Conseils de lecture aux Balances

Pour faire suite à mes conseils aux Vierges, voici quelques pistes pour nos amis Balance qui fêtent leur anniversaire.
balance
La Balance est le septième signe de l’année astrologique. Les personnes de ce signe du zodiaque sont nées entre le 23 Septembre et 22 Octobre. Comme son nom l’indique, la Balance est un signe épris de justice. Pour cela, elle doit sans doute aimer les super héros comme Batman. Cette année, on le retrouve dans un cross over intéressant, mêlant comics et manga, occident et orient avec Batman Ninja.
batman ninja
La Balance est également un signe d’air. Les plus jeunes devraient apprécier le doux album Hugo dans le Vent, où un chiot japonais joue avec les feuilles mortes.
hugo dans le vent
La Balance est également un signe inspiré par la déesse grecque Thémis, qui en plus de la justice, est le symbole de l’équilibre et du mariage. Le partenariat est très important pour la Balance, avec sa mentalité et son sens de la coopération, elle ne supporte pas de rester seule. Sa sensibilité devrait être touchée par le film d’animation Your Name, également disponible en manga.
your name
Les Balances sont réputées pour leur élégance et leur grace. La plupart d’entre elles aiment la danse et l’esthétisme. Pourquoi ne pas plonger dans les coulisses du théâtre avec la mystérieuse Kasane ?
kasane
Les Balances aiment l’excitation, les nouvelles situations, l’aventure et l’insolite. Pour vivre de belles aventures, rendez-vous avec les cinq tomes urban fantasy de Mortal Instruments. On retrouve également cette série en adaptation sur Netflix.
mortal instruments
Des Balances parmi nous ? Si oui, quel est votre lecture préférée ?

Journal de visionnages et lectures ~ juin- juillet 2020

Besoin d’idées pour vos lectures ou streaming de cet été ? Voici quelques pistes, ce que j’ai lu et regardé ces deux derniers mois.
livre et café
Mangas :
Kasane Tomes 1 à 14
Kasane est une fillette au visage repoussant, presque difforme, régulièrement moquée et maltraitée par ses camarades de classe. Sa mère, actrice de premier plan célèbre pour son immense beauté, lui a laissé pour seul souvenir un tube de rouge à lèvres, et une consigne mystérieuse : « Si un jour ta vie devient trop insupportable, maquille tes lèvres, approche l’objet de ta convoitise, et embrasse-le. » Le jour où, au bord du désespoir, Kasane s’exécute, elle fait une découverte incroyable : le rouge à lèvres légué par sa mère lui permet de s’approprier le visage de ses victimes ! À la fois malédiction et bénédiction, cet héritage va offrir à la jeune femme un avenir auquel elle n’osait rêver jusqu’à maintenant…
kasane
J’ai enchaîné les 14 tomes de ce conte cruel, chaque rebondissement complexifiant encore l’histoire de cette comédienne maudite. Un conte cruel très réussi dont je vous invite à lire la fiche pour plus de détails.

Beastars Tomes 5 à 8
À l’institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l’alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface !
beastars
Mon coup de coeur du printemps, primé de nombreuses fois au Japon. Le tome 5 est un tournant pour l’histoire. Avec la disparition de la lapine Haru, les masques tombent, que ce soit pour les personnages secondaires comme les principaux protagonistes. Legoshi et Louis creusent le fossé qui les sépare, même s’ils poursuivent un but commun. Et ils évoluent d’une façon à laquelle on ne s’attend pas, surtout pour le cerf. Une série de très haute qualité à découvrir absolument.

My Home Hero Tomes 3 à 6
Un père de famille, sans histoire et amateur de romans policiers, découvre que sa fille est sous l’emprise d’un Yakuza. Pour la sauver, il commet un crime. Un jeu du chat et de la souris commence alors entre notre héros et la mafia japonaise qui recherche le gangster disparu.
my home hero
J’avais commencé les deux premiers tomes de ce manga à l’automne dernier. La suite étant arrivée à la médiathèque, j’ai poursuivi ce thriller captivant. Les rebondissements sont nombreux. On se demande comment ce père banal peut avoir si peu de chance… Alors qu’on pensait poindre la fin de leurs malheurs, il n’en est rien et d’autres tomes sont attendus.

