[TAG] Dis moi quel drama tu es, je te dirai qui tu es…

J’ai découvert un tag ayant pour thème les dramas, sur le blog de Busanblue. Comme c’est plutot rare et que j’ai trouvé les questions intéressantes, j’ai décidé de jouer le jeu, en modifiant un peu certaines questions pour les rendre plus pertinentes. Je ne tague personne en retour mais n’hésitez pas à me parler de vos séries favorites en comm.
fille regardant la télé
Comment as-tu découvert le monde des dramas ? Quel est ton premier drama ?
A l’époque, j’étais une grande fan d’animés et je participais bénévolement à un webzine. La fille qui était en charge de me corriger m’a parlé des dramas coréens et j’ai voulu essayer. Elle m’a conseillé de débuter par « Boys Over Flowers ». J’ai tout de suite adhéré. Il faut dire que c’est la version coréenne du manga « Hana Yori No Dango », c’est peut être pour ça.

Qu’aimes-tu dans les dramas ?
J’aime beaucoup la diversité et surtout l’habilité de mélanger plusieurs styles en une seule histoire. J’apprécie aussi le fait que, contrairement aux occidentaux, ils ne se sentent pas obligés de mettre des scènes de cul interminables et inutiles pour faire de l’audience.

Regardes-tu encore des séries autres qu’asiatiques ?
Oui, je regarde encore parfois des séries américaines si le sujet me plait. J’ai récemment beaucoup aimé « Chilling Adventures of Sabrina » ou « Shadow Hunters ». J’ai également « Gotham » sur le feu.
le pingouin gotham
Quel thème de drama te touche tout particulièrement ?
J’aime beaucoup le fantastique et j’ai regardé beaucoup de dramas traitant de voyage temporel ou de IA. Je pense que le thème de la solitude en filigrane me touche particulièrement.

Quels sont tes critères pour choisir un drama plutôt qu’un autre ?
Je regarde un drama si le sujet me plait, si la bande annonce m’a accrochée ou si un acteur que j’apprécie joue dedans.

Le défaut rédhibitoire qui te fait arrêter de suite un drama ?
L’ennui… Si je n’arrive pas à rentrer dans l’histoire, qu’il y a trop de lenteurs et de blabla. Cela m’est arrivé deux fois : avec « Iris » (mais je n’aime pas les policiers en général) et « Midas ».
lee jong suk
Tes acteurs favoris ?
Hyun Bin incontestablement, mon favori. Nam Joo Hyuk et Song Joong Ki.
Après il y en a beaucoup d ‘autres que j’apprécie mais je suis ces trois acteurs les yeux fermés.

Actrices ?
Je ne suis pas d’actrice à proprement parler, mais j’aime beaucoup Shin Min Ah et Yoo In Na.

Quels sont les acteurs que tu aimerais avoir comme parents dans un drama ?
Dernièrement, j’ai beaucoup aimé les parents du Capitaine Ri dans « Crash Landing On You ». Mais j’avoue que les parents sont des personnages secondaires de moins en moins présents puisque je regarde moins de School Life en vieillissant.
crash landing on you
Avec quel acteur aimerais-tu partager un câlin ?
Hyun Bin bien sur, c’est mon acteur préféré. Mais ça je vous l’ai déjà dit.

De quel drama aimerais-tu être l’héroïne ?
« Goblin »

De quel drama aimerais-tu être la/le méchant ?
J’adore Tae Al Ha de « Arthdal Chronicles », c’est une femme forte qui sait ce qu’elle veut.
arthdal chronicles
Quel personnage te ressemble ?
Spontanément, je dirais 
Go Nan Do de « My Holo Love », puisque c’est l’avant dernier drama que j’ai regardé. Ou encore Seo Dan de « Crash Landing On You » Oui ce sont des personnages très gais lol

Avec quel personnage de drama te crêperais-tu le chignon ?
Je déteste les personnages féminins nunuches.

Si tu devais réécrire un drama lequel ça serait ?
« My Holo Love ». C’est un drama super intéressant mais parfois c’est d’un cliché… et j’ai trouvé que la romance arrivait un peu trop vite.
my holo love
Si tu étais scénariste, quel drama aurais-tu voulu écrire ?
J’aimerais donner suite suite à « Scarlet Heart Ryeo » dans le monde actuel. Même si cela ne répond pas vraiment à la question.

Un ost qui te définit bien ?
Heize « Round and Round » du drama «  Goblin »
La plupart des OST parlent d’amour, d’attente, de retrouvailles, etc. Ce qui ne reflète pas du tout la réalité dans laquelle je vis. Cette chanson est différente.


Ton dernier coup de coeur drama ?
Je viens de terminer « Crash Landing On You » et j’adore vraiment.

Ta plus grosse déception ?
Je n’ai jamais vraiment eu de déception à proprement parler. J’apprécie chaque drama pour ce qu’il m’apporte, d’un simple divertissement à une histoire qui me touche profondément.

