The School Nurse Files

affiches school nurse files
Série coréenne de 6 épisodes de 65 mn diffusée en septembre 2020 sur Netflix
genre et thème : action, comédie, fantastique, mystère, école, enquête, fantomes
A partir de 15 ans
D’après un roman de Chung Se Rang (qui est aussi la scénariste)
acteurs school nurse files
An Eun Yeong est une infirmière scolaire qui voit les fantômes et ce qu’on appelle les « Jellies », soit le résidu des désirs des fantômes et d’autres « bestioles » plus ou moins mignonnes, d’une petite méduse adorable toute colorée à un gigantesque et affreux crapaud pustulant de la taille d’un immeuble. Elle a un souvent un comportement étrange, en se baladant avec une épée aux couleurs de l’arc en ciel et un pistolet à billes, ainsi que divers talismans en tout genre afin de lutter contre eux.
An Eun-yeong est envoyée dans un lycée construit sur un ancien marais maudit, pour le nettoyer des mauvaises gelées qui peuvent provoquer des comportements dangereux et néfastes sur les élèves et les professeurs. Elle rencontre le professeur de signes chinois, le petit-fils du fondateur de l’école, qui semble avoir une aura incroyable, protectrice, qui la fascine et l’attire.


Une mini série Netflix sur un thème fantastique, c’est toujours bon à prendre. Et comme j’aime beaucoup l’acteur Nam Joo Hyuk, je n’ai pas hésité longtemps. Hé bien je reste déçue, autant le dire de suite.
Les acteurs sont plutot bons. La faute ne peut pas leur être imputée. J’ai apprécié leur jeu et ce même pour les plus jeunes. Malgré tout, j’ai un réel problème avec l’actrice principale. Je trouve que quand elle sourit, son visage crispé met mal à l’aise, voire effraie. Je ne sais pas si c’est pour son rôle ou si elle a subi une chirurgie esthétique (chose très courante en Corée) Mais chaque scène où elle sourit m’a fait décrocher et « bugger ».
Les effets spéciaux sont eux aussi à revoir. Malgré quelques jellies très mignonnes (je pense notamment à celles qui ressemblent à des méduses), la plupart des effets sont passables, voire médiocres. C’est frustrant, sachant les moyens que Netflix donne à la plupart de ses productions.
school nurse files
Côté scénario, je peux faire le même reproche. Si le premier épisode m’a beaucoup intriguée, j’ai pensé que l’histoire serait un peu à la sauce « Ghostbusters », à la fois drole et frissonnant. Notamment à cause de la scène sur le toit de l’école où les élèves essayent de plonger dans la gueule d’un énorme batracien vivant sous terre. J’ai trouvé le scénario complètement décousu. Il se base pourtant sur un roman (que je n’ai pas lu) et devrait avoir une certaine trame narrative. Ici les idées sont bonnes. Il aurait été intéressant d’en savoir plus du pourquoi la société de nettoyage et la secte se battent pour obtenir certains lieux apparemment stratégiques. De même, la dualité des origines des héros auraient pu être creusée et qu’ils ne soient pas amis en un battement de cil. Trop de précipitation, une écriture bâclée, sans profondeur ni réponses satisfaisantes à nos questions. C’est plus que dommage car il y avait du potentiel. C’est encore le cas lors du dernier épisode qui semble avoir été construit uniquement pour terminer à la hate, avec une ouverture « au cas où la série marche ». Vous connaissez ce genre de sentiment détestable que je reproche souvent aux productions américaines.
Le seul point positif est la bande sonore.
school nurse files
Je suis donc restée sur ma faim. Et je ne sais pas si j’aurais aimé plus d’épisodes avec une meilleure qualité, ou si au contraire il était préférable d’arrêter le massacre. Pourtant, certains spectateurs ont apprécié, d’après ce que j’ai pu lire sur les forums. Je ne vous recommanderai pas cette série, mais vous pouvez toujours la regarder pour vous faire votre propre opinion.

Etre en vie c’est avoir envie ~Juin 2018

Second volet pour une nouvelle rubrique à laquelle vous avez réservé bon accueil le mois dernier. Revue de ces petites choses inutiles que je n’achèterai surement jamais (sauf quelques unes), vue lors de mes surfs sur le web… Le genre d’achats impulsifs qu’on fait toutes. Cet article me permettra de ne pas céder à la tentation lol. Mais aussi de connaître vos propres envies et avis.

