Journal de Visionnages et Lectures ~ Printemps 2020

Habituellement, je vous propose mes brèves en vidéo. Mais après plusieurs tentatives, j’ai remarqué qu’elles faisaient très peu de vues. J’en conclu donc que ce format ne vous plaît pas. Aussi, j’ai décidé de poursuivre sous forme d’article, en espérant que cela vous convienne d’avantage.
N’hésitez pas à me faire part de votre avis en commentaire.
Pour rappel, je regarde tous les films/séries/animés en VO, et ce même si je vous propose des vidéos en français pour votre confort.

Animés
L’Attaque des Titans ~ Saisons 1 & 2


Il y a plus de cent ans, des créatures géantes humanoïdes, les Titans, apparaissent subitement et anéantissent la majeure partie de l’humanité. Ils dévorent les humains par instinct et uniquement pour les tuer : en effet, ils ne possèdent pas de système digestif et n’ont pas besoin de se nourrir, puisant leur énergie dans la lumière du soleil. Ils ont la peau dure, des capacités régénératrices et ne peuvent être tués que par une incision profonde à la base de la nuque.
Pour se protéger, l’humanité vit recluse, entourée par un système de trois murs concentriques autour du royaume. La lutte contre les Titans est organisée autour d’une armée répartie en trois branches : le bataillon d’exploration, la garnison et les brigades spéciales. Afin d’accéder au point faible des Titans, les soldats utilisent des lames et les équipements de manœuvres tridimensionnelles.
J’ai profité du confinement pour me plonger dans cette saga incontournable. Netflix ne propose que les deux premières saisons (la quatrième saison devrait sortir cet automne) J’ai beaucoup aimé cette vision apocalyptique et mystique d’un monde qui n’est pas sans faire écho à notre Histoire (notamment la seconde guerre mondiale) Très bien construit, le scénario regorge de rebondissements et de niveaux de lecture. Si j’avais plus de temps, je me plongerais dans le manga pour savoir la suite et approfondir ma vision personnelle. Un incontournable que je conseille.

Hunter X Hunter saisons 1, 2 & 3


Gon Freecss, 12 ans, rêve de devenir hunter, tout comme son père qu’il ne connaît pas. Les hunters sont aventuriers d’élite tels que chasseurs de prime, chefs-cuisinier, archéologues, zoologues, justiciers ou consultants dans divers domaines. Cependant l’examen annuel de hunter est extrêmement difficile et périlleux. Il n’est pas rare d’y être blessé, voire tué par des monstres, des pièges ou même d’autres concurrents… C’est ainsi que Gon va rencontrer ses futurs amis et frères d’armes : Kurapika dont le seul objectif est de venger son clan assassiné par la Brigade Fantome, Léolio qui souhaite acquérir de l’argent pour financer ses études de médecine, Kirua l’héritier d’une famille d’assassin d’élite, …
Mon fils a voulu se lancer dans le long visionnage de cette saga fleuve comme il est fan de Jojo’s Bizarre Aventure et qu’on lui a parlé de similitudes entre les deux œuvres. Je le suis afin de redécouvrir ce pilier de l’animation japonaise, que j’avais commencé puis abandonné il y a longtemps. Nous avons à ce jour regardé les trois premières saisons.
La première met en place l’histoire et m’a beaucoup fait penser à Dragon Ball par son coté shonen classique de combat avec un héros stéréotypé. La seconde saison m’a plus plu car on commence à rentrer dans le vif de l’histoire avec l’introduction du Nen (énergie vitale des Hunters) et ses spécificités. J’aime aussi beaucoup le personnage de Kurapika qui est l’élément central de la saison 3. Je ne pense pas vous faire une fiche spéciale sur cet animé très connu, mais je le recommande pour les ados aimant la baston et l’aventure. Cela reste violent pour les plus jeune et également complexe dans la compréhension du Nen. (Netflix le déconseille au moins de 13 ans)

Films
The Silence


Film américano-germanique produit par Netflix, d’après le roman éponyme de Tim Lebbon.
À la suite d’une exploration de grotte, des scientifiques mettent au jour de terrifiantes créatures, ressemblant à des ptérodactyles aveugles. Propulsés sur Terre, ces derniers se dirigent par les bruits émis par les animaux ou les humains et les dévorent. Pour leur échapper, les Andrews se réfugient dans un lieu isolé, mais découvrent un culte sinistre qui cherche à exploiter les sens suraiguisés de leur fille Ally, sourde depuis ses 13 ans.
Un film SF aux accents horrifiques où j’ai pu retrouver Kiernan Shipka et Miranda Otto, découvertes dans la série Chilling Adventures Of Sabrina. J’ai bien aimé ce film divertissant qui met l’accent sur les sentiments familiaux et les rebondissements nombreux, même si certains sont prévisibles. Je suis malgré tout restée sur ma faim : on n’a aucune information sur les monstres que je qualifie de ptérodactyles (de nombreux critiques y ont vu des chauves souris sans poils). Qui sont ils, quelles sont leurs motivations ? On n’en sait rien et visiblement on s’en balance. De même, le film se termine de façon brutale. Peut-être n’avaient ils plus de bobine pour filmer ?;) C’est vraiment dommage car avec une autre tournure, le scénario aurait pu être bien plus intéressant.

Your Name


Film d’animation japonais
Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à la capitale. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la peau du garçon. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?
Ce film d’animation a reçu de nombreuses récompenses en 2016. C’est pourquoi lorsqu’il est sorti sur Netflix, je me suis précipitée dessus. C’est un gros coup de coeur pour son coté poétique et son scénario original. Je vais vous écrire une fiche complète à son sujet ce mois-ci.