Comics :
Les nouvelles aventures de Sabrina
À l’aube de son seizième anniversaire, la jeune sorcière Sabrina Spellman se retrouve à la croisée des chemins, obligée de choisir entre un destin astral et une vie tranquille avec son petit-ami bien mortel, Harvey. Mais madame Satan, l’ancienne petite amie éconduite de son père, fait son apparition à Greendale, les yeux rivés sur notre jeune sorcière…
les nouvelles aventures de sabrina
Paru aux éditions Glénat, ce comics me faisait envie depuis longtemps, puisque la série de Netflix s’appuie dessus pour son scénario. Et la surprise est bonne : l’histoire réunit tous les ingrédients qu’il faut pour en faire un très bon comics, à la façon des Contes de la Crypte, très sanglant. Se passant dans les années 60, les images ont un coté vintage plaisant. Mais le scénario n’a rien de vieillot : les thèmes tels que la persécution, le féminisme, la religion… Tout y est. Les personnages sont malgré tout à un autre niveau que dans la série : les sorcières n’hésitent pas à être anthropophages par exemple. Ou encore Monsieur Spellman n’a rien du gentil sorcier amoureux de son épouse humaine. Et les fans seront ravis de retrouver un Salem, le chat sorcier, quoi que bicolore. Je ne suis pas adepte des comics habituellement mais celui-ci est un véritable bijou. J’ai hate de découvrir la suite, qui n’a pas encore été annoncée.

Anime :
Hunter x Hunter saison 4
Le conflit avec la brigade fantôme étant terminée, Gon et Kirua retournent à la vente aux enchères de York Shin afin d’en savoir plus sur le jeu vidéo Greed Island. Après avoir passé un test, ils sont sélectionnés pour participer au jeu. Une fois à l’intérieur, Gon et Kirua font la rencontre de Biscuit, une jeune fille qui va les aider à vaincre les nombreux ennemis du jeu.


Je poursuis le visionnage de Hunter X Hunter avec mon fils. Comme à chaque nouvelle saison, l’ambiance est différente. Ici, les épisodes se passent à l’intérieur d’un jeu vidéo. C’est devenu depuis quelques années un thème très fréquent pour les animés, mais à l’époque ça l’était moins. On a un coté aventurier, un peu fantasy, qui fait parfois penser à Pokemon. Même si les combats castagnent, cette saison devrait plaire à bon nombre de jeunes aventuriers. Malgré tout, j’ai préféré la saison précédente, même si celle-ci reste intéressante quant à la quête de Gon pour retrouver son père.

Série américaine:
The Order saison 2
À l’Université de Belgrave, la rivalité entre les loups-garous et les magiciens atteint son paroxysme. Après avoir effacé la mémoire des Chevaliers loups-garous, Vera, la grande prêtresse, compte les enrôler au sein de l’Ordre. Mais la tâche s’avère plus compliquée que prévu. Alyssa confie alors une mission à Jack : retrouver la sorcière qui sème la panique sur le campus. Mais l’Ordre invoque le puissant démon Rogwan au cours d’un sort. Quand le plan de Vera tourne mal, le soutien des Chevaliers devient nécessaire.


Numéro 3 des visionnages en France début juillet, cette série made in Netflix est du fantastique young adult, mêlant magie et lycanthropie. Ce sont deux thèmes que j’affectionne et j’avais regardé la première saison avec plaisir, appréciant son côté divertissant. Cette seconde saison est plus mature et propose un scénario fantastique encore plus poussé. Comme dans bon nombre de séries actuelles, le féminisme se taille une belle part de la toile de fond. Les scénaristes n’ont pas oublié d’y ajouter une petite touche d’humour,avec entre autres les acteurs de Beverly Hills Jason Priestley et Ian Ziering en guest stars.

