fille à la peau pâle comme la neige, aux lèvres rouges comme le sang et au coeur noir comme l’ébène.
Une autre série de mangas de Kaori Yuki. J’ai adoré. C’est très drole, sombre, amusant, décalé…

innocent
Blanc : Innocent
Quatrième bourreau d’une famille d’exécuteurs officiels, Charles-Henri Sanson fit tomber près de 3000 têtes, dont celle de Louis XVI. retour sur la personnalité hors-norme du plus célèbre bourreau de l’Histoire de France.
Oui, je vous rabat les oreilles avec cette série historique… Mais ce fut un véritable coup de cœur. Je vous invite donc une nouvelle fois à le découvrir si ce n’est déjà fait.
prince lestat
Noir : Prince Lestat
Le monde des vampires traverse une crise : leur espèce a proliféré sans limite et, grâce aux nouvelles technologies dépassant toutes les prévisions des siècles passés, ils peuvent communiquer entre eux comme jamais. Tirés de leur sommeil, des Anciens se retrouvent asservis par la Voix, qui leur ordonne de brûler leurs jeunes semblables, de Paris à Bombay, Hong Kong, Kyoto et San Francisco. Immolations et massacres se répandent de part le monde.
11e tome des chroniques vampiriques de mon auteure préférée Anne Rice. Je vous avais évoqué ce volume en vidéo. Je suis heureuse de retrouver Anne et mes personnages fétiches.

Que lisez vous actuellement ?
Si vous souhaitez reproduire ce tag, n’hésitez pas à me donner l’url en commentaire pour que je vienne vous lire !

Entretien avec un vampire, l’histoire de Claudia

Anne Rice est mon auteure préférée. Aussi, quand j’ai appris qu’une version BD à tendance manga avait été créé sur l’histoire de Claudia, je me devais de la lire.
couverture livre l'histoire de claudia
1794, Nouvelle Orléans. Claudia ouvre les yeux. Non, elle n’est pas morte. Au contraire, elle semblait dormir dans un salon baroque très luxueux. A ses cotés, Lestat et Louis, deux vampires qui lui ont redonné vie. Le premier lui apprend comment se nourrir, le second à aimer. Les années passent sur le trio sanguinaire. Mais Claudia semble coincée dans ce corps d’enfant et se pose des questions existentielles. Comment faire pour obtenir ce corps de femme dont elle reve tant ? Tout ceci est la faute de Lestat. Et si elle se vengeait ?
planche bd l'histoire de claudia
Ecrit en 1976, Entretien avec un vampire est le roman qui propulse Anne Rice au rang des écrivains stars. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un roman dans lequel Louis, un vampire de La Nouvelle Orléans, donne une interview à un journaliste de notre époque, lui racontant sa vie.
Ce roman est à la fois une confession et une auto-analyse de l’auteur, fillette élevée dans le giron de l’Église qui va découvrir le monde moderne à l’adolescence et va vivre une vie de femme douloureuse, avec notamment la perte de sa fille Michèle, âgée de 6 ans, suite à une leucémie en 1972. C’est notamment pour extérioriser sa douleur que l’auteure va se plonger dans l’écriture et créer le personnage de Claudia. Dans la première version du roman, Claudia ne mourait pas. Elle quittait Paris en compagnie de trois frères vampires, comme si Anne Rice avait voulu donner une forme immortelle à sa fille. Mais l’auteure n’était pas satisfaite et a même eu quelques problèmes psychologiques qui n’ont disparu qu’une fois la fin de l’histoire réécrite. La mort de Claudia et la souffrance de Louis étaient une expérience cathartique bien plus bénéfique à l’auteure.
claudia entretien avec un vampire
Ici, Ashley Marie Witter, dessinatrice qui signe là son premier roman graphique, reprend la partie du roman qui retrace la brève vie de Claudia, l’enfant vampire. Cette partie emblématique est une quête : Claudia passe du monde douillet de l’enfance à celui de l’adolescence avec ses questions. Mais avec son éternel corps de fillette (elle a cinq ans), elle se rend compte qu’elle ne pourra jamais s’accomplir en tant que femme. Elle se met alors à détester ses deux créateurs, notamment Lestat qui l’a transformée, et prévoit de se débarrasser de lui afin de partir avec Louis à la recherche d’autres vampires susceptibles de leur enseigner ce qu’ils ignorent de leurs origines. C’est en trouvant ces vampires dans un théatre parisien que Claudia scelle son destin.
Une adaptation graphique des plus réussie: très fidèle au roman d’Anne Rice, on retrouve même une Claudia qui ressemble beaucoup à l’actrice Kristen Dunst qui l’a incarnée au cinéma en 1994. Cette version est une réécriture de l’histoire à travers les yeux de l’enfant . Toutes les vignettes sont de couleur sépia, donnant un effet vintage et romantique à l’histoire. Seul le sang et le feu sont de couleur rouge ou orangée, renforçant leur coté horrifique. Un précieux volume pour les fans.


Informations :
Entretien avec un vampire, l’histoire de Claudia de Anne Rice et Ashley Marie Witter – Edition Pika– septembre 2013 – 12,90 euros – 224 pages couleur