Séries américaines
Gotham Saison 1


Gotham est une ville américaine rongée par la mafia et la corruption. Une nuit, Thomas et Martha Wayne, un couple de milliardaires humanistes, sont tués dans une ruelle sous les yeux de Bruce, leur fils unique. L’inspecteur James Gordon reste l’un des rares policiers intègres de la ville et jure de retrouver le coupable. Il ignore que cet assassinat va déclencher une guerre entre les gangs mafieux de Carmine Falcone et Salvatore Maroni.
Fan de Batman, mon frère m’avait conseillé cette série qui m’avait déjà fait de l’oeil il y a quelques années. Ayant donné la priorité à d’autres séries, j’ai profité du confinement (et de l’attente de l’arrivée de The King Eternal Monarch sur Netflix) pour m’y plonger, malgré les 5 saisons annoncées… Et je ne regrette pas. Bien que peu friande de policier (livre ou film), j’ai rapidement plongé dans cet univers déjà connu. J’aime beaucoup la photographie, le scénario et les acteurs qui sont tous au top (J’adore Jada Pinket Smith entre autres!) Et c‘est avec un main plaisir que je devine qui sera le futur Pingouin, Joker, Catwoman et autres Poison Ivy. Je pense que les fans connaissent déjà mais je conseille vivement aux autres de s’y plonger, même si c ‘est très dark. Gros coup de coeur pour la fin de la première saison, qui annonce une saison 2 sur les chapeaux de roues.

Mangas :
couvertures mangas
Comme je vous fait régulièrement des fiches mais aussi qu’il y a eu le Graphic Spring Challenge, je ne vais pas me répéter ici. J’invite les intéressés à consulter la rubrique Lectures de ce blog.

Livre jeunesse :
Département des Kauchemars tome 1
département des kauchemars
Nico Roupillon va bientôt avoir onze ans. Issu d’une famille de dormeurs passionnés, celui-ci n’a jamais fait de kauchemars. Ceci est passible d’une amende : la loi exige que tout humain en ait fait cent avant sa onzième année. Nico est donc envoyé au département des kauchemars, lieu où ceux-ci sont filmés avant d’être envoyés en rêve aux enfants auxquels ils sont destinés.
Ce premier tome pose les base d’une saga fantastique originale qui promet beaucoup d’amusement. Un style simple, une mise en page aérée et des illustrations nombreuses rendent la lecture aisée. Une façon sympathique de dédramatiser les cauchemars que pourraient faire les plus jeunes.

Et vous, que lisez/regardez vous actuellement ?

Street Food Asia

Docu-série américaine de 9 épisodes d’environ 30 mn chacun diffusé en 2019 sur Netflix
Genre : documentaire, cuisine
Découvrez la cuisine de rue servie dans neuf villes d’Asie fascinantes, et les histoires des hommes et des femmes qui la préparent.
street food asia
Episode 1 : Bangkok, Thailande. Jay Fai, qui concocte la soupe tom yum (soupe pimentée) comme personne et a décroché une étoile Michelin pour ses succulentes omelettes au crabe, nous livre un pan de sa vie.

Episode 2 : Osaka, Japon. Drôle et passionné, Toyo tient un izakaya (sorte de bar à tapas) à Osaka, la ville épicurienne qui a popularisé plusieurs spécialités comme l’okonomiyaki (crêpe salée) et le takoyaki. (boules de pates à crêpes au poulpe)

Episode 3 : Dehli, Inde. Chaat croustillant (mélange de morceaux de pommes de terre, de pain frit croustillant, de pois chiches, d’épices piquantes avec une sauce aigre de piments et une autre de gingembre séché et de tamarin, de feuilles fraîches de coriandre et de yaourt pour la garniture) ou chole bhature frit (curry de pois chiches), ces mets savourés dans les rues de Delhi sont étroitement liés à des histoires familiales et collectives.
chole bhature
Episode 4 : Yogyakarta, Indonésie. Parmi les spécialités de rue indonésiennes figurent le gudeg (jeunes fruits à coque non mûrs cuits pendant plusieurs heures avec du sucre de palme et du lait de coco ), les nouilles de manioc et le jajan pasar (crêpe sucrée), un plat ancien dont la recette ouvre une fenêtre sur le passé.

Episode 5 : Chiayi, Taïwan. Dessert au tofu, soupe à la tête de poisson, ragoût de chèvre… Les échoppes familiales des rues de Chiayi continuent à faire vivre les traditions culinaires de Taïwan.

Episode 6 : Séoul, Corée du Sud. Le marché de Gwangjang est le lieu idéal pour déguster les classiques de la cuisine coréenne, comme le crabe mariné à la sauce soja ou les nouilles coupées au couteau.
marché de gwangjang
Episode 7 : Hô-Chi-Minh-Ville, Vietna. À Hô Chi Minh-Ville, les escargots et le riz brisé font partie intégrante de la cuisine de rue, qui reflète l’histoire du pays et les traditions familiales.

Episode 8 : Singapour. Putu piring (kue de farine de riz cuit à la vapeur traditionnel) , nouilles wonton, crabe au piment, riz au poulet… Les marchands ambulants vendent les plats préférés des Singapouriens et offrent un aperçu de leur vie.

Episode 9 : Cebu, Philippines . Tirant parti de la biodiversité terrestre et marine, Florencio Escabas prépare une soupe aux anguilles dont les habitants de l’île de Cebu raffolent.


La street food, ou cuisine de rue, n’est pas très répandue en France de nos jours. Mais les marchands ambulants de nourriture sont légions dans d’autres pays, et notamment en Asie. C’est tout un art de mettre en vente des plats, aliments et boissons dans la rue, dans un espace public ambulant ou au moyen d’aménagements extérieurs spécifiques. Cette cuisine au prix abordable peut reposer sur les recettes traditionnelles d’une région, mais la plupart du temps les mets se diffusent au-delà.
J’adore les documentaires culinaires et j’ai donc profité du confinement pour découvrir ceux-ci, proposés par Netflix. J’ai beaucoup aimé son approche différente : ici on ne s’attarde pas sur la conception des plats ou sur la recette. Chaque épisode dresse le portrait d’un ou plusieurs cuisiniers de rue. Il raconte ses aventures, comment il en est arrivé là. Il est filmé dans son quotidien. Cela respire la fraicheur et l’authenticité. Le spectateur a vraiment l’impression de faire partie des chalands du pays en question.
Une série immersive et intime qui met l’eau à la bouche la plupart du temps. Même si j’ai eu plus de mal avec la soupe aux anguilles 😉
hamster