Le drama que tu me conseillerais et les raisons pour lesquelles tu le ferais ?
En général, quand je dois conseiller quelqu’un, j’essaye de savoir un peu ses gouts, ses attentes… Donc donner un titre comme ça,c ‘est difficile. On a tous des gouts différents et parfois un drama que j’adore n’est pas apprécié par une amie, ou inversement.
regarder la télé

Crash Landing On You

crash landing on you affiche
Série coréenne de 16 épisodes d’environ 1h30 diffusée du 14 décembre 2019 au 16 février 2020 sur tvN et Netflix
Genres et thèmes : comédie sentimentale, militaire, quotidien
A partir de 15 ans
acteurs crash landing on you
Yoon Se Ri est une femme d’affaire sud coréenne accomplie. Elle est à la tête d’un groupe vendant des cosmétiques et produits de mode réputés. Alors que son père sort de prison, il décide que Se Ri héritera de son entreprise, faisant la nique à ses deux frères ainés qui ne sont pas à la hauteur.
Juste avant de prendre ses nouvelles fonctions, elle teste du nouveau matériel de parapente qu’elle souhaite mettre sur le marché. Hélas, elle est prise dans une tempête qui l’envoie… en Corée du Nord. Perdue, elle tombe sur un militaire , le Capitaine Ri Jeong Hyeok, qui essaye de lui expliquer la situation. Mais Se Ri se trompe de direction en s’enfuyant et se retrouve au village du Capitaine. Ce dernier décide de la cacher pour éviter les problèmes avec sa hiérarchie. Pendant ce temps, au Sud, ses frères se frottent les mains de sa disparition et le plus jeune fait tout son possible pour qu’elle reste prisonnière au Nord.


J’ai voulu regarder ce drama puisque le héros est incarné par mon acteur préféré (que vous commencez à connaître au vu du nombre de fiches présentes sur ce blog) Je ne manque aucun de ses dramas, quel qu’en soit le sujet.
Ici c’est d’ailleurs un sujet très sensible puisqu’il traite des différences entre la Corée du Nord et du Sud. Pour rappel, la loi de sécurité nationale en Corée du Sud (1948) interdit aux Sud-Coréens de nouer des échanges directs, sans autorisation préalable, avec les Nord-Coréens. Il subsiste de nombreuses tensions entre les deux Corées et ce genre de divertissement peut mettre le feu aux poudres. Par exemple, un groupe chrétien sud coréen a fustigé ce drama, arguant qu’il dépeint des nord coréens trop attachants…. No comment. Il faut également garder à l’esprit que le drama est aussi une promo non déguisée pour l’extraordinaire bond économique du Sud grace au travail acharné de chacun pour arriver à une démocratie très américanisée.
Ceci malgré tout n’a pas entaché la popularité du drama, et ce au niveau international. En effet, il est très réussi, même si pour les besoins du scénario l’histoire reste très romancée. Ce n’est pas un documentaire mais bel et bien une fiction.
Bien sur, nous occidentaux avons un certain recul qui nous permet d’appréhender la série comme un divertissement. On pourrait même voir cette histoire d’amour comme une modernisation de Roméo et Juliette.

La première partie du drama se passe en Corée du Nord, la seconde au Sud, une fois que Se Ri a réussi à rentrer chez elle. Cela ne fait qu’accentuer les différences entre les deux modes de vie et ce à tous les niveaux.
L’autre gros sujet du drama touche à l’argent, les questions d’héritages (notamment chez les cheabols) et ce que le fait d’être une femme peut impliquer, même celle-ci réussit sa carrière. Se Ri est victime de l’avidité de ses frères (et accessoirement de leurs épouses) et on peut se demander jusqu’où ils iront pour la mettre hors course.
crash landing on you
Une autre réussite du drama : les décors. La plupart sont époustouflants, notamment les scènes de parapente, mais surtout celles tournées en Suisse. Je ne sais pas si ce sont des prises réelles, mais en cette période de confinement, toute cette verdure fait rêver.
crash landing on you
J’ai par ailleurs beaucoup aimé le duo d’acteurs secondaires : Seo Dan, la fiancée du Capitaine, riche héritière froide aux antipodes de Sung Jun, petit malfrat vengeur au coeur tendre et ancien fiancé de Se Ri. Leur histoire est très intéressante, malgré le nombre d’avis négatifs que j’ai pu lire au sujet de ce couple. Et l’évolution de leurs caractères comme de leur relation est très prenante, malgré un dénouement triste.
Les autres personnages sont également très attachants, que ce soit les subalternes de Jeong Hyeok ou les épouses du village. J’ai eu un peu moins de compassion pour la famille de Se Ri, sauf peut être pour sa mère adoptive sur la fin.
crash landing on you
Un drama moderne, sensible, parsemé d’humour et avec bien sur de belles scènes d’action. La longueur des épisodes peut rebuter (le dernier épisode fait quand même 1h50!) mais il n’y a aucune longueur et chaque scène est savamment dosée pour faire avancer l’histoire, comprendre les retournements de situation, et ce jusque dans les flashback. Je conseillerais d’ailleurs aux personnes décidant de visionner cette série, de ne pas couper à la fin de chaque générique. En effet, chaque épisode se termine par des scénettes droles ou émouvantes apportant un focus sur un moment clé de l’histoire.
A découvrir absolument.

