Nihonbox Octobre 2020 ~Kowai Kowai

Après 8 mois sans achat, j’ai réactivé mon abonnement pour la Nihonbox à l’occasion d’Halloween. Suite aux spoilers sur internet, j’avais remarqué la licence Death Note, dont je suis une grande fan. J’ai reçu la box le 31 octobre dernier, d’où mon retard pour vous la présenter.
nihonbox kowai kowai
La NihonBox est une box surprise de produits japonais livrée chez toi tous les mois ! Chaque box contient au moins 6 objets directement venus du Japon, avec un mélange d’objets anime/manga et traditionnels.
contenu nihonbox
tarif nihonbox
Site internet : https://www.nihonbox.com/
Contenu de la box d’Octobre :
La NihonBox va vous donner des frissons ! Yōkai, shinigami, démons et autres fantômes vous attendent dans cette box limitée ! Pour la première fois, retrouvez des produits Death Note , mais aussi The Promised Neverland, Pokémon et d’autres surprises… kowaiiiii !
nihonbox kowai kowai
~Assiette The Promised Neverland
Des démons qui pourchassent des enfants pour les dévorer, ça ressemble à une histoire typique d’Halloween et c’est justement l’intrigue du manga The Promised Neverland (qui est sur ma wishlist de lecture) Avec cette magnifique assiette, vous avez de quoi disposer de vos friandises pour Halloween, mais vous pouvez surtout décorer votre intérieur grace au support fourni. Elle est en plastique. Ce sera un cadeau pour ma fille qui aime bien la licence.
assiette the promised neverland
~Tshirt Death Note
Un tshirt officiel Death Note avec une magnifique illustration tirée du manga. J’ai choisi la petite taille pour mon fils car souvent dans les boxes, les tailles ne correspondent pas à nos standards français et je me retrouve avec des mouchoirs que je ne peux pas porter 😉
tshirt death note
~Potekoro Big Death Note Ryuk
Ryuk, dieu de la mort amateur de pomme, va vous hanter pour Halloween. Personnage à l’apparence terrifiante, mais tellement attachant, une grosse peluche du shinigami aussi mignonne qu’effrayante ! Encore un objet de la licence Death Note, mais comme c’est mon manga préféré, je suis plus que ravie.
En 2019, la Nihonbox a proposé régulièrement des potekoro (sorte de Tsum Tsum japonais pour ceux qui connaissent la licence Disney) et j’étais contente de les collectionner. A l’époque, ils étaient de petite taille (voir la photo ci dessous pour faire le comparatif) Je suis ravie d’ajouter Ryuk aux peluches sur mon lit !
potekoro ryuk
~Masque japonais Omen
Voici l’accessoire idéal pour ajouter une touche japonaise à votre déguisement d’Halloween. Il s’agit d’un superbe masque à l’effigie d’une figure japonaise populaire. Deux masques sont disponibles : soit le sujikuma (maquillage de scène typique des acteurs de théatre kabuki) soit le kitsune avec un dessin discret du Mont Fuji en bleu. Ces masques sont réalisés par la société japonaise Daishin.
J’ai reçu le kistune (renard) Le masque est en plastique dur et épais. L’élastique est également large. Je l’ai porté pour vous faire une photo et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est inconfortable. Trop rigide et légèrement petit, il m’écrase l’arrête du nez. Je ne l’aurais pas porté pour une soirée, bien qu’il faille sortir masqué ! Je l’ai mis en décoration dans ma mangathèque.
masque kitsune
~Mini serviette Ectoplasma
Ectoplasma, c’est un peu le pokémon symbole d’Halloween. Tout le monde connaît ce fantome dont la popularité ne fait que grandir depuis son apparition dans les premiers jeux Pokémon en 1996. Cette serviette classe aux couleurs d’Ectoplasma vous permettra de vous débarbouiller après vous être régalé de friandises et gateaux en tout genre pour Halloween. Pour ma part, j’utilise ce carré d’éponge pour nettoyer mes lunettes en douceur.
serviette ectoplasma
~Hoko hoku Kabocha
Un paquet de délicieuses gourmandises saveur kabocha (les potirons japonais), rien de mieux pour Halloween ! Il s’agit de petits gateaux moelleux à base de pate de haricots blancs à laquelle des kabocha ont été ajoutés et mélangés avant d’être cuite. Je vous donnerai mon avis quand j’aurai gouté, mai cela me semble un peu caoutchouteux.
hoku hoku kabocha
A la découverte du Japon :
death note

Prochaine box :
nihonbox natsukachi
La NihonBox de novembre « Natsukashi » est déjà sold out !
Natsukashi évoque la nostalgie en japonais et c’est justement le thème de cette box, avec, pour ce premier volume, des mangas qui ont débuté dans les années 90 ! Cardcaptor Sakura, pour la première fois GTO, ainsi que Pokémon et d’autres belles surprises vous attendent !
Novembre au Japon, c’est aussi la saison des momiji (érables japonais), attendez-vous à en retrouver dans votre box !