Make up :
Je vois souvent des produits sympas sur vos blogs et j’avoue avoir envie de les tester. Mais parfois j’ai des big coup de cœur rien qu’en lisant lol et mon attention a été attirée ce mois ci par la Matte Creme d’Erborian vue sur le blog de BeautyCookie. Pour atteindre l’ultime matité, Matte Crème est le soin 5-en-1 qui aide à uniformiser le teint et à matifier la peau.
35e chez Sephora

matte creme erborian

Mode :
J’ai récemment craqué sur les collections de chaussettes de Ma Petite Corée (voir le code promo offert aux lectrices ci contre!) De nombreux modèles me font envie. Des super chaussettes coréennes pour 1,90e la paire…
chaussettes pixar

Maison :
Envie de plusieurs objets pour la maison.
D’abord une housse de coussin licorne vu chez La Kawaiirie. Je suis une grande fan de coussin, j’en ai plein mon lit.
coussin licorne
Un superbe mug Alice au Pays des Merveilles repéré chez Little Kawaii Store. Il me fait de l’oeil depuis un moment mais le prix (26,90e) est un véritable frein.
mug alice au pays des merveilles
Et deux objets ultra kawaii sur le shop L’Avant Gardiste : on reste dans le thème Alice avec une horloge lapin.(39,95e) Et un ventilateur de bureau licorne, dont j’aurai pu sans doute bien besoin cet été au boulot.(26,95e)

horloge lapinventilateur licorne

Geekeries :
Mon oeil a été attiré par ce jeu insolite: celui de Jumanji. Oui oui comme dans le film! Espérons qu’on ne se fera pas happer. 26,90e

jeu jumanji

Livres :
Ce mois ci, deux mangas me font très envie.
Tout d’abord, la BD chinoise Vers l’Ouest.
manga vers l'ouest
Synopsis :
Xuan Zang, le moine sacré, peut enfin se reposer : son voyage en Inde est terminé et sa mission de rapporter en Chine les textes sacrés du bouddhisme est un succès. Mais des décennies plus tard, il découvre que le but des dieux n’était pas d’apporter la paix sur la Chine mais au contraire de récupérer les rouleaux sacrés pour contrôler le monde ! Le moine décide donc de reformer une équipe pour lutter contre les divinités du ciel, et de se mettre à nouveau en route vers l’Ouest !
Cela ne vous rappelle rien?  😉

Et aussi le manga Moriarty dont le charadesign m’attire énormément.
manga moriarty
Synopsis:
Deux frères orphelins sont accueillis dans la famille Moriarty, grâce aux ambitions cachées du fils aîné Moriarty, Albert. Ce dernier abhorre l’aristocratie à laquelle il appartient et le système social qui régit la société britannique. Albert a vu en l’aîné l’intelligence et le charisme dont il avait besoin pour accomplir son rêve de nettoyer la société de ces « êtres inutiles et sales ». Albert propose de leur offrir sa richesse et son influence à condition que les garçons mettent leur intelligence au service de son rêve. 13 ans plus tard, à côté de leurs activités officielles, les frères Moriarty sont devenus des « conseillers privés ». Avec William à leur tête, ils aident les gens du peuple, victimes d’injustices, à se venger des riches qui les ont fait souffrir. Leur sanction est impitoyable, car la punition qu’ils infligent n’est autre que…la mort 

Netflix :
Netflix m’envoie régulièrement des mails de ses nouveautés et il connait vraiment mes gouts (C’est d’ailleurs effrayant…) Je pense que mon drama de l’été sera Who Are You School 2015 avec l’un de mes acteurs fétiches Nam Joo Hyuk.

who are you school 2015
Synopsis :
Après avoir perdu la mémoire dans un accident, une lycéenne orpheline et tyrannisée se retrouve à la place d’une jeune fille disparue à la ressemblance frappante.

Autres :
Vu chez La Fille d’Avril, des stickers pour bujo super craquant, découverte de la boutique Craftelier.
autocollants food

Et une surprise gourmande made in UK : des smarties licorne… Ok c’est ultra marketting… Mais ça fonctionne !

smarties licorne

Et vous qu’est ce qui vous fait envie dernièrement ?

