Des idées pour remplir ses carnets

Amoureuse de papeterie, j’ai de nombreux cahiers et carnets à ma disposition. Je craque facilement sur un design kawaii ou vintage. Même si j’utilise un bullet journal au quotidien, j’ai toujours une certaine appréhension à commencer un nouveau carnet… Peur de l’abîmer, envie de le garder pour une meilleure fonctionnalité… Si comme moi vous êtes un peu marteau, voici quelques idées pour remplir ces carnets et en faire de petits bijoux.
bullet journal
Le bullet journal
Comme vous le savez, j’utilise un bullet journal façon art therapie. Voir ma catégorie Bullet Journal sur ce blog.
kakebo
Le Kakebo
Ou “livre de compte ménager” en japonais. Il s’agit d’une méthode centenaire de gestion du budget qui privilégie l’épargne aux dépenses et qui s’organise sous la forme d’un cahier-agenda. C’est un outil particulièrement efficace pour faire ses comptes et économiser. En effet, en planifiant combien on va dépenser à l’avance, cela permet de réfléchir après coup à comment améliorer son comportement financier, plutôt que de tout noter à l’aveugle. Si un article sur le sujet vous intéresse, dites-le moi 😉
hobonichi
Le Hobonichi
Hobonichi est une marque d’agendas japonais créés par la société Hobo Nikkan Itoi Shinbun. Certains en font un carnet de voyage ou un simple agenda, un journal intime créatif… Il suffit de laisser parler son imagination, de coller des photos et autres objets souvenirs à décorer à grand renfort d’autocollants et de stylos pailletés. Mais vous pouvez tout autant vous en inspirer pour vos carnets. Je vous invite à lire mon article pour voir des visuels.
carnet
Un carnet de rêves
Idée peut être saugrenue, mais on peut installer un carnet sur sa table de nuit. On y note ses rêves tous les matins au réveil. On peut y rajouter ses sensations, ses interprétations personnelles… Et les relire à loisir.
carnet
Un carnet de belles citations.
carnet de lecture
Un carnet de lectures ou de visionnages
C’est un outil finalement assez répandu. Selon les désirs de chacun, on peut écrire un résumé du livre (du film ou de la série), ses impressions, donner une note. Pour les séries, on peut également cocher les épisodes vus.
carnets
Des listes !
Pourquoi ne pas regrouper toutes les listes dans un carnet : on peut revenir à l’idée ci-dessus, mais aussi pointer les courses, les cadeaux d’anniversaire ou de noel, la liste de son matériel de bujo, de ses rouges à lèvres, de sa bibliothèque… Les idées ne manquent pas !
carnet de cuisine
Un carnet de cuisine ou de diy
On peut bien entendu recopier nos recettes préférées ou les recettes de famille. Ou y coller des photocopies. Mais aussi garder sous le coude des équivalences (cuisson, quantité…)
Si vous êtes une adepte de diy pour vos produits ménagers ou de beauté, c’est également intéressant de compiler vos recettes et astuces.
grimoire
Le grimoire de la sorcière
Le développement personnel est de plus en plus en vogue, avec une certaine touche de magie. Les adeptes de lithothérapie peuvent y regrouper leurs connaissances sur les pierres par exemple. Ou encore faire des fiches sur les plantes (phytothérapie) avec des recettes. On peut également y noter les phases de la lune, sympa pour les jardiniers.
carnet de santé
Un carnet de santé
Pour les personnes qui comme moi ont une maladie chronique, il peut être intéressant de rassembler certaines informations comme le sommeil, les crises, l’état de santé, le poids…. Également adaptable aux personnes ayant un régime alimentaire, que ce soit spécifique ou pour perdre du poids. Ce carnet sera un précieux ami en cas de besoin médical ou pour simplement se rassurer et se booster.
carnet météo
Un carnet météo
Pourquoi pas tenir un petit carnet météo journalier avec les températures et le ciel ?
carnet
Un carnet fourre tout
A glisser dans son sac à main pour prendre des notes. Quand il faut penser à… ou qu’on entend parler d’un film/livre qui nous fait envie, un numéro de téléphone à garder, les heures de bus d’une station qu’on connaît mal… Ou noter une citation, une inspiration (pour ceux qui écrivent ou composent)
répertoire
Un répertoire
Même si notre portable en fait office, on peut toujours avoir un répertoire téléphonique avec adresses sur soi. Utile si on aime envoyer des cartes postales en vacances ou bien quand on n’a plus de batterie… Ou qu’on oublie simplement de recopier ses contacts quand on change de téléphone !
herbier
Un carnet nature
Les jardiniers ont sans doute beaucoup de choses à noter sur leurs plantations, les replants ou les jours d’arrosage. Ou les amoureux de la nature peuvent se constituer un herbier lors de leur promenade en forêt
journal intime
Un journal intime
Idée simple et basique !
On peut également l’adapter en carnet de post rupture par exemple ou en carnet de gratitude, très à la mode actuellement.
carnet de voyage
Un carnet de voyage
Avec un peu de patience, on peut se créer un superbe album souvenir truffé de photos. Mais aussi des avis et retours un peu à la façon d’un journal intime. Sans oublier d’y coller les tickets de métro, entrée de musées, avis resto et autres. A remplir bien sur au jour le jour pendant le voyage, même si cela peut paraître fastidieux. Les souvenirs n’en seront que plus beaux et authentiques lors de la relecture.
On peut également décliner cette idée en carnet de bord, avec les lieux à visiter et les informations pratiques, à la façon du Routard.
carnet chat
Un carnet pour votre animal
Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un animal, pourquoi ne pas lui consacrer un joli carnet ? Avec des photos, anecdotes, suivi de santé… Il y a de quoi faire un beau cahier souvenirs !