Gotham saison 2
À la suite des précédents événements, le flic Jim Gordon est rétrogradé. Bruce et Alfred dénichent au sein du Manoir une pièce secrète contenant un ordinateur avec des données sur Wayne Enterprise. Avec l’aide de Lucius Fox, le jeune milliardaire découvre que Wayne Enterprise serait à l’origine de manipulations génétiques au cœur d’Indian Hill, une division de l’entreprise en lien avec l’asile d’Arkham que son père voulait fermer définitivement. À la venue d’un nouveau notable puissant nommé Théo Galavan, une vague de crimes déferle sur Gotham. Elle aura de graves répercussions sur la pègre ainsi que ses concitoyens.


Cette saison est plus sombre que la précédente : les personnages principaux et secondaires évoluent d’une façon inentendue. C’est-à-dire que les vilains s’amendent pour certains, et Gordon, tout comme Bruce, sont beaucoup moins lisses. Faut-il savoir accepter son coté sombre (ou lumineux dans le cas du Pingouin par exemple) pour pouvoir avancer ? D’ailleurs j’aurais aimé un meilleur développement du double de Gordon en fin de saison (Cette idée offrait de nombreuses possibilités intéressantes qui ont été balayées par un personnage agaçant, stéréotypé, dont les scénaristes se sont vite débarrassés)
Parallèlement, on découvre avec plaisir la jeunesse de nouveaux vilains tels que le Docteur Strange, Pyrovol (Firefly), Mister Freeze (Frost)… La saison 3 s’annonce encore plus sombre, pour mon plus grand plaisir.

Livre :
Candice White l’orpheline
Candice White est une petite fille espiègle et adorée de tous à la Maison Pony, l’orphelinat qui l’a recueillie. Elle y coule des jours heureux jusqu’à l’adoption d’Annie, son amie de toujours. Désormais seule, Candice voit peu à peu défiler les années et désespère de trouver une famille. Alors lorsque les Lagan se proposent de l’embaucher, même comme simple demoiselle de compagnie, Candice n’hésite pas un seul instant ! Et quoiqu’elle doive composer avec Neal et Eliza, deux garnements bien décidés à faire d’elle leur souffre-douleur, elle n’échangerait sa place pour rien au monde. Après tout, c’est ainsi qu’elle a rencontré Stair, Archie et, bien sûr, leur cousin Anthony ! Mais une chasse au renard pourrait bien tout faire basculer…
keiko nagita
Basé sur le manga qui a donné naissance à l’animé populaire parmi la génération Club Dorothée, le roman de Candy se compose en deux tomes. J’ai terminé récemment le premier. Il raconte le début des aventures de Candy, jusqu’à son entrée au collège royal Saint-Paul. Si je n’ai pas revu l’animé entre temps pour comparer, la Candy du roman me semble différente de celle de mes souvenirs : ici elle est moins espiègle et moins dynamique, plus encline au romantisme, candide voire nunuche par moments. C’est vraiment dommage. La lecture a été quand même un bon moment de nostalgie, malgré quelques coquilles. Pour les lecteurs qui ne connaîtraient pas, je le conseille plutôt aux jeunes de 8 à 12 ans pour son coté frais et simple.

Livre Jeunesse :
Mortelle Adèle au pays des contes défaits
Mortelle Adèle se retrouve propulsée dans le pays des Contes Défaits, un monde merveilleux où tout le monde peut réaliser ses rêves ! Mais celle que tout le monde surnomme Princesse Barbecue traîne une réputation explosive qui détonne avec le calme apparent des habitants du Royaume d’Enchantement… Un caractère qui pourrait lui être utile pour survivre à la mignonnerie de ce monde étrange, où les princes se la coulent douce tandis que les petites princesses rivalisent de vacheries pour cumuler des points sourire et devenir les héroïnes de leur propre conte ! Pour Adèle, l’objectif est simple : dégommer la concurrence et écrire un conte d’un nouveau genre pour les filles ET les garçons !
bd mortelle adele
Un tome collector de cette nouvelle héroine des primaires. Pour l’occasion, l’objet livre est superbe : grand format, couverture épaisse avec dorures… et une histoire complète (Habituellement ce sont des planches) Un vrai livre de contes… moderne, avec l’oeil satirique mais toujours drole de la rouquine.