Graphic Spring Challenge ~ final !

Suite à un article publié sur Les Voyages de Ly, voici un challenge instauré par Les Instants Volés A La Vie.
Le Graphic spring challenge est un défi de lecture qui où vous constituez une pile de lectures exclusivement d’œuvres graphiques (BD, comics, manga et romans graphiques.) Les Instants Volés A La Vie propose de choisir des titres à partir de 21 catégories. A savoir que vous pouvez choisir un seul comme plusieurs titres pour chaque catégorie, comme vous pouvez participer au challenge avec une ou plusieurs catégories. Le challenge dure tout le printemps.
Utiliser le #graphicspringchallenge sur les réseaux
Dates: du samedi 21 mars au dimanche 21 juin 2020 (vous pouvez nous rejoindre à n’importe quelle date).

Comme le challenge s’est terminé ce dimanche, voici ma liste de lecture.

NB Vous pouvez cliquer sur les couvertures pour accéder aux fiches de lecture (quand elles existent)

Catégories :
Un livre avec une héroïne ou une super-héroïne badass.

Un livre avec un héros ou un super-héros badass.
dr stone
Fiche à venir
Un livre qui a été adapté au cinéma.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Un livre avec un animal sur la couverture.
un pigeon à paris

Fiche à venir

Un livre avec un groupe de héros.
death note special one shot
Un livre avec une couverture printanière.
romio vs juliet
En tirant par les cheveux, grace aux pétales sur la couverture.

Un livre avec une histoire qui se passe au printemps ou qui évoque le printemps.
allégeance sous les cerisiers

Fiche à venir

Un livre avec spring/printemps dans le titre.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Un livre avec une ou des fleurs sur la couverture.
le dernier envol du papillon

Fiche à venir

Un livre avec un ou plusieurs combats (physiques ou d’idées).
aime ton prochain

Un livre qui parle de livres ou de lecture.
made in heaven

Un livre avec un/une héros/héroïne non-humain (robot, animal, etc.)
void
Un livre qui sommeille dans votre pile à lire depuis longtemps.
humanitas
crueler than dead

Fiches à venir

Un livre de votre wish-list.
goodbye red beryl
Un livre d’un genre que vous n’avez jamais lu (roman graphique, BD, comics, manga).
Comme j’ai déjà essayé ces 4 styles, même si j’ai une préférence pour les mangas, je propose un livre numérique.
reborn
Un livre d’un auteur que vous avez déjà lu.

moriarty
Un livre d’un auteur que vous voulez découvrir.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Une suite d’une série.
versailles of the dead 2

Le premier tome d’une série.
mortician
En cours de lecture
Un livre recommandé par un blogueur ou un proche.
beastars
Un livre avec une catégorie que vous avez inventée.
Série en cours de relecture

kasane

Fiche à venir

 

En conclusion, cela faisait un moment que j’avais envie de participer à un défi lecture. J’ai pris celui-ci en route et j’ai profité du confinement pour m’y appliquer. Même si j’ai beaucoup lu (28 livres), je n’ai pas pu remplir toutes les catégories. Il m’en manque 3 sur 21, ce qui est plutot honorable.

Et vous, qu’avez vous lu durant le confinement ?