Les meilleurs films asiatiques de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement est complètement subjectif et tout le monde n’aura pas forcément la même opinion. Mais vous pouvez jouer le jeu vous aussi : donner votre liste personnelle ou bien commenter la mienne.
On continue avec les films, bien entendu asiatiques. Ma sélection est essentiellement coréenne car j’avoue que c’est le cinéma que je regarde le plus. Egalement, j’ai délibérément refusé d’intégrer les action-lives de mangas.
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de certains films en cliquant sur leur titre.

1. Dernier Train pour Busan


Annoncé comme un film catastrophe, je ne m’attendait pas du tout à un film de zombies. Il n’est pas bourrin et stupide. Bien qu’il soit violent, car les zombies sont plutot réalistes. C’est ce qui est le plus horrifique. Il n’a pas le coté américain débordant d’effets spéciaux inutiles et encore moins celui, plus énervant, où certains personnages comme le héros ou le chien sont intouchables, où le bon citoyen sauve le monde. Le scénario est également saupoudré d’un sous-texte anti-capitaliste, brocardant notamment le monde de la finance et des banques. C’est donc un très bon film de zombies que je recommande à tout le monde, fan du genre ou non.

2.A Silent Voice


Très beau et très poignant. Les couleurs sont superbes et douces, l’animation fluide. C’est un film introspectif avec une large palette de sentiments. Chacun peut alors se demander s’il est possible de réparer ses erreurs et le mal qu’on a fait par le passé. Chaque personnage essaye d’y répondre plus ou moins adroitement avec sa personnalité et ses possibilités, parfois jusqu’au suicide.

3.Rampant


Le scénario est assez classique mais bien ficelé. Il réussit à mêler historique sous fond de conspiration, action et zombi avec brio. On retrouve même avec plaisir une légère pointe d’humour subtilement dosée et non grotesque. L’histoire se termine un peu de façon abrupte, mais après déjà 2h de visionnage, on peut penser que le spectateur a eu son compte d’action, d’arts martiaux et d’hémoglobine.

4.Burning


J’avoue qu’au bout de la première heure, je me suis vraiment demandé à quel film j’avais affaire. Le tempo très lent et le triangle amoureux très plat me donnaient envie de faire la sieste… Puis finalement, le film connait un tournant avec la disparition de Haemi. Les acteurs sont plus que talentueux. Mais sans doute le plus beau du film reste la photographie.

5.The Fatal Encounter


Ce film retrace les événements d’un complot avec brio. Un scénario très complexe que les acteurs réussissent à porter. Les décors et les costumes d’époque sont également époustouflants, comme bien souvent dans ce genre de réalisation. Un vrai régal pour les yeux. Un film complexe et brutal à découvrir.

6.Battleship Island


Un film très dur, basé sur des faits réels. Le scénario est bien construit, réaliste et ne donne pas dans le larmoyant malgré les scènes difficiles.

7.Forgotten


Déroutant et passionnant, une grande claque cinématographique. Un thriller psychologique plein de rebondissements qui fait travailler les méninges. Tout cela grace au scénario bien ficelé et au talent des acteurs car tout repose sur leur jeu, leur façon de transmettre les sentiments.

8.A Werewolf Boy


Une version coréenne de l’enfant sauvage à la sauce loup-garou. Avec Song Joong Ki qui fait partie de mes acteurs préférés pour son talent.

9.Punch


Un film dramatique dépeignant une tranche de vie poignante non sans humour.

10. Chilling Romance


Une comédie fantastique, un bon divertissement.

J’avoue avoir un peu pêché pour trouver les derniers titres. Aussi je me suis replongée au début de la décennie pour chercher quels films ont marqué ma mémoire. De plus, je n’ai pas eu la chance de voir Parasite, le fameux film coréen primé à Cannes cet été. Sans nul doute qu’il aurait été classé parmi les premiers de cette liste.
Et vous, un film asiatique préféré ?

2010~2019 : Les meilleurs dramas de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement ne concerne que moi et tout le monde n’y adhérera pas forcément. Mais vous pouvez jouer le jeu et me donner votre propre liste, ou bien commenter la mienne.
On commence avec les dramas !
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de la plupart des séries en cliquant sur leur titre.

