Kingdom [Saison 2]

affiche kingdom
Série coréenne de 6 épisodes de 50 mn chacun environ diffusée sur Netflix sortie sur la plateforme en mars 2020
Genre et thèmes : fantastique, historique, zombie
Pour adulte
Site web officiel : https://www.netflix.com/fr/title/80180171
acteurs kingdom
Ce thriller de Kim Seong-hun et Kim Eun-hee a été nommé comme meilleure série dramatique aux Baeksang Arts Awards.
D’après la BD numérique « The Kingdom of The Gods »


>Voir la fiche de la saison 1<
Durant l’ère Joseon, le pays est touché par une étrange maladie où les personnes contaminées deviennent des noctambules assoiffés de sang et de tripes. Alors que le Roi en souffre et que sa nouvelle épouse va mettre au monde le nouvel héritier, le fils aîné du roi poursuit son enquête sur ce mystère. Il est notamment aidé par une femme médecin qui suppose que la maladie vient d’une fleur rare, la plante de la résurrection. Bizarrement, les zombies qui attaquent le pays ne semblent plus souffrir du soleil.
kingdom
Pépite surprise de l’année dernière, Kingdom a rapidement conquis les spectateurs de Netflix. La série sud-coréenne est de retour pour une deuxième saison sortie juste avant le confinement.
J’attendais donc cette suite avec curiosité. Elle continue sur la lancée de la première saison avec une critique de la société, des effets spéciaux soignés, des décors flamboyants et des costumes superbes.
À travers des flashbacks et des retournements de situation intéressants, les personnages sont plus approfondis et on comprend beaucoup mieux les enjeux politiques et les manipulations en cours. J’ai beaucoup aimé la mise en avant du personnage de Seo Bi, la femme médecin.
Malgré tout, les épisodes restent inégaux et souffrent parfois de longueurs, notamment lors des débats politiques. C’est bien dommage car les autres moments restent bien rythmés avec de l’action. A noter que les combats sont violents et certaines scènes peuvent être difficiles pour les âmes sensibles.
La fin reste ouverte, laissant supposer une saison 3 au printemps prochain, avec Jun Ji Hyun dans le rôle de la grande méchante de l’histoire, puisqu’elle semble avoir réussi à domestiquer les zombies.
juin ji hyun kingdom

Crash Landing On You

crash landing on you affiche
Série coréenne de 16 épisodes d’environ 1h30 diffusée du 14 décembre 2019 au 16 février 2020 sur tvN et Netflix
Genres et thèmes : comédie sentimentale, militaire, quotidien
A partir de 15 ans
acteurs crash landing on you
Yoon Se Ri est une femme d’affaire sud coréenne accomplie. Elle est à la tête d’un groupe vendant des cosmétiques et produits de mode réputés. Alors que son père sort de prison, il décide que Se Ri héritera de son entreprise, faisant la nique à ses deux frères ainés qui ne sont pas à la hauteur.
Juste avant de prendre ses nouvelles fonctions, elle teste du nouveau matériel de parapente qu’elle souhaite mettre sur le marché. Hélas, elle est prise dans une tempête qui l’envoie… en Corée du Nord. Perdue, elle tombe sur un militaire , le Capitaine Ri Jeong Hyeok, qui essaye de lui expliquer la situation. Mais Se Ri se trompe de direction en s’enfuyant et se retrouve au village du Capitaine. Ce dernier décide de la cacher pour éviter les problèmes avec sa hiérarchie. Pendant ce temps, au Sud, ses frères se frottent les mains de sa disparition et le plus jeune fait tout son possible pour qu’elle reste prisonnière au Nord.


J’ai voulu regarder ce drama puisque le héros est incarné par mon acteur préféré (que vous commencez à connaître au vu du nombre de fiches présentes sur ce blog) Je ne manque aucun de ses dramas, quel qu’en soit le sujet.
Ici c’est d’ailleurs un sujet très sensible puisqu’il traite des différences entre la Corée du Nord et du Sud. Pour rappel, la loi de sécurité nationale en Corée du Sud (1948) interdit aux Sud-Coréens de nouer des échanges directs, sans autorisation préalable, avec les Nord-Coréens. Il subsiste de nombreuses tensions entre les deux Corées et ce genre de divertissement peut mettre le feu aux poudres. Par exemple, un groupe chrétien sud coréen a fustigé ce drama, arguant qu’il dépeint des nord coréens trop attachants…. No comment. Il faut également garder à l’esprit que le drama est aussi une promo non déguisée pour l’extraordinaire bond économique du Sud grace au travail acharné de chacun pour arriver à une démocratie très américanisée.
Ceci malgré tout n’a pas entaché la popularité du drama, et ce au niveau international. En effet, il est très réussi, même si pour les besoins du scénario l’histoire reste très romancée. Ce n’est pas un documentaire mais bel et bien une fiction.
Bien sur, nous occidentaux avons un certain recul qui nous permet d’appréhender la série comme un divertissement. On pourrait même voir cette histoire d’amour comme une modernisation de Roméo et Juliette.