Death Note Special One Shot de TsugumiOhba et Takeshi Obata

Après le succès planétaire du manga sorti en 2003 au Japon( 2006 en France), le duo de mangakas revient pour une suite unique. J’ai pu récemment la lire en anglais sur le net.
death note oneshot
Rappel : qu’est ce que le Death Note ?
Si vous viviez dans une grotte il y a dix ans, vous ne connaissez peut-être pas le phénomène Death Note. Pour tenter un bref résumé, le Death Note est un cahier spécial. Les humains et les shinigamis (dieux de la mort, sorte de faucheuse nippone) doivent suivre des règles très précises pour l’utiliser. Il n’existe pas moins de 120 règles d’utilisation.
Je ne vais pas toutes vous les énumérer, ce serait bien trop fastidieux. Mais voici les principales, qui vous permettront de comprendre.
La personne dont le nom est écrit dans ce cahier meurt. Il faut penser au visage de la personne tout en écrivant son nom, sinon cela ne fonctionne pas. Par conséquent, on ne peut obtenir un résultat sur les homonymes. A la suite du nom, si l’on écrit la cause de la mort dans un délai de 40 secondes, cela se réalise. Sinon le décès sera obligatoirement par crise cardiaque. En écrivant la cause, un délai supplémentaire de 6 minutes et 40 secondes est alloué pour la décrire précisément. Dès lors que le Death Note tombe dans le monde des humains, il lui appartient. Celui qui s’en saisit sera alors capable de voir et d’entendre le shinigami qui en est l’ancien propriétaire. Celui qui fait usage de ce cahier ne va ni en enfer ni au paradis.
death note oneshot
Dix ans se sont écoulés depuis l’affrontement entre Kira et L. Ryuk, le shinigami un peu barré, se souvient du goût des pommes et retourne sur terre pour se faire nourrir par un humain. En 2017, il croise Tanaka Minoru, un étudiant remarquablement intelligent. Il souhaite lui donner le Death Note. Le garçon reconnaît le cahier de Kira. Ce dernier fait même partie des cours d’éthique dispensés à l’école, pointant du doigt son coté maléfique. Minoru demande au shinigami de revenir deux ans plus tard pour réitérer sa proposition.
Il revient donc en mai 2019. Minoru prend le cahier de la mort et décide de le vendre au plus offrant. Commence alors une guéguerre entre les Etats Unis et la Chine pour s’offrir ce pouvoir.
death note oneshot
Ce nouveau chapitre est un one shot (un seul volume) Une fois encore, il soulève des questions politique d’actualité : l’omniprésence des caméras de sécurité, l’enseignement d’une éthique nationale bien pensante à l’école, la guerre entre les Etats Unis et la Chine… Bien sur ce format (89 pages) ne permet pas d’approfondir ces questionnements.
Ce manga s’inscrit dans une certaine réalité, bien que l’histoire flirte avec le fantastique. On peut y retrouver des figures politiques actuelles telles que Trump ou le premier ministre japonais.
Le nouveau héros est différent de Light Yagami, alias Kira. D’ailleurs, Minoru utilise l’expérience de ce dernier à son avantage. Il est moins impulsif, plus réfléchi. Il n’est pas motivé par la justice mais par l’argent ! Ce qui reflète sans doute une certaine tendance actuelle.
death note trump
Se pose malgré tout la question de la culpabilité de Minoru dans l’utilisation du Death Note : même s’il ne tue pas lui-même, n’est-il pas indirectement responsable des morts qui y seront inscrits s’il vend ce carnet? Aujourd’hui, tout se vend sur internet, même des armes… Mais techniquement, un carnet n’en est pas une.
Parmi les personnages, on retrouve les anciens flics Matsuda et Aizawa. Mais aussi une nouvelle figure de L, qui semble être une fille (Je dis semble car aucune indication n’est donnée sur son sexe) Je trouve d’ailleurs dommage que son physique soit un mélange de L et M. Un charadesign original m’aurait plu. On a également la joie de découvrir brièvement un nouveau shinigami : Armonia Justin, une sorte de momie mexicaine au charadesign travaillé.
En conclusion, ce drama est toujours un pur plaisir, pour les yeux comme pour le synopsis. La fin est toujours aussi amusante et Ruyk a encore gagné la partie….

Tea book tag

Le thé et la lecture… Deux choses que j’adore comme vous avez pu le constater sur ce blog (et ailleurs!) Je suis tombée par hasard sur ce tag chez Lili Raspberry et c’est avec plaisir que je lui pique. Méninges en action !