1.Secret Garden
Le plus ancien de la liste, mais sans conteste mon drama préféré. Sorti en 2010, il raconte la rencontre entre Kim Ju Won, propriétaire d’un grand centre commercial très attaché à son rang social, et Gil Ra Im, cascadeuse. Ils s’enfoncent dans une forêt à Jeju et trouvent une étrange maison où réside une dame qui leur offre une bouteille d’alcool. Le lendemain, après l’avoir bue, ils sentent un étrange changement physique… ils ont échangé leurs corps! Ne sachant pas quoi faire, ils décident de mener chacun la vie de l’autre.
Une comédie fantastique hilarante avec une pointe de drame, qui m’a fait découvrir Hyun Bin, l’acteur principal, qui depuis est devenu mon chouchou. J’ai vu cette série plusieurs fois.
affiche secret garden
2. Goblin
Second sur le podium, ce drama fantastique est sorti en 2016.
Durant l’ère de Goryeo, Kim Sin , un général invincible, rentre de la guerre et jalousé du conseiller du jeune roi, qui a épousé sa sœur. Mis à mort par celui-ci, son chatiment est de devenir alors un gobelin immortel. 900 années ont passées et Kim Sin est toujours vivant. La légende dit qu’une prêtresse humaine dont il tombera amoureux l’aidera à mettre fin à son immortalité. Un soir, Sin sauve la vie d’une jeune femme enceinte victime d’un accident de la route. Cette dernière donne naissance à une petite fille nommée Ji Eun Tak. La petite acquiert la faculté particulière de voir les esprits. Pour son 9e anniversaire, la mère décède soudainement. Eun Tak se retrouve seule et croise le chemin d’un faucheur d’âmes. Elle est sauvée par une vieille marchande ambulante. Dix ans plus tard, Eun Tak est une étudiante vivant chez sa tante cupide. Alors qu’elle célèbre seule son anniversaire en bord de mer, Eun Tak fait plusieurs vœux et fait apparaître Kim Sin.
goblin drama
3. W Two Worlds
2016 fut une année de grands crus puisque ce drama fantastique encore une fois est sorti cet été là.
Oh Yun Joo est une interne en chirurgie cardiaque et a un père dessinateur de bande dessiné très célèbre. Son manhwa relate l’histoire de Kang Chul, un jeune multimillionnaire et ancien champion de tir aux JO d’Athenes mais dont la famille a été assassinée. Mystérieusement, Monsieur Oh décide de mettre un point final à sa série à succès. C’est alors qu’il disparaît sans laisser de trace. Malgré tout, la série continue d’être publiée. Yun Joo s’inquiète alors pour son père et va enquêter sur son lieu de travail. C’est là qu’elle est mystérieusement happée dans le manwha et se retrouve aux cotés d’un Kang Chul blessé par coups de couteaux. La jeune femme décide de lui venir en aide. Mais que se passera-t-il si les deux mondes pouvaient se rejoindre ?
w two worlds
4. 49 Days
Datant de 2011, ce drame parle à nouveau d’échange de corps.
Ji Hyun est une jeune femme menant une vie parfaite. Elle va bientôt se marier. Mais, sa vie va être bouleversée par un tragique accident de la route. Ji Hyun se retrouve alors plongée dans le coma, juste quelques jours avant son mariage. Une faucheuse décide de lui accorder une seconde chance de vivre, mais à une condition: elle doit trouver trois personne en dehors de sa famille qui seront prêtes à verser de véritables larmes pour elle. Dans ce but, elle va emprunter le corps de Yi Kyung, une employée d’épicerie à temps partiel.
49 days drama
5. Nice Guy
Ce mélodrame a été diffusé en 2012.
Kang Ma Ru est un jeune élève en médecine. Il vit seul avec sa demi-sœur malade et son meilleur ami Park Jae Gil. Un soir que sa demi-sœur va encore plus mal et doit être transportée immédiatement à l’hôpital, Ma Ru reçoit un appel de Han Jae Hee, la femme qu’il aime. Elle semble complètement folle et lui demande de venir la sauver. Il se précipite mais rapidement sa vie bascule : alors que la jeune journaliste a tué accidentellement une personne dans un hotel, Ma Ru décide de plaider coupable et se fait emprisonner à sa place.
Une fois sorti de prison, il travaille comme barman. Pendant ce temps, Han Jae Hee est devenue la future épouse de Seo Jeong Gyu, un homme riche avec qui elle a eu un enfant. Après avoir revu Han Ja Hee, Kang Ma Ru n’a qu’une seule idée en tête : se venger. Pour cela, il va se servir de Seo Eun Gi, la belle-fille amnésique de Han Jae Hee. Jusqu’où est-il prêt à aller ?
nice guy drama
6. Memories Of The Alhambra
Un drama signé Netflix, proposé sur la plateforme depuis 2018.
Yoo Jin Woo, le PDG d’une société de jeux vidéos, s’investit énormément dans son travail.
Cependant, il traverse une période très difficile émotionnellement : son ex femme, enceinte, ayant divorcé pour épouser son meilleur ami. Ce dernier dirige une entreprise concurrente. Un soir, il est contacté par Jong Sae Ju, un jeune geek qui souhaite lui vendre son jeu vidéo. Mais le garçon semble poursuivi par une entité mystérieuse et lui donne rendez-vous à Grenade, en Espagne dans une auberge dirigée par des coréens. Alors que Jin Woo s’y rend, il teste le jeu en réalité augmentée et découvre des failles mystérieuses qui vont bouleverser sa vie privée.
