2010~2019 : Les meilleurs dramas de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement ne concerne que moi et tout le monde n’y adhérera pas forcément. Mais vous pouvez jouer le jeu et me donner votre propre liste, ou bien commenter la mienne.
On commence avec les dramas !
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de la plupart des séries en cliquant sur leur titre.

1.Secret Garden
Le plus ancien de la liste, mais sans conteste mon drama préféré. Sorti en 2010, il raconte la rencontre entre Kim Ju Won, propriétaire d’un grand centre commercial très attaché à son rang social, et Gil Ra Im, cascadeuse. Ils s’enfoncent dans une forêt à Jeju et trouvent une étrange maison où réside une dame qui leur offre une bouteille d’alcool. Le lendemain, après l’avoir bue, ils sentent un étrange changement physique… ils ont échangé leurs corps! Ne sachant pas quoi faire, ils décident de mener chacun la vie de l’autre.
Une comédie fantastique hilarante avec une pointe de drame, qui m’a fait découvrir Hyun Bin, l’acteur principal, qui depuis est devenu mon chouchou. J’ai vu cette série plusieurs fois.
affiche secret garden
2. Goblin
Second sur le podium, ce drama fantastique est sorti en 2016.
Durant l’ère de Goryeo, Kim Sin , un général invincible, rentre de la guerre et jalousé du conseiller du jeune roi, qui a épousé sa sœur. Mis à mort par celui-ci, son chatiment est de devenir alors un gobelin immortel. 900 années ont passées et Kim Sin est toujours vivant. La légende dit qu’une prêtresse humaine dont il tombera amoureux l’aidera à mettre fin à son immortalité. Un soir, Sin sauve la vie d’une jeune femme enceinte victime d’un accident de la route. Cette dernière donne naissance à une petite fille nommée Ji Eun Tak. La petite acquiert la faculté particulière de voir les esprits. Pour son 9e anniversaire, la mère décède soudainement. Eun Tak se retrouve seule et croise le chemin d’un faucheur d’âmes. Elle est sauvée par une vieille marchande ambulante. Dix ans plus tard, Eun Tak est une étudiante vivant chez sa tante cupide. Alors qu’elle célèbre seule son anniversaire en bord de mer, Eun Tak fait plusieurs vœux et fait apparaître Kim Sin.
goblin drama
3. W Two Worlds
2016 fut une année de grands crus puisque ce drama fantastique encore une fois est sorti cet été là.
Oh Yun Joo est une interne en chirurgie cardiaque et a un père dessinateur de bande dessiné très célèbre. Son manhwa relate l’histoire de Kang Chul, un jeune multimillionnaire et ancien champion de tir aux JO d’Athenes mais dont la famille a été assassinée. Mystérieusement, Monsieur Oh décide de mettre un point final à sa série à succès. C’est alors qu’il disparaît sans laisser de trace. Malgré tout, la série continue d’être publiée. Yun Joo s’inquiète alors pour son père et va enquêter sur son lieu de travail. C’est là qu’elle est mystérieusement happée dans le manwha et se retrouve aux cotés d’un Kang Chul blessé par coups de couteaux. La jeune femme décide de lui venir en aide. Mais que se passera-t-il si les deux mondes pouvaient se rejoindre ?
w two worlds
4. 49 Days
Datant de 2011, ce drame parle à nouveau d’échange de corps.
Ji Hyun est une jeune femme menant une vie parfaite. Elle va bientôt se marier. Mais, sa vie va être bouleversée par un tragique accident de la route. Ji Hyun se retrouve alors plongée dans le coma, juste quelques jours avant son mariage. Une faucheuse décide de lui accorder une seconde chance de vivre, mais à une condition: elle doit trouver trois personne en dehors de sa famille qui seront prêtes à verser de véritables larmes pour elle. Dans ce but, elle va emprunter le corps de Yi Kyung, une employée d’épicerie à temps partiel.
49 days drama
5. Nice Guy
Ce mélodrame a été diffusé en 2012.
Kang Ma Ru est un jeune élève en médecine. Il vit seul avec sa demi-sœur malade et son meilleur ami Park Jae Gil. Un soir que sa demi-sœur va encore plus mal et doit être transportée immédiatement à l’hôpital, Ma Ru reçoit un appel de Han Jae Hee, la femme qu’il aime. Elle semble complètement folle et lui demande de venir la sauver. Il se précipite mais rapidement sa vie bascule : alors que la jeune journaliste a tué accidentellement une personne dans un hotel, Ma Ru décide de plaider coupable et se fait emprisonner à sa place.
Une fois sorti de prison, il travaille comme barman. Pendant ce temps, Han Jae Hee est devenue la future épouse de Seo Jeong Gyu, un homme riche avec qui elle a eu un enfant. Après avoir revu Han Ja Hee, Kang Ma Ru n’a qu’une seule idée en tête : se venger. Pour cela, il va se servir de Seo Eun Gi, la belle-fille amnésique de Han Jae Hee. Jusqu’où est-il prêt à aller ?
nice guy drama
6. Memories Of The Alhambra
Un drama signé Netflix, proposé sur la plateforme depuis 2018.
Yoo Jin Woo, le PDG d’une société de jeux vidéos, s’investit énormément dans son travail.
