My Holo Love

affiche my holo love
Série coréenne de 12 épisodes de 50 mn chacun diffusé en février 2020 sur Netflix
Genre et thèmes : drame, romance, sf, intelligence artificielle
A partir de 15 ans
acteurs holo love
Han So Yeon, opticienne, souffre de prosopagnosie (incapacité de reconnaître les visages.) Mais comme elle cache sa maladie, les autres la pensent froide et prétentieuse. Alors qu’elle rentre du travail, elle découvre une paire de lunettes qui ne lui appartient pas glissées dans son sac. C’est ainsi qu’elle se trouve beta testeuse pour un nouveau genre de lunettes permettant d’avoir sa propre IA sous forme holographique. Souvent seule, elle va finir par se lier avec Holo, qui porte bien son nom. Il transforme sa vie professionnelle mais devient également son coach amoureux.
Go Nan Do est le concepteur de ce projet. Ancien hacker et orphelin, il a simulé sa mort pour échapper aux autorités coréennes. Son génie est envié par une succursale concurrente qui est prête à faire n’importe quoi pour mettre la main sur les lunettes holographiques. Ce jeune homme va devenir le voisin de So Yeon pour protéger son projet et unique ami Holo.


J’ai été attirée par ce drama à cause de son sujet sur les IA et les hologrammes, un sujet d’actualité, d’éthique qui me passionne. Mais bien sur avec ce titre, je m’attendais à une vision plutot comédie romantique que sf. Et c’est bien le cas. Je n’ai d’ailleurs pas trop accroché aux deux premiers épisodes qui tournaient essentiellement autour de l’héroine et de Holo. C’était plutot cliché : une femme seule, mal aimée qui tombe sous le charme d’un garçon honnête et parfait avec qui c’est impossible (et à juste titre,c ‘est un hologramme…)
my holo love
L’arrivée du personnage de Go Nan Do fut salutaire pour moi. C’est le genre de personnage auquel je m’attache rapidement : un garçon mignon, solitaire, blessé et très attaché à son travail. (Oui c ‘est cliché aussi, je suis une faible femme) Sa vision de l’amour: les sentiments ne sont que des algorithmes que Holo peut étudier par expérience.
Bien sur, tout ne se passe pas comme prévu. Et bien que l’histoire des héros soit plutot prévisible, j’ai malgré tout passé un bon moment divertissant. J’ai beaucoup aimé le couple de personnages secondaires que forme la sœur de Nan Do qui se sacrifie pour lui et le jeune chaebol qui défie son père par amour (incarné par un des membres du groupe de kpop 2PM que les anciens kpopeurs ne manqueront pas de reconnaître) Mais aussi toute l’intrigue autour du pseudo suicide de Nan Do, qui reste malgré tout le pilier de l’histoire selon moi.
Je vous conseille donc cette série made in Netflix pour passer un bon moment entre romance et suspens léger.