Moriarty de Ryosuke Takeuchi et Hikaru Miyoshi

moriarty mangaA la fin du XIXe siècle, en Angleterre, Albert, fils ainé du Comte Moriarty, se révolte contre le système social britannique fondé sur la hierarchie des classes. Avec ses deux jeunes frères que son père a sauvé d’un orphelinat, il se lance dans le projet d’apporter paix et égalité dans le pays. Pour cela, ils fondent une sorte d’agence à tout faire, qui permet aux plus pauvres de réclamer justice. William, professeur de mathématiques, met son intelligence au service de leur cause.
Pour leur première affaire, ils aident un jeune couple dont l’enfant est mort avec l’indifférence du médecin local. Devant leur réussite, ils sont fiers et encouragés.


Puis sur un paquebot de luxe, ils attrapent un noble en flagrant délit d’assassinat. Ils croisent alors Sherlock Holmes, un drole d’homme aux facultés de déduction remarquables. Moriarty organise une nouvelle opération afin de tester les motivations et la personnalité de l’homme : le faisant accuser de meurtre. Aidé de son nouveau colocataire, le médecin Watson, Sherlock va réussir à sortir de prison. Watson s’inspire de ces affaires pour écrire un roman policier où Sherlock Holmes est la vedette. Et les Moriarty décident d’utiliser cette célébrité naissante pour mener à bien leur projet.
Fred Porlock, spécialiste du déguisement et de l’espionnage à la solde de Moriarty, demande à son patron de l’aider à sauver de jeunes orphelins enlevés dans la rue pour servir de chair à canon lors de chasses à courre organisées par des nobles.
D’autres affaires vont entremêler les vies des Moriarty et de Holmes : la guerre en Afghanistan, le meurtre d’un diamantaire dans un train, une prima donna cambrioleuse de documents top secret…
couvertures moriarty
D’après l’oeuvre de Conan Doyle, ce manga est une libre interprétation du fameux monde de Sherlock Holmes. Et cette vision japonaise est un pur régal. Revivre ces aventures (par exemple dans le tome 3, nous avons droit à une partie intitulée Ces chiens de Baskerville en référence au roman) du point de vue du méchant donne un tout autre éclairage à l’histoire. D’autant plus que ce Sherlock ci n’a rien à voir avec le gentleman moustachu à la pipe de l’inconscient collectif.
Si le scénario est soigné, il en est de même pour le charadesign. C’est ce qui m’a attiré pour découvrir la saga. Et ce même si la pléthore de personnages finissent par se ressemble physiquement… et plonger le lecteur dans la confusion.
moriarty
Les lectrices vont certainement apprécier la foison de beaux hommes, contrastants avec l’humidité de l’Angleterre et la noirceur de ses habitants. En effet, le meurtre, le sang… rien n’est caché, et ce même lorsque les nobles s’en prennent à des enfants (On peut par exemple voir des tetes d’enfants conservés dans du formol) Ames sensibles s’abstenir. Le trait est dynamique, plaisant et donne du caractère au scénario. La saga justifie sa place dans la collection Dark Kana.
Rassurez-vous Messieurs, vous ne serez pas en reste. Les personnages féminins sont eux aussi très attirants. Et vous tomberez sans nul doute sous le charme de la prima donna américaine Irene Adler au tome 5.
Si le scénario critique le système d’alors, on peut facilement le transposer à notre époque où l’argent continue d’offrir positions et immunités.
Une belle découverte. Le tome 7 est paru fin mai 2020 en France après une courte pause de la série.

Graphic Spring Challenge ~ final !

