Pumkin Autumn Challenge ~2e mois 

Cet automne, la rubrique « journal de visionnage » est un peu modifiée. En effet, j’ai vu par hasard un challenge sur le blog de La Vie de Kat. Le Pumpkin Autumn Challenge est initié par Le Terrier de Guimause. J’avais déjà validé quelques rubriques le mois dernier. Voici ce que je rajoute en octobre.
A noter : ayant été en arrêt maladie, j’ai moins lu que d’habitude.
pumpkin autumn challenge
Qu’est-ce que ce challenge ?
Voir mon article de septembre (qui contient également les résumés des lectures de septembre)
menu 1
poster alive#Alive – NOUVEAU
Film coréen de zombies, je vous laisse lire la fiche que je lui ai consacré pour plus de détails.
les rats dans les murs
Les rats dans les murs de Lovecraft – NOUVEAU
En 1923, l’héritier des De La Poer, qui vient de perdre son fils à la guerre, s’investit dans la restauration du domaine familial abandonné. Le prieuré d’Exham a pourtant la réputation d’être sous le joug d’une malédiction. L’héritier n’y croit pas, jusqu’au jour où son chat commence à agir bizarrement. Menant son enquête, il se demande si la demeure n’aurait pas été construite sur un lieu infesté de rats. Pour en avoir le coeur net, il se rend dans les fondations en compagnie d’une expédition d’archéologues et autres scientifiques.
Les Carnets de Lovecraft est une collection qui regroupe des nouvelles de Lovecraft illustrées par Armel Gaulme. L’objet livre est superbe. Lovecraft est sans nul doute l’auteur fantastique le plus influent du siècle dernier.
menu1b
– – à venir – –
menu1c
death escape
Death Escape de Andy Rowski – NOUVEAU
Sélectionné pour participer à l’émission du dark web « Death Escape », tu es enfermé avec cinq autres candidats dans une école désaffectée où autrefois a eu lieu un incendie meurtrier. Trois jours sous l’oeil des caméras pour relever les pires défis, sans contact avec l’extérieur. Le but du jeu est de retrouver le code permettant de déverrouiller la porte et gagner 100 000 euros. De nombreux choix s’offre à toi, entre ta conscience et ta soif de victoire, d’argent ou de popularité. Ceux-ci te permettent de t’approcher de la sortie, ou bien d’être puni : privation de repas, cible des autres candidats…
A la façon d’un escape book, ce roman pour ado offre une variété de défis à relever et de choix scénaristiques à faire. A la fin de chaque chapitre, différentes issues vous emmènent à un autre et ainsi de suite. Trente trois fins sont possibles. Chaque choix est un pas vers une autre porte à ouvrir. Un roman captivant et totalement d’actualité. On se prend rapidement au jeu avec son écriture introspective, ses règles simples et ses défis moins faciles qu’il n’y parait. Déconseillé aux moins de 13 ans, celui-ci relève d’une certaine forme de violence et scènes déstabilisantes, mais au top pour une ambiance halloweenesque. Une réussite !
menu1d
les gentilles princesses
Les méchantes reines étaient elles des gentilles princesses ?
Et Les gentilles princesses seront elles de méchantes reines ? De Grégoire Kocjan – NOUVEAU
Des histoires de princesses qui recourent au matériau des contes traditionnels pour dresser une satire mordante de la société et pour évoquer des thèmes tels que la liberté, l’amour et l’égalité.
Soyons chauvin, l’auteur franc comtois est plein d’humour et nous offre deux recueils de contes au vitriol.

menu 2
gateau aux pommes
Le gateau aux pommes de Dawn Casey et Geneviève Godbout – NOUVEAU
Partagez la promenade d’une petite fille à travers la campagne, pour récolter les ingrédients qui formeront un délicieux gâteau : miel des abeilles, lait des vaches et pommes des arbres.
Cette histoire toute simple apprend aux plus petits à rendre hommage à la nature et à la remercier de ce qu’elle nous apporte.
menu 2b
l'arbre, le chat, le gand père
L’arbre, le chat, le grand-père de Pauline Alphen – NOUVEAU
Ambre est confrontée à la mort. Tout d’abord lorsque l’orage foudroie son arbre préféré, là où elle aime prendre son gouter. Ensuite, lorsqu’il faut euthanasier Aladin, son chat, malade du sida. Quand son grand-père se fait hospitaliser pour une opération cardiaque, elle a peur. Et si La Mort lui prenait également son grand-père ?
Un roman sensible, tout en ombres et lumières. Le style est simple et touchant. Les enfants pourront appréhender la mort d’une façon qui leur parlera sans doute. Il est facile de s’identifier à Ambre et à ses problèmes comme ses joies. Les adultes les plus sensibles auront la larme à l’oeil.
menu 2c
les contes de beedle le barde
Les contes de Beedle le Barde de JK Rowling – NOUVEAU
Recueil des cinq contes de fées qui bercent l’enfance des jeunes sorciers de Harry Potter. Chacun a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. Des commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore accompagnent chaque récit. Le professeur y donne de nombreuses clés et dévoile, par la même occasion, maints détails de la vie de Poudlard.
Tous les profits de la vente de ce livre sont reversés à Lumos. La fondation Lumos est une organisation caritative enregistrée sous le numéro 1112575 en Angleterre et au Pays de Galles.