Crash Landing On You

crash landing on you affiche
Série coréenne de 16 épisodes d’environ 1h30 diffusée du 14 décembre 2019 au 16 février 2020 sur tvN et Netflix
Genres et thèmes : comédie sentimentale, militaire, quotidien
A partir de 15 ans
acteurs crash landing on you
Yoon Se Ri est une femme d’affaire sud coréenne accomplie. Elle est à la tête d’un groupe vendant des cosmétiques et produits de mode réputés. Alors que son père sort de prison, il décide que Se Ri héritera de son entreprise, faisant la nique à ses deux frères ainés qui ne sont pas à la hauteur.
Juste avant de prendre ses nouvelles fonctions, elle teste du nouveau matériel de parapente qu’elle souhaite mettre sur le marché. Hélas, elle est prise dans une tempête qui l’envoie… en Corée du Nord. Perdue, elle tombe sur un militaire , le Capitaine Ri Jeong Hyeok, qui essaye de lui expliquer la situation. Mais Se Ri se trompe de direction en s’enfuyant et se retrouve au village du Capitaine. Ce dernier décide de la cacher pour éviter les problèmes avec sa hiérarchie. Pendant ce temps, au Sud, ses frères se frottent les mains de sa disparition et le plus jeune fait tout son possible pour qu’elle reste prisonnière au Nord.


J’ai voulu regarder ce drama puisque le héros est incarné par mon acteur préféré (que vous commencez à connaître au vu du nombre de fiches présentes sur ce blog) Je ne manque aucun de ses dramas, quel qu’en soit le sujet.
Ici c’est d’ailleurs un sujet très sensible puisqu’il traite des différences entre la Corée du Nord et du Sud. Pour rappel, la loi de sécurité nationale en Corée du Sud (1948) interdit aux Sud-Coréens de nouer des échanges directs, sans autorisation préalable, avec les Nord-Coréens. Il subsiste de nombreuses tensions entre les deux Corées et ce genre de divertissement peut mettre le feu aux poudres. Par exemple, un groupe chrétien sud coréen a fustigé ce drama, arguant qu’il dépeint des nord coréens trop attachants…. No comment. Il faut également garder à l’esprit que le drama est aussi une promo non déguisée pour l’extraordinaire bond économique du Sud grace au travail acharné de chacun pour arriver à une démocratie très américanisée.
Ceci malgré tout n’a pas entaché la popularité du drama, et ce au niveau international. En effet, il est très réussi, même si pour les besoins du scénario l’histoire reste très romancée. Ce n’est pas un documentaire mais bel et bien une fiction.
Bien sur, nous occidentaux avons un certain recul qui nous permet d’appréhender la série comme un divertissement. On pourrait même voir cette histoire d’amour comme une modernisation de Roméo et Juliette.

La première partie du drama se passe en Corée du Nord, la seconde au Sud, une fois que Se Ri a réussi à rentrer chez elle. Cela ne fait qu’accentuer les différences entre les deux modes de vie et ce à tous les niveaux.
L’autre gros sujet du drama touche à l’argent, les questions d’héritages (notamment chez les cheabols) et ce que le fait d’être une femme peut impliquer, même celle-ci réussit sa carrière. Se Ri est victime de l’avidité de ses frères (et accessoirement de leurs épouses) et on peut se demander jusqu’où ils iront pour la mettre hors course.
crash landing on you
Une autre réussite du drama : les décors. La plupart sont époustouflants, notamment les scènes de parapente, mais surtout celles tournées en Suisse. Je ne sais pas si ce sont des prises réelles, mais en cette période de confinement, toute cette verdure fait rêver.
crash landing on you
J’ai par ailleurs beaucoup aimé le duo d’acteurs secondaires : Seo Dan, la fiancée du Capitaine, riche héritière froide aux antipodes de Sung Jun, petit malfrat vengeur au coeur tendre et ancien fiancé de Se Ri. Leur histoire est très intéressante, malgré le nombre d’avis négatifs que j’ai pu lire au sujet de ce couple. Et l’évolution de leurs caractères comme de leur relation est très prenante, malgré un dénouement triste.
Les autres personnages sont également très attachants, que ce soit les subalternes de Jeong Hyeok ou les épouses du village. J’ai eu un peu moins de compassion pour la famille de Se Ri, sauf peut être pour sa mère adoptive sur la fin.
crash landing on you
Un drama moderne, sensible, parsemé d’humour et avec bien sur de belles scènes d’action. La longueur des épisodes peut rebuter (le dernier épisode fait quand même 1h50!) mais il n’y a aucune longueur et chaque scène est savamment dosée pour faire avancer l’histoire, comprendre les retournements de situation, et ce jusque dans les flashback. Je conseillerais d’ailleurs aux personnes décidant de visionner cette série, de ne pas couper à la fin de chaque générique. En effet, chaque épisode se termine par des scénettes droles ou émouvantes apportant un focus sur un moment clé de l’histoire.
A découvrir absolument.

Beastars de Paru Itagaki

couvertures beastars
A l’institut de Cherryton, herbivores et carnivores vivent en harmonie. La consommation de viande est strictement interdite et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. De nombreuses activités prônent la mixité spéciste, dont le célèbre club de théâtre. Jusqu’au jour où l’alpaga Tem est mystérieusement dévoré. Legoshi, le grand loup gris, est la cible de toutes les suspicions,et ce malgré son coté pacifique et placide. Celui ci fait tout pourtant pour réprimer ses instincts… Mais en pleine adolescence, les hormones de chacun se réveillent.