Suite à un article publié sur Les Voyages de Ly, voici un challenge instauré par Les Instants Volés A La Vie.
Le Graphic spring challenge est un défi de lecture qui où vous constituez une pile de lectures exclusivement d’œuvres graphiques (BD, comics, manga et romans graphiques.) Les Instants Volés A La Vie propose de choisir des titres à partir de 21 catégories. A savoir que vous pouvez choisir un seul comme plusieurs titres pour chaque catégorie, comme vous pouvez participer au challenge avec une ou plusieurs catégories. Le challenge dure tout le printemps.
Utiliser le #graphicspringchallenge sur les réseaux
Dates: du samedi 21 mars au dimanche 21 juin 2020 (vous pouvez nous rejoindre à n’importe quelle date).

Comme le challenge s’est terminé ce dimanche, voici ma liste de lecture.

NB Vous pouvez cliquer sur les couvertures pour accéder aux fiches de lecture (quand elles existent)

Catégories :
Un livre avec une héroïne ou une super-héroïne badass.

Un livre avec un héros ou un super-héros badass.
dr stone
Fiche à venir
Un livre qui a été adapté au cinéma.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Un livre avec un animal sur la couverture.
un pigeon à paris

Fiche à venir

Un livre avec un groupe de héros.
death note special one shot
Un livre avec une couverture printanière.
romio vs juliet
En tirant par les cheveux, grace aux pétales sur la couverture.

Un livre avec une histoire qui se passe au printemps ou qui évoque le printemps.
allégeance sous les cerisiers

Fiche à venir

Un livre avec spring/printemps dans le titre.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Un livre avec une ou des fleurs sur la couverture.
le dernier envol du papillon

Fiche à venir

Un livre avec un ou plusieurs combats (physiques ou d’idées).
aime ton prochain

Un livre qui parle de livres ou de lecture.
made in heaven

Un livre avec un/une héros/héroïne non-humain (robot, animal, etc.)
void
Un livre qui sommeille dans votre pile à lire depuis longtemps.
humanitas
crueler than dead

Fiches à venir

Un livre de votre wish-list.
goodbye red beryl
Un livre d’un genre que vous n’avez jamais lu (roman graphique, BD, comics, manga).
Comme j’ai déjà essayé ces 4 styles, même si j’ai une préférence pour les mangas, je propose un livre numérique.
reborn
Un livre d’un auteur que vous avez déjà lu.

moriarty
Un livre d’un auteur que vous voulez découvrir.
Je n’ai pas lu de livre dans cette catégorie.

Une suite d’une série.
versailles of the dead 2

Le premier tome d’une série.
mortician
En cours de lecture
Un livre recommandé par un blogueur ou un proche.
beastars
Un livre avec une catégorie que vous avez inventée.
Série en cours de relecture

kasane

Fiche à venir

 

En conclusion, cela faisait un moment que j’avais envie de participer à un défi lecture. J’ai pris celui-ci en route et j’ai profité du confinement pour m’y appliquer. Même si j’ai beaucoup lu (28 livres), je n’ai pas pu remplir toutes les catégories. Il m’en manque 3 sur 21, ce qui est plutot honorable.

Et vous, qu’avez vous lu durant le confinement ?

Les meilleurs mangas de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement est complètement subjectif et tout le monde n’aura pas forcément la même opinion. Mais vous pouvez jouer le jeu vous aussi : donner votre liste personnelle ou bien commenter la mienne.
On continue avec les mangas !
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de certains mangas en cliquant sur leur titre.

