La Qipao

Petit tour en Chine, avec la qipao,vêtement féminin d’origine mandchoue , qui a été modernisé et mis à la mode à Shanghai au début du XXesiècle sous le nom de changshan (qu’elle a gardé dans le sud de la Chine.)

Personnellement, j’adore ce type de robe, mais ça ne me va pas du tout morphologiquement (beaucoup trop de poitrine et un peu de ventre)

Origine
Le terme qiren , gens des bannières, désignait pendant la dynastie Qing, les Mandchous. La qipao, de qi et pao, robe longue et ample, désignait le costume porté à l’origine exclusivement par les femmes mandchoues, de rigueur à la cour. Dans sa forme originelle il s’agissait d’un vêtement ne révélant rien des formes corporelles, convenant à toutes les silhouettes et tous les âges. C’est à Shanghai au début du XXe siècle qu’elle prit sa nouvelle forme près du corps. Se combinant facilement avec les manteaux, vestes et chandails de coupe occidentale, elle était en 1912 au début de la République de Chine le symbole de la Chinoise moderne.

Forme
Il s’agit d’une robe d’une seule pièce avec un col scindé (col Mao) qui descendait à l’origine jusqu’aux chevilles. Par la suite, les modèles de ville ont raccourci jusqu’en dessous du mollet. À partir de la fin du XXe siècle sont apparus dans les collections de prêt-à-porter pour les jeunes des modèles s’arrêtant au-dessus du genou. Les manches, longues au départ, ont très vite fait l’objet de diverses variations : courtes, absentes, ballon, etc. Le col, par contre, n’a pas changé. Les modèles les plus courants offrent une large fente aux niveau des cuisses, qui permet une plus grande liberté de mouvement, en dehors de son avantage esthétique. La robe est fermée en haut sur le devant, à l’aide de boutons chinois, et en général de nos jours par une fermeture à glissière sur le côté.

Symbole du capitalisme, la qipao a été interdite en Chine sous Mao Zedong, où les bleus de travail et les vestes molletonnées des classes paysannes et laborieuses étaient la tenue de rigueur. À Taïwan et Hong Kong, elle était devenue jusqu’à son retour récent dans les collections internationales l’apanage des femmes d’un certain âge ou des grandes occasions. Le matériau de choix pour une qipao est la soie, celle de Suzhou étant la plus réputée.

La qipao a été popularisée dans l’imaginaire occidental surtout par le cinéma shanghaien, où figuraient des actrices en vogue parées de ce vêtement mettant en valeur les courbes féminines. Plus récemment, le film In the Mood for Love a remis ce vêtement à la mode en Occident

Comment porter un Yukata ?

J’adore les vetements traditionnels asiatiques, surtout japonais. J’ai d’ailleurs en ma possession un kimono traditionnel, un kimono plus occidental, et aussi un beau yukata rouge.
Les yukata servaient traditionnellement de vêtements de nuit au Japon. Les auberges (appelées ryokan), hôtels ou maisons d’hôtes continuent à en proposer à leur clientèle.

Comment enfiler un Yukata ?

Mettez le yukata sur vos épaules et faites glisser vos bras à l’intérieur des manches. À la manière d’un peignoir, ramenez le côté droit à l’avant de votre corps. Rabattez ensuite le côté gauche. Enroulez ensuite la ceinture (obi) autour de votre taille et nouez-la pour empêcher l’ouverture du Yukata. C’est là la chose la plus compliquée car il faut que cela soit bien serré pour éviter que le yukata ne s’ouvre;) Les hommes font souvent tourner la ceinture et porte le nœud dans le dos. Les femmes quand à elles, mettent souvent le nœud de côté.
Dans les Ryokan ou les hôtels, il n’y a pas vraiment de façon particulière pour le nouage de la ceinture. Soyez donc libres de le faire suivant votre confort.

Cela vous donne envie ?

 

G.Friend pour le magazine The Star

C’est la rentrée (si jamais vous n’étiez pas au courant hein, c’est pas comme si on nous le rabachait pas partout depuis une semaine…) et c’est aussi le cas pour les magazines de mode.