C’est ainsi qu’alors qu’il faisait le gué pour couvrir une répétition clandestine au club théâtre, ses instincts demandent à faire surface et il blesse par mégarde Haru, une lapine naine du club jardinage. Parallèlement, Louis, le cerf rouge, refuse d’annuler la représentation. Son ambition n’a pas d’égale. Il souhaite plus que tout devenir le Beastar, le leader de l’école, pour prendre sa revanche sur la vie. Et cela même s’il doit mépriser et écraser ses camarades.
C’est pour cela qu’il monte sur scène au détriment de sa blessure à la patte. Le soir de la première, il tombe à la fin de la représentation. Le médecin lui conseille de ne pas poursuivre. Malgré la déception, il lègue son rôle au tigre du Bengale, Bill. La distribution est alors repensée et Legoshi se voit promu à un petit rôle, lui qui aimait se dissimuler derrière son boulot d’éclairagiste. Tout d’abord mal à l’aise, il explose de rage sur scène après avoir appris que Bill se dope au sang de lapin pour tenir le coup. Louis remonte sur scène in extremis pour sauver la mise mais le public est subjugué.
planche beastars
L’été arrive et les élèves se préparent pour le festival de la météorite, grande fete célébrant les ancêtres dinosaures, mais aussi festival des lumières où les jeunes couples scellent leur amour. Alors que les crimes sur les herbivores continuent, Legoshi vient en aide à Juno, une comédienne harcelée pour être louve. Parallèlement, Legoshi et ses amis se rendent en ville pour faire des courses pour le festival. Mais au lieu de rentrer à l’école, les ados se rendent au marché noir. Legoshi, qui n’était pas sorti depuis un an, est atterré. Pourtant ses amis essayent de lui faire comprendre qu’ils sont des carnivores et ont besoin de consommer de la chair pour ne pas devenir fous. Alors qu’il salive, il est ramassé par le médecin des lieux, un panda badass qui lui offre un magazine porno sur les lapines pour tester ses pulsions et tenter de mettre de l’ordre dans son esprit.
Alors que Legoshi ne cesse de penser à Haru et découvre la jalousie, Juno lui fait du rentre dedans. Lors des derniers préparatifs, une panne de courant vient perturber les plans de chacun. Après la surprise, les carnivores mettent à profit leur vision nocturne pour protéger les herbivores aveuglés par le noir.
(A suivre)
personnages beastars
Ce manga m’a été conseillé plusieurs fois par des collègues et je ne regrete pas de m’être plongée dans sa lecture. Allégorie de notre société, on y retrouve toutes les facettes de l’humanité, bonnes comme mauvaises, ainsi que les questionnements qui perturbent nos âmes. Adolescents comme adultes pourront s’identifier facilement aux héros bien qu’ils soient des animaux. Cela n’est pas sans rappeler La Fontaine.
Les personnages sont tous réussis, charismatiques et uniques. Les relations entre eux sont complexes et réalistes, chacun ne voulant pas se cantonner du stéréotype dans lequel la société veut le faire entrer. Le choix de héros adolescents permet d’exacerber les sentiments à une période où on se cherche, se questionne sur la vie d’adulte, la sexualité, les sentiments, les bons choix à faire… Faut il libérer ou au contraire enchainer nos pulsions?

La série animée:


Netflix propose depuis quelques semaines une version animée qu’elle a coproduite avec le studio Orange, spécialisé en 3D. Si personnellement, ce n’est pas ma tasse de thé, j’ai voulu la voir tellement j’ai adoré le manga. Et grand bien m’en a pris!
Cette série est une véritable réussite et ce, depuis le générique, réalisé en stop motion, d’une beauté incomparable.

L’animation est généralement très réussie. Les couleurs sont superbes, les choix de caméra judicieux. J’ai particulièrement aimé le côté introspectif de certaines scènes, que ce soit les gros plans sur les yeux des héros (superbement colorisés d’ailleurs), les scènes où Legoshi utilise son odorat puissant, ou encore lorsque la scène est montrée du point de vue d’un personnage en surimpression de son visage.
J’ai aussi beaucoup aimé l’interlude où la poule Legom fait tout pour produire des oeufs de qualité. C’est un chapitre qui aurait pu être supprimé de l’animé, n’apportant pas grand chose la trame, mais les scénaristes ont décidé de la garder. Et j’ai apprécié cette petite touche de fraicheur parmi l’histoire sombre.
A noter que la première saison ne regroupe que les 6 premiers tomes de la saga. Mais fort heureusement une suite est prévue pour 2021. Elle reste extrêmement fidèle à la version papier.

Informations supplémentaires manga: Editions Kioon – 10 tomes parus à ce jour
Anime: disponible sur Netflix – à partir de 16 ans – 12 épisodes d’un peu plus de 20mn chacun

Vampires, sorcellerie et cruauté

Retour sur quelques uns de mes visionnages et lectures pour ce début d’année, le tout en vidéo.
Au programme, mon coup de coeur pour la série Dracula de Netflix et ma déception pour la troisième saison de Chilling Adventures of Sabrina, sur la même plateforme.
Pas de film, mis à part le revisionnage du Joker, mais je ne l’ai pas évoqué dans la vidéo.
Conseils lecture avec Mortelle Adele pour les plus jeunes, et Pamphlet contre un Vampire pour se détendre.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaine, à mettre des pouces en l’air et des commentaires directement sous la vidéo sur Youtube si le coeur vous en dit. A vos clics !

Jojo’s Bizarre Aventure/ JoJo no Kimyou na Bouken

Animé de 26 épisodes de 24 minutes chacun diffusé du 06/10/2012 au 06/04/2013 au Japon et actuellement sur Netflix en France
Genre et thèmes : action, aventure, horreur, combat, vampires
A partir de 14 ans (violence)
Editeurs DVD en Fance : Kazé et Warner Home Video
Site web officiel : http://jojo-animation.com/
jojo's bizarre adeventure
Angleterre 1868, Lord George Joestar, un noble anglais, survit à un accident de calèche avec son fils Jonathan. Il se réveille après la chute et remercie l’homme près de lui, Dario Brando, un bandit qui tentait de le voler. Mais Joestar croit avoir été sauvé et lui exprime sa gratitude.
Douze ans plus tard, Dario meurt et envoie son fils Dio vivre chez les Joestar. Cela va bouleverser la vie paisible de Jonathan, alias Jojo, puisque le jeune pauvre va tout faire pour l’anéantir moralement et devenir l’héritier à sa place. Lors d’une dispute, Dio active par mégarde un mystérieux masque aztèque que Madame Joestar a rapporté de voyage autrefois. Celui-ci semble se nourrir de sang. Seul l’apprentissage d’une ancienne technique martiale tibétaine, l’Onde, permet à Jonathan de lutter contre celui qui change irrémédiablement sa destinée. Aidé de son nouveau compagnon Speedwagon et de son maître Zeppeli, il se prépare à défaire les légions de vampires et autres zombies envoyés à ses trousses par son ancien frère adoptif.


