Onibi carnets du Japon invisible

Malgré la modernisation du pays, les Japonais prennent encore souvent les histoires de fantômes très au sérieux. Les histoires de yokai et autres esprits restent très présentes et ancrées dans le folklore populaire.
onibi carnets du japon invisible
Cachés au bord d’un sentier de campagne ou à l’ombre d’un temple, les esprits japonais, renards, tanuki et autres yokai guettent le voyageur égaré dans l’espoir de lui jouer des tours. Cécile et Olivier, fraîchement installés en bordure de la mer du Japon à Niigata, achètent un vieil appareil photo un peu spécial censé imprimer ces esprits sur la pellicule. Dans leur quête, ils dressent le portrait d’un Japon en équilibre entre deux mondes.
Trophée d’argent au Prix international du manga 2018 (Japon)
Sélection Prix “Première Bulle” 2017 (Festival Angers BD)
Sélection Prix “Bull’Gomme” 2018 (Bibliothèque départementale de la Mayenne)


C’est une BD documentaire qui se base sur le véritable voyage des auteurs. Mais cette BD raconte une histoire où chaque chapitre est l’occasion de rencontrer un yokai. Chacun est cloturé par un carnet de notes écrit de la main de Cécile, avec la photo qui a été prise.
Les jeunes y croisent entre autres des kitsune (renards à neuf queues), buruburu, onibi, monstre aquatique, chochin obake (lanterne fantome)… et autres.
Un mélange entre réalité et onirisme très réussi. On peut d’ailleurs retrouver une cartographie des lieux en fin de volume, agrémenté d’une double page façon carnet de voyage et d’un tutoriel pour réussir à développer les photos de yokais. Un voyage original et exceptionnel, à découvrir en cette période d’Halloween.
onibi carnets du japon invisible
Informations : écrit par Cécile Brun & Olivier Pichard – Editions Issekinicho – 128 pages couleur – 13,90 euros