Kasane la Voleuse de Visage

kasane
Manga japonais en 14 tomes de Matsuura Daruma, publié au Japon en 2013 et en France en 2016 aux Editions Kioon
Genre et thèmes : drame psychologique, surnaturel, harcèlement, suicide, vengeance, viol
Pour public averti – à partir de 16 ans
kasane
Kasane est chahutée à l’école à cause de sa laideur. Personne ne croit qu’elle est la fille de l’actrice Sukeyo Fuchi,connue pour son talent et sa beauté. Lorsque sa mère décède, elle lui lègue son rouge à lèvres magique. D’abord dubitative, Kasane le revêt et découvre qu’il permet d’échanger les visages avec la personne qu’on embrasse. La jeune femme peut alors assouvir sa vengeance et pourquoi pas, briller à son tour sous les feux de la rampe. Elle croise alors Nina Tanzawa, une magnifique jeune femme qui n’arrive pas à être actrice à cause de son syndrome de la belle au bois dormant.


J’ai découvert ce manga en 14 volumes grâce à une amie qui l’avait dans sa mangathèque. Aimant le surnaturel, j’ai rapidement été happée par ce conte cruel. Kasane reste un personnage attachant malgré son caractère exécrable lors des premiers tomes. On aurait tout d’abord pitié d’elle comme elle est harcelée pour sa laideur. Mais rapidement on découvre différentes facettes de sa personnalité, dont sa soif de vivre et son talent pour le théâtre.
De nombreux flashbacks nous permettent de comprendre la famille Fuchi avec ses drames, ses désirs et les vengeances qui s’y dessinent. Malgré tout, les rebondissements sont nombreux et le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la toute dernière page. La fin est des plus surprenantes.
kasane
Matsuura Daruma a su inventer un univers à la fois glauque et brillant, inspiré d’une légende urbaine japonaise Kasane ga Fuchi. C’est un conte de fantome japonais qui donne donc son nom à l’héroïne. Celui-ci raconte que Yoemon, un paysan pauvre, prend pour femme Osugi. Celle-ci a déjà une fille, Suke, dont la laideur est telle que Yoemon la déteste et finit par la tuer. Mais la deuxième fille de Osugi vient au monde avec le même visage que Suke, comme s’il avait été superposé au sien. Elle est alors appelée Kasane (« superposition » en japonais). Kasane, devenue adulte, sera elle-même tuée par son mari, lassé de sa laideur. Elle reviendra sous la forme d’un fantôme vengeur, prenant possession du corps de la nouvelle femme de son meurtrier.
kasane
Les dessins sont eux aussi tout en contraste. Dès la couverture, le ton est donné : les images sont superbes, telles des peintures faisant ressortir à la fois la beauté et la noirceur humaine.
Le monde du théatre est un parallèle avec la réalité où bien souvent nous portons aussi un masque pour plaire et atteindre notre but. Mais il est aussi une critique de notre société basée sur des standards de la beauté uniformisés (les actrices dont Kasane vole le visage se ressemblent toutes physiquement) et de la grande discrimination que peuvent subir les personnes qui ne rentrent pas dans le moule. Ici Kasane est laide, presque difforme, avec des cicatrices. Mais l’histoire aurait pu être la même avec une personne en surpoids ou handicapée par exemple.
Nominé en 2015 pour les prestigieux Taisho Awards, ainsi que pour le prix du manga Kodansha, ce thriller psychologique est à découvrir absolument.
kasane film
A noter :
Un roman est paru aux éditions Lumen, relatant l’histoire de Sukeyo Fushi. (2017)
Un film japonais a également été tourné en 2018. Celui-ci est réalisé par Yūichi Satō avec un scénario écrit par Tsutomu Kuroiwa.
Je ne manquerai pas de vous en reparler après visionnage/lecture.