1. Innocent
Un manga historique, basé sur un roman japonais, traitant de la révolution française et plus précisément des bourreaux de France (2015)
Au XVIIIe siècle, en quête de la « liberté et de l’égalité », l’événement marquant le début de la société moderne française commence, l’ombre de la Révolution s’étend. Un protagoniste vivait dans l’obscurité : Charles-Henri Sanson. Etant le fils aîné d’une famille de bourreaux, il doit succéder à son père et reprendre le flambeau en tant que « Monsieur de Paris » exécuteur royal et des hautes œuvres de France, malgré le dégoût qu’il éprouve pour cette profession.
J’ai lu toute la série (8 tomes) et j’ai commencé la suite : Innocent Rouge, dont l’héroine est la petite sœur de Charles Henri. Une œuvre à découvrir absolument, mon gros coup de coeur de la décennie.
manga innocent
2. Le requiem du roi des roses
Manga réinterprétant la pièce Richard III de Shakespeare. (2013)
Dès sa naissance, Richard, héritier de la prestigieuse famille d’York, est un enfant maudit. Né hermaphrodite, il est rejeté et haï par une mère qui considère sa venue au monde comme une punition du ciel. Seule lueur d’espoir dans cette enfance tourmentée, la présence d’un père qui lui voue un amour inconditionnel. Mais la vie du jeune Richard bascule quand son père s’engage dans un conflit avec les Lancaster pour faire valoir ses droits au trône. De cette guerre des Deux-Roses va émerger un monstre politique, un tyran sanguinaire qui marquera de son empreinte l’histoire de l’Angleterre…
Un manga sombre et sanglant qui garde malgré tout une once de poésie dans les quelques scènes émotionnelles.
le requiem du roi des roses
3. Kasane
Un manga surnaturel où l’héroine est une voleuse de visage (2013)
Kasane Fuchi est la fille de l’actrice Sukeyo Fuchi, connue pour son talent et sa beauté. Pourtant Kasane est loin de lui ressembler. Elle se fait d’ailleurs beaucoup embêter à l’école à cause de son physique. Sa mère décède, mais avant cela, elle conseille à Kasane de porter son rouge à lèvre et embrasser ce qu’elle voulait. Il permet en réalité de prendre l’apparence de la personne qu’on embrasse…
C’est une saga que j’ai commencé à lire chez une amie et hélas je n’ai pas eu le temps de la finir. Mais ce manga m’a marquée. Il est très bien fait et le scénario est captivant.
manga kasane
4. Alice in Murderland
Fidèle aux thèmes des contes (elle avait déjà rédigé deux séries sur le sujet avec son héros Ludwig), Kaori Yuki trouve un nouveau scénario plein d’humour et de sang pour les explorer. (2014)
La famille Kuonji est à la tete de l’un des plus grand groupe industriel mondial. Les parents ont adopté plusieurs enfants qui ont l’autorisation de manquer l’école une fois par mois pour se rendre à la tea party familiale. Ce mois-ci, la fête semble particulière et chacun est convié avec la personne qu’il ou elle aime le plus. C’est alors qu’on leur annonce qu’une épreuve leur est imposée afin de déterminer qui sera l’héritier qui prendra la suite de la direction. Elle consiste à éliminer tous les autres prétendants par n’importe quel moyen. Chacun est sous le choc. A tel point que Stella, la quatrième fille de la famille, tombe dans la schizophrénie et devient Alice, une jeune fille blonde amatrice d’armes à feu.
Kaori Yuki étant ma mangaka préférée, il est normal qu’elle se retrouve dans ma liste, même si cette saga n’est pas sa plus réussie.
alice in murderland
5. Platinum End
Le nouveau manga du duo parent de Death Note, mon manga préféré (2015)
Dieu se meurt. Selon la tradition, 13 Anges sont envoyés au Japon et doivent choisir chacun un humain qui recevra le pouvoir de vie et de mort sur les autres hommes pendant 999 jours. Au terme de ce délai, les actions des candidats seront jugées et l’un d’eux sera élu pour être le nouveau Dieu du Paradis. Mirai Kakehashi est un lycéen qui n’espère plus rien de la vie ; ayant perdu ses parents très jeune et étant battu par son oncle et sa tante. Il choisit de se suicider en sautant du toit d’un immeuble. Mais il est sauvé de justesse par Nasse, un Ange qui lui offre trois pouvoirs spéciaux et fait de lui l’un des 13 candidats.