Cependant, il traverse une période très difficile émotionnellement : son ex femme, enceinte, ayant divorcé pour épouser son meilleur ami. Ce dernier dirige une entreprise concurrente. Un soir, il est contacté par Jong Sae Ju, un jeune geek qui souhaite lui vendre son jeu vidéo. Mais le garçon semble poursuivi par une entité mystérieuse et lui donne rendez-vous à Grenade, en Espagne dans une auberge dirigée par des coréens. Alors que Jin Woo s’y rend, il teste le jeu en réalité augmentée et découvre des failles mystérieuses qui vont bouleverser sa vie privée.
mmories of the alhambra
7. Chicago Typewriter
L’autre thème qui me tient à coeur est le voyage dans le temps et ses dérivés (réincarnations,…) Chicago Typewriter est de cet acabit, sorti en 2017.
Han Se Joo est un écrivain à succès mondialement connu. Lors d’une tournée de dédicaces aux Etats Unis, il tombe sous le charme d’une machine à écrire coréenne datant des années 30 exposée dans un bar local. Mais le propriétaire ne souhaite pas s’en séparer. Alors que l’écrivain regagne son pays, l’objet s’anime et demande à lui être envoyée… Elle est alors livrée par Jeon Seol, une orpheline qui travaille dans un bureau à tout faire. Elle est accessoirement fan de Han Se Joo et essaye alors de tout faire pour se rapprocher de son idole. Mais l’écrivain semble imbu de sa personne, froid et distant. Serait-ce à cause du syndrome de la page blanche dont il souffre pour la première fois ? Pour remédier à cela, son manager lui propose de prendre un écrivain fantome. Han Se Joo refuse. Quand il découvre Yoo Jin Oh assis à son bureau, en train de taper un manuscrit en son nom, son sang ne fait qu’un tour. Pourtant les écrits de Yoo Jin Oh sont troublants. Pourquoi Se Joo reve t il des trois héros qui vécurent durant l’occupation japonaise en Corée ? Pourquoi la jeune tireuse d’élite de la rébellion ressemble mystérieusement à Jeon Seol ? Et pourquoi le journaliste assis au bar tape sur cette même machine qu’il a reçue ?
chicago typewriter
8. Arthdal Chronicles
Egalement une production Netflix qui a connu un grand succès au printemps dernier.
Eun Seom est un enfant maudit issu d’un métissage entre une membre du clan Asa et un Neanthal. Son frère jumeau a disparu lorsque son père a été assassiné. Lorsque les membres de sa tribu d’accueil, les Wahan, se font capturer par Ta Gon, il jure de les sauver. Et particulièrement, Tan Ya, l’apprentie prêtresse du clan, dont il est secrètement amoureux.
Ta Gon est un héros de guerre de la tribu Saen Yeok. C’est un maître en stratégie et une personne très ambitieuse. Personne n’ose jamais le questionner et il est admiré tant il est craint. Il vise à devenir le premier roi d’Arthdal et compte sur l’ingéniosité de Tae Al Ha, la femme qu’il aime, pour l’y aider. Le destin entrecroisé de trois enfants de la prophétie dans un monde en expansion rempli de guerres et d’injustices.
arthdal chronicles
9. Jekyll, Hyde and Me
Encore un drama où Hyun Bin est l’acteur principal. 2015.
Gu Seo Jin est un riche entrepreneur et directeur du parc d’attractions Wonderland. Réputé pour sa froideur et son intransigeance, il possède apparemment tout excepté sa liberté. En effet, à la suite d’un kidnapping survenu durant son enfance, celui-ci souffre désormais d’un dédoublement de la personnalité et de la peur constante de voir sa vie dirigée par son alter ego, Robin, doté à son opposé d’un caractère doux et altruiste. Seo Jin souhaite se débarrasser du cirque au Wonderland en raison des faibles ventes de billets et des coûts généraux élevés, mais il se retrouvera face à l’opposition de la maîtresse de piste Jang Ha Na, jeune femme revenue des États-Unis afin de sauver la troupe et surtout prendre la relève de son père.
Voilà désormais cinq ans que Robin n’est pas réapparu. Pourtant celui ci ressurgit alors que le Docteur Kang, la psychothérapeute de Seo Jin, est mystérieusement enlevée. Le seul témoin oculaire est Jang Ha Na.
hyde jekyll me
10. Descendants Of The Sun
Sorti en 2016 et actuellement disponible sur Netflix.
Yu Si Jin est un jeune militaire appartenant aux troupes de « maintien de la paix des Nations Unies », et accessoirement le commandant en chef d’une unité militaire d’élite des forces spéciales coréennes. Celle-ci est entraînée et envoyée aux quatre coins du monde pour mener à bien des différentes missions dangereuses et ce, dans le secret le plus complet. Il est secondé par le sergent-major Seo Dae Yeong qui est aussi son meilleur ami. Alors qu’ils se rendent ensemble aux urgences pour récupérer le portable de Dae Yeong volé par un jeune conducteur de moto blessé lors de sa capture, Yu Si Jin fait la connaissance de Kang Mo Yeon, une belle et talentueuse chirurgienne, et tous deux tombent amoureux l’un de l’autre. Cependant, ils exercent des métiers totalement opposés : alors que le travail de Si Jin implique parfois le sacrifice de vies humaines tout en risquant la sienne, la vocation de Mo Yeon consiste à sauver toutes les vies, sans exception. Ces différentes perspectives les mènent finalement à se séparer. Huit mois plus tard, lorsque Mo Yeon rejette les avances du directeur de l’hôpital, elle se voit punie et envoyée diriger une équipe médicale bénévole à Uruk. C’est là qu’elle rencontre de nouveau le capitaine Yu Si Jin.
descendants of the sun
Et vous, votre série fétiche ?