menu 2d
menu 3
menu 3b
menu 3c
handmaid's tale season 3
Handmaid’s tale saison 3 – NOUVEAU
June n’a pas quitté Gilead afin de retrouver sa fillette, Hannah, mais aussi pour combattre le système depuis l’intérieur. Avant de renoncer, la jeune femme a confié Nicole, l’enfant des Waterford qu’elle a porté, à Emily qui s’enfuit au Canada. June se voit mutée auprès de l’ancien maître d’Emily, le commandant Lawrence. Ne perdant pas de vue ses projets, elle ne sait plus sur quel pied danser avec celui-ci. Est-ce son allié ou son ennemi ? L’état de santé de tante Lydia reste précaire. Survivra-t-elle à l’attaque d’Emily ? Pendant ce temps, la remise en question de Serena continue…
Une série dure et complexe que j’aime beaucoup pour son positionnement politique et son questionnement profond.
menu 3d
school nurse files
The school nurse files – NOUVEAU
Une autre série coréenne originale et remarquable (au sens premier du terme) dont je vous ai parlé en détails sur la fiche dédiée.

Il ne me reste plus qu’une rubrique à valider en novembre !
Que pensez-vous de ma sélection?

Rampant

affiche rampant
Titre original : Changgwol / 창궐
Film sud coréen sorti le 25/10/2018
Genre et thèmes : Action, historique, arts martiaux, zombies
Durée : 2h01
A partir de 15 ans
Film nommé 6 fois au Festival du film fantastique de Gerardmer 2019
acteurs rampant
Le Prince Ganglim, l’un des fils du roi au pouvoir, réputé pour sa maîtrise des arts martiaux, revient au royaume coréen de Joseon à la mort de son frère, le prince héritier, après de nombreuses années passées en captivité dans les geôles des Mandchous de la dynastie Qing. Des luttes pour obtenir le pouvoir, entretenues par le ministre de la Guerre, apparaissent bientôt au sein du palais royal alors qu’une épidémie transforme les humains en morts-vivants errants à la nuit tombée…


Encore un film de zombi… Ou pas. J’ai choisi de regarder ce film pour l’acteur principal, Hyun Bin, qui est mon chouchou et que j’apprécie de voir tourner dans des films d’action depuis quelques temps. Le scénario est assez classique mais bien ficelé. Je pensais qu’il était l’adaptation d’un manhwa ou autre (comme pour le drama Kingdom dont le scénario est très proche) mais il n’en est rien. Il réussit à mêler historique sous fond de conspiration, action et zombi avec brio. On retrouve même avec plaisir une légère pointe d’humour subtilement dosée et non grotesque. Par contre, la romance est quasiment exclue mais cela ne m’a pas du tout dérangée.
scene de rampant
Les acteurs sont convaincants. Hyun Bin est donc en tête d’affiche et montre une fois encore ses talents d’épéiste. On retrouve à ses cotés Kim Eui Sung en roi, déjà présent dans les séries Memories Of The Alhambra ou W, habitué des zombies avec le film Train to Busan  D’ailleurs les zombies prennent un petit coup de frais et ressemblent à des vampires à cause de leur dentition, leur façon de se repaître de sang et leur photosensibilité. Ils sont appelés démons de nuit. Malgré tout, ils restent des zombies dans leur façon de se mouvoir, leur faim insatiable et leur côté troupeau de moutons. Le maquillage est bien réalisé et les effets spéciaux globalement réussis.
La photographie est superbe. L’histoire se déroulant sur la fin de l’ère Joseon (fin 1800), les scènes au palais sont un régal pour les yeux. De même que les hangboks.
L’histoire se termine un peu de façon abrupte, mais après déjà 2h de visionnage, on peut penser que le spectateur a eu son compte d’action, d’arts martiaux et d’hémoglobine. Une réussite que je vous invite à regarder.
scene de rampant