La première partie du drama se passe en Corée du Nord, la seconde au Sud, une fois que Se Ri a réussi à rentrer chez elle. Cela ne fait qu’accentuer les différences entre les deux modes de vie et ce à tous les niveaux.
L’autre gros sujet du drama touche à l’argent, les questions d’héritages (notamment chez les cheabols) et ce que le fait d’être une femme peut impliquer, même celle-ci réussit sa carrière. Se Ri est victime de l’avidité de ses frères (et accessoirement de leurs épouses) et on peut se demander jusqu’où ils iront pour la mettre hors course.
crash landing on you
Une autre réussite du drama : les décors. La plupart sont époustouflants, notamment les scènes de parapente, mais surtout celles tournées en Suisse. Je ne sais pas si ce sont des prises réelles, mais en cette période de confinement, toute cette verdure fait rêver.
crash landing on you
J’ai par ailleurs beaucoup aimé le duo d’acteurs secondaires : Seo Dan, la fiancée du Capitaine, riche héritière froide aux antipodes de Sung Jun, petit malfrat vengeur au coeur tendre et ancien fiancé de Se Ri. Leur histoire est très intéressante, malgré le nombre d’avis négatifs que j’ai pu lire au sujet de ce couple. Et l’évolution de leurs caractères comme de leur relation est très prenante, malgré un dénouement triste.
Les autres personnages sont également très attachants, que ce soit les subalternes de Jeong Hyeok ou les épouses du village. J’ai eu un peu moins de compassion pour la famille de Se Ri, sauf peut être pour sa mère adoptive sur la fin.
crash landing on you
Un drama moderne, sensible, parsemé d’humour et avec bien sur de belles scènes d’action. La longueur des épisodes peut rebuter (le dernier épisode fait quand même 1h50!) mais il n’y a aucune longueur et chaque scène est savamment dosée pour faire avancer l’histoire, comprendre les retournements de situation, et ce jusque dans les flashback. Je conseillerais d’ailleurs aux personnes décidant de visionner cette série, de ne pas couper à la fin de chaque générique. En effet, chaque épisode se termine par des scénettes droles ou émouvantes apportant un focus sur un moment clé de l’histoire.
A découvrir absolument.