Et vous, à quoi utilisez vous vos carnets ?

Idées d’activités pour voyager en Asie

Si le confinement nous a appris quelque chose,c ‘est qu’on peut facilement voyager depuis son canapé, si on a un peu d ‘imagination. Alors que la plupart des frontières restent fermées ou menacent de le redevenir, on peut bien entendu se ressourcer dans la nature hexagonale. Voici en plus quelques idées pour passer des vacances à l’autre bout du monde.
voitures asie
Les reportages
Bien sur, la façon la plus facile de voyager depuis son canapé reste les écrans. Je ne vais pas ici vous détailler les différentes offres disponibles, mais je peux vous rappeler mes coups de coeur. Que ce soit la série de reportages culinaires Street Food Asia sur Netflix, à déguster sans modération, pourquoi pas avec un ramen burger.
Ou dans le même état d’esprit, la série Globe cooker date un peu mais reste très amusante.
Youtube regorge également de ressources avec par exemple la chaine documentaire Arte mais aussi de nombreux vlogs voyage. Par exemple la chaine de Ichiban Japan
paniers vapeur
Les visites virtuelles
De nombreux musées mettent à disposition la visite virtuelle de leurs collections comme le musée parisien Guimet ou encore le musée Cernuschi (adapté aux enfants)
La visite de certains lieux de Hong Kong à bord d’un téléphérique
Et bien sur, de nombreuses possibilités grace à l’option Street View de Google Arts & Culture.
téléphérique hong kong
Les papilles
Toujours en cuisine, vos papilles vont se régaler avec une sélection de recettes issues de mon blog. Direction la Corée avec le pajeon ou le Japon avec des oshi sushi accompagnés de dorayaki. Pour les boissons, escale en Thailande pour déguster un cheese tea ou en Inde pour un moonmilk relaxant.
moon milk
Les DIY
Pourquoi ne pas tenter de se mettre à l’origami? Ces pliages de papier apportent sérénité et amusement.
Mais aussi confectionner des carpes koi en papier
Ou commencer un hobonichi.
origami
Pour les enfants
De nombreuses activités sont disponibles sur les sites dédiés. Je me contenterai de vous faire un rappel du site pédagogique Mon Autre Reflet dont certaines ressources sont gratuites, comme par exemple un livret d’activités sur la Chine.
chine
Lecture
Bien sur, la meilleure façon de s’évader reste à mon sens la lecture. Voici quelques idées:
Un magnifique manhwa pour se promener dans la campagne coréenne: La Bicyclette Rouge de Kim Dong Hwa
Découvrir l’Ikigai, le secret de longévité des japonais.
Un livre-jeu pour se glisser dans la peau d’une future star de kpop avec Revolution K pop de Ae Jung.
livre et carnet
Où avez-vous envie de vous évader cet été?

Le Hobonichi

Depuis 2001, Hobonichi est une marque d’agendas japonais créés par la société Hobo Nikkan Itoi Shinbun.  En grande fan de bujo, mais ne respectant pas le coté codes et symboles de ce dernier, je me suis penchée sur cette version japonaise que je découvre avec vous.
hobonichi
Le Hobonichi est au format A5 ou A6 et muni d’un stylo à 4 couleurs. Il existe plusieurs versions: annuel, biannuel, hebdomadaire, commençant en janvier, avril ou juillet, … Bien sûr, ils sont en japonais mais également en anglais. Le prix est de 2000 yens en moyenne (soit environ 16,57 euros) Pour le protéger, toute sorte de couvertures sont disponible au Japon avec des encoches pour ranger ses cartes de visite ou du matériel, un signet, … Le papier utilisé à l’intérieur est du Tomoe River, connu pour sa finesse, sa légèreté et sa très bonne qualité qui permet également de peindre ou d’utiliser des encres sans que celles-ci ne traversent. Il contient généralement un calendrier, un index… et tout un tas de rubriques communes à un agenda lambda. Il faut donc bien regarder les options pour trouver son Hobonichi idéal.
En France, on peut trouver des produits compatibles sur Etsy ou Amazon par exemple. Mais on peut tout aussi bien utiliser du matériel pour bujo ou scrap.
hobonichi
Comme pour le bullet journal, le Hobonichi est entièrement personnalisable et laisse une totale liberté de création à son propriétaire. Comme vous le savez, c’est vraiment ce que je recherche dans le bujo. De nombreux utilisateurs ont choisi de réaliser une page par jour. Certains en font un carnet de voyage ou un simple agenda, un journal intime créatif… Il suffit de laisser parler son imagination, de coller des photos et autres objets souvenirs à décorer à grand renfort d’autocollants et de stylos pailletés.
Là encore, aucune règle stricte, il faut savoir se faire plaisir. D’ailleurs, Hobonichi en japonais veut dire « presque tous les jours ».
hobonichi
Les japonais en sont addicts et ne manquent pas de poster leurs créations sur les réseaux. La société éditrice publie d’ailleurs chaque année un livre recensant les meilleurs créations. Ces superbes illustrations me font rêver et j’aimerais me lancer pour améliorer mon bujo sans trop tomber dans le coté personnel (journal intime) du Hobonichi… quand j’aurai plus de temps libre.
Qui est tenté ?
hobonichi