Bleach

Bleach est un manga en 74 volumes de Tite Kubo, paru en 2001 au Japon (ça ne nous rajeuni pas!) qui a également été adapté en anime de 366 épisodes la même année. Aujourd’hui, je viens vous parler de son adaptation live sortie dans les cinémas japonais cet été et actuellement sur Netflix.
acteurs film bleach
Titre original : ブリーチ
Film japonais sorti le 20 juillet 2018 au Japon et le 14 septembre 2018 en France sur la plateforme Netflix
Genre et thèmes : action, aventure, fantastique, amitié, arts martiaux, combats, shinigami
acteurs film bleach
Le réalisateur est celui qui a également été aux manettes des adaptations de « Gantz », mais je ne les ai pas vues pour en parler.
Kurosaki Ichigo est un lycéen de 15 ans dans la ville japonaise de Karakura, rebelle et bagarreur. Il a l’étonnante capacité de voir et communiquer avec les âmes errantes, suite à la perte de sa mère… Un jour, en rentrant dans sa chambre, il croise une shinigami (personnage psychopompe, sorte de faucheuse), Kuchiki Rukia, poursuivant une de ces âmes errantes ayant choisi le mauvais chemin vers l’éternité. C’est alors qu’un monstre étrange explose la maison des Kurosaki pour s’emparer de la cadette. Ichigo et Rukia le poursuivent, mais cette dernière est blessée lors du combat. Pour survivre, elle doit transférer ses pouvoirs de shinigami à Ichigo pour qu’il abatte le Hollow (monstre qui se nourrit d’ames humaines). Et ce même si c’est une pratique interdite par la Soul Society, le lieu de résidence des shinigamis
scene de combat du film bleach
Mon avis
Le film reprend les premiers chapitres du manga, même si la fin est un peu plus « libre » afin de pouvoir boucler le film (Il aurait été impossible de résumer 74 tomes d’un univers ultra complexe et fourni en 1h40!, j’en suis consciente mais j’ai un petit goût d’inachevé) Donc pas vraiment de grosse surprise scénaristique si ce n’est ces adaptations. Le background psychologique d’Ichigo (décès de sa mère, répétition à vouloir protéger Rukia, la question du deuil) est également bien respecté et intéressant.
Les acteurs principaux sont plutot bons et j’ai beaucoup aimé la performance du héros qui campe un parfait Ichigo. Même si je garde à l’esprit que ce sont des acteurs en chair et en os, qu’il est donc difficile de trouver des personnes collants aux dessins du manga, je suis malgré tout un peu déçue pour Inoue qui ne se ressemble pas du tout, un peu aussi pour Chad (qui est Mexicain dans l’original, mais ça reste passable pour ce personnage) J’avais imaginé ce dernier bien plus grand et imposant visuellement. Je suis également déçue par le chanteur Miyavi qui campe mon personnage préféré, Byakuya, mais je pense que c’est juste une vision personnelle du personnage qui ne colle pas avec le chanteur dans ma tete,car son jeu n’est pas mauvais. Les caractéristiques physiques des personnages sont bien respectées (à part Inoue) et j’ai apprécié cela, même si certains critiques ‘spécialisés’ (ou pas) ont fustigé ça.
Question effets spéciaux, ils sont réussis. Je pense qu’ils ont bien transposé les Hollow, ce qui n’était pas tellement aisé, à leur donner consistance (ils font très ‘2D’ dans le manga) J’ai surtout apprécié les scènes d’arts martiaux, que ce soit l’entrainement d’Ichigo (qui m’a fait un peu penser à Karaté Kid) ou bien sa confrontation avec Renji.
fanart film bleach
Les zanpakutos (armes) sont eux aussi réussi, notamment le Zabimaru de Renji (c’est une épée qui a la faculté d’une queue de serpent et peut s’allonger, se rétracter et possède des articulations qu’il n’est pas aisé de représenter correctement dans un film)
La musique est également à la hauteur de mes attentes : fidèle à celle de la version animée, rythmée et en adéquation avec les scènes.
Bref, je suis plutot satisfaite de ce film qui reste globalement fidèle au manga, surtout la première partie. Il m’a d’ailleurs donné envie de me replonger dans sa lecture et dans le visionnage des séries animées, Bleach étant un incontournable pour moi comme pour tous les fans de japanim. Le film n’est pas totalement clos, il laisse apercevoir la possibilité d’une suite, mais je ne sais pas si cela serait judicieux, bien que je regrette aussi un peu de ne pas avoir vu la Soul Society autrement qu’en plan général de loin. Bleach est un manga aux multiples possibilités et il faudrait des centaines de films pour en saisir toute l’essence. Cette adaptation reste un bon divertissement et une bonne entrée en matière pour les novices si on se cantonne aux personnages principaux.


Je vous met ci dessus la bande annonce française, mais j’ai regardé le film en vo (japonais) Je ne peux donc pas vous assurer que la traduction soit fidèle ni les voix correspondantes.

