Japan Addict Z ~ 30 ans de Dragon Ball

C’est sur un coup de tête que dimanche 2 juin je me suis rendue à Strasbourg en famille pour assister à la convention Japan Addict Z. Ayant des garçons fan de DBZ dans mon entourage…

La Japan Addict Z
C’est une convention organisée par l’association Kakemono. Cette association Strasbourgeoise est née en 2002 et propose depuis de nombreuses activités aux mangaphiles et geeks du Grand Est.
Cette année, elle en était à sa cinquième édition et souhaitait mettre à l’honneur les 30 ans (déjà!) de Dragon Ball Z. Un salon sur deux jours au Zénith de Strasbourg avec en prime, samedi soir, un concert de 80 musiciens de l’Orchestre de l’ Harmonie « Bord du Rhin ». (Au programme : Musiques de dessin animé, jeux vidéo, films cultes ponctuées par des standards de rock)
cjapan addict z
Personnellement, je travaillais le samedi. Je n’ai donc pu ni assister à la première journée, ni au concert. Mais une journée m’a suffit. N’y voyez pas une critique négative car j’ai été plutot agréablement surprise. Le soleil était de la partie et le Zéntih est facilement trouvable depuis l’autoroute. De même, les parkings sont gratuits et faciles d’accès. Grace à des bracelets, on peut entrer et sortir de la convention à notre convenance. Ce qui nous a permis de manger dehors sur des bancs aux alentours et profiter de la fraicheur des arbres. Des grilles sont installées autour du Zénith, permettant aux festivaliers de manger, fumer ou se rafraichir en extérieur à leur convenance. Un stand de nourriture/buvette était installé, avec des tables, ainsi qu’une petite expo de voitures.
A l’intérieur, les stands exposants sont présents physiquement dès l’ouverture des portes. J’avais commandé les billets d’entrée sur internet, donc pas de longue queue pour nous. J’ai été surprise par cette disposition des stands, mais ce n’était pas désagréable. Le reste des exposants était plus loin, autour de la scène principale. Malgré tout cette dernière était isolée,ce qui était bien agencé et permettait de bien se concentrer sur l’un ou l’autre aspect de la convention. Les gradins étaient vraiment un plus pour bien voir la scène.
stand peluches
Dès notre arrivée, nous sommes accueillis par un jeune homme habillé en Minnie Mouse fort sympathique (respect à lui d ‘avoir passé la journée en talons!), tenant un stand de lutte contre l’homophobie. Il distribuait des autocollants à cet effet. Son stand était placé tout au bout de la convention… J’avoue n’y avoir pas été.
Au sujet des autres exposants, c’était très diversifié. Chacun pouvait trouver son bonheur selon son univers. La parité artisans/commerçants m’a semblé bien respectée, même si j’aurais souhaité voir plus d’éditeurs (défaut professionnel?) pour accéder à des mangas autres que de l’occasion. Comme je suis habituée aux grosses conventions (Paris, Lyon…) j’aurais bien sur aimé plus d’activités et de stands (notamment au niveau culturel pour ma part), mais pour les habitués de petites conventions, c’est un véritable régal. J’ai notamment apprécié de trouver un stand de vente de CD Kpop. Les prix étaient ceux pratiqués habituellement en convention, avec peut être quelques articles dispo sur des sites comme Alixpress ou Wish à prix exorbitants, mais des tarifs convenables voire même intéressants pour les artisans.
sabre laser
Coté restauration, il y avait également du choix et de la diversité, sucrée ou salée. Une queue énorme au stand de bubble tea, comme toujours. Je n’ai pas pu m’en offrir un, mais on a apprécié les taiyakis, gaufres et glaces.
Quant à la sécurité des lieux, il ne me semble pas avoir croisé de vigiles en intérieur. Mais les festivaliers étaient très respectueux, l’ambiance bonne enfant. Je n’ai pas trouvé les lieux sales (pas de papiers de nourriture qui trainent), pas de bousculades… Bref, très appréciable.

Un espace jeu vidéo était notamment tenu par les organisateurs de la convention mulhousienne Geek Unchained avec en vis à vis une scénette où se déroulaient des jeux . J’ai notamment testé un jeu de cuisine Switch Overcooked avec mon fils. Ce fut un bon moment de rigolade. On pouvait également tester la VCR et discuter avec des écoles de codage.
jeux videos
Ma grosse déception de la convention : l’espace Kpop. Celui ci était payant (1 euro par personne) Je m’attendais donc à un espace privilégié avec quelques stands et on nous promettait des spectacles sur une scène dédiée. L’espace en question ne résumait à un coin genre lounge où on pouvait boire. C’était d’ailleurs très conseillé car il y faisait une chaleur à crever. Les tables n’étaient pas très propres. Il y avait une poignée d’ados dans un coin qui écoutaient du rap coréen trop fort. Quelques unes se sont ensuite déhanchées plus ou moins bien sur une mini scène devant une dizaine de leurs copines. Nous sommes partis avant la fin du premier morceau, écrasés par la chaleur et l’ambiance zéro.

Plusieurs animations étaient proposées sur 3 scènes différentes, dont une spéciale karaoké. Le matin, nous avons participé au début de l’émission web En Chaussettes chez Toi qui accueillait la comédienne Brigitte Lecordier (qui a doublé de nombreux personnages de Dragon Ball, ou encore Oui-Oui, Bouli, Bouba, Nathaniel « Nate » Oliver Hastings Jr. des Feux de l’Amour, Carl Edwards de la Petite Maison dans la Prairie, etc…) L’occasion d’un jeu interactif avec le public qui devait deviner un personnage de sa longue carrière. Un moment très sympa et en détente (tout le monde était en chaussettes) Nous sommes partis avant la fin pour pouvoir faire manger les enfants qui avaient faim. Brigitte Lecordier proposait également une séance de dédicace l’après midi mais la file d’attente nous a dissuadé de tenter notre chance.
brigitte lecordier
Retour à la scène principale en début d’après midi pour assister au Re Show des fans de Disney d’Alsace. Une performance musicale interactive avec le public divisé en deux parties : team princesse ou team pirate, avec chants et danses. Un moment très agréable, amusant et musical. Tout à fait dans l’esprit Disney. Nous avons tous les quatre adoré et j’ai regretté personnellement de ne pas être arrivée plus tot. Une prestation à saluer !
mangas
Nous attendions le Prix Zénith avec le Défilé Cosplay Dragon Ball, qui n’a pas eu lui à notre plus grand regret. En effet, un seul participant s’est inscrit. Plus que dommage, nous avions de grandes attentes pour ce défilé.

Petite vidéo par mes soins :

L’association Kakemono vous donne déjà rendez vous pour le week end du 20 octobre prochain pour une convention Potter’s Addict.