BIG

affiche big drama
Bik /
Série coréenne de 16 épisodes de 65 mn diffusés sur KBS2 en juin-juillet 2012
Réalisateur : Ji Byeong Hyeon
big drama acteurs
Genre : comédie sentimentale, fantastique
Acteurs : Gong Yoo, Lee Min Jeong, Shin Won Ho, Bae Suzy…
big drama mariage
Gil Da Ran souhaite devenir professeur. Fiancé au brillant médecin Seo Yoon Jae, ils préparent leur mariage mais la jeune femme est en proie au doute. Ils ont une nouvelle dispute au téléphone, et ce devant Kang Kyun Jun, son élève cynique, orphelin et immature, fraichement débarqué de Etats Unis. Alors que Yoon Jae prend la route pour rassurer Da Ran, il est victime d’un accident de voiture avec Kyun Jun. Tous deux tombent à l’eau. Mais quand ce dernier se réveille à l’hopital, son ame a intégrée le corps du médecin et inversement. Ce dernier est dans le coma. Kyun Jun panique et tombe sur le professeur qui croit que son futur mari est ressuscité. Peu à peu, elle comprendra ce qui se passe et va aider le garçon en attendant le retour de son fiancé. Mais l’attitude immature de Kyun Jun déroute tout le monde.
big drama hopital
Je suis rarement adepte des comédies romantiques mais j’aime bien l’acteur Gong Yoo (vu dans Train To Busan) qui est souvent très drole aussi bien que bon acteur dramatique. Ici encore, il ne failli pas à sa réputation et passe facilement du personnage du médecin sérieux et introverti à celui de l’adolescent immature mais frais et amusant. Les autres acteurs sont également crédibles et Lee Min Jeong arrive très bien à faire évoluer son personnage de potache à vraie femme qui sait ce qu’elle veut.
Le scénario ne se limite pas à la simple histoire d’amour. Il parle aussi des problèmes familiaux comme l’orphelinat, les mères porteuses, le rejet… On rit beaucoup mais on pleure aussi parfois.
Un drama qui date un peu mais que j’ai pris plaisir à suivre, même si la toute fin m’a légèrement déçue dans la façon dont les retrouvailles ont été filmées (de façon un peu frustrantes).