Le Seolbim

Chaque pays a sa propre tradition pour le nouvel an. En Corée, c’est le Seolbim. J’ai découvert cette tradition remarquable grace à deux albums de Bae Hyun Ju.
famille coréenne en habit de nouvel an
Le Seolbim et Seollal
Seol désigne le premier jour de l’année du calendrier lunaire, Seollal est la fête qui le célèbre. Avec Chuseok (le jour des ancêtres), c’est l’événement le plus important de l’année.
A cette occasion, la plupart des familles retournent dans leur région natale. La fête dure plusieurs jours. Les journées sont fériées, et les préparatifs commencent une semaine avant le Seol. La veille du nouvel an, toute la famille se réunit et achève avec soin les plats pour les cérémonies du lendemain.
seolbim fille
Traditionnellement, lors des événements importants de la vie sociale, les femmes coréennes portent le hanbok. Celui du nouvel an s’appelle le Seolbim. Il regroupe plusieurs accessoires, et notamment pour les femmes une veste (jeorgori), et une jupe (chima), et pour les hommes une veste aussi et un pantalon (baji).
seolbim garçon
Le Seollal se déroule sous le signe de la nouveauté, du renouveau. Ainsi le Seolbim est un costume neuf, toujours porté pour la première fois le jour où « tout recommence ».
Le matin du nouvel an, les volets des maisons s’ouvrent très tôt. Les habits auront été repassés, pliés et bien rangés, mais surtout bien enveloppés dans un tissu brodé, le bojagi. Véritable objet artisanal, c’est un tissu rectangulaire, confectionné à partir de pièces de soie de différentes tailles et couleurs. Il est l’assemblage géométrique des couleurs fondamentales de la nature : bleu, rouge, jaune, blanc et noir, et symbolise la réunion des cinq éléments : le métal, le bois, l’eau, le feu et la terre.
seolbim garçon
Le Seolbim pour les enfants est très coloré et particulièrement seyant. Certains vêtements qui le composent ont une signification particulière :
La jupe (chima) rouge en soie comporte les motifs chinois du bonheur. Les couleurs arc en ciel des manches de la veste symbolisent ici encore les éléments qui composent le monde. Les fleurs brodées sur les chaussettes (beoseon) et les chaussures de soie doublées de cuir (kkotsin) portent bonheur. Le pendentif en macramé (norigae) en forme de chauve souris aussi symbolise le bonheur car la prononciation coréenne de chauve souris (bok) est similaire à celle du caractère chinois du bonheur.
seolbim fille
Les habits des garçons diffèrent de ceux des filles. Pour eux, enfiler le pantalon (baji) relève d’un exercice délicat : il faut d’abord replier le haut vers la gauche. Comme le pantalon est très ample, nouer fort le nœud de la ceinture est essentiel. Puis serrer le bas du pantalon avec des rubans (daenim) pour éviter que l’air froid ne pénètre dedans. Le garçon revêt une veste à manches longues (jeorgori), un gilet sans manches (baeja) et enfin un long manteau (kkachi durumagi), le vêtement le plus ravissant du seolbim. Il est en général composé de cinq couleurs différentes. Par dessus encore, le garçon porte un gilet (jeonbok) orné de dessins et de caractères chinois dorés qui symbolisent la longévité ou la prospérité. Il se serre à la taille avec une ceinture bien nouée (jeondae). Un petit sac (gwijumeoni) et un pendentif en forme de libellule y sont attachés.
seolbim garçon
Pendant la période Joseon (de 1392 à 1910), les hommes ne devaient pas montrer leurs cheveux. Ils portaient toujours un chapeau (gwan) et les garçons des capuchons en tissu (geon). Le geon pour les jours de fêtes s’appelle hogeon. Il est en forme de tête de tigre. Il est orné des caractères chinois symbolisant la longévité, la santé et la prospérité. C’est le grand père qui offre le hogeon à son petit fils.
seolbim garçon
Ces habits du nouvel an que les mamans cousent et brodent pour toute la famille, sont le fruit de leur travail doux et méticuleux. Le seolbim symbolise l’amour maternel.Coloré ou sobre, il porte une double signification : la personne offrant l’habit souhaite que puissent être effacées les contrariétés passées et que la nouvelle année puisse apporter tout le bonheur espéré, la personne qui reçoit le vêtement fait la promesse de devenir meilleure.
seolbim fille
Une fois habillés, les membres de la famille se réunissent pour pratiquer le rite à la mémoire des ancêtres pour lesquels de nombreux plats sont préparés en guide d’offrande. La famille partage une soupe aux gateaux de riz (tteokguk), symbole fort du passage à l’année suivante, et chacun considère avoir dès lors un an de plus.
seolbim garçon
Plus tard, ils rendent visite aux aïeuls et les familles échangent des vœux de bonheur. Une fois la cérémonie terminée, la famille se retrouve pour jouer ensemble à des jeux traditionnels.(jeux de cartes, jonglages, cerf volant…)
seolbim fille
Les albums
Il existe un album pour l’habit du nouvel an des filles, et un pour les garçons.
Les livres sont colorés et les textes à la fois amusants et ludiques. On suit la matinée traditionnelle d’habillage d’une petite fille ou d’un petit garçon. Le texte est introspectif. Les illustrations sont superbes et traditionnelles, tout en restant vivantes. Ils enseignent comment s’habiller pour la fête du nouvel an avec les termes coréens dans le texte.
couverture album seolbimcouverture album seolbim
Editions Chan Ok (Flammarion jeunesse)– aout 2007- 8,28 euros chaque album

2010~2019 : Les meilleurs dramas de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement ne concerne que moi et tout le monde n’y adhérera pas forcément. Mais vous pouvez jouer le jeu et me donner votre propre liste, ou bien commenter la mienne.
On commence avec les dramas !
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de la plupart des séries en cliquant sur leur titre.