Graphic Spring Challenge ~ final !

Suite à un article publié sur Les Voyages de Ly, voici un challenge instauré par Les Instants Volés A La Vie.
Le Graphic spring challenge est un défi de lecture qui où vous constituez une pile de lectures exclusivement d’œuvres graphiques (BD, comics, manga et romans graphiques.) Les Instants Volés A La Vie propose de choisir des titres à partir de 21 catégories. A savoir que vous pouvez choisir un seul comme plusieurs titres pour chaque catégorie, comme vous pouvez participer au challenge avec une ou plusieurs catégories. Le challenge dure tout le printemps.
Utiliser le #graphicspringchallenge sur les réseaux
Dates: du samedi 21 mars au dimanche 21 juin 2020 (vous pouvez nous rejoindre à n’importe quelle date).

Comme le challenge s’est terminé ce dimanche, voici ma liste de lecture.

NB Vous pouvez cliquer sur les couvertures pour accéder aux fiches de lecture (quand elles existent)

Catégories :
Un livre avec une héroïne ou une super-héroïne badass.

Un livre avec un héros ou un super-héros badass.
dr stone
Fiche à venir
Un livre qui a été adapté au cinéma.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Un livre avec un animal sur la couverture.
un pigeon à paris

Fiche à venir

Un livre avec un groupe de héros.
death note special one shot
Un livre avec une couverture printanière.
romio vs juliet
En tirant par les cheveux, grace aux pétales sur la couverture.

Un livre avec une histoire qui se passe au printemps ou qui évoque le printemps.
allégeance sous les cerisiers

Fiche à venir

Un livre avec spring/printemps dans le titre.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Un livre avec une ou des fleurs sur la couverture.
le dernier envol du papillon

Fiche à venir

Un livre avec un ou plusieurs combats (physiques ou d’idées).
aime ton prochain

Un livre qui parle de livres ou de lecture.
made in heaven

Un livre avec un/une héros/héroïne non-humain (robot, animal, etc.)
void
Un livre qui sommeille dans votre pile à lire depuis longtemps.
humanitas
crueler than dead

Fiches à venir

Un livre de votre wish-list.
goodbye red beryl
Un livre d’un genre que vous n’avez jamais lu (roman graphique, BD, comics, manga).
Comme j’ai déjà essayé ces 4 styles, même si j’ai une préférence pour les mangas, je propose un livre numérique.
reborn
Un livre d’un auteur que vous avez déjà lu.

moriarty
Un livre d’un auteur que vous voulez découvrir.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Une suite d’une série.
versailles of the dead 2

Le premier tome d’une série.
mortician
En cours de lecture
Un livre recommandé par un blogueur ou un proche.
beastars
Un livre avec une catégorie que vous avez inventée.
Série en cours de relecture

kasane

Fiche à venir

 

En conclusion, cela faisait un moment que j’avais envie de participer à un défi lecture. J’ai pris celui-ci en route et j’ai profité du confinement pour m’y appliquer. Même si j’ai beaucoup lu (28 livres), je n’ai pas pu remplir toutes les catégories. Il m’en manque 3 sur 21, ce qui est plutot honorable.

Et vous, qu’avez vous lu durant le confinement ?

Les meilleurs mangas de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement est complètement subjectif et tout le monde n’aura pas forcément la même opinion. Mais vous pouvez jouer le jeu vous aussi : donner votre liste personnelle ou bien commenter la mienne.
On continue avec les mangas !
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de certains mangas en cliquant sur leur titre.