Cet animé est l’adaptation du manga de Araki Hirohiko publié en 1987 (2002 en France)
Ce sont les prémices de la saga de la famille Joestar. Cette saison peut être scindée en deux parties, la première Phantom Blood racontant l’histoire de Jonathan, et la seconde Battle Tendency celle de son fils Joseph.
C’est un classique de l’animation japonaise que je découvre avec un grand plaisir, comblant un trou dans ma culture nippone. Car en effet, c’est un pilier (sans jeu de mots, ceux qui connaissent l’histoire comprendront!) du manga.
jojo's bizarre adventure manga
Jojo et les bases du manga
La première partie a un design de mangas des années 80. J’ai beaucoup pensé à Candy Candy pour les décors et les tenues des héros, leur coté aristocrate bien lisse. Quant aux combats, cela m’a replongé dans Hokuto No Ken (Ken le Survivant) mais aussi Street Fighter pour la seconde partie. Il paraît d’ailleurs que le design du personnage de Stroheim aurait influencé celui de Guile du jeu vidéo. Les héros sont bodybuildés et usent de poses caractéristiques avant d’attaquer. On parle alors de Jojo’s pause (Ce qui est devenu un mème dans le monde des otakus.) avec un côté très esthétique comme le mangaka a travaillé longtemps dans la mode avant de changer de métier.
Si j’ai eu du mal avec les premiers épisodes, cela ne m’a pas dérangé trop longtemps car tout est totalement justifié. La seconde partie est graphiquement plus travaillée. Et le scénario m’a immédiatement happée.
jojo's bizarre adventure
Jojo et la mythologie
Fan de vampire, j’ai été heureuse de découvrir la vision originale de Araki Hirohiko. Ici, la source est un masque aztèque et des hommes bodybuildés peu vêtus issus de fresques rappelant le culte du dieu Quetzalcóatl (le Dieu Serpent à plumes de la mythologie aztèque. On pense qu’on lui offrait des saignées rituelles voire des sacrifices humains) J’ai beaucoup aimé cette référence mythologique peu exploitée dans la culture populaire.
De même, on parle peu de culture tibétaine, et encore moins de son côté mystique, en général. On retrouve aussi le personnage de Jack l’Eventreur dans un épisode.
jojo's bizarre adventure hommes du pilier
Jojo et le rock américain
L’animé est rempli de clins d’oeil, notamment musicaux. J’ai pu remarquer des références au rock américain avec le nom des personnages secondaires tels que le maître de l’Onde Tonpetti (référence caché à Tom Petty and The Heartbreakers) ayant pour disciples Dire et Straits (Dois-je vous expliquer?) Plus discrets et pour les initiés, on retrouve Robert E. O. Speedwagon dont le nom provient du nom d’un groupe du rock américain REO Speedwagon. Egalement le jeune noir Poco obtient son nom du groupe de rock américain éponyme. Ou Will A. Zeppeli dont le nom a une consonnance faisant penser à Led Zeppelin. D’ailleurs Page, Jones, Plant et Bonham (quatre zombies que Dio envoie afin de tuer l’équipe de Jonathan Joestar) sont nommés d’après Robert Plant, Jimmy Page, John Bonham et John Paul Jones, les membres du même groupe.
En suivant cette logique, on peut penser que le prénom de Dio vient de Ronnie James Dio qui a chanté dans plusieurs groupes de métal dont Black Sabbath. L’apothicaire asiatique Wang Chan a un nom proche du groupe pop-rock anglais Wang Chung. Les vampires légendaires Bruford et Tarkus n’ont pas existé dans la réalité, mais leur nom provient sans doute du groupe britannique Anderson Bruford Wakeman Howe pour le premier, et de l’album du groupe de rock britannique Emerson, Lake et Palmer pour le second.
Et ceci uniquement pour les personnages de la première partie, car la liste pourrait encore s’allonger avec ceux de la seconde : Santana, Wham, Eshidishi (qui est la prononciation asiatique de AC/DC) pour ne citer que les plus repérable.
jojo's bizarre adventure
Jojo et le mythe du vampire
Ici le vampire a un physique particulier. Que ce soit les trois hommes aztèques ou bien Dio, tous sont grands avec des muscles à faire palir Schwarzenegger himself. Pourtant, tout comme dans l’oeuvre d’Anne Rice, leur sexualité est plutot ambiguë. J’ai retenu la scène où Dio est allongé à la grecque sur un sofa avec à ses côtés un sous fifre canin à tête humaine attaché à une laisse. Mais il y en a d’autres de ce genre. Les fans débattent avec acharnement à ce sujet et personnellement, je me fiche un peu de savoir si les personnages de Jojo sont bisexuels (puisque les Joestar ont une lignée et se marient, ils ne sont pas homosexuels officiellement) ou non, d’autant plus que je suis friande de yaoi quand il est bien fait. Mais je m’amuse à parler de gay-time lors de scène un peu limite, ce qui nous fait bien marrer.
jojo's bizarre adventure dio
Jojo et le bizarre
C’est essentiellement à partir de la deuxième partie que la série développe son côté bizarre (pas au sens surnaturel mais au sens premier du terme) avec notamment le personnage de Joseph qui a tout du weirdo. Il commence un voyage à travers le monde et y découvre les spécificités locales, notamment culinaires. Ceci donne des scènes complètement décalées comme un combat de pâtes ou une course de chevaux-vampires, Joseph en travesti infiltrant un camp nazi… Mais aussi d’autres éléments issus du cinéma nanar: des vampires, des nazis, du kung-fu, un Joseph qui cabotine à longueur de temps, de l’exotisme, … Ce qui le distingue des autres mangas par son humour en plus de son univers très riche et brillamment construit.
jojo's bizarre adventure
Quoiqu’il en soit, je vous invite vivement à découvrir cet animé si vous ne le connaissez pas, pour le fun autant que la culture 😉 Un véritable régal pour les geeks.
Et pour les fans, n’hésitez pas à débattre ci dessous, je serai ravie de lire votre avis.
Je regarde actuellement la suite et je reviendrai vous en parler:
Article saisons 2 et 3 (Stardust Crusaders)

My Holo Love

affiche my holo love
Série coréenne de 12 épisodes de 50 mn chacun diffusé en février 2020 sur Netflix
Genre et thèmes : drame, romance, sf, intelligence artificielle
A partir de 15 ans
acteurs holo love
Han So Yeon, opticienne, souffre de prosopagnosie (incapacité de reconnaître les visages.) Mais comme elle cache sa maladie, les autres la pensent froide et prétentieuse. Alors qu’elle rentre du travail, elle découvre une paire de lunettes qui ne lui appartient pas glissées dans son sac. C’est ainsi qu’elle se trouve beta testeuse pour un nouveau genre de lunettes permettant d’avoir sa propre IA sous forme holographique. Souvent seule, elle va finir par se lier avec Holo, qui porte bien son nom. Il transforme sa vie professionnelle mais devient également son coach amoureux.
Go Nan Do est le concepteur de ce projet. Ancien hacker et orphelin, il a simulé sa mort pour échapper aux autorités coréennes. Son génie est envié par une succursale concurrente qui est prête à faire n’importe quoi pour mettre la main sur les lunettes holographiques. Ce jeune homme va devenir le voisin de So Yeon pour protéger son projet et unique ami Holo.