Le magazine coréen The Star met à l’honneur le groupe féminin G.Friend dans un photoshoot très sage. Avec le concept “Better Together” (Meilleures Ensemble) en tant que ligne directrice, les jeunes femmes posent côte à côte et sont en effet resplendissantes. Avec les tenues aux tonalités de couleur principalement marron-orangé se dégage une atmosphère automnale.

Je vous laisse admirer. Aimez vous ce style ?

 

L’ao-dai

L’ao-dai est au Vietnam ce que la qipao  est à la Chine ou le hanbok ( à la Corée.

L’áo dài est une robe utilisée notamment comme uniforme des élèves et des étudiantes, des hôtesses de l’air, etc. Il est porté par la quasi-totalité des femmes lors des cérémonies officielles, des conférences ou encore des mariages. Les premières versions de l’áo dài remonteraient aux années 1700.

L’áo dài est composé de deux pièces : une robe et un pantalon de soie le plus souvent blanc. La robe peut être unie et répondre à un certain code de couleur pour les uniformes (blanche pour les étudiantes, par le passé bordeaux, mais actuellement bleu-ciel ou jaune pour les hôtesses de la Vietnam Airlines, etc), mais peut également être multicolore, à motifs et être faite en différentes sortes de tissu.

Les éléments qui constituent la base du costume sont : le pantalon taille haute, ample, souvent blanc, maintenu par une ceinture élastique cousue dans le haut ; et la tunique dont la partie supérieure, de coupe très près du corps, est composée d’un col mao et de manches longues. La fermeture se fait discrètement sur le côté par de petits boutons-pression. La partie inférieure, fendue sur les côtés jusqu’au-dessus du bassin, est faite de deux pans descendants jusqu’au-dessus des chevilles.


L’áo dài couvre tout le corps, sauf la tête, les mains et les pieds. Cependant, la fente de la tunique remonte, en général de 2 ou 3 centimètres plus haut que le pantalon, laissant ainsi un petit triangle découvert de chaque côté du bassin, ouverture surnommée le « triangle de l’émotion »

Mori Girl ~ La fille de la foret

Quand on parle de mode japonaise en France, on pense souvent aux lolitas (qu’elles soient kawaii ou gothiques) voire les kimonos des geishas… mais certainement pas aux Mori Girl. En japonais, cela signifie ‘filles de la foret’.


Ce style est plutot récent et date de 2007, mais il connait un réel succès depuis 4 ans environ. Il tire sa dominante de l’esprit de la forêt. Les couleurs sont représentatives de cette dernière (vert, marron, beige, crème etc) et les matières utilisées pour les vêtements sont généralement naturelles (coton, laine, patchwork, tricot, dentelle…) Les vêtements jouent la superposition, restent confortables et souvent amples. Pour le reste, les cheveux sont laissés libres, le maquillage est nude et les ongles courts. Les chaussures ont la semelle plate, souvent le bout arrondi.Ce style se subdivise en une multitude d’autres styles plus spécifiques, comme par exemples les filles qui ne portent que de la laine, la modern mori girl (qui est plus féminine avec ornements tels que froufrous ou fleurs, et souvent des jupes plus courtes), le bohème (coloris plus vifs), les yama girls (un style plus montagnard ou randonneur, j’avoue que j’aime moins)…
Un look qui peut paraître doux, confortable et très naturel, voire un peu rétro., avec une féminité douce elle aussi (qui n’est pas axé sur le sexy) mais bien présente (certaines diront discrète). Tout le monde n’aime pas et certaines trouvent cette mode mémère, voire digne d’un sdf.
Pour la petite anecdote, le Mori Boy existe également mais il est assez rare.

Vous aimez ?

La mode made in Korea

Même si la mode asiatique a de plus en plus tendance à s’occidentaliser (et je trouve ça tellement dommage!) certaines enseignes restent sur le devant de la scène. Voici une petite sélection rien que pour vous.