1. Innocent
Un manga historique, basé sur un roman japonais, traitant de la révolution française et plus précisément des bourreaux de France (2015)
Au XVIIIe siècle, en quête de la « liberté et de l’égalité », l’événement marquant le début de la société moderne française commence, l’ombre de la Révolution s’étend. Un protagoniste vivait dans l’obscurité : Charles-Henri Sanson. Etant le fils aîné d’une famille de bourreaux, il doit succéder à son père et reprendre le flambeau en tant que « Monsieur de Paris » exécuteur royal et des hautes œuvres de France, malgré le dégoût qu’il éprouve pour cette profession.
J’ai lu toute la série (8 tomes) et j’ai commencé la suite : Innocent Rouge, dont l’héroine est la petite sœur de Charles Henri. Une œuvre à découvrir absolument, mon gros coup de coeur de la décennie.
manga innocent
2. Le requiem du roi des roses
Manga réinterprétant la pièce Richard III de Shakespeare. (2013)
Dès sa naissance, Richard, héritier de la prestigieuse famille d’York, est un enfant maudit. Né hermaphrodite, il est rejeté et haï par une mère qui considère sa venue au monde comme une punition du ciel. Seule lueur d’espoir dans cette enfance tourmentée, la présence d’un père qui lui voue un amour inconditionnel. Mais la vie du jeune Richard bascule quand son père s’engage dans un conflit avec les Lancaster pour faire valoir ses droits au trône. De cette guerre des Deux-Roses va émerger un monstre politique, un tyran sanguinaire qui marquera de son empreinte l’histoire de l’Angleterre…
Un manga sombre et sanglant qui garde malgré tout une once de poésie dans les quelques scènes émotionnelles.
le requiem du roi des roses
3. Kasane
Un manga surnaturel où l’héroine est une voleuse de visage (2013)
Kasane Fuchi est la fille de l’actrice Sukeyo Fuchi, connue pour son talent et sa beauté. Pourtant Kasane est loin de lui ressembler. Elle se fait d’ailleurs beaucoup embêter à l’école à cause de son physique. Sa mère décède, mais avant cela, elle conseille à Kasane de porter son rouge à lèvre et embrasser ce qu’elle voulait. Il permet en réalité de prendre l’apparence de la personne qu’on embrasse…
C’est une saga que j’ai commencé à lire chez une amie et hélas je n’ai pas eu le temps de la finir. Mais ce manga m’a marquée. Il est très bien fait et le scénario est captivant.
manga kasane
4. Alice in Murderland
Fidèle aux thèmes des contes (elle avait déjà rédigé deux séries sur le sujet avec son héros Ludwig), Kaori Yuki trouve un nouveau scénario plein d’humour et de sang pour les explorer. (2014)
La famille Kuonji est à la tete de l’un des plus grand groupe industriel mondial. Les parents ont adopté plusieurs enfants qui ont l’autorisation de manquer l’école une fois par mois pour se rendre à la tea party familiale. Ce mois-ci, la fête semble particulière et chacun est convié avec la personne qu’il ou elle aime le plus. C’est alors qu’on leur annonce qu’une épreuve leur est imposée afin de déterminer qui sera l’héritier qui prendra la suite de la direction. Elle consiste à éliminer tous les autres prétendants par n’importe quel moyen. Chacun est sous le choc. A tel point que Stella, la quatrième fille de la famille, tombe dans la schizophrénie et devient Alice, une jeune fille blonde amatrice d’armes à feu.
Kaori Yuki étant ma mangaka préférée, il est normal qu’elle se retrouve dans ma liste, même si cette saga n’est pas sa plus réussie.
alice in murderland
5. Platinum End
Le nouveau manga du duo parent de Death Note, mon manga préféré (2015)
Dieu se meurt. Selon la tradition, 13 Anges sont envoyés au Japon et doivent choisir chacun un humain qui recevra le pouvoir de vie et de mort sur les autres hommes pendant 999 jours. Au terme de ce délai, les actions des candidats seront jugées et l’un d’eux sera élu pour être le nouveau Dieu du Paradis. Mirai Kakehashi est un lycéen qui n’espère plus rien de la vie ; ayant perdu ses parents très jeune et étant battu par son oncle et sa tante. Il choisit de se suicider en sautant du toit d’un immeuble. Mais il est sauvé de justesse par Nasse, un Ange qui lui offre trois pouvoirs spéciaux et fait de lui l’un des 13 candidats.