1.Secret Garden
Le plus ancien de la liste, mais sans conteste mon drama préféré. Sorti en 2010, il raconte la rencontre entre Kim Ju Won, propriétaire d’un grand centre commercial très attaché à son rang social, et Gil Ra Im, cascadeuse. Ils s’enfoncent dans une forêt à Jeju et trouvent une étrange maison où réside une dame qui leur offre une bouteille d’alcool. Le lendemain, après l’avoir bue, ils sentent un étrange changement physique… ils ont échangé leurs corps! Ne sachant pas quoi faire, ils décident de mener chacun la vie de l’autre.
Une comédie fantastique hilarante avec une pointe de drame, qui m’a fait découvrir Hyun Bin, l’acteur principal, qui depuis est devenu mon chouchou. J’ai vu cette série plusieurs fois.
affiche secret garden
2. Goblin
Second sur le podium, ce drama fantastique est sorti en 2016.
Durant l’ère de Goryeo, Kim Sin , un général invincible, rentre de la guerre et jalousé du conseiller du jeune roi, qui a épousé sa sœur. Mis à mort par celui-ci, son chatiment est de devenir alors un gobelin immortel. 900 années ont passées et Kim Sin est toujours vivant. La légende dit qu’une prêtresse humaine dont il tombera amoureux l’aidera à mettre fin à son immortalité. Un soir, Sin sauve la vie d’une jeune femme enceinte victime d’un accident de la route. Cette dernière donne naissance à une petite fille nommée Ji Eun Tak. La petite acquiert la faculté particulière de voir les esprits. Pour son 9e anniversaire, la mère décède soudainement. Eun Tak se retrouve seule et croise le chemin d’un faucheur d’âmes. Elle est sauvée par une vieille marchande ambulante. Dix ans plus tard, Eun Tak est une étudiante vivant chez sa tante cupide. Alors qu’elle célèbre seule son anniversaire en bord de mer, Eun Tak fait plusieurs vœux et fait apparaître Kim Sin.
goblin drama
3. W Two Worlds
2016 fut une année de grands crus puisque ce drama fantastique encore une fois est sorti cet été là.
Oh Yun Joo est une interne en chirurgie cardiaque et a un père dessinateur de bande dessiné très célèbre. Son manhwa relate l’histoire de Kang Chul, un jeune multimillionnaire et ancien champion de tir aux JO d’Athenes mais dont la famille a été assassinée. Mystérieusement, Monsieur Oh décide de mettre un point final à sa série à succès. C’est alors qu’il disparaît sans laisser de trace. Malgré tout, la série continue d’être publiée. Yun Joo s’inquiète alors pour son père et va enquêter sur son lieu de travail. C’est là qu’elle est mystérieusement happée dans le manwha et se retrouve aux cotés d’un Kang Chul blessé par coups de couteaux. La jeune femme décide de lui venir en aide. Mais que se passera-t-il si les deux mondes pouvaient se rejoindre ?
w two worlds
4. 49 Days
Datant de 2011, ce drame parle à nouveau d’échange de corps.
Ji Hyun est une jeune femme menant une vie parfaite. Elle va bientôt se marier. Mais, sa vie va être bouleversée par un tragique accident de la route. Ji Hyun se retrouve alors plongée dans le coma, juste quelques jours avant son mariage. Une faucheuse décide de lui accorder une seconde chance de vivre, mais à une condition: elle doit trouver trois personne en dehors de sa famille qui seront prêtes à verser de véritables larmes pour elle. Dans ce but, elle va emprunter le corps de Yi Kyung, une employée d’épicerie à temps partiel.
49 days drama
5. Nice Guy
Ce mélodrame a été diffusé en 2012.
Kang Ma Ru est un jeune élève en médecine. Il vit seul avec sa demi-sœur malade et son meilleur ami Park Jae Gil. Un soir que sa demi-sœur va encore plus mal et doit être transportée immédiatement à l’hôpital, Ma Ru reçoit un appel de Han Jae Hee, la femme qu’il aime. Elle semble complètement folle et lui demande de venir la sauver. Il se précipite mais rapidement sa vie bascule : alors que la jeune journaliste a tué accidentellement une personne dans un hotel, Ma Ru décide de plaider coupable et se fait emprisonner à sa place.
Une fois sorti de prison, il travaille comme barman. Pendant ce temps, Han Jae Hee est devenue la future épouse de Seo Jeong Gyu, un homme riche avec qui elle a eu un enfant. Après avoir revu Han Ja Hee, Kang Ma Ru n’a qu’une seule idée en tête : se venger. Pour cela, il va se servir de Seo Eun Gi, la belle-fille amnésique de Han Jae Hee. Jusqu’où est-il prêt à aller ?
nice guy drama
6. Memories Of The Alhambra
Un drama signé Netflix, proposé sur la plateforme depuis 2018.
Yoo Jin Woo, le PDG d’une société de jeux vidéos, s’investit énormément dans son travail.
Cependant, il traverse une période très difficile émotionnellement : son ex femme, enceinte, ayant divorcé pour épouser son meilleur ami. Ce dernier dirige une entreprise concurrente. Un soir, il est contacté par Jong Sae Ju, un jeune geek qui souhaite lui vendre son jeu vidéo. Mais le garçon semble poursuivi par une entité mystérieuse et lui donne rendez-vous à Grenade, en Espagne dans une auberge dirigée par des coréens. Alors que Jin Woo s’y rend, il teste le jeu en réalité augmentée et découvre des failles mystérieuses qui vont bouleverser sa vie privée.