mmories of the alhambra
7. Chicago Typewriter
L’autre thème qui me tient à coeur est le voyage dans le temps et ses dérivés (réincarnations,…) Chicago Typewriter est de cet acabit, sorti en 2017.
Han Se Joo est un écrivain à succès mondialement connu. Lors d’une tournée de dédicaces aux Etats Unis, il tombe sous le charme d’une machine à écrire coréenne datant des années 30 exposée dans un bar local. Mais le propriétaire ne souhaite pas s’en séparer. Alors que l’écrivain regagne son pays, l’objet s’anime et demande à lui être envoyée… Elle est alors livrée par Jeon Seol, une orpheline qui travaille dans un bureau à tout faire. Elle est accessoirement fan de Han Se Joo et essaye alors de tout faire pour se rapprocher de son idole. Mais l’écrivain semble imbu de sa personne, froid et distant. Serait-ce à cause du syndrome de la page blanche dont il souffre pour la première fois ? Pour remédier à cela, son manager lui propose de prendre un écrivain fantome. Han Se Joo refuse. Quand il découvre Yoo Jin Oh assis à son bureau, en train de taper un manuscrit en son nom, son sang ne fait qu’un tour. Pourtant les écrits de Yoo Jin Oh sont troublants. Pourquoi Se Joo reve t il des trois héros qui vécurent durant l’occupation japonaise en Corée ? Pourquoi la jeune tireuse d’élite de la rébellion ressemble mystérieusement à Jeon Seol ? Et pourquoi le journaliste assis au bar tape sur cette même machine qu’il a reçue ?
chicago typewriter
8. Arthdal Chronicles
Egalement une production Netflix qui a connu un grand succès au printemps dernier.
Eun Seom est un enfant maudit issu d’un métissage entre une membre du clan Asa et un Neanthal. Son frère jumeau a disparu lorsque son père a été assassiné. Lorsque les membres de sa tribu d’accueil, les Wahan, se font capturer par Ta Gon, il jure de les sauver. Et particulièrement, Tan Ya, l’apprentie prêtresse du clan, dont il est secrètement amoureux.
Ta Gon est un héros de guerre de la tribu Saen Yeok. C’est un maître en stratégie et une personne très ambitieuse. Personne n’ose jamais le questionner et il est admiré tant il est craint. Il vise à devenir le premier roi d’Arthdal et compte sur l’ingéniosité de Tae Al Ha, la femme qu’il aime, pour l’y aider. Le destin entrecroisé de trois enfants de la prophétie dans un monde en expansion rempli de guerres et d’injustices.
arthdal chronicles
9. Jekyll, Hyde and Me
Encore un drama où Hyun Bin est l’acteur principal. 2015.
Gu Seo Jin est un riche entrepreneur et directeur du parc d’attractions Wonderland. Réputé pour sa froideur et son intransigeance, il possède apparemment tout excepté sa liberté. En effet, à la suite d’un kidnapping survenu durant son enfance, celui-ci souffre désormais d’un dédoublement de la personnalité et de la peur constante de voir sa vie dirigée par son alter ego, Robin, doté à son opposé d’un caractère doux et altruiste. Seo Jin souhaite se débarrasser du cirque au Wonderland en raison des faibles ventes de billets et des coûts généraux élevés, mais il se retrouvera face à l’opposition de la maîtresse de piste Jang Ha Na, jeune femme revenue des États-Unis afin de sauver la troupe et surtout prendre la relève de son père.
Voilà désormais cinq ans que Robin n’est pas réapparu. Pourtant celui ci ressurgit alors que le Docteur Kang, la psychothérapeute de Seo Jin, est mystérieusement enlevée. Le seul témoin oculaire est Jang Ha Na.
hyde jekyll me
10. Descendants Of The Sun
Sorti en 2016 et actuellement disponible sur Netflix.
Yu Si Jin est un jeune militaire appartenant aux troupes de « maintien de la paix des Nations Unies », et accessoirement le commandant en chef d’une unité militaire d’élite des forces spéciales coréennes. Celle-ci est entraînée et envoyée aux quatre coins du monde pour mener à bien des différentes missions dangereuses et ce, dans le secret le plus complet. Il est secondé par le sergent-major Seo Dae Yeong qui est aussi son meilleur ami. Alors qu’ils se rendent ensemble aux urgences pour récupérer le portable de Dae Yeong volé par un jeune conducteur de moto blessé lors de sa capture, Yu Si Jin fait la connaissance de Kang Mo Yeon, une belle et talentueuse chirurgienne, et tous deux tombent amoureux l’un de l’autre. Cependant, ils exercent des métiers totalement opposés : alors que le travail de Si Jin implique parfois le sacrifice de vies humaines tout en risquant la sienne, la vocation de Mo Yeon consiste à sauver toutes les vies, sans exception. Ces différentes perspectives les mènent finalement à se séparer. Huit mois plus tard, lorsque Mo Yeon rejette les avances du directeur de l’hôpital, elle se voit punie et envoyée diriger une équipe médicale bénévole à Uruk. C’est là qu’elle rencontre de nouveau le capitaine Yu Si Jin.
descendants of the sun
Et vous, votre série fétiche ?