1. English breakfast – Un livre que tout le monde t’a recommandé et que tu as donc fini par lire.
On me recommande des bouquins surtout au boulot. Dernièrement, Aurélie ma collègue ma parlé de Vox de Christiana Dalcher.
Jean McClellan est docteure en neurosciences. Elle a passé sa vie dans un laboratoire de recherches, loin des mouvements protestataires qui ont enflammé son pays. Mais, désormais, même si elle le voulait, impossible de s’exprimer : comme toutes les femmes, elle est condamnée à un silence forcé, limitée à un quota de 100 mots par jour. En effet, le nouveau gouvernement en place, constitué d’un groupe fondamentaliste, a décidé d’abattre la figure de la femme moderne. Pourtant, quand le frère du Président fait une attaque, Jean est appelée à la rescousse. La récompense ? La possibilité de s’affranchir – et sa fille avec elle – de son quota de mots. Mais ce qu’elle va découvrir alors qu’elle recouvre la parole pourrait bien la laisser définitivement sans voix…
Je suis de plus en plus attirée par les dystopies et j’ai mis ce roman sur ma liste de livres pour 2019.
livre vox

2. Earl Grey – Un livre sombre qui t’a laissé une forte impression même après l’avoir terminé.
J’ai récemment lu deux thrillers pour ados et j’avoue que tous deux m’ont bien marquée. Le dernier est 13 Minutes de Sarah Pinborough. Je vous en ai parlé en vidéo (voir en fin d ‘article)
Natasha Howland, seize ans et reine du lycée, est retrouvée un matin à moitié noyée dans la rivière. Déclarée morte pendant treize minutes, elle survit néanmoins, mais déclare n’avoir aucun souvenir des vingt-quatre heures précédant sa chute dans la rivière. Suicide, regrettable accident ou tentative de meurtre ? Becca, amie d’enfance délaissée de Natasha, se retrouve malgré elle prise dans l’engrenage de cette affaire et décide de mener sa propre enquête. Ce n’est que le début des drames et des soupçons qui vont s’abattre sur le lycée de Brackston…

13 minutes pinborough

3. Rooibos – Un livre qui t’a fait découvrir un autre pays.

Je citerai Ikigai de Hector Garcia et Francesc Miralles qui m’a emmenée sur l’archipel d’Okinawa où les japonais viennent centenaire.
ikigai livre

4. Chaï – Un livre de ta PAL, que tu es sure d’aimer avant même de l’avoir lu.
Je suis actuellement en train de lire la saga The Mortal Instruments de Cassandra Clare, après mon gros coup de cœur pour la série Netflix Shadow Hunters.
Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.
Je ne doute pas d’adorer, rien que de retrouver les personnages que j’ai tant affectionné ces dernières semaines.

mortal instruments

5. Darjeeling – Une pépite que tu aimes tellement que tu la recommandes à tout le monde.
J’aime beaucoup parler de mes lectures, ici ou ailleurs. Et souvent je recommande ce que j’ai lu récemment. Je dois être du genre enthousiaste ! Mais je ne pense pas que n’importe quel livre peut convenir à n’importe qui. Tout le monde n’a pas les mêmes goûts ni les mêmes attentes, etc…
Ca me fait penser au dernier Goncourt, Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu. La plupart des personnes avec qui j’en ai parlé m’ont dit que le livre était ennuyant, trop sombre, voire sans intérêt. Une seule et unique personne l’a encensée (Je parle de lecteurs lambdas et pas de scribouillards) Du coup, je n’ai pas trop envie de le lire.

leurs enfants après eux

6. Oolong – Le genre livresque que tu considères comme ton péché mignon.
Le fantastique. Au sens large. Je suis vraiment fan de tout ce qui est décalé, dérangeant, avec des bébêtes (vampires, loup garous, revenants, etc) J’aime être surprise, frissonner, découvrir, voyager…
J’aime aussi d’autres genres (historique, thriller, psychologique…) sauf le policier basique qui m’ennuie.

7. Ginseng – Un livre qui t’a fait sortir d’une panne livresque.
Je ne suis jamais en panne livresque ! J’ai une liste d’envie énorme, sans compter des achats qui m’attendent… J’ai des livres dans chaque pièce, dans mon sac à main, mon tiroir de bureau au travail…. Vous avez dit addict ???

8. Camomille – Un livre qui t’a endormi et que tu n’as pas pu finir.
L’un des romans de Death Note. Je suis pourtant super fan du manga et j’ai acheté les deux romans les yeux fermés. J’ai tellement trouvé ça ennuyant que je ne sais même plus lequel des deux j’ai lu… et pas ouvert l’autre.

death note roman
9. L’assam – Un livre qui t’a chamboulé mais que tu n’as pas pu reposer avant de l’avoir fini.

Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet. C’est un essai qui a reçu le prix Fnac cette année. J’ai de nombreuses amies impliquées dans la cause féminine et souvent ce livre revient dans les discussions. J’ai fini par le lire cet été et je me suis prise une grande claque. Même si je m’attendais à lire certaines choses, j’ai eu une grosse prise de conscience sur d’autres, notamment qui permmettent de répondre à des questions personnelles. #MeToo est un peu passé, mais pas oublié. A lire, pour comprendre et se mobiliser.

Qu’elles vendent des grimoires sur Etsy, postent des photos de leur autel orné de cristaux sur Instagram ou se rassemblent pour jeter des sorts à Donald Trump, les sorcières sont partout. Davantage encore que leurs aînées des années 1970, les féministes actuelles semblent hantées par cette figure. La sorcière est à la fois la victime absolue, celle pour qui on réclame justice, et la rebelle obstinée, insaisissable. Mais qui étaient au juste celles qui, dans l’Europe de la Renaissance, ont été accusées de sorcellerie ? Quels types de femme ces siècles de terreur ont-ils censurés, éliminés, réprimés ?
Ce livre en explore trois et examine ce qu’il en reste aujourd’hui, dans nos préjugés et nos représentations : la femme indépendante — puisque les veuves et les célibataires furent particulièrement visées ; la femme sans enfant — puisque l’époque des chasses a marqué la fin de la tolérance pour celles qui prétendaient contrôler leur fécondité ; et la femme âgée – devenue, et restée depuis, un objet d’horreur.
Enfin, il sera aussi question de la vision du monde que la traque des sorcières a servi à promouvoir, du rapport guerrier qui s’est développé alors tant à l’égard des femmes que de la nature : une double malédiction qui reste à lever.
sorcières chollet

10. Thé vert Matcha – Le livre que tu considères comme le joyaux de ta bibliothèque.
J’ai plusieurs livres rares dans ma collection manga. Je pense notamment à L’épouse du Dieu de l’eau (collection incomplète), Kill me heal me ou encore Le garçon de la lune.

N’oubliez pas la vidéo culturelle du mois :


Que lisez vous en ce moment ?

Death Note 2017

Même avant sa sortie fin aout dernier, la version américaine pour Netflix de Death Note a fait couler beaucoup d’encre… et de larmes chez les fans. Faisant partie de cette dernière catégorie, voici mon avis.
death note netflix ryuuk light turner
Date de sortie 25 août 2017 sur Netflix (1h 41min)
De Adam Wingard
Avec Nat Wolff, Margaret Qualley, Lakeith Stanfield plus
Genres Thriller, Epouvante-horreur, Fantastique

Synopsis :
Est-il besoin de le présenter encore ?
Un lycéen trouve un carnet doté d’un pouvoir surnaturel : quiconque le possède condamne à mort ceux dont il y inscrit le nom en pensant à leur visage. Enivré par un sentiment de toute-puissance quasi divine, le jeune homme commence à tuer ceux qu’il estime indignes de vivre.
death note netflix
Mon avis :
Cette version américaine n’a pas grand chose à voir avec le manga de Ohba et Obata, si ce n’est le point de départ avec le death note. On sent vraiment la sauce américaine : que ce soit la love story entre Light et Mina, qui d’ailleurs est vraiment une fille typique des séries américaines actuelle : forte et dominante, ou les morts violentes et spectaculaires des personnes touchées par le carnet. De même, le personnage de L n’a plus rien à voir avec l’original : ici il est noir (pour les quotas?) et son caractère est trop bouillant, il n’a rien du génie japonais. On aurait espéré le voir mourir plutot que le personnage original. D’ailleurs tout le coté psychologique et le bras de fer entre Light et L ont carrément été effacés, ce qui est plus que regrettable, vu que c ‘est là tout l’intéret du manga. Et je ne vous parle même pas du Ryuuk ridicule, shinigami mal maquillé qui semble issu d’un film des années 80 à petit budget… On aurait préféré que le budget des effets spéciaux attribués aux morts spectaculaires soient plutot investies pour le mangeur de pomme.
Mais il n’y a pas que du négatif dans cette version. Je veux malgré tout souligner la bonne performance de l’acteur principal, Nat Wolff, qui arrive malgré tout à bien incarner son rôle. On ne peut pas l’accabler des choix du scénario. Au final, c’est un bon film américain pour ados (un mix entre Spiderman et Destination Finale), si on occulte complètement l’origine qui aurait du inspirer le film. La tristesse et la grogne des fans étant compréhensible car les comparaisons ne tiennent pas.