Goblin

Début mai, j’ai terminé une série coréenne qui avait fait grand bruit lors de sa sortie pendant les fêtes de fin d’années 2016.

Goblin, The Lonely and Great God

goblin

Sseulsseulhago Chanranhasin – Dokkaebi / 쓸쓸하고 찬란하神도깨비
16 épisodes diffusés du 02/12/2016 au 21/01/2017 sur TvN
Réalisateur : Lee Eung Bok
Scénariste : Kim Eun Suk
Compositeur / Musique : Nam Hye Seung
Genres : Fantastique – Romance
Acteurs principaux :
Gong Yoo, Kim Go Eun, Lee Dong Wook , Yoo In Na, Sung Jae du groupe BtoB
goblin

Synopsis :
Durant l’ère de Goryeo, Kim Sin , un général invincible, rentre de la guerre et jalousé du conseiller du jeune roi, qui a épousé sa sœur. Mis à mort par celui-ci, son chatiment est de devenir alors un gobelin immortel.
900 années ont passé et Kim Sin est toujours vivant. La légende dit qu’une prêtresse humaine dont il tombera amoureux l’aidera à mettre fin à son immortalité. Un soir, Sin sauve la vie d’une jeune femme enceinte se trouvant au seuil de la mort suite à un accident de la route. Cette dernière donne naissance à une petite fille nommée Ji Eun Tak. La petite acquiert la faculté particulière de voir les esprits. Pour son 9e anniversaire, la mère décède soudainement. Eun Tak se retrouve seule et croise le chemin d’un faucheur d’âmes. Elle est sauvée par une vieille marchande ambulante.
Dix ans plus tard, Eun Tak est une étudiante vivant chez sa tante qui ne s’intéresse à elle que pour l’héritage financier laissé par sa sœur. Alors qu’elle célèbre seule son anniversaire en bord de mer, Eun Tak fait plusieurs vœux et fait apparaître Kim Sin. C’est ainsi que celle-ci lui révélera être la fiancée du Goblin, du fait qu’elle puisse communiquer avec les morts.
goblin

Mon avis :
J’ai tout bonnement adoré cette série. J’aime beaucoup les histoires de voyage dans le temps et notamment quand cela parle de réincarnation, ou de karma (conséquences des actes durant les vies passées sur les vies suivantes) C’est une des raisons qui fait que je suis très attachée au couple du faucheur (joué par Lee Dong Wook, que je découvre et qui est un véritable coup de cœur) et Sunny (jouée par Yoo In Na, une superbe actrice coréenne que j’avais déjà adorée dans ‘Secret Garden’ ou ‘My Love From The Stars’)
Si les scènes de l’ère Goryeo sont superbes avec les décors, les costumes et les combats, la plupart de la série se passe de nos jours et repose essentiellement sur le jeu des acteurs. Ils sont tous très doués et nous font vibrer au rythme des émotions des personnages. L’amour, la solitude, l’immortalité, la religion et la conséquence de nos actes sont les principaux sujet traités. Les décors actuels n’en restent pas moins superbes et nous font voyager : un cimetière au Canada, le Québec, la mer coréenne…

C’est une série très triste mais qui réussit à distiller quelques moments plus légers et très droles, notamment grace à la relation amicale entre le Goblin et le Faucheur. La bande son est superbe également. Pour al première fois (pour ma part), on y retrouve même des chansons en anglais, ce qui est appréciable pour les fans occidentaux.