Bride of Water God

affiche drama bride of water god
Bride of the Water God 2017 / Habaekui Sinbu 2017 / 하백의 신부 2017
16 épisodes diffusés sur tvN du 03/07/2017 au 22/08/2017
Réalisateur : Kim Byeong Su
Scénariste : Jeong Yun Jeong
Genres : comédie, fantastique, romance
Site web officiel http://program.tving.com/tvn/tvnhabaek
Acteurs principaux : Nam Ju Hyeok, Shin Se Gyeong, Gong Myeong, Krystal, Lim Ju Hwan
affiche drama bride of water god
Synopsis :
Habeak, dieu de l’eau et futur roi des dieux, doit descendre sur Terre collecter les pierres magiques afin de pouvoir monter sur le trone. Narcissique et sur de lui, il part confiant avec son sous fifre, pensant rentrer très vite. Mais une fois une Terre, il se rend compte qu’il a perdu ses pouvoirs ainsi que la carte permettant de localiser les pierres.
Il doit donc retrouver les autres dieux descendus incognitos sur Terre : MooRa, actrice déesse de l’eau, et Bi Ryum, dieu du vent. Pour cela, il compte sur l’aide de So Ah, descendante des servants divins, et accessoirement psychiatre endettée croulant sous la malchance. Celle ci le prend pour un fou et se tourne plus facilement auprès du mystérieux Shin Hoo Ye, PDG d’une chaine d’hotel qui souhaite acheter le terrain familial à prix d’or. Mais Habeak va se mettre entre eux, ne désirant pas que la vente se réalise puisque sur ce terrain se trouve la porte qui permettra son retour dans son royaume.
bride of water god casting
Mon avis :
Ce drama se base sur les divinités du manhwa « L’épouse du dieu de l’eau » de Yun Min Kyung (paru en France aux éditions Clair de Lune, désormais introuvable) Mais l’histoire est toute autre. Cette série se veut une version moderne se passant à notre époque, décevant la plupart des fans de la bande dessinée. D’ailleurs les critiques vont même jusqu’à dire que c’est le drama le plus nul de l’été voire de l’année. Un gros flop.
Personnellement je nuancerais cet avis. D’abord, je commence seulement à lire le manhwa et je comprends la déception des fans car les deux univers sont complètement distincts. Le drama est contemporain, moderne et présente donc d’autres problématiques. Il est certain qu’un drama aux accents historiques aurait été très plaisant. Si on occulte ce parallèle, le drama reste intéressant. On a droit à quelques rares scènes dans le monde des dieux et j’avoue que j’aurais aimé en voir plus (mais peut etre ont elles été réduites pour des questions de budget?) Les acteurs sont très bons. J’ai beaucoup aimé la prestation de Nam Joo Hyuk, un de mes acteurs chouchoux qui améliore encore son jeu, et aussi celui de Krystal, que je ne connaissais pas, mais qui incarne une parfaite MooRa. Certaines scènes sont vraiment bonnes, notamment tout le pan comique des trois avant derniers épisodes où je me suis régalée. Les effets spéciaux sont relativement bien réussi. Le scénario n’est pas mauvais en soi, mais j’avoue que le tout dernier épisode m’a déçue. Il y avait un bon potentiel avec de nombreux rebondissements et les choix qui ont été fait concernant le personnage de SoAh ne m’ont pas paru judicieux, voire baclés. C’est vraiment dommage car les quinze autres épisodes du drama m’avaient vraiment plu.
Malgré tout, le drama reste un excellent divertissement que je vous recommande.

Weightlifting Fairy Kim Bok Joo

Une série sur l’haltérophilie ? J’avoue qu’au premier abord, cela ne m’a pas donné très envie. J’ai trouvé le sujet super curieux…

Weightlifting Fairy Kim Bok Joo

weightlifting fairy kim bok joo
Yeok Yojeong Kim Bok Ju / 역도 요정 김복주
16 épisodes diffusés du 16/11/2016 au 05/01/2017 sur MBC
Réalisateur : Oh Hyeon Jong
Scénariste : Yang Hee Seung
Genres : Comédie – Faits réels – Romance – Sport
Acteurs principaux : Nam Joo Hyuk, Lee Sung Kyoung, Gyeong Su Jin, Lee Jae Yun
weightlifting fairy kim bok joo
Synopsis :
Kim Bok Joo est haltérophile. Elle en est passionnée depuis son enfance et possède une grande force, influencée par son père qui était autrefois spécialisé dans ce domaine et qui a du abandonner pour raison médicale. Jeong Jun Hyeong est quant à lui nageur, meilleur ami d’enfance de Bok Joo. Ils se retrouvent par hasard à l’école de jeunes athlètes. Disqualifié de sa première compétition internationale, il souffre d’un trauma qui lui provoque des perturbations sonores avant chaque nouvelle compétition. Enfin, Song Si Ho, l’ex-petite amie de Jun Hyeong, est une gymnaste émérite qui revient à l’école après une formation à l’étranger.
Alors que Bok Joo aide son père, restaurateur spécialisé dans le poulet, à rendre une coiffeuse qu’il croyait abandonnée, la jeune athlète rencontre un jeune homme sympathique qui l’abrite sous son parapluie pour traverser la rue. La jeune fille tombe immédiatement sous son charme et décide d’enquêter sur celui qui s’avère être son premier amour. Elle découvre alors qu’il est médecin spécialisé dans une clinique pour la perte de poids. Elle décide alors de rassembler ses économies et de s’inscrire à un programme minceur, au détriment de ses besoins d’haltérophile.
weightlifting fairy kim bok joo
Mon avis :
Ce drama s’inspire de la vie de la médaillée d’or d’haltérophilie aux Jeux Olympiques sud-coréens, Jang Mi Ran. (voir photo ci dessous)
jang mi ran
J’avoue que c’est une très bonne surprise. Je voulais une série plutot comique et cool, sans prise de tete, pour faire une ‘pause’ légère après deux dramas très émotionnels qui m’ont retournée. Et c’est un pari plutot réussi. Je me suis vite attachée aux personnages, même si ce sont des étudiants, et il est impossible d’en détester un (même les méchants). Ils sont frais et droles, et les scènes plus dramatiques sont aussi réalistes. Je comprends l’engouement pour la série parmi les plus jeunes.
Une belle découverte avec un sujet original pour des thèmes plus banals (amour, santé, compétition, poids…) mais très bien présentés par de jeunes acteurs plein de talents.