~ 8 seconds
8seconds est l’équivalent de Zara ou d’Uniqlo. Une marque extrêmement populaire en Corée du Sud qui propose une vaste variété de choix à des prix raisonnables et qui se renouvelle fréquemment.
Leur page facebook :
https://www.facebook.com/8seconds.kr
robe fleurie 8 seconds

~Banila B
Banila B est une marque coréenne féminine raffinée et originale. Leurs vêtements sont chics, tendances et assez colorés. Leur devise? “Basic, Comfort, Free, and Easiness”. Le groupe Girls’ Generation a porté leurs habits plusieurs fois. L’une de mes enseignes préférées de cet article.
Page facebook: https://www.facebook.com/Banilabsp

duo de t shirt noir et blanc banila b

~Bean Pole
Bean Pole est connue pour faire des vêtements de haute qualité avec d’excellent designs. Cette marque s’adresse principalement aux jeunes adultes et ceux qui entrent dans la trentaine mais elle propose une gamme tout public: hommes, femmes et enfants. Elle mixe le style british et coréen. Des looks classes et cintrés, avec des artistes kpop comme égérie.
Leur page facebook : https://www.facebook.com/beanpole.kr
trench femme bean pole vogue

~Beyond Closet
Le designer Ko Tae Yong est à l’origine de cette marque (il a par exemple conçu les costumes du drama Boys Over Flowers). Beyond Closet s’adresse aux hommes classes et stylés. Les vêtements proposés vont de la veste de sport au blazers dans des tons vifs et voyants. Ils ne conviendront pas à un entretien mais plutot pour bien s’habiller tous les jours.
Site internet : http://www.beyondcloset.com/

plusieurs mannequins de magasin habillés chez beyond closet
~Lucky Chouette
Créée par le designer Jae Hyun Kim, c’est une marque pour les femmes et les hommes qui met en valeur la silhouette. Différents styles vous sont proposés, regroupant une large gamme de gouts. Les stars coréennes sont d’ailleurs très friandes de Lucky Chouette.
Site internet :
https://www.luckychouette.com/

pull jupe lucky chouette
~MVIO
Uniquement masculine, MVIO fait principalement des costumes, des blazers, des vestes… Pour ceux qui aiment s’habiller de façon classe. Pour les hommes de 20 à 30 ans. Une nouvelle collection est introduite avec une touche de modernité à chaque nouvelle saison.
Site internet : http://samsungfashion.com/contents/brand_total.jsp#/view/13/about

manteau beige mvio
~Roem
Roem est réputée pour être l’une des meilleurs marques de mode coréenne en terme de qualité. Leurs vêtements sont sophistiquées avec une touche de romantisme. Cette enseigne s’adresse à toutes les femmes de 20 à 30 ans qui veulent s’habiller de façon confortable mais avec style. Petit plus, certains vêtements sont fait main! Les prix sont abordables.
Site internet : http://blog.naver.com/romanticroem/

collection spao park shin hye

~ SPAO
Populaire, Spao propose des vêtements basiques et essentiels. Les prix sont très abordables et la qualité assez bonne. Certaines de leurs collections sont co-produites avec le designer Chang Kwang Hyo. Spao collabore aussi avec l’agence SM Entertainment (SNSD ou Super Junior) .
Site internet :
http://www.spao.com/
intérieur boutique spao

~Style Nanda
Une marque branchée, à l’affut des nouvelles tendances et diversifiée. En effet, Stylenanda ne vend pas seulement des vêtements, mais aussi des cosmétiques avec « 3 concept eyes ». Des vêtements à la mode dignes d’être portés par les fashionistas. Un style unique mais un peu cher.
Site internet : http://en.stylenanda.com/

gif animé styles vestimentaires nanda
~Who.A.U
Who.A.U est similaire à Hollister ou Abercrombie avec un look décontracté, confortable et simple, un peu californien (amateurs de surf). Elle s’adresse aux jeunes et leur propose des jeans, des pantalons, des sacs… à des prix raisonnables mais peut être pas accessibles pour tous.
Site internet :
http://english.visitkorea.or.kr/enu/SI/SI_EN_3_1_1_1.jsp?cid=1327549

intérieur magasin Who AU divers t shirts sur ceintre