La série a remporté 4 récompenses en 2017 et c’est amplement mérité. C’est un drama qui a été commandé pour les fetes par la chaine cablée TvN et qui a connu un succès phénoménal auprès du public. Je ne peux que vous le recommandé, étant tombée sous le charme moi aussi.

Dernier Train pour Busan

Comme promis, je reviens vous parler de mon coup de cœur cinématographique de l’été. Et ce n’est pas celui auquel je m’attendais;) Encore une fois, c’est un film coréen. Celui ci a été présenté en Séance de Minuit au Festival de Cannes 2016. Quatre ans après avoir présenté The King of Pigs à la Quinzaine des Réalisateurs, le réalisateur sud coréen Sang-Ho Yeon est donc de retour sur la Croisette, cette fois-ci en séance de minuit, avec son premier film live. Notez que le film a reçu une standing ovation à la fin de sa présentation.

Dernier Train Pour Busan
Date de sortie 17 août 2016 (1h 58min)
De Sang-Ho Yeon
Avec Gong Yoo, Kim Soo-Ahn , Yu-mi Jeong

Synopsis :
Alors qu’il rentre chez lui, un automobiliste malchanceux percute une biche sur la route. Il s’enfuit en pestant, mais l’animal blessé se relève, remet ses os en place et repart en foret. Pour l’anniversaire de sa fille, un père divorcé cède à son caprice de se rendre à Busan pour voir sa mère. De Séoul à Busan, 453 km de distance. Alors que ce voyage s’annonce pénible pour le père, un virus inconnu se répand en Corée du Sud et l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

Mon avis :
Annoncé comme un film catastrophe, je ne m’attendait pas du tout à un film de zombies. Heureusement pour moi, ce sont les seuls films d’horreur que je regarde. Et celui ci m’a plu pour plusieurs raisons. D’abord il n’est pas bourrin et stupide. Bien qu’il soit violent, car les zombies sont plutot réalistes. C’est ce qui est le plus horrifique. Il n’a pas le coté américain débordant d’effets spéciaux inutiles et encore moins celui, plus énervant, où certains personnages comme le héros ou le chien sont intouchables, où le bon citoyen sauve le monde. J’ai même cru à un moment qu’ils allaient tous mourir avant la fin;) Mais je n’en dit pas plus, pour ne pas spoiler celles et ceux qui voudraient le voir.
Le scénario est également saupoudré d’un sous-texte anti-capitaliste, brocardant notamment le monde de la finance et des banques. Ce fond politicosocial aurait pu être d’avantage développé, mais ce n’est pas le cas. Peut être est-ce mieux ainsi et cela évite t il un film trop lourd ?
Coté acteurs, ils sont eux aussi très bons. On y retrouve quelques visages connus. J’ai aussi apprécié la prestation de la petite fille, sa présence rendant l’histoire encore plus angoissante. J’ai vu le film en français et si les voix m’ont un peu choquées au début, cela s’est vite atténué et je trouve la vf pas si mal au final. Elle passe bien. Ce qui est suffisamment rare pour le souligner. (Je ne regarde plus aucun film/série/manga asiatique en français depuis une dizaine d’années tellement les traductions sont approximatives et les voix en inadéquation avec la version originale)
C’est donc un très bon film de zombies que je recommande à tout le monde, fan du genre ou non.

Mon mot de la fin sera un petit coup de gueule :
Je suis allée voir ce film en avant première au cinéma UGC avec une amie et j’ai été surprise et ravie de voir que la salle était bien remplie pour un film coréen. Là où j’ai été extrêmement déçue, c’est face à l’attitude d’une spectatrice d’âge mur qui s’est crue chez elle et a voulu jouer son dictateur : aboyant (c’est le verbe adéquat) sur les spectateurs qui mangeaient, regardaient l’heure sur leur portable… et comble du comble : elle a même grondé méchamment le monsieur assis devant elle car il se grattait la tête ! Tout cela en criant bien fort pour ameuter toute la salle et en employant un ton des plus méchant sans aucune formule de politesse. S’il vous plait Madame, les méchants, c’est sur la pellicule qu’on les apprécie, pas dans la salle….