Hyde, Jekyll, Me

hyde jekyll me
Titre original : Haideu Jikil Na / 하이드 지킬, 나
Drama coréen de 20 épisodes de 59 mn chacun, diffusé du 21/01/2015 au 26/03/2015 sur SBS
Genres : Comédie, mystère, romance
acteurs hyde jekyll me
Ce drama est basé sur le webtoon « Dr. Jekyll Is Mr. Hyde » du manhwa Lee Chung Ho.
Gu Seo Jin est un riche entrepreneur de troisième génération et directeur du parc d’attractions Wonderland. Réputé pour sa froideur et son intransigeance, il possède apparemment tout excepté sa liberté. En effet, à la suite d’un kidnapping survenu durant son enfance, celui-ci souffre désormais d’un dédoublement de la personnalité et de la peur constante de voir sa vie dirigée par son alter ego, Robin, doté à son opposé d’un caractère doux et altruiste.
Seo Jin souhaite se débarrasser du cirque au Wonderland en raison des faibles ventes de billets et des coûts généraux élevés, mais il se retrouvera face à l’opposition de la maîtresse de piste Jang Ha Na, jeune femme revenue des États-Unis afin de sauver la troupe et surtout prendre la relève de son père.
Voilà désormais cinq ans que Robin n’est pas réapparu. Pourtant celui ci ressurgit alors que le Docteur Kang, la psychothérapeute de Seo Jin, est mystérieusement enlevée. Le seul témoin oculaire est Jang Ha Na.


Vous connaissez sans doute l’histoire du Dr Jekyll et Mr Hyde. Ici, c’est la même chose, mais à l’inverse. Le héros principal est plutot méchant et cache en lui un personnage attachant et doux. Dans le rôle de Seo Jin, Hyun Bin, qui avait déjà campé un personnage à double identité dans Secret Garden. Là encore, il incarne à la perfection la dualité de son rôle et confirme ses talents d’acteur.
A ses côtés, Han Ji Min en femme forte et déterminée. Ils avaient déjà joué ensemble dans le film historique « The Fatal Encounter » en 2014.
Côté scénario, c’est un régal de jeu d’acteurs et de rebondissements à chaque épisode. La romance est présente mais n’est pas le point central de l’histoire (sauf durant les deux derniers) et laisse place à l’action, au suspens et à la psychologie des personnages. Je vous le conseille donc si vous aimez ce style.
hyde jekyll me

The Fatal Encounter

the fatal encounter affiche
ou The King’s Wrath
Titre original : Yeokrin
Film sud coréen sorti le 30/04/2014
Genre et thèmes : action, drame, historique, guerre, politique
Durée : 2h15
15 ans et +

acteurs king s wrath

En l’an 1777 en Corée, un complot entre la Reine Jeong Sun et le dirigeant de la province de Noron se met en place dans le but d’assassiner le Roi Jeong Jo. Le jeune roi entame la deuxième année de son règne qu’il tente de protéger face aux menaces des deux provinces Noron et Soron. Au palais il ne fait désormais confiance qu’à son ami, un eunuque appelé Sang Chaek et à Hong Kook Young, le commandant de Geunwiyoung.
Au même moment, Eul Soo, un homme qui a été élevé depuis son enfance pour être un assassin d’élite, est chargé d’assassiner le Roi Jeong Jo en moins de vingt-quatre heures. Le roi se trouve donc pris dans un double attentat.


Ce film retrace ces événements avec brio. Un scénario très complexe que les acteurs réussissent à porter. On retrouve mon acteur préféré Hyun Bin (dont je vous ai déjà parlé dans Memories of the Alhambra par exemple) en roi maudit. Et à ses côtés, Han Ji Min en reine. Tous deux avaient déjà joué ensemble dans le drama Jekyll and I. L’alchimie opère toujours mais de façon bien différente dans ce film. Jeong Jae Yeong, qu’on a vu dans Un jour avec, un jour sans incarne ici Gap Su.

Les décors et les costumes d’époque sont également époustouflants, comme bien souvent dans ce genre de réalisation. Un vrai régal pour les yeux. Certaines scènes sont toutefois très dures (Ce qui justifie sa catégorie interdit au moins de 15 ans) mais je pense qu’elles dépeignent très bien ces temps difficiles de complots politiques.
Un film complexe et brutal à découvrir.
tournage the fatal encounter