J’ai été attirée par ce drama à cause de son sujet sur les IA et les hologrammes, un sujet d’actualité, d’éthique qui me passionne. Mais bien sur avec ce titre, je m’attendais à une vision plutot comédie romantique que sf. Et c’est bien le cas. Je n’ai d’ailleurs pas trop accroché aux deux premiers épisodes qui tournaient essentiellement autour de l’héroine et de Holo. C’était plutot cliché : une femme seule, mal aimée qui tombe sous le charme d’un garçon honnête et parfait avec qui c’est impossible (et à juste titre,c ‘est un hologramme…)
my holo love
L’arrivée du personnage de Go Nan Do fut salutaire pour moi. C’est le genre de personnage auquel je m’attache rapidement : un garçon mignon, solitaire, blessé et très attaché à son travail. (Oui c ‘est cliché aussi, je suis une faible femme) Sa vision de l’amour: les sentiments ne sont que des algorithmes que Holo peut étudier par expérience.
Bien sur, tout ne se passe pas comme prévu. Et bien que l’histoire des héros soit plutot prévisible, j’ai malgré tout passé un bon moment divertissant. J’ai beaucoup aimé le couple de personnages secondaires que forme la sœur de Nan Do qui se sacrifie pour lui et le jeune chaebol qui défie son père par amour (incarné par un des membres du groupe de kpop 2PM que les anciens kpopeurs ne manqueront pas de reconnaître) Mais aussi toute l’intrigue autour du pseudo suicide de Nan Do, qui reste malgré tout le pilier de l’histoire selon moi.
Je vous conseille donc cette série made in Netflix pour passer un bon moment entre romance et suspens léger.

2010~2019 : Les meilleurs dramas de la décennie

Alors que la décennie s’achève, j’ai pensé faire plusieurs rétrospectives sur différents sujets. Bien sur, ce classement ne concerne que moi et tout le monde n’y adhérera pas forcément. Mais vous pouvez jouer le jeu et me donner votre propre liste, ou bien commenter la mienne.
On commence avec les dramas !
Vous pouvez retrouver les fiches complètes de la plupart des séries en cliquant sur leur titre.