Ici encore la série est en cours. Si j’ai beaucoup aimé le début du scénario, j’ai trouvé quelques longueurs. Le charadesign est superbe.
platinum end
6. Moriarty
D’après l’oeuvre de Conan Doyle, ce manga est une libre interprétation du fameux monde de Sherlock Holmes. (2016)
A la fin du XIXe siècle, en Angleterre, Albert, fils ainé du Comte Moriarty, se révolte contre le système social britannique fondé sur la hierarchie des classes. Avec ses deux jeunes frères que son père a sauvé d’un orphelinat, il se lance dans le projet d’apporter paix et égalité dans le pays. Pour cela, ils fondent une sorte d’agence à tout faire, qui permet aux plus pauvres de réclamer justice. William, professeur, met son intelligence au service de leur cause pour réussir. Pour leur première affaire, ils aident un jeune couple dont l’enfant est mort suite à l’indifférence du médecin local. Devant la réussite de leur plan, ils sont fiers et encouragés.
Je n’ai pas tout lu les tomes sortis à ce jour mais j’ai beaucoup aimé le début, tant au niveau de l’intrigue que du charadesign. Je viens d’apprendre qu’une version animée se prépare pour 2020.
manga moriarty
7. All You Need Is Kill
Un manga qui a inspiré le film « Edge of Tomorrow » avec Tom Cruise (2014)
Keiji Kiriya, nouvelle recrue de l’armée de Défense des Etats, a pour but de détruire de terribles aliens, appelés Mimics (les imitateurs). Au cours de sa première bataille, il est vite tué au combat.
Cependant, inexplicablement, et à sa grande surprise, il se réveille la veille de son décès. Il finit rapidement par comprendre qu’il est coincé dans une boucle temporelle, lui faisant revivre sa mort et sa résurrection.
Bien meilleur que le film américain, ce manga en deux tomes est un régal pour les fans de sf.
all you need is kill
8. One Punch Man
Comme je commençais à sécher, j’ai pensé à ce manga de 2012 qui reste un grand succès international.
Lorsque le super-héros Saitama se présente à ses ennemis, ces derniers ne le prennent jamais au sérieux. Il faut dire qu’entre sa carrure plutôt banale, sa calvitie et son allure désinvolte, il n’y a pas vraiment de quoi avoir peur… surtout pour un être surpuissant qui a déjà causé d’impressionnants ravages. Toutefois, il faut toujours se méfier des apparences car Saitama possède une puissance colossale, qui lui permet de terrasser ses adversaires en un seul coup de poing! Celle-ci est dûe à un entrainement très intensif. Le problème, c’est que depuis, il s’ennuie. Personne n’a encore pu rivaliser avec lui et il cherche désespérément celui qui pourra lui offrir un vrai combat.
Du shonen classique où l’anti héros est très fort et très drole.
one punch man
9. Assassination Classroom
Pareil que ci dessus 😉
Au lycée Kunugigaoka se trouve la classe 3-E, exclue dans les montagnes pour étudier et surtout pour assassiner leur professeur, Koro-sensei. En effet, cette étrange créature, ressemblant à un smiley avec des tentacules, a réussi à trouer la lune. Il pose alors ses conditions au gouvernement : devenir le professeur de la classe 3-E. Cependant, si d’ici une année aucun de ses élèves ne parvient à le tuer, la Terre connaîtra le même sort que celui de la Lune. La récompense de son assassinat est la somme astronomique de 10 milliards de yens ! C’est ainsi que ce groupe d’élèves va apprendre l’art de tuer mais aussi commencer à s’attacher à ce drôle de professeur.
Pour terminer, un manga également drole et bourré d’action.
assassination classroom
En conclusion, j’avouerai que la tache fut bien plus ardue qu’elle n’y paraît car mes mangas préférés datent de la décennie précédente, et que j’ai lu peu de nouveautés par manque de temps. Je n’ai repris la lecture avec assiduité que depuis un an environ… Je suppose donc que les puristes vont crier au scandale !