Rampant

affiche rampant
Titre original : Changgwol / 창궐
Film sud coréen sorti le 25/10/2018
Genre et thèmes : Action, historique, arts martiaux, zombies
Durée : 2h01
A partir de 15 ans
Film nommé 6 fois au Festival du film fantastique de Gerardmer 2019
acteurs rampant
Le Prince Ganglim, l’un des fils du roi au pouvoir, réputé pour sa maîtrise des arts martiaux, revient au royaume coréen de Joseon à la mort de son frère, le prince héritier, après de nombreuses années passées en captivité dans les geôles des Mandchous de la dynastie Qing. Des luttes pour obtenir le pouvoir, entretenues par le ministre de la Guerre, apparaissent bientôt au sein du palais royal alors qu’une épidémie transforme les humains en morts-vivants errants à la nuit tombée…


Encore un film de zombi… Ou pas. J’ai choisi de regarder ce film pour l’acteur principal, Hyun Bin, qui est mon chouchou et que j’apprécie de voir tourner dans des films d’action depuis quelques temps. Le scénario est assez classique mais bien ficelé. Je pensais qu’il était l’adaptation d’un manhwa ou autre (comme pour le drama Kingdom dont le scénario est très proche) mais il n’en est rien. Il réussit à mêler historique sous fond de conspiration, action et zombi avec brio. On retrouve même avec plaisir une légère pointe d’humour subtilement dosée et non grotesque. Par contre, la romance est quasiment exclue mais cela ne m’a pas du tout dérangée.
scene de rampant
Les acteurs sont convaincants. Hyun Bin est donc en tête d’affiche et montre une fois encore ses talents d’épéiste. On retrouve à ses cotés Kim Eui Sung en roi, déjà présent dans les séries Memories Of The Alhambra ou W, habitué des zombies avec le film Train to Busan  D’ailleurs les zombies prennent un petit coup de frais et ressemblent à des vampires à cause de leur dentition, leur façon de se repaître de sang et leur photosensibilité. Ils sont appelés démons de nuit. Malgré tout, ils restent des zombies dans leur façon de se mouvoir, leur faim insatiable et leur côté troupeau de moutons. Le maquillage est bien réalisé et les effets spéciaux globalement réussis.
La photographie est superbe. L’histoire se déroulant sur la fin de l’ère Joseon (fin 1800), les scènes au palais sont un régal pour les yeux. De même que les hangboks.
L’histoire se termine un peu de façon abrupte, mais après déjà 2h de visionnage, on peut penser que le spectateur a eu son compte d’action, d’arts martiaux et d’hémoglobine. Une réussite que je vous invite à regarder.
scene de rampant

Memories Of The Alhambra

memories of the alhambra
Titre original : Alhambeura Gungjeonui Chueok
Série coréenne de 16 épisodes d’un peu plus d’une heure, diffusée sur Netflix et tvN à l’automne 2018
Genres et thèmes : action, mystère, romance, science fiction
A partir de 15 ans
acteurs memories of the alhambra
Yoo Jin Woo, le PDG d’une société de jeux vidéos, s’investit énormément dans son travail.
Cependant, il traverse une période très difficile émotionnellement : son ex femme, enceinte, ayant divorcé pour épouser son meilleur ami. Ce dernier dirige une entreprise concurrente.
Un soir, il est contacté par Jong Sae Ju, un jeune geek qui souhaite lui vendre son jeu vidéo. Mais le garçon semble poursuivi par une entité mystérieuse et lui donne rendez-vous à Grenade, en Espagne dans une auberge dirigée par des coréens. Alors que Jin Woo s’y rend, il teste le jeu en réalité augmentée et découvre des failles mystérieuses qui vont bouleverser sa vie privée.


J’ai voulu regarder ce drama, soyons honnête, pour l’acteur principal qui est mon préféré. Il a toujours de bons dramas et je m’attendais donc à être transportée… C’est donc sans grosse surprise que cette série est mon coup de cœur de début d’année.
Le scénario est au top. Il est écrit par le scénariste de W,  un autre drama qui m’avait scotchée. Encore une fois, le quotidien est bouleversé par l’effacement entre sa frontière et celle du virtuel. Cette fois, les jeux vidéos sont à l’honneur. Il pourrait donc tout à fait être possible de vivre une situation plus ou moins similaire dans un avenir proche, bien que l’histoire soit romancée pour la télé. Mais c’est d’autant plus préoccupant… Beaucoup d’émotions que ce soit coté suspens, romantique ou science fiction.
memories of the alhambra
Pour le casting, c’est le top. Il y a bien sur Hyun Bin, mon chouchou. On le retrouve dans un rôle qu’il a l’habitude d’endosser : celui de l’homme riche et agaçant, masque cachant ses faiblesses et son cœur. Mais aussi Park Shin Hye, une actrice que j’adore et qui se démarque dans chacun de ses dramas. (vue par exemple dans Heartstrings ou You’re Beautiful) Les acteurs secondaires sont très bons aussi. On retrouve Chan Yeol, rappeur principal du groupe Exo. C’est la première fois que je le voyais jouer mais je n’ai pas été déçue, son personnage est attachant et très réaliste, aux antipodes de son coté sexy sur scène. Je pense que les fans ne vont pas être déçues non plus.
Les décors sont superbes, notamment les prises effectuées dans les ruelles de Grenade. Je ne connais pas l’Espagne, mais cela donne envie d’y aller. Egalement celles réalisées dans une église à Séoul en fin de série, sont superbes. Les effets spéciaux sont convaincants et réalistes. On a vraiment l’impression que jeu vidéo et réalité s’entremelent.
Je ne veux pas trop vous en dévoiler pour celles et ceux qui voudraient regarder le drama. Je ne peux que vivement vous encourager à le faire. Netflix a réalisé un bel investissement. Gros coup de cœur au point où il me tardait le soir pour regarder mon épisode du jour !
memories of the alhambra