mmories of the alhambra
7. Chicago Typewriter
L’autre thème qui me tient à coeur est le voyage dans le temps et ses dérivés (réincarnations,…) Chicago Typewriter est de cet acabit, sorti en 2017.
Han Se Joo est un écrivain à succès mondialement connu. Lors d’une tournée de dédicaces aux Etats Unis, il tombe sous le charme d’une machine à écrire coréenne datant des années 30 exposée dans un bar local. Mais le propriétaire ne souhaite pas s’en séparer. Alors que l’écrivain regagne son pays, l’objet s’anime et demande à lui être envoyée… Elle est alors livrée par Jeon Seol, une orpheline qui travaille dans un bureau à tout faire. Elle est accessoirement fan de Han Se Joo et essaye alors de tout faire pour se rapprocher de son idole. Mais l’écrivain semble imbu de sa personne, froid et distant. Serait-ce à cause du syndrome de la page blanche dont il souffre pour la première fois ? Pour remédier à cela, son manager lui propose de prendre un écrivain fantome. Han Se Joo refuse. Quand il découvre Yoo Jin Oh assis à son bureau, en train de taper un manuscrit en son nom, son sang ne fait qu’un tour. Pourtant les écrits de Yoo Jin Oh sont troublants. Pourquoi Se Joo reve t il des trois héros qui vécurent durant l’occupation japonaise en Corée ? Pourquoi la jeune tireuse d’élite de la rébellion ressemble mystérieusement à Jeon Seol ? Et pourquoi le journaliste assis au bar tape sur cette même machine qu’il a reçue ?
chicago typewriter
8. Arthdal Chronicles
Egalement une production Netflix qui a connu un grand succès au printemps dernier.
Eun Seom est un enfant maudit issu d’un métissage entre une membre du clan Asa et un Neanthal. Son frère jumeau a disparu lorsque son père a été assassiné. Lorsque les membres de sa tribu d’accueil, les Wahan, se font capturer par Ta Gon, il jure de les sauver. Et particulièrement, Tan Ya, l’apprentie prêtresse du clan, dont il est secrètement amoureux.
Ta Gon est un héros de guerre de la tribu Saen Yeok. C’est un maître en stratégie et une personne très ambitieuse. Personne n’ose jamais le questionner et il est admiré tant il est craint. Il vise à devenir le premier roi d’Arthdal et compte sur l’ingéniosité de Tae Al Ha, la femme qu’il aime, pour l’y aider. Le destin entrecroisé de trois enfants de la prophétie dans un monde en expansion rempli de guerres et d’injustices.
arthdal chronicles
9. Jekyll, Hyde and Me
Encore un drama où Hyun Bin est l’acteur principal. 2015.
Gu Seo Jin est un riche entrepreneur et directeur du parc d’attractions Wonderland. Réputé pour sa froideur et son intransigeance, il possède apparemment tout excepté sa liberté. En effet, à la suite d’un kidnapping survenu durant son enfance, celui-ci souffre désormais d’un dédoublement de la personnalité et de la peur constante de voir sa vie dirigée par son alter ego, Robin, doté à son opposé d’un caractère doux et altruiste. Seo Jin souhaite se débarrasser du cirque au Wonderland en raison des faibles ventes de billets et des coûts généraux élevés, mais il se retrouvera face à l’opposition de la maîtresse de piste Jang Ha Na, jeune femme revenue des États-Unis afin de sauver la troupe et surtout prendre la relève de son père.
Voilà désormais cinq ans que Robin n’est pas réapparu. Pourtant celui ci ressurgit alors que le Docteur Kang, la psychothérapeute de Seo Jin, est mystérieusement enlevée. Le seul témoin oculaire est Jang Ha Na.
hyde jekyll me
10. Descendants Of The Sun
Sorti en 2016 et actuellement disponible sur Netflix.
Yu Si Jin est un jeune militaire appartenant aux troupes de « maintien de la paix des Nations Unies », et accessoirement le commandant en chef d’une unité militaire d’élite des forces spéciales coréennes. Celle-ci est entraînée et envoyée aux quatre coins du monde pour mener à bien des différentes missions dangereuses et ce, dans le secret le plus complet. Il est secondé par le sergent-major Seo Dae Yeong qui est aussi son meilleur ami. Alors qu’ils se rendent ensemble aux urgences pour récupérer le portable de Dae Yeong volé par un jeune conducteur de moto blessé lors de sa capture, Yu Si Jin fait la connaissance de Kang Mo Yeon, une belle et talentueuse chirurgienne, et tous deux tombent amoureux l’un de l’autre. Cependant, ils exercent des métiers totalement opposés : alors que le travail de Si Jin implique parfois le sacrifice de vies humaines tout en risquant la sienne, la vocation de Mo Yeon consiste à sauver toutes les vies, sans exception. Ces différentes perspectives les mènent finalement à se séparer. Huit mois plus tard, lorsque Mo Yeon rejette les avances du directeur de l’hôpital, elle se voit punie et envoyée diriger une équipe médicale bénévole à Uruk. C’est là qu’elle rencontre de nouveau le capitaine Yu Si Jin.
descendants of the sun
Et vous, votre série fétiche ?