Empire of Lust

empire of lust affiche
Sunsuui sidae / 순수의 시대
Film sud coréen sorti le 05/03/2015 en deux versions (censurée ou non coupée)
Réalisateur : Ahn Sang Hoon (réalisateur)
Acteurs principaux : Shin Ha Gyun, Kang Han Na, Jang Hyeok, Kang Ha Neul
Genres : Action – Drame – Historique – Romance
Age conseillé : 18 ans et +
empire of lust affiche
Kim Min Jae est un brillant général qui s’est distingué par la protection des frontières du jeune royaume de Joseon. De retour d’une campagne militaire, il tente de garder un œil sur Yi Bang Won, le cinquième fils du roi Tae Jo et accessoirement son ami, qu’il suspecte de vouloir s’emparer du trône, ce dernier n’ayant pas été désigné comme successeur. Il a par ailleurs réussi à faire en sorte que son fils adoptif soit fiancé avec la princesse du royaume.
Pendant ce temps, il tombe amoureux d’une courtisane nommée Ga Hee qu’il défend lors d’un repas où elle danse. Bien vite, elle devient sa concubine. Mais Ga Hee cache un lourd secret qu’elle ne soulagera que par la vengeance.
scene du film empire of lust
Ce film m’a été conseillé par une amie. Comme j’aime beaucoup les dramas historiques, je n’ai pas hésité longtemps. Mais dès les premières images, j’ai été secouée par la violence du film : violence lors des combats (beaucoup de sang gicle au point que c’en est presque risible), des enjeux politiques (exécution des chevaux, empoisonnement…), violence sexuelle (viols…) D’ailleurs les scènes de sexe sont très explicites et bien que ce ne soit pas pornographique, les corps ne sont pas cachés. Ce qui est extremement rare pour un film asiatique. Donc il mérite bien son macaron interdit au moins de 18 ans.
Malgré tout c’est un très bon film qui je pense doit refléter une certaine véracité historique. Les décors et les costumes sont superbes. Les acteurs sont crédibles, notamment l’actrice qui incarne Ga Hee. Le film se questionne sur la politique, les différentes classes de l’époque et l’injustice qui en découle. Thèmes qui peuvent hélas toujours entrer en résonance avec notre époque. Je le conseille donc pour public averti.

Antique Bakery

Sayangkoldong Yangkwajajeom Aentikeu, 서양골동양과자점 앤티크

de son titre original datant de novembre 2008

Réalisateur: Min Gyu Dong
Acteurs principaux: Joo Ji Hoon, Choi Ji Ho, Yoo Ah In, Kim Jae Wook

affiche antique bakery

Synopsis:

Jin Hyeok est beau, riche et a du style. Le seul inconvénient réside dans le fait qu’il ne trouve pas l’amour de sa vie. Il décide donc d’ouvrir une boulangerie-pâtisserie pour attirer les jeunes filles en mal de douceurs. Antique est née. Cherchant un associé, Jin Hyeok loue les services d’un pâtissier de renom : Seon Woo. Cependant, ce dernier se révèle être un ancien camarade de classe lui ayant fait sa déclaration durant ses années collège.

Ce beau portrait se finit par l’apparition de Ki Beom, complètement fasciné par les gâteaux de la boulangerie, ainsi qu’un garde du corps quelque peu distrait, Su Yeong. Ce quatuor commence donc à faire sensation chaque jour et Antique fait son petit bout de chemin. Tout cela ne saurait compter sans le passé de chacun des protagonistes qui pointe son nez.

Note : Ce film est l’adaptation live du manga de Fumi Yoshinaga : Seiyô Kotto Yôgashiten. Il existe également un drama japonais du même nom.

scene du film antique bakery avec Joo Ji Hoon Choi Ji Ho Yoo Ah In Kim Jae Wook

Mon avis:
Au début je me demandais un peu qu’est ce que c’était que ce film, les personnages avaient l’air complétement décalés, à la limite de l’absurde. Mais au fur et à mesure que le film avance, nous en apprenons plus sur le passé des personnages, sur leurs angoisses… et la fibre dramatique du film nous envoute. C’est un film vraiment réussi car il nous fait passer par toutes les émotions: le rire bien sûr, mais aussi l’angoisse et l’amour. Les acteurs sont tous très bons, et j’ai été très heureuse de retrouver Kim Jae Wook (que j’avais déjà apprécié dans le drama « Mary Stayed Out All Night ») dans un registre totalement différent. Je vous invite vraiment à venir regarder ce film, ne serait ce que pour voir ses pâtisseries (ou ses beaux acteurs, au choix…) Homophobes, passez votre chemin.