Friend our legend

Drama sud coréen de 20 épisodes de 60 mn diffusé sur MBC du 27/06/2009 au 30/08/2009
Genres : Drame – Romance
friend our legend
Ce drama raconte l’histoire de quatre garçons qui ont grandi ensemble pendant les années 70, malgré leur statut social différent. S’étant rencontrés durant l’enfance, ils vont rester amis toute leur adolescence, partageant tout. Mais une fois adultes, ils finissent par se séparer à cause de leurs métiers respectifs mais surtout car trois d’entre eux sont tombés amoureux de la même fille, Jin Seok, chanteuse dans un groupe au lycée, qui deviendra une banquière avide d’argent. Dong Su et Jun Seok, autrefois inséparables, entrent chacun dans un gang rival qui se livre une guerre sans pitié. Jun Seok prend la suite de son père en tête de la mafia coréenne et Dong Su, après avoir été marin, gagne sa vie en tant que mafiosi oeuvrant pour les politiques. Leurs deux amis, Sang Teak et Jung Ho terminent leurs études. Le premier devient journaliste et le second ouvre un bar karaoké. Ils aimeraient pourtant rabibocher la bande d’amis qu’ils étaient avant que cela ne se termine dans un bain de sang.
friend our legend
C’est une série datant de 2009 mais je la trouve toujours d’actualité. Elle s’inspire du film coréen « Chingu » (Ce qui veut dire ami en français)
Pour moi, ce drama est un petit chef d’oeuvre. Le casting est au top, chacun interprétant des personnages plein de relief, complexes et torturés. L’histoire en elle même pourrait sembler simple mais ne l’est pas. En cela, elle est très réaliste car il n’y a pas d’effusion de romantisme ou autre coup du sort tombé du ciel. Les héros galèrent vraiment et leur bonheur est souvent de courte durée, malgré leurs ambitions. Le thème de la mafia est ici un prétexte pour mettre en couleur la complexité des sentiments humains à leur paroxysme (amour, amitié, haine, liens familiaux, devoir, ambition, loyauté…)
La façon dont le drama est présenté est en elle même une grande réussite. Le premier épisode est en réalité le dernier de la série. Ce qui est assez obscur et déstabilisant. Puis le second épisode parle de l’enfance et de l’adolescence des personnages principaux, plantant alors le décor. De nombreux flashbacks s’entremêlent avec l’époque contemporaine, et cela peut déstabiliser le spectateur. Mais personnellement j’ai trouvé cela très bien fait car cela met des coups de projecteurs sur certains moments de leur vie, plongeant d’autres dans l’ombre. Ce qui fait que chaque épisode est une pièce d’un puzzle complexe dont on ne déterminera l’histoire qu’à la toute fin. Le genre de casse tête que j’adore, saupoudré d’une pincée de drame, d’amour et de réflexions.
Je le conseille donc vivement à tout amateur de drame au sens noble du terme, et pas seulement car il y a mon acteur chouchou.

Snow Queen

snow queen poster
Série coréenne de 16 épisodes de 65mn diffusée sur KBS2 du 13/11/2006 au 08/01/2007
Genre et thèmes : drame, romance, boxe
snow queen acteurs
Han Tae Woong, 17 ans, élève brillant en mathématiques rencontre Kim Jeong Kyu connu comme le petit génie du lycée. Passé le stade de la rivalité et de la jalousie, nos deux lycéens deviennent de très proches amis. Au même moment, Tae Woong rencontre une jeune fille de trois ans sa cadette qui rêve d’aller en Laponie pour voir le palais de la Reine des neiges. Mais l’univers du jeune homme s’écroule quand son ami se suicide pour n’avoir pas remporté le prix de mathématiques.
Huit ans plus tard, Tae Woong est devenu Han Deuk Gu, il a abandonné ses études pour boxer. Il rencontre par hasard Kim Bo Ra, une femme riche et snob. Il l’empêche de se suicider.
snow queen drama
Datant de 2007, ce drama rend hommage d’une part au conte d’Andersen ‘La Reine des Neiges’, que nous connaissons tous grace à la version Disney, et d’autre part au boxeur coréen Kim Deuk Gu.
C’est une série dramatique et je peux vous assurer qu’il faut sortir les mouchoirs. Ici pas de grands costumes, de décors flamboyants ou autres, tout repose sur l’excellent jeu des acteurs, des sentiments qu’ils procurent. A éviter en cas de déprime, mais une très belle série.