Cook Korean de Robin Ha

Née en Corée du Sud, Robin Ha écrit et dessine des BD depuis sa plus tendre enfance. A quatorze ans, elle déménage aux Etats unis. Après des études d’illustration à la Rhodes Island School of Design, elle s’installe à New York et commence une carrière dans la mode. Son blog Bachan in 2 Pages (désormais fermé) apprend à ses lecteurs la cuisine coréenne en BD.
couverture cook korean
C’est ainsi qu’est né cet ouvrage : une BD présentant des recettes et conseils sur la cuisine coréenne. L’auteure veut mettre en avant la simplicité et la saveur de sa cuisine natale, à base de 7 ingrédients clés : les flocons de piment rouge, la pate de soja, les graines de sésame grillées, la sauce de poisson, l’huile de sésame grillé, la sauce soja et la pate de piments rouge. Après avoir présenté le riz (base de la cuisine coréenne) et ses délicieux dérivés, on retrouve (toujours en BD) les régions de corée et leurs spécialités, et d’autres doubles pages expliquant les habitudes culinaires coréennes, comme un hors d’oeuvre. Puis en introduction, le kimchi, ce fameux plat de chou fermenté dont la réputation n’est plus à faire. Ensuite nous apprenons les accompagnements de légumes, les viandes et volailles, les fruits de mer, soupes et bouillons, porridges, nouilles et gateaux de riz, et les en cas et nourriture de rue. Sans oublier les cocktails et anju (encas ou plats servis accompagnés d’alcool) Et pour terminer, un chapitre sur la cuisine fusion dont la recette de la fameuse omurice (omelette au riz frit)
7 ingrédients clés de la cuisine coréenne
Qui a envie de tester ?
Informations supplémentaires : Editions Glénat – mars 2018 – 176 pages – 15 euros
le guide du repas coréen

I’m not a robot

im not a robot affiche
Série coréenne de 32 épisodes de 35 mn chacun diffusé du 06/12/2017 au 25/01/2018 sur MBCn DRAMAcube, MBC Drama Net, et en France sur Netflix.
Thème et genre : comédie, romance, science fiction, robots
A partir de 15 ans
acteurs im not a robot