Ici encore la série est en cours. Si j’ai beaucoup aimé le début du scénario, j’ai trouvé quelques longueurs. Le charadesign est superbe.
platinum end
6. Moriarty
D’après l’oeuvre de Conan Doyle, ce manga est une libre interprétation du fameux monde de Sherlock Holmes. (2016)
A la fin du XIXe siècle, en Angleterre, Albert, fils ainé du Comte Moriarty, se révolte contre le système social britannique fondé sur la hierarchie des classes. Avec ses deux jeunes frères que son père a sauvé d’un orphelinat, il se lance dans le projet d’apporter paix et égalité dans le pays. Pour cela, ils fondent une sorte d’agence à tout faire, qui permet aux plus pauvres de réclamer justice. William, professeur, met son intelligence au service de leur cause pour réussir. Pour leur première affaire, ils aident un jeune couple dont l’enfant est mort suite à l’indifférence du médecin local. Devant la réussite de leur plan, ils sont fiers et encouragés.
Je n’ai pas tout lu les tomes sortis à ce jour mais j’ai beaucoup aimé le début, tant au niveau de l’intrigue que du charadesign. Je viens d’apprendre qu’une version animée se prépare pour 2020.
manga moriarty
7. All You Need Is Kill
Un manga qui a inspiré le film « Edge of Tomorrow » avec Tom Cruise (2014)
Keiji Kiriya, nouvelle recrue de l’armée de Défense des Etats, a pour but de détruire de terribles aliens, appelés Mimics (les imitateurs). Au cours de sa première bataille, il est vite tué au combat.
Cependant, inexplicablement, et à sa grande surprise, il se réveille la veille de son décès. Il finit rapidement par comprendre qu’il est coincé dans une boucle temporelle, lui faisant revivre sa mort et sa résurrection.
Bien meilleur que le film américain, ce manga en deux tomes est un régal pour les fans de sf.
all you need is kill
8. One Punch Man
Comme je commençais à sécher, j’ai pensé à ce manga de 2012 qui reste un grand succès international.
Lorsque le super-héros Saitama se présente à ses ennemis, ces derniers ne le prennent jamais au sérieux. Il faut dire qu’entre sa carrure plutôt banale, sa calvitie et son allure désinvolte, il n’y a pas vraiment de quoi avoir peur… surtout pour un être surpuissant qui a déjà causé d’impressionnants ravages. Toutefois, il faut toujours se méfier des apparences car Saitama possède une puissance colossale, qui lui permet de terrasser ses adversaires en un seul coup de poing! Celle-ci est dûe à un entrainement très intensif. Le problème, c’est que depuis, il s’ennuie. Personne n’a encore pu rivaliser avec lui et il cherche désespérément celui qui pourra lui offrir un vrai combat.
Du shonen classique où l’anti héros est très fort et très drole.
one punch man
9. Assassination Classroom
Pareil que ci dessus 😉
Au lycée Kunugigaoka se trouve la classe 3-E, exclue dans les montagnes pour étudier et surtout pour assassiner leur professeur, Koro-sensei. En effet, cette étrange créature, ressemblant à un smiley avec des tentacules, a réussi à trouer la lune. Il pose alors ses conditions au gouvernement : devenir le professeur de la classe 3-E. Cependant, si d’ici une année aucun de ses élèves ne parvient à le tuer, la Terre connaîtra le même sort que celui de la Lune. La récompense de son assassinat est la somme astronomique de 10 milliards de yens ! C’est ainsi que ce groupe d’élèves va apprendre l’art de tuer mais aussi commencer à s’attacher à ce drôle de professeur.
Pour terminer, un manga également drole et bourré d’action.
assassination classroom
En conclusion, j’avouerai que la tache fut bien plus ardue qu’elle n’y paraît car mes mangas préférés datent de la décennie précédente, et que j’ai lu peu de nouveautés par manque de temps. Je n’ai repris la lecture avec assiduité que depuis un an environ… Je suppose donc que les puristes vont crier au scandale !