1.Secret Garden
Le plus ancien de la liste, mais sans conteste mon drama préféré. Sorti en 2010, il raconte la rencontre entre Kim Ju Won, propriétaire d’un grand centre commercial très attaché à son rang social, et Gil Ra Im, cascadeuse. Ils s’enfoncent dans une forêt à Jeju et trouvent une étrange maison où réside une dame qui leur offre une bouteille d’alcool. Le lendemain, après l’avoir bue, ils sentent un étrange changement physique… ils ont échangé leurs corps! Ne sachant pas quoi faire, ils décident de mener chacun la vie de l’autre.
Une comédie fantastique hilarante avec une pointe de drame, qui m’a fait découvrir Hyun Bin, l’acteur principal, qui depuis est devenu mon chouchou. J’ai vu cette série plusieurs fois.
affiche secret garden
2. Goblin
Second sur le podium, ce drama fantastique est sorti en 2016.
Durant l’ère de Goryeo, Kim Sin , un général invincible, rentre de la guerre et jalousé du conseiller du jeune roi, qui a épousé sa sœur. Mis à mort par celui-ci, son chatiment est de devenir alors un gobelin immortel. 900 années ont passées et Kim Sin est toujours vivant. La légende dit qu’une prêtresse humaine dont il tombera amoureux l’aidera à mettre fin à son immortalité. Un soir, Sin sauve la vie d’une jeune femme enceinte victime d’un accident de la route. Cette dernière donne naissance à une petite fille nommée Ji Eun Tak. La petite acquiert la faculté particulière de voir les esprits. Pour son 9e anniversaire, la mère décède soudainement. Eun Tak se retrouve seule et croise le chemin d’un faucheur d’âmes. Elle est sauvée par une vieille marchande ambulante. Dix ans plus tard, Eun Tak est une étudiante vivant chez sa tante cupide. Alors qu’elle célèbre seule son anniversaire en bord de mer, Eun Tak fait plusieurs vœux et fait apparaître Kim Sin.
goblin drama
3. W Two Worlds
2016 fut une année de grands crus puisque ce drama fantastique encore une fois est sorti cet été là.
Oh Yun Joo est une interne en chirurgie cardiaque et a un père dessinateur de bande dessiné très célèbre. Son manhwa relate l’histoire de Kang Chul, un jeune multimillionnaire et ancien champion de tir aux JO d’Athenes mais dont la famille a été assassinée. Mystérieusement, Monsieur Oh décide de mettre un point final à sa série à succès. C’est alors qu’il disparaît sans laisser de trace. Malgré tout, la série continue d’être publiée. Yun Joo s’inquiète alors pour son père et va enquêter sur son lieu de travail. C’est là qu’elle est mystérieusement happée dans le manwha et se retrouve aux cotés d’un Kang Chul blessé par coups de couteaux. La jeune femme décide de lui venir en aide. Mais que se passera-t-il si les deux mondes pouvaient se rejoindre ?
w two worlds
4. 49 Days
Datant de 2011, ce drame parle à nouveau d’échange de corps.
Ji Hyun est une jeune femme menant une vie parfaite. Elle va bientôt se marier. Mais, sa vie va être bouleversée par un tragique accident de la route. Ji Hyun se retrouve alors plongée dans le coma, juste quelques jours avant son mariage. Une faucheuse décide de lui accorder une seconde chance de vivre, mais à une condition: elle doit trouver trois personne en dehors de sa famille qui seront prêtes à verser de véritables larmes pour elle. Dans ce but, elle va emprunter le corps de Yi Kyung, une employée d’épicerie à temps partiel.
49 days drama
5. Nice Guy
Ce mélodrame a été diffusé en 2012.
Kang Ma Ru est un jeune élève en médecine. Il vit seul avec sa demi-sœur malade et son meilleur ami Park Jae Gil. Un soir que sa demi-sœur va encore plus mal et doit être transportée immédiatement à l’hôpital, Ma Ru reçoit un appel de Han Jae Hee, la femme qu’il aime. Elle semble complètement folle et lui demande de venir la sauver. Il se précipite mais rapidement sa vie bascule : alors que la jeune journaliste a tué accidentellement une personne dans un hotel, Ma Ru décide de plaider coupable et se fait emprisonner à sa place.
Une fois sorti de prison, il travaille comme barman. Pendant ce temps, Han Jae Hee est devenue la future épouse de Seo Jeong Gyu, un homme riche avec qui elle a eu un enfant. Après avoir revu Han Ja Hee, Kang Ma Ru n’a qu’une seule idée en tête : se venger. Pour cela, il va se servir de Seo Eun Gi, la belle-fille amnésique de Han Jae Hee. Jusqu’où est-il prêt à aller ?
nice guy drama
6. Memories Of The Alhambra
Un drama signé Netflix, proposé sur la plateforme depuis 2018.
Yoo Jin Woo, le PDG d’une société de jeux vidéos, s’investit énormément dans son travail.
Cependant, il traverse une période très difficile émotionnellement : son ex femme, enceinte, ayant divorcé pour épouser son meilleur ami. Ce dernier dirige une entreprise concurrente. Un soir, il est contacté par Jong Sae Ju, un jeune geek qui souhaite lui vendre son jeu vidéo. Mais le garçon semble poursuivi par une entité mystérieuse et lui donne rendez-vous à Grenade, en Espagne dans une auberge dirigée par des coréens. Alors que Jin Woo s’y rend, il teste le jeu en réalité augmentée et découvre des failles mystérieuses qui vont bouleverser sa vie privée.
mmories of the alhambra
7. Chicago Typewriter
L’autre thème qui me tient à coeur est le voyage dans le temps et ses dérivés (réincarnations,…) Chicago Typewriter est de cet acabit, sorti en 2017.
Han Se Joo est un écrivain à succès mondialement connu. Lors d’une tournée de dédicaces aux Etats Unis, il tombe sous le charme d’une machine à écrire coréenne datant des années 30 exposée dans un bar local. Mais le propriétaire ne souhaite pas s’en séparer. Alors que l’écrivain regagne son pays, l’objet s’anime et demande à lui être envoyée… Elle est alors livrée par Jeon Seol, une orpheline qui travaille dans un bureau à tout faire. Elle est accessoirement fan de Han Se Joo et essaye alors de tout faire pour se rapprocher de son idole. Mais l’écrivain semble imbu de sa personne, froid et distant. Serait-ce à cause du syndrome de la page blanche dont il souffre pour la première fois ? Pour remédier à cela, son manager lui propose de prendre un écrivain fantome. Han Se Joo refuse. Quand il découvre Yoo Jin Oh assis à son bureau, en train de taper un manuscrit en son nom, son sang ne fait qu’un tour. Pourtant les écrits de Yoo Jin Oh sont troublants. Pourquoi Se Joo reve t il des trois héros qui vécurent durant l’occupation japonaise en Corée ? Pourquoi la jeune tireuse d’élite de la rébellion ressemble mystérieusement à Jeon Seol ? Et pourquoi le journaliste assis au bar tape sur cette même machine qu’il a reçue ?
chicago typewriter
8. Arthdal Chronicles
Egalement une production Netflix qui a connu un grand succès au printemps dernier.
Eun Seom est un enfant maudit issu d’un métissage entre une membre du clan Asa et un Neanthal. Son frère jumeau a disparu lorsque son père a été assassiné. Lorsque les membres de sa tribu d’accueil, les Wahan, se font capturer par Ta Gon, il jure de les sauver. Et particulièrement, Tan Ya, l’apprentie prêtresse du clan, dont il est secrètement amoureux.
Ta Gon est un héros de guerre de la tribu Saen Yeok. C’est un maître en stratégie et une personne très ambitieuse. Personne n’ose jamais le questionner et il est admiré tant il est craint. Il vise à devenir le premier roi d’Arthdal et compte sur l’ingéniosité de Tae Al Ha, la femme qu’il aime, pour l’y aider. Le destin entrecroisé de trois enfants de la prophétie dans un monde en expansion rempli de guerres et d’injustices.
arthdal chronicles
9. Jekyll, Hyde and Me
Encore un drama où Hyun Bin est l’acteur principal. 2015.
Gu Seo Jin est un riche entrepreneur et directeur du parc d’attractions Wonderland. Réputé pour sa froideur et son intransigeance, il possède apparemment tout excepté sa liberté. En effet, à la suite d’un kidnapping survenu durant son enfance, celui-ci souffre désormais d’un dédoublement de la personnalité et de la peur constante de voir sa vie dirigée par son alter ego, Robin, doté à son opposé d’un caractère doux et altruiste. Seo Jin souhaite se débarrasser du cirque au Wonderland en raison des faibles ventes de billets et des coûts généraux élevés, mais il se retrouvera face à l’opposition de la maîtresse de piste Jang Ha Na, jeune femme revenue des États-Unis afin de sauver la troupe et surtout prendre la relève de son père.
Voilà désormais cinq ans que Robin n’est pas réapparu. Pourtant celui ci ressurgit alors que le Docteur Kang, la psychothérapeute de Seo Jin, est mystérieusement enlevée. Le seul témoin oculaire est Jang Ha Na.
hyde jekyll me
10. Descendants Of The Sun
Sorti en 2016 et actuellement disponible sur Netflix.
Yu Si Jin est un jeune militaire appartenant aux troupes de « maintien de la paix des Nations Unies », et accessoirement le commandant en chef d’une unité militaire d’élite des forces spéciales coréennes. Celle-ci est entraînée et envoyée aux quatre coins du monde pour mener à bien des différentes missions dangereuses et ce, dans le secret le plus complet. Il est secondé par le sergent-major Seo Dae Yeong qui est aussi son meilleur ami. Alors qu’ils se rendent ensemble aux urgences pour récupérer le portable de Dae Yeong volé par un jeune conducteur de moto blessé lors de sa capture, Yu Si Jin fait la connaissance de Kang Mo Yeon, une belle et talentueuse chirurgienne, et tous deux tombent amoureux l’un de l’autre. Cependant, ils exercent des métiers totalement opposés : alors que le travail de Si Jin implique parfois le sacrifice de vies humaines tout en risquant la sienne, la vocation de Mo Yeon consiste à sauver toutes les vies, sans exception. Ces différentes perspectives les mènent finalement à se séparer. Huit mois plus tard, lorsque Mo Yeon rejette les avances du directeur de l’hôpital, elle se voit punie et envoyée diriger une équipe médicale bénévole à Uruk. C’est là qu’elle rencontre de nouveau le capitaine Yu Si Jin.
descendants of the sun
Et vous, votre série fétiche ?