Synopsis :
Kim Min Kyu est le PDG de KM Finances. Sous ses airs arrogants et bizarres, il cache en réalité une profonde blessure suite aux décès de ses parents: il a développé une intolérance aux êtres humains. Un terrible choc allergique envahit son corps dès qu’il entre en contact physique avec quelqu’un. Il vit au mieux avec ce désagrément qui lui pourrit la vie et notamment pour le service militaire obligatoire.
Grace à son emploi, il découvre qu’il est propriétaire d’une équipe scientifique clandestine de génie qui a élaboré un robot humanoïde époustouflant. Il souhaite alors évaluer les performances du robot avant sa mise sur le marché. Malheureusement, le robot Aji3 tombe en panne la veille de sa livraison. Plutot que de risquer le démantèlement de son équipe, le scientifique Hong Baek Gyun fait appel aux services de son ex petite amie qui a servi de modèle au robot. Ayant désespérément besoin d’argent, Jo Ji Ah accepte. Mais elle se trouve rapidement prise au piège de son personnage et doit faire face à un millionnaire étrange avec qui elle a eu récemment un différent suite à une livraison de figurine.


C’est une histoire complexe qui mêle plusieurs thèmes.
La lecture la plus profonde est émise par le héros lui-même : jeune orphelin trahi qui développe une peur des autres telle qu’il en est physiquement affecté. De ce fait, il s’isole complètement et fait ce qu’il peut pour survivre. Min Kyu semble peu à peu revivre au contact d’Aji3. C’est donc une profonde réflexion sur la solitude et la trahison, les blessures qu’elles engendrent… mais aussi du pouvoir de l’amour. Celui-ci est à double tranchant car il peut également blesser jusqu’à la mort (On le voit avec l’un des personnages secondaires)
Cette lecture est très noire et un drama coréen peut difficilement se permettre de telles pensées (pour rappel la Corée est l’un des pays où il y a le plus de suicides de jeunes) pour une série romantique destinée à ce public. Je pense que c’est pour cela que le scénario joue en parallèle une grosse carte humoristique, parfois un peu potache. Cela ne m’a pourtant pas dérangée malgré mes gouts peu enclins à la comédie. Ces scènes sont des petites bulles d’oxygène qui aident le spectateur à se détendre et à dédramatiser. De plus, cela rend le personnage de Ji Ah encore plus attachante.
acteurs im not a robot
Cela va de paire avec le happy ending prévisible, mais les rebondissements sont nombreux et sombres. Les acteurs principaux explorent toute une palette de jeu qui crée des sentiments très contrastés auprès du spectateur. C’est ce qui assure la réussite de cette série qui, bien que fictive, nous permet de rêver à une intelligence artificielle capable de servir l’humain au point de le rendre meilleur.

Mon amie Momo de Hwang Misun

mon amie momo
Une petite fille est inquiète de devoir s’absenter et laisser sa chatte Momo seule pendant deux jours.
mon amie momo
Momo veut dire « poils » en coréen. D’ailleurs, l’autrice, qui est également l’illustratrice, est coréenne. Cet album est de très grand format (23x30cm) et sera un peu difficile à manipuler pour les plus jeunes. Mais il fait la part belle aux illustrations, douces et simples. Les textes sont peu nombreux et très courts. Un lecteur en plein apprentissage pourra en venir à bout facilement. Pour les fans de chats mais aussi les autres.
mon amie momo
Informations supplémentaires : Editions Picquier jeunesse – à partir de 3 ans – aout 2018- 14,50 euros.

La Bicyclette Rouge de Kim Dong Hwa

la bicyclette rouge couvertures
Isolés dans la campagne coréenne, les habitants du petit village de Yahwari vivent paisiblement, chaque journée apportant son lot de peine… et de courrier ! Le facteur local fait sa tournée quotidienne et devient un véritable pont entre le Monde et le village. Amis de tous, il est spectateur et acteur de la vie locale.
la bicyclette rouge scan
Ce manhwa (bd coréenne) en quatre tomes est un vrai délice de poésie. Les histoires sont courtes et nous transportent en Corée dans un petit village essentiellement habité par des agriculteurs agés. Une certaine réalité, je suppose, mais qui ne manque pas de charme. Les dessins sont superbes, doux et les personnages attachants. Des tranches de vie présentées façon histoires courtes, ponctuées par la tournée du facteur. On découvre comment vivre au rythme de la nature et des saisons. Très divertissant et dépaysant.

