Exposition Mille Milliards de Fourmis

Le mois dernier, je suis allé visiter une expo sur les fourmis en compagnie de mes collègues. Retour sur cette expo vivante itinérante.
Apparues il y a 120 millions d’années, les fourmis sont les descendantes des guêpes. Aujourd’hui, il existe de nombreuses familles de toutes tailles sur le globe. L’exposition «Mille milliards de fourmis» présente leur système social et les comportements collectifs , leur morphologie et les diverses adaptations des 12000 espèces déjà connues à ce jour. Cette exposition a été conçue à l’origine par Universcience et est idéale pour les groupes scolaires par exemple.
fourmi géante
Nous sommes d’ailleurs arrivés en même temps qu’un groupe d’enfants. Aussi, nous avons commencé la visite par la seconde salle. Mais tout d’abord, nous sommes accueillis par une fourmi géante très impressionnante (et je ne parle pas du guide!)
différentes fourmis
Dans la petite salle adjacente, nous découvrons quelques exemples de fourmis selon leur pays natal. Les tailles (de 0,8 millimètres à 3 centimètres selon l’espèce) et caractéristiques varient. Se trouvent également différents nids vides.
fourmis atta
A gauche, une véritable colonie peut être observée à travers un grand parcours de verre. Ce sont des fourmis Atta, qui vivent dans la forêt tropicale humide d’Amérique du Sud, coupeuses de feuilles et cultivatrices de champignons. Des loupes placées dans les parois vitrées des terrariums permettent de les observer de plus près. On remarque alors la différence entre les soldates et les travailleuses. On les voit découper des feuilles de roses, transporter les morceaux sur leur dos sur un trajet qu’elles ont élaborées jusqu’à un champignon avec lesquelles elles vivent en symbiose, là où la reine a élu domicile. A noter qu’elles ne touchent pas aux pétales des roses ! Cette colonie vient d’un zoo parisien et fait partie de l’exposition itinérante.
fourmilière
Dans la même salle, on trouve la reconstitution d’une fourmilière comme on peut en trouver dans nos bois doubiens. Bien sur, elle n’est pas habitée. C’est purement décoratif. Ainsi que de nombreux points interactifs : film, extraits sonores, jeu de labyrinthe, livres mis à disposition.
Retour à la salle centrale où siège la fourmi géante, mais aussi une colonie de fourmis rouges, bien protégée dans plusieurs couches de verre qui nous permettent de les regarder de près. D’autres stands agrémentés de maquettes pour parler morphologie des différentes fourmis selon leur caste, les cocons ou larves, etc…

exposition mille milliard de fourmis

Et dernière salle, à droite, qui est une exposition à elle seule. Les murs sont couverts de posters géants de fourmis. Des petites tables proposent des focus sur la morphologie et les capacités des insectes : abdomen, yeux, mandibules, antennes, pattes… Et une table tactile permet de tester nos connaissances à l’aide de petits jeux, quizz…

Bien que nous étions une délégation d’adultes, nous avons grandement apprécié cette visite d’une heure trente environ, et particulièrement les commentaires expliqués par le guide.

Actuellement au Parc Scientifique du Pré la Rose de Montbéliard (25) jusqu’à la fin de l’année 2019.
Elle partira du côté de Toulouse début 2020.

Exposition Game Lover

affiche expo game lover montbéliard
En tant que contributrice, j’ai eu la joie de me rendre à l’inauguration de l’exposition le mardi 26 septembre au soir. Une première pour moi et une très agréable découverte.

L’exposition, du 27 septembre au 4 novembre prochain, est axée autour de plusieurs points :
Dix toiles de l’artiste locale Elise Poinsenot
Née à Montbéliard en 1982, Elise Poinsenot, Artiste peintre et Body Art, évolue depuis son enfance dans les coulisses des Théâtres et les couleurs des aquarelles de son grand-père. Son parcours atypique lui offre technicité et une observation sensible, ainsi en 2007, Elise enracine son atelier à Allenjoie. Passionnée par Klimt, Mucha, Dali ou encore Magritte, de l’Art du tatouage et du symbolisme, son désir de créer croît de sa curiosité des êtres qui l’entourent et son travail progresse du visage en peinture vers le corps en Bodypainting. Oscillant de l’Acrylique à l’Aquarelle, du graphite à l’encre, de la toile au mur, du papier à la peau, toutes techniques s’ouvrent vers l’âme. Le portrait, la texture de l’épiderme comme reflet d’un état à cet instant-là…
Elle expose ici une dizaine de toiles sur le thème de la féminité et des jeux vidéos. Superbes.
peintures elise poinsenot
Facebook : https://www.facebook.com/Elisepoinsenotartiste/?ref=br_rs
Site internet : https://www.artmajeur.com/elisepoinsenot/
Retro Gaming :
L’association Ouest Games met à disposition des consoles ancienne générations de 1970 à 2000 pour (re)découvrir les hits des jeux vidéos.
Exposition de consoles et goodies prêtés pas des collectionneurs
Animations diverses et variées (tournois, ateliers, conférence débat, projection de film d’animation…)
Nous avons donc pu admirer en avant première ces peintures et ces objets collectors, de même que tester quelques jeux avant de boire un jus de fruits. Nous sommes rentrés tôt, devoir oblige le lendemain. Mais si vous passez par Montbéliard à ces dates, n’hésitez pas à y jeter un œil, l’entrée est gratuite.