I’m not a robot

im not a robot affiche
Série coréenne de 32 épisodes de 35 mn chacun diffusé du 06/12/2017 au 25/01/2018 sur MBCn DRAMAcube, MBC Drama Net, et en France sur Netflix.
Thème et genre : comédie, romance, science fiction, robots
A partir de 15 ans
acteurs im not a robot

Synopsis :
Kim Min Kyu est le PDG de KM Finances. Sous ses airs arrogants et bizarres, il cache en réalité une profonde blessure suite aux décès de ses parents: il a développé une intolérance aux êtres humains. Un terrible choc allergique envahit son corps dès qu’il entre en contact physique avec quelqu’un. Il vit au mieux avec ce désagrément qui lui pourrit la vie et notamment pour le service militaire obligatoire.
Grace à son emploi, il découvre qu’il est propriétaire d’une équipe scientifique clandestine de génie qui a élaboré un robot humanoïde époustouflant. Il souhaite alors évaluer les performances du robot avant sa mise sur le marché. Malheureusement, le robot Aji3 tombe en panne la veille de sa livraison. Plutot que de risquer le démantèlement de son équipe, le scientifique Hong Baek Gyun fait appel aux services de son ex petite amie qui a servi de modèle au robot. Ayant désespérément besoin d’argent, Jo Ji Ah accepte. Mais elle se trouve rapidement prise au piège de son personnage et doit faire face à un millionnaire étrange avec qui elle a eu récemment un différent suite à une livraison de figurine.


C’est une histoire complexe qui mêle plusieurs thèmes.
La lecture la plus profonde est émise par le héros lui-même : jeune orphelin trahi qui développe une peur des autres telle qu’il en est physiquement affecté. De ce fait, il s’isole complètement et fait ce qu’il peut pour survivre. Min Kyu semble peu à peu revivre au contact d’Aji3. C’est donc une profonde réflexion sur la solitude et la trahison, les blessures qu’elles engendrent… mais aussi du pouvoir de l’amour. Celui-ci est à double tranchant car il peut également blesser jusqu’à la mort (On le voit avec l’un des personnages secondaires)
Cette lecture est très noire et un drama coréen peut difficilement se permettre de telles pensées (pour rappel la Corée est l’un des pays où il y a le plus de suicides de jeunes) pour une série romantique destinée à ce public. Je pense que c’est pour cela que le scénario joue en parallèle une grosse carte humoristique, parfois un peu potache. Cela ne m’a pourtant pas dérangée malgré mes gouts peu enclins à la comédie. Ces scènes sont des petites bulles d’oxygène qui aident le spectateur à se détendre et à dédramatiser. De plus, cela rend le personnage de Ji Ah encore plus attachante.
acteurs im not a robot
Cela va de paire avec le happy ending prévisible, mais les rebondissements sont nombreux et sombres. Les acteurs principaux explorent toute une palette de jeu qui crée des sentiments très contrastés auprès du spectateur. C’est ce qui assure la réussite de cette série qui, bien que fictive, nous permet de rêver à une intelligence artificielle capable de servir l’humain au point de le rendre meilleur.

Love Alarm

love alarm affiches
Série coréenne de 8 épisodes d’environ 45 minutes diffusé à partir d’aout 2019 sur Netflix et tvN.
Genre et thèmes : comédie, école, romance, amour
acteurs love alarm
La société est bouleversée par l’arrivée de la nouvelle application téléphonique qui vous avertit à chaque fois qu’une personne qui vous aime se trouve à moins de 10 mètres. Kim Jo Jo est une lycéenne qui paraît toujours joyeuse. Elle cache cependant son lourd passé et son malheur : elle vit chez sa tante qui la déteste depuis que ses parents sont morts sur l’ile de Jeju et que sa grand mère est hospitalisée.
Hwang Seon Oh est quant à lui l’élève le plus populaire de son école puisqu’il en plus d’être mannequin, il est fils d’une actrice célèbre et d’un politicien engagé. Il est très proche de Lee Hee Yeong. Il découvre un jour que son ami est amoureux de Jo Jo. Mais un incident va rapprocher Seon Oh de cette dernière.
love alarm casting webtoon
Cette série romantique de type schoollife a été créé par Netflix en se basant sur un webtoon populaire en Corée du Sud. Comme j’aime souvent ce genre de réalisation, je n’ai pas hésité à la regarder rapidement. Bien que l’histoire se base sur un triangle amoureux plutot classique, j’ai rapidement accroché notamment grace à la fraicheur des acteurs mais aussi au sujet technologique. En effet, tout le background avec cette fameuse application qui promet l’amour est très intéressante, faisant écho au boom actuels des applications en tout genre, surtout chez les jeunes, et des sites de rencontres. Ceux-ci ont modifié notre perception moderne de l’amour et la façon d’aborder les autres pour construire une relation. Avec Love Alarm, c’est encore pire.
Sans vouloir spoiler, j’ai été déçue du dernier épisode car il nous laisse vraiment sur notre faim. De nombreuses questions ont été soulevées mais aps résolues, de même que le dénouement de ce triangle amoureux. Netflix n’a pas parlé d’une suite éventuelle. Sans doute qu’ile st encore trop tot pour l’envisager. Mais de nombreuses communautés de fans se regroupent sur internet pour la réclamer. On peut donc avoir espoir de connaître la fin de l’histoire de Jo Jo.