Informations supplémentaires : Editions Paquet- 2005

challenge bogtober

Are You Human Too ?

are you human too
Série coréenne de 36 épisodes de 35 mn chacun, diffusée sur KBS2 et KBS Drama du 04/06/2018 au 07/08/2018Actuellement diffusé sur Netflix
Genres : Action, Mystère, Romance, SF
Thèmes : Cyborgs, Politique, Sciences
acteurs are you human too
A partir de 15 ans
are you human too
Nam Shin est l’héritier de troisième génération d’une famille dirigeant une grande entreprise technologique. Alors qu’il vit avec son grand-père depuis son enfance, il part en République Tchèque sur les traces de son père décédé et de sa mère à qui ont l’a enlevé. Cette dernière, Oh Laura, est une experte dans le domaine de la science cérébrale et de l’intelligence artificielle. Dévastée par la perte de son fils, elle a créé une IA capable le remplacer.
Arrivé en Europe, Nam Shin croise le robot sur un marché… et est victime d’un accident de la route. Alors qu’il est rapidement hospitalisé, sa mère propose d’envoyer le robot en Corée pour se substituer discrètement à lui et assurer sa position sociale.
Nam Shin III rencontre alors Kang So Bong, une ancienne athlète et récemment garde du corps de Nam Shin, mais qui fut renvoyée après avoir vendu des photos privées de l’héritier en galante compagnie.


Mon avis :
J’aime beaucoup tout ce qui touche à l’intelligence artificielle et je lis régulièrement des articles sur le sujet. J’étais donc curieuse de voir comment ce drama traiterait de ce sujet où l’éthique est un gros problème. Et c’est justement autour de cet axe qu’il s’articule à l’aide de personnages hauts en couleurs. La quête de la personnalité de chacun, robot comme humain, est un long combat.
Bien sur, cela reste une fiction et la réalité est borderline par moments. Et l’humour n’est pas exempt de la série, ce qui évite de tomber dans le ton moralisateur.
C’est donc un très bon divertissement, plein de peps et de réflexion, saupoudré de romance aussi pour les filles. Laquelle d’entre nous ne reverait pas d’avoir un si beau cyborg à ses ordres ?
are you human too

Rampant

affiche rampant
Titre original : Changgwol / 창궐
Film sud coréen sorti le 25/10/2018
Genre et thèmes : Action, historique, arts martiaux, zombies
Durée : 2h01
A partir de 15 ans
Film nommé 6 fois au Festival du film fantastique de Gerardmer 2019
acteurs rampant
Le Prince Ganglim, l’un des fils du roi au pouvoir, réputé pour sa maîtrise des arts martiaux, revient au royaume coréen de Joseon à la mort de son frère, le prince héritier, après de nombreuses années passées en captivité dans les geôles des Mandchous de la dynastie Qing. Des luttes pour obtenir le pouvoir, entretenues par le ministre de la Guerre, apparaissent bientôt au sein du palais royal alors qu’une épidémie transforme les humains en morts-vivants errants à la nuit tombée…


Encore un film de zombi… Ou pas. J’ai choisi de regarder ce film pour l’acteur principal, Hyun Bin, qui est mon chouchou et que j’apprécie de voir tourner dans des films d’action depuis quelques temps. Le scénario est assez classique mais bien ficelé. Je pensais qu’il était l’adaptation d’un manhwa ou autre (comme pour le drama Kingdom dont le scénario est très proche) mais il n’en est rien. Il réussit à mêler historique sous fond de conspiration, action et zombi avec brio. On retrouve même avec plaisir une légère pointe d’humour subtilement dosée et non grotesque. Par contre, la romance est quasiment exclue mais cela ne m’a pas du tout dérangée.
scene de rampant
Les acteurs sont convaincants. Hyun Bin est donc en tête d’affiche et montre une fois encore ses talents d’épéiste. On retrouve à ses cotés Kim Eui Sung en roi, déjà présent dans les séries Memories Of The Alhambra ou W, habitué des zombies avec le film Train to Busan  D’ailleurs les zombies prennent un petit coup de frais et ressemblent à des vampires à cause de leur dentition, leur façon de se repaître de sang et leur photosensibilité. Ils sont appelés démons de nuit. Malgré tout, ils restent des zombies dans leur façon de se mouvoir, leur faim insatiable et leur côté troupeau de moutons. Le maquillage est bien réalisé et les effets spéciaux globalement réussis.
La photographie est superbe. L’histoire se déroulant sur la fin de l’ère Joseon (fin 1800), les scènes au palais sont un régal pour les yeux. De même que les hangboks.
L’histoire se termine un peu de façon abrupte, mais après déjà 2h de visionnage, on peut penser que le spectateur a eu son compte d’action, d’arts martiaux et d’hémoglobine. Une réussite que je vous invite à regarder.
scene de rampant